Micro TAB 2020

Après plusieurs mois d’arrêt forcé des compétitions, le rassemblement Tout à Bloc a finalement pu avoir lieu à l’Argentière en ce début du mois d’août. Le mot d’ordre était « se faire plaisir » et chacun a essayé de concilier au mieux le respect des consignes sanitaires et la grimpe. C’était ambiance masquée cette année sur la place du Quartz !

Au TAB, on a l’habitude d’avoir très (très) chaud et/ou de passer à travers les gouttes. Cette année pour l’ouverture du micro TAB le mardi à 7h30 il faisait plutôt très (très) froid. De bonnes conditions pour perfer, mais pour les plus jeunes, il n’a pas été évident de rentrer dans la compétition. Nos deux compétitrices poussines, Agathe et Léane, auront en effet un peu de mal à démarrer dans les blocs, les doigts bien engourdis malgré des efforts d’échauffement, et une lecture attentive des blocs avec Lisa.

Agathe, après un début un peu difficile moralement parviendra assez vite à se remobiliser et fera une belle compétition, terminant à la 8ème place. Dommage qu’elle ait zappé les blocs à l’étage du gymnase, ce qui l’a empêché de grappiller 2 petites places.

Du côté de Léane, il faudra attendre pas loin d’une heure et l’arrivée des premiers rayons de soleil pour qu’elle retrouve un peu de sa grimpe et arrive à brancher le cerveau. Elle manque un peu de réussite (et de hargne ?) en chutant au dernier mouv de plusieurs blocs et termine 12ème.

Les filles peuvent être globalement satisfaites de leur classement, au vu du manque d’entraînement de ces derniers mois et du niveau déjà très relevé en catégorie poussins. 

En fin de matinée, c’est aux benjamins de s’élancer, alors que le soleil est maintenant bien présent et que le thermomètre a grimpé en flèche. Ethan, notre seul représentant benjamin, attaque la compétition plutôt détendu et flashe plusieurs des blocs les plus durs. D’autres lui donneront du fil à retordre, ce qui nous vaudra quelques classiques accès de mauvaise humeur 😉. Heureusement son fan club est là pour le soutenir ! Ici aussi le niveau est soutenu et il finit en 10ème position. 

En fin d’après-midi (la journée est longue et il fait de plus en plus chaud !), c’est au tour de Juliette en minime et Lisa et Océane en cadettes d’aller se frotter aux blocs de la place du Quartz. Il y a du très beau monde dans ces catégories et plusieurs nationalités sont représentées, le TAB cette année encore assume sa dimension internationale même dans les catégories jeunes. 

Juliette est assez régulière tout au long de la compétition. Elle bute sur certains blocs qui ne lui conviennent pas mais s’acharne sur d’autres, ce qui lui vaudra l’occasion de mettre un but à son pote Ethan en parvenant à stabiliser le dernier mouv du bloc 24 sur lequel nombre de grimpeurs se sont cassé les dents (voire y ont laissé une cheville). Elle finit à la 23ème place des minimes filles. 

En cadettes, Lisa quant à elle fera une compétition plus en dents de scie au niveau du mental et aura du mal à tenir la distance. Malgré tous ses efforts, elle finit assez frustrée comme souvent en bloc, à la 22ème place. 

Le format de la compétition convient bien à Océane, particulièrement en forme, qui parvient à cocher plusieurs blocs difficiles et prend du plaisir tout au long de l’épreuve. Elle n’est pas loin de décrocher une place en finale, pas mal trustée par les concurrentes étrangères, en finissant 8ème. 

Mercredi matin, c’est Lenny qui part pour 4 heures de grimpe dans la catégorie cadet. Il fait une bonne compétition même s’il a du mal à tenir la distance et subit fatigue et crampes en fin de vague. Il accroche lui aussi une belle 8ème place, pas très loin des finales, en réussissant ainsi son meilleur résultat au TAB. 

Pour les catégories des minimes cadets, on aurait sans doute préféré un format en 2 vagues comme pour l’open adultes bien que plus contraignant au niveau de l’organisation. Parce que 4 heures de bloc, ça fait long ! 

Au final, après ces mois de disette au niveau compétition, tout le monde a pu apprécier que ce micro TAB ait pu avoir lieu, et ce dans des conditions sanitaires pas si contraignantes. Dommage toutefois que tout le monde n’ait pas joué le jeu malgré les nombreux rappels, ce qui a poussé le jury à passer le gymnase en zone de compétition exclusive, inaccessible au public et aux coachs. On a pu remarquer aussi au fil de la journée que le masque était de moins en moins présent à l’extérieur et ce malgré une affluence croissante. Si nous voulons que les compétitions puissent se poursuivre dans la situation actuelle, il faudra sans doute une prise de conscience plus importante… 

Sur le plan sportif, on a pu voir des différences assez flagrantes entres les clubs et les grimpeurs qui ont poursuivi ou repris un entraînement intensif et les autres, mais c’est de toute façon assez habituel dans les compétitions estivales. Et l’organisation du TAB avait annoncé la couleur, l’enjeu était de pouvoir organiser cette compétition internationale dans des conditions satisfaisantes et que chacun se fasse plaisir, au-delà des objectifs de compétition. Pari réussi ! 

Voici les résultats complets.

Un grand merci aux organisateurs, avec une mention particulière pour Josselin, le président du jury, toujours zen, souriant et disponible malgré la pression, ainsi qu’à tous les bénévoles qui ont œuvré durant plusieurs jours dans des conditions météorologiques changeantes mais rarement très agréables ! 

Du côté de nos jeunes, même s’ils n’ont pas démérité, on sait qu’il va falloir se remettre sérieusement à l’entraînement après la pause estivale pour pouvoir espérer se maintenir  à un niveau national toujours croissant. 

Mais en attendant, profitez bien de cet été ! 

Du côté de l’Argentière, la semaine se poursuit avec l’open international senior et l’open loisirs junior vétéran. À suivre… 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.