Archives par mot-clé : bloc

Micro TAB 2020

Après plusieurs mois d’arrêt forcé des compétitions, le rassemblement Tout à Bloc a finalement pu avoir lieu à l’Argentière en ce début du mois d’août. Le mot d’ordre était « se faire plaisir » et chacun a essayé de concilier au mieux le respect des consignes sanitaires et la grimpe. C’était ambiance masquée cette année sur la place du Quartz !

Au TAB, on a l’habitude d’avoir très (très) chaud et/ou de passer à travers les gouttes. Cette année pour l’ouverture du micro TAB le mardi à 7h30 il faisait plutôt très (très) froid. De bonnes conditions pour perfer, mais pour les plus jeunes, il n’a pas été évident de rentrer dans la compétition. Nos deux compétitrices poussines, Agathe et Léane, auront en effet un peu de mal à démarrer dans les blocs, les doigts bien engourdis malgré des efforts d’échauffement, et une lecture attentive des blocs avec Lisa.

Agathe, après un début un peu difficile moralement parviendra assez vite à se remobiliser et fera une belle compétition, terminant à la 8ème place. Dommage qu’elle ait zappé les blocs à l’étage du gymnase, ce qui l’a empêché de grappiller 2 petites places.

Du côté de Léane, il faudra attendre pas loin d’une heure et l’arrivée des premiers rayons de soleil pour qu’elle retrouve un peu de sa grimpe et arrive à brancher le cerveau. Elle manque un peu de réussite (et de hargne ?) en chutant au dernier mouv de plusieurs blocs et termine 12ème.

Les filles peuvent être globalement satisfaites de leur classement, au vu du manque d’entraînement de ces derniers mois et du niveau déjà très relevé en catégorie poussins. 

En fin de matinée, c’est aux benjamins de s’élancer, alors que le soleil est maintenant bien présent et que le thermomètre a grimpé en flèche. Ethan, notre seul représentant benjamin, attaque la compétition plutôt détendu et flashe plusieurs des blocs les plus durs. D’autres lui donneront du fil à retordre, ce qui nous vaudra quelques classiques accès de mauvaise humeur 😉. Heureusement son fan club est là pour le soutenir ! Ici aussi le niveau est soutenu et il finit en 10ème position. 

En fin d’après-midi (la journée est longue et il fait de plus en plus chaud !), c’est au tour de Juliette en minime et Lisa et Océane en cadettes d’aller se frotter aux blocs de la place du Quartz. Il y a du très beau monde dans ces catégories et plusieurs nationalités sont représentées, le TAB cette année encore assume sa dimension internationale même dans les catégories jeunes. 

Juliette est assez régulière tout au long de la compétition. Elle bute sur certains blocs qui ne lui conviennent pas mais s’acharne sur d’autres, ce qui lui vaudra l’occasion de mettre un but à son pote Ethan en parvenant à stabiliser le dernier mouv du bloc 24 sur lequel nombre de grimpeurs se sont cassé les dents (voire y ont laissé une cheville). Elle finit à la 23ème place des minimes filles. 

En cadettes, Lisa quant à elle fera une compétition plus en dents de scie au niveau du mental et aura du mal à tenir la distance. Malgré tous ses efforts, elle finit assez frustrée comme souvent en bloc, à la 22ème place. 

Le format de la compétition convient bien à Océane, particulièrement en forme, qui parvient à cocher plusieurs blocs difficiles et prend du plaisir tout au long de l’épreuve. Elle n’est pas loin de décrocher une place en finale, pas mal trustée par les concurrentes étrangères, en finissant 8ème. 

Mercredi matin, c’est Lenny qui part pour 4 heures de grimpe dans la catégorie cadet. Il fait une bonne compétition même s’il a du mal à tenir la distance et subit fatigue et crampes en fin de vague. Il accroche lui aussi une belle 8ème place, pas très loin des finales, en réussissant ainsi son meilleur résultat au TAB. 

Pour les catégories des minimes cadets, on aurait sans doute préféré un format en 2 vagues comme pour l’open adultes bien que plus contraignant au niveau de l’organisation. Parce que 4 heures de bloc, ça fait long ! 

Au final, après ces mois de disette au niveau compétition, tout le monde a pu apprécier que ce micro TAB ait pu avoir lieu, et ce dans des conditions sanitaires pas si contraignantes. Dommage toutefois que tout le monde n’ait pas joué le jeu malgré les nombreux rappels, ce qui a poussé le jury à passer le gymnase en zone de compétition exclusive, inaccessible au public et aux coachs. On a pu remarquer aussi au fil de la journée que le masque était de moins en moins présent à l’extérieur et ce malgré une affluence croissante. Si nous voulons que les compétitions puissent se poursuivre dans la situation actuelle, il faudra sans doute une prise de conscience plus importante… 

Sur le plan sportif, on a pu voir des différences assez flagrantes entres les clubs et les grimpeurs qui ont poursuivi ou repris un entraînement intensif et les autres, mais c’est de toute façon assez habituel dans les compétitions estivales. Et l’organisation du TAB avait annoncé la couleur, l’enjeu était de pouvoir organiser cette compétition internationale dans des conditions satisfaisantes et que chacun se fasse plaisir, au-delà des objectifs de compétition. Pari réussi ! 

Voici les résultats complets.

Un grand merci aux organisateurs, avec une mention particulière pour Josselin, le président du jury, toujours zen, souriant et disponible malgré la pression, ainsi qu’à tous les bénévoles qui ont œuvré durant plusieurs jours dans des conditions météorologiques changeantes mais rarement très agréables ! 

Du côté de nos jeunes, même s’ils n’ont pas démérité, on sait qu’il va falloir se remettre sérieusement à l’entraînement après la pause estivale pour pouvoir espérer se maintenir  à un niveau national toujours croissant. 

Mais en attendant, profitez bien de cet été ! 

Du côté de l’Argentière, la semaine se poursuit avec l’open international senior et l’open loisirs junior vétéran. À suivre… 

 

 

 

Championnat de France de bloc jeunes à la Baconnière : résumé par Delphine

Le rencard est donné à l’aéroport de Nice vendredi dans la matinée pour nos cinq qualifiés au championnat de France de bloc jeunes.
 
Ne pouvant une fois de plus passer mon tour, je me propose d’accompagner nos jeunes grimpeurs du groupe perf dans cette charmante région verdoyante et en proie aux inondations.
 
Mais au fait c’est où La Baconnière ?
Lisa tente « en Normandie » juste au moment où un agent de l’aéroport lance un « bienvenue en Bretagne! ». Qu’à cela ne tienne, ce soir nous réviserons la géographie !
 
Après quelques péripéties qui resteront secrètes, chacun la sienne 😬, nous déposons nos valises chez Chris & Liz, au milieu de nulle part, au bord de la Mayenne en crue. L’accueil est chaleureux, le B&B cosy.
 
 
Pas moins de trois catégories participent à ce championnat avec Juliette en minime, Lisa, Océane et Mathias en cadets et Jules en junior, ce qui me vaudra quelques aller-retours de la maison à la salle pour les amener à la bonne heure ! Le confort des jeunes avant tout !
 
Samedi, très tôt, Juliette ouvrira le bal. Après un bon repas pâtes bolo, aidée des jeunes, nous filons sous les couettes. Nous réglons avec Juliette nos réveils à l’heure où blanchit la campagne, les copains ayant décidé de dormir encore un peu.
Le réveil est difficile. Quelques vingt minutes de route plus tard, dans le noir et la pluie, Juliette, encore endormie, pointe. Je récupère le précieux badge de coach qui me permettra d’évoluer à leur côté, afin d’hydrater et d’encourager. Malheureusement pour les méthodes, ils devront se débrouiller seuls… Dommage qu’ils n’aient pas pu bénéficier de l’expertise de leur coach pour cette échéance majeure de la saison.
Pour l’heure, l’échauffement est difficile. Ils sont nombreux dans cette catégorie à préparer leur corps à l’effort dans le petit espace réservé. Juliette hésite, je lui propose un peu d’aide.
Puis la compétition démarre. « Allez Ju, c’est ton premier championnat de France, fais toi plaisir. »
 
 
J’abandonne après une heure Juliette pendant sa prestation pour foncer récupérer les cadets, Jules s’offre encore un peu de repos. Il semble qu’il manque cruellement de sommeil 😉
 
Il est 12h45, les qualifications cadettes commencent.
Là encore ils sont fort nombreux à s’élancer dans cette catégorie et l’attente est longue entre les essais et les blocs.
La compétition se poursuit, je sers à boire, donne de la voix et tente de remotiver quand les essais infructueux s’enchaînent. C’est dur !
 
 
Entre temps, j’ai récupéré Jules qui file à l’échauffement. Il semble très confiant et motivé. Il sort aisément son premier bloc. Nous restons un peu pour l’encourager. Les blocs 5 et 6 lui résistent. Mais Juliette, qui vient de passer plus de dix heures en salle, capote. Nous laissons donc un Jules expérimenté à ses performances.
 
Dans la voiture, sur le retour, il me confiera sa déception mais il semble déjà tourné vers les championnats de diff qui approchent à grand pas. Enfin, si nous échappons aux restrictions qui se profilent avec la propagation de l’épidémie !
 
À la maison, le soir, après le partage d’un bon poulet riz curry, la pression retombe. Et c’est fou-rire sur fou-rire que nous les filles clôturons la journée et que je mets tout le monde au lit à 1h du matin !
 
 
Aujourd’hui, en attendant l’heure du retour, prévu en fin d’après midi, nous assistons aux finales cadets/cadettes dans cette incroyable salle de La Baconnière (de part son emplacement). L’ouverture semble au niveau des performances des jeunes meilleurs grimpeurs français qui nous offrent un magnifique spectacle.
Mais sonne l’heure du départ, nous reprenons la route sous un temps breton entre grosses averses et petites éclaircies.
Je termine l’article dans l’avion en pensant avoir partagé avec nos jeunes un très agréable moment. Même si les résultats escomptés n’étaient pas au rendez vous, l’échec reste formateur et l’expérience porteuse d’apprentissage. Il faudra encore travailler la force pour les uns, la souplesse pour les autres, la technique ou le mental ou encore apprendre à mieux s’échauffer. Mais tous se sont montrés motivés. Bravo à nos jeunes sportifs, sympas, joyeux et respectueux, une bien belle équipe perf !
Les jeunes respecteront l’engagement pris le premier soir en livrant ci-après leur ressenti, leur vécu, à la première ou troisième personne, chacun à sa manière, chacun son style en belles graines de champions !
 
Juliette :
Tôt le matin, c’est à Juliette de commencer. Elle a beaucoup de mal au début mais fini par sortir deux blocs et une zone. Elle se place à la 44ème position. Elle est déçue, elle trouve que le niveau des blocs était trop élevé (elles sont 40 filles à ne sortir que deux blocs). Mais elle espère tout de même pouvoir revenir plus forte au championnat de France l’an prochain.
 
 
Océane :
Après quelques essais décevants dans les blocs, Océane sort à vu le bloc 1 (une belle dalle). Ensuite, elle lâche des essais dans tous les blocs mais sans succès. Le circuit proposé était assez dur et son niveau n’a pas suffit pour plus toper même si elle a décroché 3 zones et a chuté la main dans un top. (Top ayant résisté à bien des minimes garçons le matin !)
Malheureusement elle termine 46ème et reste déçue. Elle souhaite tout faire pour s’améliorer d’ici la prochaine saison de bloc.
 
 
Lisa :
Les cadettes ont commencé la phase de qualification après un échauffement compliqué (tout petit pan pour beaucoup de compétiteurs) mais que l’on a fait du mieux possible.
Le niveau était très élevé, mêmes les plus fortes tombent dans les blocs « faciles ».
Comme d’habitude, il me faut un moment pour rentrer dans la compétition sans trop stresser et mes premiers runs sont démoralisants…
Au final, après avoir réussi le bloc 2, je valide 5 zones dans l’heure restante.
Je suis parvenue à tout essayer et à mettre beaucoup d’essais dans tout ce que je voulais, ce qui est positif mais il faut que j’apprenne à gérer mon stress et à ne pas m’énerver 😭
Je finis 42ème avec 1 bloc et 5 zones sur ce dur circuit de qualification, motivée pour entamer la saison de difficulté et pour faire mieux en bloc l’année prochaine.
 
 
Mathias :
Après un échauffement jugé efficace, Mathias se lance tout d’abord dans le Bloc 2. Il y avait beaucoup de participants qui souhaitaient réaliser le parcours mais ce choix semblait utile pour la stratégie de Mathias. La compétition avait débuté depuis une vingtaine de minutes et c’est enfin à son tour. L’essai n’est pas concluant, il choisit donc de changer de bloc. Ce jeune ne venant pas à bout du bloc 1 après trois tentatives décide (afin de relâcher la pression) d’aller au troisième bloc qu’il ne réussira également pas.
Durant l’ensemble des tentatives réalisées, il trouva que ses mains étaient humides malgré l’utilisation de magnésie. Le règlement interdit l’utilisation du sac à pof personnel, cependant il le prend et l’utilise afin de diminuer la sensation gênante qui le poursuivait depuis le début de la compétition.
Rempli à nouveau de motivation, il termine le bloc 2 au second essai et le bloc 1 au bout de cinq tentatives. Enfin le bloc 3 lui demande davantage de concentration mais finit par sortir au cinquième essai.
Il veut réussir quelques zones mais n’y parvient pas par manque de temps et de force musculaire (il ne faut pas se le cacher).
La 47ème place lui est donc attribuée. Un résultat satisfaisant qui ne peut qu’être amélioré.
 
 
Jules :
En fin de journée, c’est à Jules de s’élancer chez les juniors. Il grimpe correctement mais manque de souplesse et de réussite pour sortir tous les blocs. Il enchaînera 6 des 8 blocs proposés et terminera à la 10ème place mais ce ne sera pas suffisant pour rentrer en finale de ses derniers championnats de France de bloc chez les jeunes.
 
 
 
Une belle dixième place tout de même ! Nos jeunes ont montré dans leur récit beaucoup de déterminations pour l’avenir. Souhaitons leur bonne chance pour les futures compétitions.
 

Championnat régional de bloc 2020

Ce week-end avaient lieu les championnats régionaux de bloc jeunes et séniors, dans la toute nouvelle salle de bloc de Digne. Cette étape est un événement majeur pour nos jeunes compétiteurs, puisqu’elle permet de se qualifier pour les championnats de France. Le club était représenté dans toutes les catégories de minimes à séniors. La compétition se déroulait sur 2 jours : cadets et juniors le samedi et minimes et séniors le dimanche.

Voici le résumé de Bastien pour la 1ère journée :

Le vendredi soir Lisa, Océane, Lucie, Jules, Pierre et Bastien sont donc partis accompagnés de Cécile en direction de Digne où après s’être perdus, trouver le bon hôtel a été assez compliqué !  

C’était aux cadettes Lisa et Océane ainsi qu’aux juniors Jules et Bastien de commencer la compétition le samedi matin.

Chez les filles les qualifications se déroulent plutôt bien puisqu’elles parviennent toutes les deux à toper 6 blocs sur huit ce qui leur permet de se qualifier pour les finales. Chez les juniors garçons Jules réussit à toper l’ensemble des blocs et prend donc la première place avant les finales, en revanche pour Bastien la compétition se passe moins bien, il sortira 4 blocs ce qui ne sera pas suffisant pour la finale.

IMG-20200201-WA0008

En fin de matinée c’est au tour de Lucie en junior et de Mathias en cadet de rentrer sur les tapis, Lucie manque malheureusement la finale à 1 bloc près, Mathias lui, venu faire un aller retour express dans la journée entre 2 révisions, passe de justesse.

IMG-20200201-WA0021

En finale l’après-midi Lisa et Océane terminent respectivement 3ème et 4ème, départagées par un bloc. Les 2 copines sont donc qualifiées aux championnats de France, tout comme Jules qui sort tous les blocs et remporte le titre de champion régional. Mathias tope 1 bloc et il finit 6ème, ce qui ne lui permet pas de décrocher son ticket pour les France.

20200201_181341

Résumé de la seconde journée, avec les minimes et les séniors (pas de représentants vétérans pour nous cette année) à suivre…

   

 

Coupe de France de bloc de Chambéry : résumé

En ce frais week-end de janvier, nous voilà à nouveau repartis pour un long et lointain voyage  de grimpe. Pour cette dernière coupe de France de bloc de l’année, il s’agit de réussir les 10 blocs proposés en un minimum d’essai.

Les cadets ouvrent le bal avec Océane, Lisa, Mathias et Lenny. Ça pique un peu au démarrage des blocs à 8 heures mais ils se sont levés tôt et se sont bien échauffés pour être opérationnels dès le départ. Les filles sont concentrées mais un peu stressées. Il n’y a aucun bloc cadeau même pas le numéro 1 qui résiste à Océane. Après un démarrage difficile, les filles arrivent tout de même à se remobiliser et la 2ème partie voit Océane se détendre et enchainer les blocs, Lisa continue sur sa lancée avec application. Elles sortent chacune 6 blocs (avec 1 zone de plus pour Océane) et finissent respectivement à la 27ème et 32ème place.

Mathias, qui n’a pas beaucoup le temps de s’entrainer en ce moment, peine sur les blocs physiques mais s’accroche sur les dalles et le run and jump qu’il affectionne toujours particulièrement. Il sort 5 blocs et 6 zones et se classe 30ème. Lenny n’est définitivement pas du matin et manque de réussite, il bute régulièrement sur la dernière prise des blocs. Il finit à la 57ème place bien loin de son niveau réel et de sa bonne forme du moment. Gageons qu’il se rattrapera sur la diff.

En junior, après un manque de forme en début d’année, Jules revient à la compétition et ça se passe plutôt bien. Il rend sa feuille bien avant la fin du temps, avec 9 blocs et 10 zones réussis. Il est 2ème des qualifs et se rend donc en finale.

Juliette est la seule minime à s’élancer. C’est dur, très dur ! Les blocs n’ont pas été changés par rapport aux juniors et aux cadettes et ses premiers essais sont infructueux. Finalement, c’est dur pour tout le monde, même les filles qui visent la finale sont en train de buter sur le bloc numéro 3. Juliette se remobilise et parviendra à cocher 4 blocs et 5 zones, ce qui lui permet d’atteindre une honorable 34ème place. Dommage qu’elle n’ait pas cru en ses chances sur les 2 blocs avec un skate et un jeté qui étaient pourtant à sa portée car elle aurait pu gagner au moins 10 places. Elle sait ce qu’il lui reste à travailler.

En finale, Jules est 1er à l’issu des 2 premiers blocs mais se fait doubler sur le fil par son pote Diego sur le dernier bloc qui était pourtant fait pour lui. Il monte sur la 2ème marche du podium, très content de son résultat pour son retour à la compétition.

Le lendemain, nouveau réveil aux aurores, Ethan attaque ses qualifs en benjamin. Après quelques minutes, il est un peu euphorique après avoir sorti 3 blocs difficiles à vue mais la réalité le rattrape avec un bloc 7 tout en placement très piégeux. Il s’accroche et râle plutôt moins que d’habitude malgré un bloc 5 qui lui résiste par manque de conviction et qu’il finira à toper au 5eme essai à quelques minutes de la fin du temps. Avec 7 blocs et 8 zones, il se classe 6ème des qualifs et accède à sa 1ere finale en coupe de France.

Lors de la présentation des finalistes, il est au spectacle et se perd à contempler le public, rattrapé par son manque d’expérience en finale. Un peu mou, il met du temps à rentrer dans le bloc 1 et n’arrivera pas à toper ce bloc à sa portée faute de temps. Il arrivera seulement à accrocher les 3 zones des blocs proposés ce qui ne lui permettra pas de monter dans le classement, il reste 6ème.

Tout ce petit monde rentre de ce week-end bien fatigué mais ravi d’avoir tout donné avec comme prochaine échéance les régions de blocs en espérant une qualification pour les championnats de France.

Sandrine

Championnat départemental de bloc

Ce week-end la salle de Val de Grimpe accueillait le championnat départemental de bloc des Alpes Maritimes, qui comptait aussi comme on l’a appris un peu tardivement comme la 2° étape du challenge Berhault. La compétition était ouverte en open et plusieurs grimpeurs d’autres départements avaient fait le déplacement, notamment les grimpeurs du BMC et de l’AS Grimper qui n’étaient pas venus pour faire de la figuration.

Le format retenu était un contest de 20 blocs avec essais illimités. Chaque bloc vaut mille points, divisés par le nombre de réussites. En clair logiquement, plus un bloc est dur, moins il est répété et plus il vaut de points.

La journée commençait (tôt !) par les catégories microbes et mini microbes. On pourra regretter une fréquentation nettement plus faible que lors des contests habituels dans ces catégories, mais on ne jettera pas la pierre aux familles qui n’ont pas trouvé la motivation suffisante pour payer 16€ et se lever aux aurores pour quelques blocs seulement. Ainsi dans l’ensemble, seuls les plus acharnés des compétitions étaient présents chez les plus jeunes.

Du côté des mini microbes (les 5-6 ans), Mélia termine à la seconde place en sortant 11 blocs, et Mila 5ème avec 7 blocs, tandis que chez les garçons nous n’avions aucun représentant du club.

Chez les microbes (7-8 ans) la lutte est un peu plus acharnée. Eline termine sur la 1ère marche du podium, ex-æquo avec Eloïse du GMA500, toutes deux avec un seul bloc invaincu. Elise se bat vaillamment mais est un peu « courte » sur certains blocs, elle finit à une belle 3ème place devant Chloé, 4ème, en pleine progression cette année.

Chez les garçons, le duel entre les frères Lo Piccolo est au rendez-vous, et même le bloc rouge proposé aux microbes ne parviendra pas à les départager puisque Romain et Kilian sortent tous les deux les 20 blocs, et se partagent donc la victoire.

Les poussins était la catégorie la plus représentée, avec une bonne cinquantaine de petits grimpeurs, et quand on rajoute les parents, encore bien présents à cet âge, ça faisait du monde sur le tapis. 20 blocs également au programme pour eux, à réaliser en 2 heures, il fallait donc être assez stratégique et ne pas lâcher trop d’essais dans les blocs pour espérer finir en bonne position.

Les poussines du club sont toujours bien présentes, et cette fois c’est Hanaé qui prend l’avantage en sortant 19 blocs, devant Agathe et Emma ex-aequo en 2° position , et Léane 4°. Pour une fois on ne pouvait pas dire que les ouvertures avantageaient les grands gabarits ! Maja, bien en forme en ce moment, finit à une belle 6ème place, tandis que Laura, en-dessous de ce qu’elle est capable de faire, termine 14° et Anna 21°.

Chez les poussins garçons ils ne sont pas loin d’une trentaine à s’élancer, et Nathan sera le 1er à se frotter aux jeunes grimpeurs de l’AS Grimper. Le dernier bloc lui donne du fil à retordre et il finira par l’enchainer après de gros combats et pas mal d’essais, ce qui lui permet d’accrocher la victoire, ex-æquo avec Nathan et Thomas de l’AS Grimper.  Esteban P. finit 4° avec 15 blocs, Antoine, Lohan et Esteban C. 11°, 12° et 13° avec 1 bloc de moins, Titouan 16°, Matteo 18°, Alfie 21° et Adam 27°.

Place ensuite aux benjamins, où Ninon du BMC fait une belle démonstration en étant la seule à toper les 20 blocs du circuit. Iris, unique représentante de l’US Cagnes dans cette catégorie termine à une prometteuse 4° place.

Chez les benjamins garçons, les cagnois sont bien présents et tous bien décidés à donner le meilleur d’eux-mêmes. Ethan survole la compétition et coche tous ses blocs bien avant la fin du temps imparti, ce qui lui laisse le temps d’essayer d’autres blocs roses et noirs. Il sera rejoint en tête du classement par Mahé de l’AS Grimper. Lucas quant à lui termine 3°, un bloc avec un jeté un peu loin lui résistant. Sandro finit au pied du podium avec 17 blocs, Quentin 8°, Mathis 9°, et Esteban 10°.

Les minimes commençaient à grimper dans l’après-midi. Chez les garçons, le niveau était vraiment relevé. Théo grimpe fort, mais manque un peu de réussite malgré tout son acharnement notamment dans le bloc rose 51, il termine 5°, ex-aequo avec Mathis.

Du côté des minimes filles, 2 blocs roses résistent jusqu’au bout à Juliette et Emmie, qui se classent 2° ex-aequo derrière Romane de l’AS Grimper. Marion finit 5° en sortant 13 blocs et Marine 6° avec un bloc de moins.

Enfin, les cadets et juniors fermaient le bal pour ce championnat départemental. Deux filles parviennent à toper les 20 blocs sans difficulté : Océane et Léane de l’AS Grimper se partagent ainsi la victoire, tandis que Lisa bute sur les 2 mêmes blocs roses que ses copines et finit 3°, tandis que Charlotte termine au pied du podium.

Il y a du niveau dans la catégorie cadets garçons, tant au niveau des compétiteurs que dans les blocs proposés, et deux blocs noirs sont restés invaincus. Au final, c’est Lenny qui s’en tire le mieux en cochant 18 blocs, ex-aequo avec Tom de l’AS Grimper. Mathias finit 4° avec 16 blocs. C’est plus dur pour Alexis qui se bat pourtant bien et qui finit 8° tandis que Mathis termine 12°.

Peu de représentants comme à l’accoutumée chez les juniors, avec 2 filles seulement, et Lucie qui l’emporte en réalisant 15 blocs, dont un magnifique jeté qui l’oblige à sortir de sa zone de confort. Les garçons sont 3 à s’affronter, et c’est Bastien qui l’emporte en sortant 18 blocs, devant Vincent à 1 bloc de moins.

Voici les résultats en détail :

Au final une grosse journée donc, qui s’est déroulée de façon plutôt fluide, grâce aux organisateurs et aux bénévoles présents, ce d’autant plus que le format de compétition officielle implique des contraintes spécifiques et une certaine rigidité.

On peut regretter cependant que la compétition ait pu paraître plus élitiste qu’un contest amical habituel. D’autre part, la sélection des blocs et / ou le format retenu n’ont souvent pas permis de départager les grimpeurs. On a ainsi retrouvé pas mal de grimpeurs ex-æquo, notamment aux premières places, ce qui est un peu dommage. Des petites finales rapides sont généralement appréciées, pour le spectacle comme pour les grimpeurs.

On peut souligner que malgré l’engouement généralisé pour notre sport, notre département semble touché par une léthargie bien particulière. Au niveau des compétitions, nous assistons depuis plusieurs années maintenant à une certaine régression, à l’image de  ce que nous avons pu voir ce samedi où un événement qui est organisé maintenant depuis pas mal d’années en tant que contest non officiel se voit fusionné avec 2 autres compétitions (le championnat départemental de bloc ET la manche 2 du challenge Berhault !) On peut se demander légitimement pourquoi nous en sommes venus à bricoler pareil montage quand on devrait bien avoir 3 événements distincts et étalés tout au long de l’année pour faire vivre le dynamisme de l’activité. Au lieu de ça, aucun moyen ne semble vouloir être mis en place pour améliorer les choses, les dates sont établies selon un calendrier qui ne dépend en réalité pas des organisateurs, les organisateurs et les ouvreurs se voient demander de travailler avec toujours moins de moyens (3 voies par couloir à St Jeannet avec un stock de prises vieillissant !!) et un club qui voudrait mettre en place une compétition se voit imposer tellement de contraintes qu’il faut une sacré dose de courage pour s’y lancer. On verra si Escale y arrivera. Pour couronner le tout, les projets d’envergure en terme de construction/implantation de structures semblent ne pas arriver à franchir la frontière du département. A part quelques pauvres murs départementaux pour les collèges et lycées, quasiment rien ne se passe. Nous avons eu Bloc Party, on devrait avoir Arkose, mais on voit bien qu’aucune volonté politique réelle ne se dégage pour aider au développement de notre sport. Devons-nous tout miser sur le privé ? Même la fac de sciences de Valrose a réussi à se doter d’un meilleur mur que tout ce qui se fait ailleurs en dehors de Bréa et Vesubia, avec le premier mur de vitesse du département… non accessible aux licenciés FFME ! C’est triste pour notre sport.

Et à côté de ça, on demande toujours plus d’efforts aux clubs, aux pros, aux familles, pour faire sortir du lot un certain nombre de grimpeurs. C’est à se demander à quoi cela nous sert-il de nous fédérer ?
On a pu constater le niveau des grimpeurs marseillais qui ont fait le déplacement… Le manque de structures d’entraînement dignes de ce nom dans les Alpes Maritimes est un problème qui devient de plus en plus présent, et il faut bien être conscient du fait que nos jeunes ne pourront pas continuer à jouer au meilleur niveau sans qu’on leur donne les moyens de s’entraîner sur des structures adaptées, à l’heure où le niveau d’escalade monte de plus en plus, et dès les plus jeunes catégories… A ce rythme-là, l’USCagnes, actuellement 13ème club national, ne gardera pas sa place bien longtemps et ce seront tous les jeunes grimpeurs sportifs du 06 qui en pâtiront.

On vous donne rendez-vous malgré tout le week-end prochain à Roquebillière pour la 3° (et nous n’espérons pas dernière) étape du challenge Berhault. Les infos et le lien pour vous inscrire ici.

Cécile et Sylvain

Carton plein pour les filles de l’USC au TK’P de Vitrolles

Samedi avait lieu la 2ème étape du Trophée Kids Provence à Vitrolles, dans la salle de Bloc N’ Roc. 

Le TK’P c’est un circuit de compétitions amicales qui se déroulent tout au long de la saison dans le 13 et le 84, ouvertes aux catégories microbes à junior. Plus d’infos sur l’esprit et l’ambiance ici.

4 grimpeuses du club avaient fait le déplacement, juste avant le regroupement des jeunes pousses PACA : Hanaé, Léane, Juliette et Lisa.

Cette étape de Vitrolles était consacrée au bloc,  avec 16 blocs proposés à réaliser en 5 essais maximum. Cette année encore, les participants ont pu apprécier le système de gestion informatique des blocs qui permet d’avoir une bonne visibilité sur l’attente par bloc et sur le classement en temps réel tout au long de la compétition. 

Chez les poussines, Léane et Hanaé arrivaient toutes les deux bien décidées à gagner. Le circuit était assez facile et seul un bloc permettra de départager les 3 meilleures concurrentes. Hanaé sera la seule à le sortir, au 3ème essai. Le reste du podium se jouera au nombre d’essais pour obtenir la zone, et Léane toujours un peu en manque de self control crame des essais et finit 3ème. 

IMG_20141

Chez les minimes cadets juniors le circuit des blocs est nettement plus compliqué, les ouvertures variées, et c’est un bon entraînement pour nos filles avant la prochaine coupe de France de Chamonix. 

Chez les minimes filles, le suspense aura été intense tout au long de la compétition, les 3 filles en tête redistribuant les cartes au fur et à mesure des blocs cochés. Au final tout s’est joué à pas grand chose, Juliette parvient à sortir 12 blocs et finit sur la 2ème marche du podium. 

Resized_20191109_175857_669

Chez les cadettes la concurrence n’est pas très rude pour Lisa puisqu’elles ne sont que 2 dans sa catégorie ! Cela lui permet de poser sa grimpe sans pression et de venir à bout de 14 blocs sur les 16 proposés, remportant ainsi largement la victoire.

Voilà au final une journée où les jeunes ont vraiment  pu bien grimper, dans la bonne humeur et dans une ambiance bon enfant, avec une organisation bien huilée, c’est ça qu’on aime !

Contest enfants à Val de Grimpe

Journée festive ce samedi à Val de Grimpe avec le deuxième contest de la saison. Comme d’habitude, que des nouveaux blocs, quelques séries de prises flambant neuves, et des ouvertures peaufinées au mieux pour satisfaire les petits et les grands.

La matinée commence avec les plus petits, et il y a du monde sur le tapis, la catégorie microbes étant toujours bien représentée ! Il y en a pour tous les goûts, des blocs très faciles pour que même les pitchouns puissent se faire plaisir, du plus classique, des réglettes à serrer très fort, un peu de dévers, un beau jeté latéral… Bref l’heure et demie de grimpe passera très vite et on en rajoute même un petit peu pour ne laisser personne sur sa fin.

Au niveau des résultats, chez les mini microbes Elise l’emporte devant Maya (la succession semble assurée chez les fratries Deville et Destouches !), tandis que chez les garçons c’est Romain qui s’impose devant Mani. Louis et Isaac se partagent la 5° place, tandis qu’Antoine finit 9° et Aris 11°. Bravo à eux tous qui ont eu bien du mérite car ils ne sont vraiment pas très grands !

Chez les microbes filles, les 2 copines Léane et Hanaé ne parviendront pas à se départager, et c’est en finale qu’Hanaé montera un peu plus haut au 1er essai ce qui lui permet d’empocher la victoire. Léane finit donc 2°, Eline 4°, tandis qu’une très belle équipe de filles bien motivées se partage le reste du classement. Félicitations à Lou, Clara, Lalie, Stella, Luna, Chloé, Laura, Lisandra, Eléa, Anna, Annabelle et Julia, leur entrain faisait plaisir à voir !

Du côté des microbes garçons, c’est Kilian qui s’impose facilement en sortant tous les blocs proposés (encore une histoire de fratrie !). Louka termine 4°, Antoine 5°, Jules 7°, Quentin 10°, Hugo 12° et Mathis 13°.

En fin de matinée, les poussins prenaient place sur les tapis.
Chez les gars, sans surprise, c’est Lucas, impérial, qui l’emporte en cochant tous ses blocs. Nathan finit second, malgré une gestion de la compétition discutable, comme quoi l’acharnement paye ! Et c’est Mathis qui complète ce beau podium 100% US Cagnes, juste devant Arthur qui signe un très beau contest. Esteban, Noah et Antonin complètent le classement, respectivement 6°, 8° et 9°.

Chez les Poussines Emma l’emporte avec la quasi totalité des blocs réussis, seuls deux blocs lui ont manqué pour faire un sans faute.
Tandis qu’en 2ème position on retrouve Tiya. Derrière, Agathe prend la 5ème position à seulement 20 points du podium. Ilana finit 7ème et un grand bravo à toutes les poussines qui, comme les microbes, ont montré beaucoup d’entrain et de motivation.

Puis c’était au tour de la catégorie benjamins, un peu moins représentés en nombre mais tout aussi motivés.

On commence par les garçons et c’est Guillaume qui l’emporte de peu avec un seul bloc de différence sur le second Sandro. On a vu de la motivation et de l’acharnement de leur part avec un bloc 36 qui a donné du fil à retordre à Guillaume ainsi qu’à Sandro mais après un bon nombre d’essais cela finit par payer et tous les deux le réussiront.
Dans cette même catégorie Mathieu finit 4ème avec cette même hargne et un bel état d’esprit. Malheureusement le bloc 19 sur le bord de la grotte restera inachevé, peut- être essayé un peu tard dans la séance mais c’est le métier qui rentre. 

Pour les benjamines c’est en comité restreint que se déroula ce contest car seulement 4 filles était présentes et c’est Marine qui l’emporte suivie de son amie Mellie qui finit 3ème un grand bravo pour leur score et leur motivation .

Enfin, ce sont les minimes et cadets qui terminaient cette compétition jeunes, avant de laisser la place aux adultes.

Chez les minimes filles, Juliette et Lisa jouent au coude à coude et c’est finalement Juliette qui l’emporte devant Lisa. Marion complète le podium tandis que Charlotte pointe à la 4° position. On peut dire que l’USC domine la catégorie !

Chez les garçons, Théo finit 3°, devant Hugo 4° et Mathis 5°.

Les cadettes étaient particulièrement peu nombreuses (mais la qualité était au rendez-vous ;-)) et Jade sera la première surprise à monter sur la 2° marche du podium ! Et c’est Lucie qui s’impose pour la victoire sans trop de pression.

On assiste à un beau combat chez les cadets garçons puisqu’ils seront deux à sortir tous les blocs roses et rouges qui leur étaient proposés, dont Vincent qui finit donc 1er ex-aequo.

Un grand bravo à tous nos jeunes qui ont répondu présents, merci à l’équipe de Val de Grimpe pour l’organisation bien rôdée, et à tous les bénévoles qui sont venus donner un coup de main pour la préparation et le bon déroulement de la compétition.

Championnat de France de bloc senior : Jules et Pierre représentent !

Ci dessous le résumé présenté par Jules (que nous remercions au passage 😉 )

Le weekend du 2 et 3 mars, Pierre et Jules se sont rendus à La Baconnière pour les championnats de France de bloc senior, dans la cour des grands. Après un long trajet d’avion, de bus, de tram, de train, et de stop (et oui le pouce ça aide) ils ont atteint leur destination.
Les qualifications se sont déroulées le samedi, avec de belles dalles qui donneront du fil à retordre aux grimpeurs surtout, à Jules dont ce n’est pas le point fort. Il termine 33ème de son groupe et n’est donc pas qualifié pour la suite du circuit.
Quant à lui, Pierre, notre champion de France junior se débrouille très bien et se qualifie pour les demi-finales avec une belles 8ème place.
Après un régime a base de pizza et de burger, il attaque la demi-finale motivé et s’en sort très bien avec un circuit très exigent qui fera chuter les meilleurs. Il termine donc à la 8ème place de ce championnat à seulement deux petites place de la finale ! Bravo Pierrot !

Championnat de France jeunes de bloc – Pierre rafle le titre pour la 2° année consécutive !

Le week-end dernier se tenait le championnat de France jeunes de bloc 2019. 4 jeunes du club avaient réussi à se sélectionner et ont donc fait le déplacement, sous la houlette de leur coach Cédric, qui nous offre un compte-rendu vibrant de ce week-end riche en sensations !

Pour cette édition 2019 direction Mâcon avec Océane, Bastien, Pierre et Jules dans une super salle « privée » et vraiment démente, tant au niveau des profils que de l’espace spectateurs, pour en découdre avec les meilleurs jeunes français.

Côté grimpe, comme d’habitude sur un championnat de France, les circuits sont très durs et aucun bloc n’est donné.

Océane ouvre les hostilités pour le club en cadette. Elle valide en quelques essais le bloc 3, puis réussit le 1 du premier coup et met quelques essais dans le jeté du 4 pour empocher ce bloc. Malheureusement elle ne décollera pas dans le numéro 2 et 7, tombera au dernier mouv du 5 (bien plus facile pour les grands gabarits), et atteindra la moitié du 6. Malgré les 3h30 de rotation elle ne mettra même pas d’essai dans le bloc 8, seulement réussi pas la future championne de France. Avec 3 blocs en 8 essais et 5 zones en 11 essais elle se classe 39ème de son premier championnat de France. Cela lui fait une bonne expérience et il va falloir continuer à s’entraîner pour se rapprocher des meilleures l’année prochaine.

thumbnail_299

En fin de journée c’est au tour de nos trois juniors de défendre leur chance. Je crois que c’était le circuit le plus extrême avec 2 blocs abordables et 6 autres très durs. Bastien pour qui c’était le premier championnat de France (enfin…..) valide les blocs 1 et 2 mais se fait bousculer dans tous les autres. Il se lâche un peu plus vers la fin du temps et saisit 2 zones supplémentaires. Il termine en 38ème position mais avec un peu plus de hargne et d’efficacité il aurait certainement pu entrer dans le top 20……

thumbnail_333

Jules était en grande forme et j’en attendais beaucoup de sa part. Son entrée dans la compétition avec 2 chutes dans le bloc 3 et son échec à 4 reprises au dernier mouv du bloc 5 ont complètement déréglé la machine. Ce manque de réussite l’a fait craquer psychologiquement (et oui c’est aussi ça la gestion d’une compet), et son état d’esprit n’était plus positif. Incapable de grimper à son niveau et de se transcender il aura subi cette compétition et ne validera que 2 blocs et 5 zones. Résultat une modeste 23ème place qui ne reflète vraiment pas le niveau du bonhomme, dommage.

Pierre se sort les doigts…. (désolé pour l’expression)

Contrairement à Jules, je trouve qu’il n’était pas au meilleur de sa forme sur cette compet. Mais alors quel mental !!! Mis à part les 2 blocs abordables, Pierre se sera battu comme un diable dans tous les autres blocs. En échec par moment il change de bloc pour essayer de retrouver de la réussite. Stratégie payante pour lui, il validera les blocs les uns après les autres. Seul le réta du bloc 4 lui résistera mais il savait déjà que la qualification en finale était acquise.

thumbnail_307

Jour 2

PIERRE CONSERVE LE TITRE……

Quelle finale junior homme !!! Sur les 6 qualifiés se trouve le champion de France en titre (Pierrot), le vice-champion de France en titre, le champion du monde cadet 2018 et le 3ème des championnats du monde cadet 2018. Les ouvreurs l’ont bien compris et auront bien bétonné ces blocs de finales.

Le bloc 1 restera invaincu. Pierrot validera la zone à vue mais échoue dans la dernière partie en essayant une méthode qui n’était pas celle imaginée par les ouvreurs.

Le bloc 2 résistera à Pierre ainsi qu’à 2 autres sur l’avant dernier mouv. Seul Léo Favot, le dernier à essayer le bloc parviendra à valider la dernière prise dans la dernière seconde du temps imparti. Il venait donc de prendre une grosse option pour la victoire.

Le bloc 3 était le bloc dans le style de Pierre. Il fallait réussir une méchante coordination. Lorsqu’il est arrivé devant le bloc on s’avait qu’il serait au minimum 3ème de cette compétition. Il ne nous aura pas déçu et c’est avec la motivation et la combativité qui l’animait ce week-end qu’il réussit le mouv clef du bloc et s’envole ensuite vers la prise finale. Après le passage de Sam, seul Léo qui avait un bloc en poche pouvait aller chercher Pierre. Après un dernier suspense de 4 minutes l’affaire était faite, seul Pierre avait réussi le bloc et conserve le titre de champion de France.

BRAVO MEC !