Archives par mot-clé : jeunes

Coupe de France de difficulté de Marseille

Ce week-end nous étions à Luminy pour la 3ème étape de coupe de France de difficulté, ouverte aux catégories jeunes, seniors et vétérans. 

La 1ère vague de qualifs du samedi matin se déroule plutôt bien pour l’ensemble des participants du club puisque nous obtenons tous notre qualification pour la phase suivante, le tout sous l’œil attentif du coach Antoine, largement sollicité à l’assurage aussi. 

Comme souvent ce sont les vétérans qui démarrent, nous sommes 3 courageuses chez les femmes à nous confronter sur 2 voies en dalle et une Q2 un peu trop bloc pour nous où aucune ne montera très haut. Je termine 2ème des qualifs, accédant sans suspense aux finales du lendemain. 

Les autres catégories n’ont que 2 voies de qualifications, les 26 premiers accédant aux demi-finales le dimanche matin. 

Lisa s’élance dans les premières en U20 et tope sans difficulté sa voie 1 en dalle. Elle conserve de bonnes sensations dans sa voie 2 au profil qui lui plaît plus, mais tombe à l’avant dernière dégaine par un petit manque de précision, et certainement un peu fatiguée aussi. Elle finit 12ème de ces qualifs. 

C’est au tour de Lucas de grimper peu après en U16. Il semble un peu stressé dans sa voie 1 mais arrive au bout grâce à de bonnes méthodes. Il signe une très bonne performance dans sa voie 2, en montant bien haut dans sa voie, malgré des clipages pas toujours optimisés qui auraient peut-être pu lui faire préserver un peu d’énergie. Ce beau run lui permet d’accrocher la 20ème place, et son ticket pour les demi-finales. 

Toujours chez les U16, la voie 1 ne pose pas de problème à Ethan, très relâché. Il randonne dans tout le début de la voie 2, mais explose à bout de rési quelques mouvs plus haut que Lucas. Il termine 11ème de ses qualifs, juste derrière les 10 grimpeurs ayant topé les 2 voies. 

Lenny est le dernier du matin à s’élancer pour l’USC. Le niveau des voies des U20 est relevé et ça tombe pas mal dès la voie 1. Lenny nous fait une petite frayeur au clipage de la 4ème dégaine mais il se reprend bien et va jusqu’au top sans problème. Dans sa voie 2 il met bien du rythme et semble à l’aise, mais il reste bloqué à 3 prises du top sans parvenir à cliper, ce qui le positionne à la 15ème place provisoire. 

L’après midi, 5 filles U14 nous ont rejoint. Toutes parviennent au sommet de la voie 1 (plus ou moins stressées), sauf Agathe qui zippe vers la fin de la voie. London fait partie  de celles qui montent le plus haut dans la voie 2, tandis que nos autres grimpeuses se cassent les dents sur une grosse prise plate avant le milieu de la voie, comme beaucoup d’autres concurrentes. La voie 3 départage un peu plus, et au final London termine 7ème (avec un litige sur un plus non comptabilisé) et se qualifie pour les finales du lendemain, Emma 12ème grâce à 2 plus qui valent cher, Hanaé 14ème avec un beau run dans la dernière voie, Léane 15ème et Agathe 21ème, sa zipette dans la voie 1 la pénalisant pas mal. 

Nathan est le seul représentant du club chez les garçons U14 mais il n’est pas là pour faire de la figuration. La voie 1 ne lui pose pas vraiment de difficulté, il gère bien son effort et optimise ses repos pour parvenir à cliper le relais. La voie 2 est la même que la voie 3 des minimes, mais il ne réussit pas à mettre un but à son pote Lucas. Pas mal de grimpeurs tombent plus haut que lui et il semble que la finale s’éloigne mais sa belle performance dans la voie 1 lui permet d’accrocher la 7ème place ex-aequo. Ça passe donc pour la finale ! 

Chez les séniors, les voies ne sont pas extrêmes par rapport au niveau des grimpeurs, et Jules (comme annoncé 😉) fait partie des 16 concurrents à enchaîner les 2 voies. Antoine tombe à quelques mouvs de la fin de la voie 1, à court de rési. Il monte suffisamment haut dans la voie 2 aussi pour se qualifier en demi-finale, en finissant 22ème des qualifs.

Il est plus de 17h et Juliette, notre dernière grimpeuse du jour démarre enfin sa compétition. Bien stressée dans sa voie 1, elle se fait une bonne frayeur à la 3ème dégaine mais réussit finalement à aller tout en haut. La voie 2 lui plaît, mais elle se fait surprendre par un mouv dynamique qui aura piégé pas mal de grimpeuses. Après de longues minutes d’attente, le soulagement arrive, elle est 25ème ex-aequo et prend donc elle aussi sa place pour les demi-finales.

Un bon début de compétition donc pour tous nos grimpeurs, la journée a été longue et nous n’avons pas beaucoup soufflé entre nos runs et l’assurage des uns et des autres. Après plusieurs essais infructueux lors des compétitions précédentes, les filles réussissent à emmener le groupe manger à Pokawa… Pas sûr que les poke bowls aient réussi à lutter avec Mc Do quand même 😉

Dimanche matin, nous sommes de nouveau dès les premières heures au pied du mur de Luminy, et malheureusement la matinée ne commence pas aussi bien que la veille. 

Juliette et Lucas sont parmi les premiers à s’élancer. Notre cadette, bien stressée, a du mal à rentrer dans sa voie et tombe assez tôt, elle finira 26ème de cette compétition.

Lucas zippe juste après la 1ère dégaine et se retrouve au sol sans avoir pu montrer ce qu’il vaut dans cette voie, grosse frustration. Il termine 26ème également, mais a prouvé son potentiel sur ces 2 dernières compétitions de diff, on l’attend remonté à bloc pour les régions.

Lenny, déçu par ses résultats de la veille, s’élance déterminé dans sa voie de demi-finale. Il avance rapidement avant de chuter à quelques prises du top. C’est un beau run mais plusieurs autres grimpeurs monteront plus haut que lui, dont 7 à toper la voie, ce n’est donc malheureusement pas suffisant pour les finales. Il se classe 18ème.

Lisa part peu après dans une voie qu’elle appréhende, très tendue après avoir vu les filles monter assez haut. Elle dépasse les premières difficultés mais galère un peu sur un clipage  et chute dans le mouv suivant qui avait fait buter plusieurs filles avant elle. Elle est déçue de sa prestation, qui lui fait perdre des places par rapport aux qualifs et la classe 17ème.

Ethan de son côté avance bien dans sa voie, il dépasse le toit et fait quelques mouvs supplémentaires avant de chuter peu avant le top. Il se qualifie pour la finale en accrochant la 8ème place.

Les seniors hommes ont une voie au style varié. Antoine se bat et parvient à dépasser les 2/3 de la voie, il termine 21ème de cette coupe de France, assez satisfait de sa compétition.

Jules est là pour décrocher sa place en finale et pour ça il faut toper la voie. Il serre fort les petites prises sur la fin et clipe le relais sans avoir donné l’impression d’avoir beaucoup forcé. Les ouvreurs ont visiblement un peu sous-estimé les grimpeurs seniors car ils seront 13, soit près de la moitié des participants, à enchaîner cette voie de demie, ça va faire du monde en finale !

Nous sommes donc 5 à partir à l’isolement avant les finales : London, Nathan, Ethan, Jules et moi. 

Pour ma part je ne suis pas trop mécontente de mon run de finale mais je conserve ma 2ème place juste parce que la copine a oublié de cliper une dégaine ! 

Nathan est le premier à s’élancer chez les U14 garçons et monte jusque vers la moitié de la voie. Il bute sur un mouv en croisé un peu loin, avec un petit manque d’analyse pour trouver la contrepointe qui aurait pu être salvatrice. Les 2 grimpeurs suivants n’iront pas aussi loin, on commence le décompte mais tous les autres iront plus haut. Nathan finit donc à une très belle 6ème place. 

London signe un beau run dans sa voie de finale et termine 4ème, 3 filles étant départagées au rétro-classement des qualifs.

Ethan a du mal à rentrer dans le rythme de sa finale et subit un peu, il tombe vers le milieu de la voie, qui est assez piégeuse et d’autres grimpeurs se feront surprendre plus bas que lui. Il grappille ainsi quelques places et termine 6ème de la compétition. Il a été régulier sur ce début de saison de diff avec 3 finales en 3 participations, et on l’attend pour la suite. 

Jules est très à l’aise dans la voie des seniors, et avance à un bon rythme car il sait que ça risque de se jouer au chrono. Malheureusement un mauvais choix de méthode le fait tomber avant la fin, là où plusieurs autres grimpeurs se feront piéger. Il termine 7ème ex-aequo, mais il est très en forme et il faudra compter sur lui pour le championnat de France. 

Coupe de France de difficulté de Gémozac… ou comment gérer l’imprévu !

Le weekend dernier (2 et 3 avril) avait lieu la 2ème manche de la Coupe de France de difficulté pour les jeunes et les seniors, à Gémozac, petit village de Charente-Maritime (17), à plus de 900km de Nice.

C’était donc un déplacement bien loin et largement anticipé par le club, qui avait dû réserver les billets d’avion plusieurs mois à l’avance.

Nous étions 9 compétiteurs motivés pour cette manche, mais malheureusement Pierre s’étant blessé à Besançon, nous n’étions alors plus que 8 à partir :

– En U16 Lucas et Ethan

– En U18 Juliette et Mathis

– En U20 Lisa et Lenny

– En Senior Jules (Club de VDG) et moi (Roxane), à la fois compétiteurs, conducteurs des véhicules et accompagnateurs des jeunes pour le week-end, ça fait beaucoup de casquettes !

Après une organisation préalable (location logement et voitures, prise en compte du temps de trajet aéroport-logement-lieu de compétition) indispensable pour des gros déplacements comme celui-ci, tout a failli être remis en question lorsque vendredi 1er avril, jour du départ, vers midi, nous avons reçu un message d’Easyjet nous informant que notre avion de retour était tout simplement annulé !

C’est alors le branle-bas de combat dans le groupe Whattsapp des compétiteurs et des organisateurs, que fait-on ?? Mais il en faudra bien plus pour ternir notre motivation, nous décidons de tous y aller quand même, en espérant trouver une solution de retour le plus tôt possible car y’a école, quand même !

Pour le départ, c’est compliqué également. Notre avion est retardé de plus d’une heure, l’attente à l’aéroport se fait longue, ensuite à l’arrivée à Bordeaux il faut récupérer les véhicules de location et conduire plus d’1h20 pour arriver jusqu’au gîte à Gémozac. Nous arrivons donc très tardivement, peu avant minuit, et, pour les compétiteurs du lendemain la nuit s’annonce très courte, nous sommes toujours dans l’attente des ordres de passage, sachant que nous devions pointer entre 7h30 et 8h30 le lendemain matin. Vers minuit 30 nous découvrons les vidéos des démonstrations de nos 3 voies de qualification du lendemain (malheureusement elles ne sont pas publiées pour les U16, dommage Lucas et Ethan!).

Le lendemain, samedi 2 avril, premier jour de compétition, nous arrivons un peu enfarinés mais motivés comme jamais, à 8h pétantes, sur le lieu de la compétition. Le mur est haut et les voies semblent interminables, nous n’avons pas l’habitude vu les maigres SAE du 06 !

Nous découvrons les ordres de passage, assez rassurants car personne ne passe au début, ce qui nous laissera largement le temps de bien nous échauffer et d’observer attentivement nos concurrents dans les voies.

La formule pour cette coupe de France est : 3 voies de qualification flash suivie d’une voie de finale à vue pour les 8 meilleurs grimpeurs ayant été le plus haut dans les voies.

Ça se passe plutôt bien pour Ethan, qui tope ses 2 premières voies de qualification, et monte bien haut dans la 3ème, se classant alors 3ème de la compétition dans sa catégorie U16. Seul un grimpeur a sorti les 3 voies de qualification. C’est donc la finale assurée pour Ethan !

Pour sa première Coupe de France, Lucas doit patienter longuement car il passe dans les derniers ! Cela lui laisse bien le temps de s’échauffer et de regarder les autres grimpeurs. A son tour, il tope sa voie 1, mais tombe assez haut dans sa voie 2. Il grimpe également très bien dans sa voie 3, en montant haut et sans faire d’erreurs. Il est alors classé 12ème de la compétition sur 44, ce qui est très honorable pour une première coupe de France de difficulté, le niveau étant très relevé ! Lucas est resté concentré sans se faire déstabiliser par la pression de la compétition. Cela laisse présager un bel avenir.

Au tour de Jules, il tope sans difficulté sa voie 1, mais est victime d’un déséquilibre assez bas dans la voie 2… Quel dommage ! Peut-être un effet secondaire du Mac Do ? Qui sait…. Il avance bien dans la voie 3, en tombant assez haut. En séparant le classement des voies, Jules est 25ème dans la voie 2, et 6ème dans la voie 3. Il avait largement le niveau d’être qualifié en finale, mais les aléas de la compétition en ont décidé autrement ! Son classement final est 13ème sur 33 compétiteurs en Senior hommes.

A mon tour, je tope la voie 1 assez technique, avec beaucoup de micro-pieds en haut. La voie 2 passe également, malgré un crux sur 3 mauvais volumes et en haut de la voie. Pour la voie 3, je sais que l’intensité de l’effort sera tout autre, et qu’il faudra avancer sans faire d’erreur. Mais c’est davantage mon style, assez dévers, physique, avec des talons et même un petit genou… J’avance bien mais le lactique dans les avant-bras est de plus en plus prégnant, et je me rends compte que je ne peux plus lâcher une main pour clipper la dégaine… Je fais encore deux mouvements de plus, et c’est la chute. Cette bonne montée me classe 7ème et m’assure une place en finale, mon objectif du week-end, c’est parfait !

En milieu d’après-midi nous rentrons au gîte pour nous reposer loin du brouhaha de la compétition, afin d’être en forme pour les finales du soir. Le scrabble est l’activité parfaite pour le retour au calme !

Après la sieste, il faut réveiller à nouveau son corps et son esprit pour retrouver ses pleines capacités. Avec Ethan nous entrons dans l’isolement à 17h et nous commençons doucement à nous ré-échauffer. Ce n’est jamais évident de s’échauffer en isolement, nous sommes 8 finalistes de 4 catégories, soit 32 grimpeurs, dans une petite grotte avec peu de dévers et des prises vieillottes. On a vu pire, mais c’est toujours délicat. Ethan est plutôt détendu, et moi je m’active pour être sûre d’être bien échauffée.

J’emprunte même Antoine V., le coach de l’ES Massy (qui a été mon club pendant 10 ans), qui me fait une belle boucle de rési de force… Ca y est maintenant je suis sûre d’être échauffée !

Nous partons à la lecture. 6 minutes, pas une de plus. Ethan est déçu de sa voie, qui se trouve dans le léger dévers du mur de vitesse… Pas vraiment le style niçois ! Ça promet d’être technique, complexe et à méthodes.

Moi j’ai une voie violette 🙂 dans le dévers, ça me plaît. Sauf qu’il y a un jeté au milieu, après le rétablissement sur un volume on doit se retourner contre le mur et sauter sur un autre volume ! C’est impressionnant à la lecture, et ça nous prendra un bon moment pour déchiffrer ce qu’il faut faire… Je n’ai pas vraiment le temps de lire la toute fin de la voie, et je me dis que de toute façon je tomberais avant…

Place aux finales ! Ethan grimpe bien et est appliqué dans sa voie verte, alternant des plats lisses bi-texture et des volumes orientés à l’oblique… La pose des pieds doit être technique et précise ! Ethan chute aux 2/3 de la voie, en ayant bien grimpé tout de même ! Malheureusement il perd une place et se retrouve alors 4ème de la compétition. Si près du podium, mais c’est une très belle performance ! Aucun grimpeur de sa catégorie ne topera la voie de finale (le 1er aura fait 34+ et Ethan 27+).

En ce qui me concerne dans ma voie de finale, c’est bien plus déroulant que dans celle d’Ethan. Quelques mouvements physiques mais avec de bonnes prises, un rétablissement sur un gros volume, et j’arrive au jeté. Ce n’est pas très loin et c’est davantage pour impressionner le public que pour faire chuter les grimpeuses. Après le jeté, la traversée du volume sur les réglettes et sans prises de pieds entame bien les avant-bras ! Je me retrouve alors sous le dernier toit et je me dis que c’était pas prévu d’aller si haut et que je n’ai pas vraiment lu la suite ! J’essaie de m’adapter avec les avant-bras explosés, je fais encore deux mouvements à la sortie du toit, et c’est la chute, à 4 mouvements du bac final ! Je tombe au même mouvement que ma copine Léa de Massy, et me classe 8ème de la compétition.. J’aurais guère pu faire mieux, je suis contente. Dès la descente, je suis bien consciente que la voie est ‘facile’ pour une finale, et qu’il y aura plus d’une grimpeuse qui ira au top… En effet, la voie sera sortie 4 fois, c’est donc le classement issu de 3ème voie de qualification qui départagera les plus fortes. Pour les seniors hommes, c’est un peu la même histoire, sauf qu’étant 3 à avoir topé les 3 voies de qualification, ils seront départagés au temps sur la voie de finale. Dommage pour une compétition de difficulté !

Après un repas – pas des plus sains – partagé tous ensemble et une bonne revanche au Scrabble au gîte, il est temps de dormir avant la deuxième journée de compétition, place aux catégories U18 et U20 avec Lisa, Juliette, Lenny et Mathis.

Le dimanche, c’est un départ matinal pour Mathis et Lisa qui sont respectivement les 14ème et 18ème de leur vague à s’élancer. Ils seront rejoints peu après par Juliette et Lenny qui eux passeront plutôt en fin de vague.

Après un bon échauffement, Lisa est la première à s’élancer dans sa voie 1 en dalle, qu’elle tope sans trop de difficulté mais en étant quand même légèrement tendue. En parallèle, Mathis vient également au bout de sa  première voie en dalle, la même que celle des seniors femmes la veille. La voie 2 est pour les deux grimpeurs très rési et le mur est très long, on n’a pas l’habitude. Lisa tombe complètement pétée aux 3/4 de sa voie, déçue et en ayant ressenti de mauvaises sensations dans cette voie. Après 15 min de repos qui passent très vite elle repart dans sa dernière voie dans le même style que la précédente, et tombe à la moitié, alors qu’elle se battait depuis quelques paires déjà.

De son côté, Mathis signe une belle performance dans ses deux dernières voies, en se battant jusqu’au bout et en chutant plus haut que beaucoup d’autres compétiteurs, notamment dans la voie 3 où ça tombe de façon très précoce. Malheureusement, leurs résultats ne leur permettent pas de passer en finale puisque Lisa termine 16 ème, et Mathis 30 ème.

Peu de temps après, Juliette et Lenny finissent leur échauffement et sont prêts à attaquer leurs voies.

Juliette tombe à la fin de sa 1ère voie en dalle que moins de la moitié des concurrentes sortiront, dur dur pour une 1ère voie ! Elle parvient tout de même à rester bien dans sa compet en montant jusqu’au milieu de la voie 2 qui ne sera topée que par 5 cadettes, et en signant un beau run dans la voie 3 où ça tombe très bas pour nombre de grimpeuses. Elle termine ainsi 19ème chez les U16, un peu frustrée de ne pas avoir pu s’exprimer davantage sur les voies.

Après sa victoire à la 1ère étape de coupe de France à Thionville, Lenny est remonté à bloc et espère bien accéder une nouvelle fois à la finale. Tout commence bien pour lui puisqu’il tope sa 1ère voie sans difficulté. Malheureusement ça se gâte sur la voie 2 où il chute avant la fin sur un mouvement en paume. Du coup c’est plus dur niveau mental sur la 3 et il ne parviendra pas à se hisser à son meilleur niveau. Il finit 18ème chez les U20, forcément déçu par rapport à ses objectifs, mais c’est le jeu de la compétition… Et il y en a d’autres à venir !

Comme il n’y avait aucun grimpeur de l’USC en finale le dimanche, le groupe s’est une fois de plus séparé en deux team, celle des fatigués qui se dirigent en direction de l’hôtel à Bordeaux, et celle des infatigables qui ont souhaité rester pour les finales, en faisant évidemment le 3ème détour du week end au McDo. Tout le monde se rejoint à l’Ibis le soir, et un petit groupe part manger au japonais à volonté pour clôturer la journée.

Le vol retour ayant été reporté au lundi soir, la team est allée faire une séance de rési à Climb Up Mérignac, histoire de réconforter les jeunes déçus de rater une journée de cours.

Deux équipes se forment : une décide de dormir le matin et de rejoindre la salle à midi, la seconde opte pour une séance un peu plus longue en y allant le matin.

L’ensemble de l’équipe profite des voies jusqu’à 16h puis termine cette journée par un peu de bloc.

Nous rejoignons enfin l’aéroport pour prendre le vol retour vers la Côte d’Azur après ces 3 jours bien remplis.

Championnat de France jeunes de bloc à Sartilly

Les championnats de France jeune de bloc se déroulaient cette année à Sartilly en Normandie.

Océane, Lisa et Ethan avaient gagné leur billet pour participer à ce championnat. Lenny également qualifié avait décidé de faire l’impasse afin de mieux se préparer pour la saison de diff. On compte donc sur lui pour la suite de la saison.

La compétition commence tôt le samedi matin par les U16 et donc pour Ethan Chandy.

8 blocs variés sont au programme.

Il commence par le bloc 4 où il tombe après la zone. Il le validera à sa deuxième tentative.

Ensuite il tente le bloc 8 plutôt typé doigts où il tombe avec la prise finale dans les doigts. Ses deux tentatives suivantes sont moins bonnes et il décide de changer de bloc.

Il part dans le bloc 2 en compression et le réussit facilement du premier coup. Puis il valide facilement le bloc 1.

Il tente alors le bloc 5 tout en adhérence et équilibre sur la première partie. Lors de sa deuxième tentative il réussit le mouvement clef (ils ne seront que deux à faire durant toute les qualifications) mais ensuite il se déstabilise et ne parvient pas à engager le mouvement vers la prise finale. Il remet un essai moins bon, et part ensuite à l’assaut du bloc 7.

Ce bloc ne marche pas, personne ne bouge après la prise de zone. Il valide la zone au 1er essai puis ne bouge plus comme tout le monde. Il remet 2 où 3 essais puis change de bloc.

Il met deux essais dans le départ du bloc 6. Un mouvement de jeté suivi d’une coordination de mains qu’il n’arrive pas à maîtriser,

Il retourne alors dans le bloc 8 et réalise un bel essai concentré et énervé et arrive à toper ce bloc.

Puis il part dans le bloc 4 demandant une petite coordination main et pied suivi d’un dièdre. Cela ne lui posera pas de problème.

Il met ensuite ses trois derniers essais dans le jeté et la coordination de mains du bloc 6. Malgré une progression dans ce mouvement, il ne le réussira pas et n’aura pas la zone non plus.

Il reste 40 min et Ethan est 6eme du provisoire. Il a sa qualification entre les mains. Il lui reste deux essais pour réussir le bloc 5 et être assuré d’être en finale.

Mais gros problème pour lui il y un gros bouchon dans ce bloc et les minutes passent sans pouvoir essayer. Pendant ce temps deux grimpeurs lui passent devant. 10 min avant la fin il peut mettre un essai. Malheureusement il zippe sur le pied en adhérence du début du bloc et perd alors toute chance de qualification car impossible de remettre un dernier essai.

Il lui manque au final une zone et un essai de trop dans un bloc pour faire partie du top 6.

Mais belle 8eme place pour lui sur ces championnats. Bravo mec et continue à t’entraîner tu es sur la bonne voie.

Il est 16h30 et c’est au tour des U20 d’en découdre.

Lisa Lerebours et Océane Pastor entrent en lice. Les blocs 1, 2 et 3 sont exactement les mêmes que les U16 garçons.

Océane commence par le bloc 1 qu’elle réussit facilement. Lisa débute dans le bloc 3. Elle réussit la coordination pied/main mais est trop tendue et tombe dans le dièdre qui suit. Elle validera le bloc à son deuxième essai.

Océane essaye ensuite ce bloc 3 qu’elle valide du 1er coup.

Les filles tentent ensuite le bloc 4. Elles valident toutes les deux la zone du premier coup mais sont incapables d’aller chercher la prise du dessus malgré plusieurs tentatives.

Elles iront mettre ensuite des essais dans le bloc 5. Encore le même que les U16 garçons avec un départ facilité. Elles chopent toutes les deux la zone mais échouent dans le mouvement suivant à plusieurs reprises.

Lisa ira valider le bloc 1 et 2 au premier essai. Océane fait de même pour son bloc 2.

Elles n’arriveront malheureusement pas à décoller dans le jeté du bloc 8, ni dans le premier mouvement physique du bloc 7. C’est un peu mieux dans le bloc 6 mais aucune zone ne sera validée sur ces trois passages.

Au final Océane termine son tour avec 3 blocs en trois essais et 5 zones en 5 essais. Lisa obtient un 3T4 et 5Z5. Les filles se seront bien battues mais un manque de force dans les doigts et du physique ne leur permet pas de s’exprimer dans les blocs les plus difficiles.

Il y a une grosse différence de niveau dans la catégorie car les 4 meilleures empochent les 8 blocs, puis 5 blocs pour la 5ème, 4 blocs de la 6eme à la 8eme puis ensuite à partir de la 9eme c’est 3 blocs max.

Lisa a aussi été dans un premier temps victime d’une erreur de jugement. Une nouvelle règle consiste à valider une prise de zone lorsque celle-ci est contrôlée et/ou utilisée (voir la définition dans les règles de la ffme) par le grimpeur. Lisa avait déplacé une main et monté ses pieds grâce à la prise de zone du bloc 4. Mais la mauvaise interprétation de la règle par le juge de bloc a fait que ce dernier n’a pas accordé la zone à plusieurs filles. Suite à la réclamation faite après la compétition et au contrôle vidéo tout est rentré dans l’ordre et Lisa occupe bien la place de sa prestation.

Au final pour son dernier championnat de France de bloc jeune Océane termine 17ème et Lisa qui pourra encore tenter de faire mieux l’année prochaine est 24eme.

Allez les filles il faut encore travailler pour progresser. Il est possible de gagner rapidement des places.

Maintenant retour à l’entraînement pour nos jeunes, les compétitions de diff vont s’enchainer.

Coupe de France de bloc jeunes de Rungis

La 1ère étape de la coupe de France jeunes de bloc se tenait dans la salle Vertical Art de Rungis ce week-end. 

Après ces 2 dernières saisons un peu particulières niveau compétition, les jeunes étaient vraiment très nombreux à venir se confronter (jusqu’à 100 par catégorie !) sur un format coupe de France classique : 9 blocs, 5 essais par bloc, et les 6 meilleurs des qualifs en finale.

C’est Juliette qui démarre samedi matin (on a de la chance, elle n’est pas dans la 1ère vague aux aurores) et qui découvre les blocs avec un peu d’appréhension. Le niveau semble très relevé, et chez les filles les blocs les plus abordables sont tous typés équilibre sur modules. Pas vraiment son profil de prédilection, et il va falloir aller puiser dans d’autres ressources que celles des séances de développé / couché à Val de Grimpe 😉. Elle part tout de même motivée, mais des premiers essais infructueux entament peu à peu sa confiance. Elle parviendra à toper le bloc 3… où il faut jouer sur les équilibres sur gros modules et débrancher le cerveau pour atteindre le top car ça donne vraiment pas envie de zipper ! Avec 2 zones de plus, elle termine 46ème dans cette catégorie U18 où il y avait plus de 70 concurrentes. Elle manque de réussite sur cette compétition, mais a les moyens de faire beaucoup mieux, on l’attend sur les prochains rendez-vous. 

Les juniors filles sont moins nombreuses et passent en une seule vague en début d’après midi, sur les mêmes blocs que les cadettes. Océane, émigrée à Lyon cette année, nous a rejoints pour l’occasion et compte bien profiter à fond de cette compétition. Elle lâche quelques runs sur les 2 premiers blocs qu’elle valide, flashe le bloc 3 et butte à pas grand chose sur 2 autres blocs. Avec 3 blocs et 5 zones, elle finit en 24ème position. Comme à son habitude, elle a partagé sa bonne humeur, dommage qu’il lui ait manqué le petit quelque chose (et les petites minutes !) pour concrétiser plus de blocs. 

Lisa démarre très tendue (comme à son habitude aussi 😉) mais il faut dire que ce n’est pas évident de se relâcher sur ces blocs tout en équilibre… Après un petit passage à vide côté mental en milieu de compétition, elle retrouve le moral en topant le bloc 6 au dernier essai avec une méthode inédite. En revanche le fameux bloc 3 qui a bien réussi aux copines lui résiste. Elle finit à une belle 13ème place, avec 4 blocs et 5 zones au compteur. 

Place aux U16 (ex minimes) donc le dimanche matin, et Ethan joue dans la 1ère vague du matin. Il démarre fort en flashant tous ses premiers blocs. Il viendra à bout du bloc 8 bien physique mais tout à fait dans son style en quelques essais et parvient à toper le bloc 5 en skate au dernier essai, sous les encouragements de son frère Théo ! Seul le bloc 9 en dalle lui résiste, mais ce sera suffisant pour accéder aux finales puisqu’il termine 4ème au général des qualifications. 

Lucas fait partie de la 2ème vague, et a eu le temps d’apprendre tous les blocs par cœur ! C’est sa 1ère coupe de France jeunes officielle, il sait que ça s’annonce dur mais il part motivé à bloc après un échauffement appliqué. Il est solide et flashe les 3 premiers blocs. Ce sera plus compliqué pour le reste du circuit, le niveau des blocs est élevé et sa taille n’est pas un avantage. Il garde le sourire et la motivation et aura le temps de faire des essais dans tous les blocs. Il termine 37ème, super expérience pour lui ! 

Les finales ont lieu dans la foulée, les blocs des garçons semblent assez physiques, et on pense que ça peut  bien convenir à Ethan… Il n’arrivera malheureusement pas à concrétiser le 1er bloc alors que tous ses concurrents parviendront au sommet. La méthode du bloc 2 est quelque peu énigmatique, et si tous les finalistes parviennent à valider la zone, aucun n’en trouvera la solution. Tout est encore possible dans le dernier bloc mais Ethan n’arrivera pas à trouver la méthode idéale et subit un peu les prises poisseuses (et encore, heureusement que la pof en poudre était autorisée pour les finales !). Il termine finalement à la 6ème place, une très belle performance pour une compétition de ce niveau ! 

Voici les résultats complets.

Tous les jeunes repartent boostés à fond pour la suite de la saison, prochaine étape début décembre à Chamonix !

Pour ma part je ne ferais pas ça tous les week-ends, mais c’étaient encore de bons moments partagés avec les jeunes, merci pour votre énergie et votre enthousiasme ☺️

Infos vacances de la Toussaint

C’est les vacances , voici quelques infos à retenir pour les deux semaines à venir : 

SECTION JEUNES

Les cours du samedi 19 octobre seront assurés, il n’y aura ensuite pas de cours pendant les vacances scolaires, la reprise se fera la semaine du 4 novembre.

SECTION ADULTES : 

Il n’y a pas de cours encadrés pendant les vacances scolaires, et le gymnase de Bréa est fermé. Mais pas de panique, vous aurez quand même la possibilité de grimper en libre : 

  • les lundis OU vendredis à Val de Grimpe (1 seule séance hebdomadaire par personne, licence USC à jour, pensez à faire votre carte à l’accueil si ce n’est pas déjà fait, et à pointer à chaque séance).
  • les mardis et jeudis à Besson en libre de 19h à 21h30 (séances supervisées par les initiateurs du club). 

Bonne grimpe.

 

Infos vacances de Noël

Voici quelques infos à noter concernant les toutes proches vacances de Noël quant aux ouvertures des différentes structures du club.

Les cours enfants du samedi 22 décembre ne sont pas assurés, ni à Besson, ni à Val de Grimpe.

Pour les adultes, le gymnase Besson sera ouvert le jeudi de la deuxième semaine des vacances seulement, soit le 3 janvier.

L’accès à la salle de pan Val de Grimpe est maintenu les lundis ou vendredis toujours pour les adultes, dans la mesure où la salle reste ouverte. Gardez un oeil sur la page facebook de la salle pour connaître les fermetures durant les vacances : https://www.facebook.com/valdegrimpe/.

Nous vous rappelons que les enfants licenciés chez nous ont également accès à la salle gratuitement n’importe quand pendant les horaires d’ouverture. Munissez-vous de leur numéro de licence et présentez-vous à l’accueil. Les mineurs doivent être sous la surveillance des parents.

Le gymnase Bréa est fermé pendant toute la durée des vacances.

Bonnes vacances et bonnes fêtes de fin d’année à tous !

Stage enfants vacances de la Toussaint

La première semaine des vacances de la Toussaint (du lundi 22 octobre au vendredi 26 octobre), le club organise un stage, réservé aux adhérents, à partir de 8 ans (nés en 2010). C’est un stage sans hébergement, c’est-à-dire que les enfants seront récupérés le matin à 9h00 au parking du stade Sauvaigo et rendus le soir à 17h au même endroit.

Il vous faudra donc prévoir le pique-nique et de l’eau pour la journée, ainsi que de quoi bien se couvrir.

Les enfants découvriront les sites d’escalade de la région et autres activités liées à la verticalité.

Le tarif est de 150€ par personne pour les 5 jours, aucune réduction ne sera consentie pour une participation non complète.

Le nombre de places est limité, ne tardez pas pour vous inscrire via le formulaire ci-dessous, nous vous enverrons les documents d’inscription par e-mail. L’inscription sera effective lorsque vous aurez rendu la fiche d’inscription, la fiche sanitaire de liaison et le paiement à l’un des moniteurs (Mattéo, Sébastien ou Sylvain).

Dates : du 22 au 26 octobre
Horaires : 9h – 17h
Moniteur : Sébastien 
Lieu de rendez vous : parking du stade Sauvaigo 
Pique-nique à prévoir pour le midi 
Activités escalade à  la journée en extérieur, pendule…

Nombre de participants minimum 6 personnes

Prix du stage : 150 euros

Le transport des enfants est prévu, une aide au covoiturage pourra être  sollicitée en fonction du nombre d’inscrits
 

Date limite d’inscription : mercredi 17 octobre.

 

Stage de Pâques dans les Alpilles, des jeunes au top !

La semaine dernière, une vingtaine de jeunes du club avaient mis le cap vers les Alpilles, pour profiter de 5 jours de grimpe en falaise, encadrés par nos dynamiques moniteurs Sylvain et Sébastien, et accompagnés de quelques non moins dynamiques mamans (Isabelle, Delphine et moi-même).

Nous étions prêts à tirer au sort ou lancer des gages pour savoir qui allait se charger de faire le résumé du stage jeunes… mais Charlotte, toujours prête à rendre service, nous a devancés et nous la remercions très vivement pour cet article !

Jour 1, lundi 23 avril 2018

Après avoir réussi à rentrer tous les bagages dans les deux mini-bus, nous voila partis pour 5 jours de stage ! Après 2h30 de route, on arrive au camping de la Vallée Heureuse (c’est prometteur !).

Ensuite, c’est opération montage de tentes et installation du campement. Un peu laborieux, mais on gère !

IMG_3281

 

L’après midi, on va escalader au Secteur Notre-Dame de Beauregard, juste au dessus du camping. Nous sommes allés au mur du 4 et au mur du 6, il y en a pour tous les niveaux ! Après quatre bonnes heures de grimpe, on redescend au camping, et c’est semoule-côtes de porc pour la colonie !

Au son de la guitare et des chants des adultes, tout le monde s’endort, ravi de cette première journée…

Jour 2, mardi 24 avril 2018

Grosse chaleur à Aureille aujourd’hui ! Après un bon tartinage de crème solaire pour tout le monde, on commence la journée de grimpe. On a une super vue sur les montagnes alentour.

20180424_101633

En début d’après-midi, on reprend la voiture et on se dirige vers les Baux-de-Provence. En chemin, on s’arrête à une fontaine : toutes les gourdes sont à vide. Sur l’exemple de Sylvain et Sébastien, on part en bataille d’eau géante. On repart trempés, mais bien désaltérés !

On trouve un endroit pour goûter pas très loin des Carrières de lumière, au dessus du village. Ensuite, on va visiter les carrières. C’est en souterrain, donc on est bien au frais. Il y a des projections des œuvres de Picasso sur la pierre, et Océane et Lisa nous font une petite démonstration de danse sur la musique de fond.

IMG_3407

Après la douche et les pâtes bolo, on fait quelques parties de loup-garou, un peu bruyantes cependant même quand le village dort…!

Jour 3, mercredi 25 avril 2018

En ce milieu de séjour, nous nous octroyons une journée un peu moins intensive…

Le matin, direction Cavaillon pour la via ferrata et la via souterrata, sous le soleil toujours au rendez-vous. Le premier groupe dirigé par Cécile arrive après environ deux heures de via, et le deuxième un peu plus tard. Nous mangeons à l’ombre d’un arbre, puis rentrons au camping.

20180425_121400

L’après-midi, les plus courageux sont allés grimper sur les voies un peu plus dures au Secteur du canal près du camping pendant que les garçons allaient au lac et les filles à la piscine. L’appareil photo waterproof de Sylvain à été envahi par les photos dans la piscine !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après un bon repas riz et poulet curry, tout le monde dans la tente et au dodo !

Jour 4, jeudi 26 avril 2018

Aujourd’hui c’est journée escalade. Nous avons choisi le Secteur de la prairie à Mouriès. Sur le chemin, les filles ont réécrit les paroles de la chanson du club. Après de nombreux allers retours sans trouver le chemin ( « à la recherche de la falaise, on va tous faire un malaise »), nous avons enfin rejoint le site où les voies étaient ombragées (et ventées !).

IMG_3465

 

Dans de la pure dalle et avec un équipement un peu espacé, les moniteurs ont préféré installé la plupart des moulinettes pour que chacun puisse grimper en se faisant plaisir.

Pour le dernier repas au camp, c’est soirée pizzas, histoire de rassasier les appétits les plus féroces.

Jour 5, vendredi 27 avril 2018

Ce matin, pliage de tente pour la compagnie ! Nous n’avons pas eu de soucis pour le rangement, et nous sommes partis à 10h pour grimper au secteur de la Vallée Heureuse, sur le spot Actors Studio.

C’est le cinquième jour de grimpe, mais les jeunes ont encore des réserves et enchaîneront les voies jusqu’au dernier moment !

Après cette dernière journée de grimpe à Orgon, le séjour s’achève et tout le monde rentre chez soi, bien fatigué mais la tête remplie de bons souvenirs !

Pierre Le Cerf, champion de France de bloc junior !

Décidément, Pierre est en forme ! Après avoir terminé premier de la coupe de France de bloc en junior, le voilà qui empoche le titre de champion de France à la Baconnière !

Je reprends ici un bout de l’article sur Planet Grimpe sur la lutte en finale :

Aujourd’hui, les finales ont opposé Pierre Le Cerf et Léo Favot dans la lutte à la première place. Si Léo enchaînait le dernier bloc en moins de trois essais, il devenait Champion de France 2018. Mais le grimpeur d’Annecy ne viendra pas à bout de ce dernier problème, laissant la victoire à Pierre Le Cerf, seul finaliste à toper les trois blocs des finales. Léo Favot monte donc sur la deuxième marche du podium, devant un autre Léo, Léo Avezou.

Un autre résumé sur le site de la fédé.

Bravo Pierre ! Et Bravo à Cédric Lo Piccolo, son entraineur, qui ne peut qu’être fier. Tous les résultats sur le site de la FFME.

On n’oublie pas de féliciter les autres participants que sont, chez les filles :
Lorna Aïssaoui, 19ème en minime et Prune Inzerilli, 13ème en cadette;
et chez les garçons :
Nicolas Inzerilli, Lenny Cohendet et Matthias Chandy, respectivement 25ème, 34ème et 45ème en minime, ainsi que Jules Marchaland qui termine 9ème en cadet.

Bravo les jeunes !!!

Sortie jeunes à Bonson

Dimanche dernier un petit groupe de jeunes du club était en sortie falaise à Bonson, voici quelques lignes de Cassandra, merci à elle :-).

Ce dimanche 28, Matteo et une douzaine de jeunes du club ont fait une sortie découverte du site de Bonson.

Après une marche d’approche jusqu’au rocher sous un petit vent glacial… enfin la découverte des voies, et du beau paysage.

Ce rocher nous a offert différentes voies allant du 4 au 7a sur lesquelles notre petit groupe a bien grimpé dans la joie et la bonne humeur, le tout sous les bons conseils de Matteo.

C’était une super sortie !!!