Archives de catégorie : Sortie falaise adultes

Du bloc à la grande voie, encore un week-end chargé (partie 2 : grandes voies à l’ermitage)

Le dimanche, après être redescendu la veille d’Annot, me voilà au parking de Sauvaigo avec une dizaine d’adultes pour une sortie révisions manips en grandes voies dans les gorges du Loup à l’ermitage. Le secteur comporte une petite dizaine de voies de 3 ou 4 longueurs entre 5 et 6b, dans un style bien technique et aux cotations plutôt tassées.

Après le trajet et une marche d’approche bucolique et transpirante sur les rives du Loup, nous voilà à organiser les cordées et à distribuer les voies. Cordées de 2 cette année. Cécile, toujours la première à partir, prend David avec elle et s’engage dans une des dernières voies qu’elle n’a pas encore faite : le survol de l’aigle.
Jean-Luc, avec toute l’expérience qu’on lui connait, choisit Sandra pour partir rapidement dans douche surprise. Djé et Xavier jettent leur dévolu sur les chasseurs de miel, tandis que Brice et Sandrine finissent dans Camille danseuse étoile.

Après m’être assuré que tout est bon pour les différents départs, je choisis avec Alison une voie plutôt centrée pour garder un œil sur tout le monde et pouvoir intervenir le cas échéant : les jardins de lumière.

Il fait un peu lourd au début, puis le ciel se dégage pour nous laisser quelques minutes d’un soleil bien trop tapant pour nous, avant de repartir sous une couche de nuage qui nous donne une petite bruine pas toujours agréable. Mais ce n’est pas gênant pour l’escalade et tout le monde parvient au sommet de ses longueurs plus ou moins rapidement.

A l’ermitage, c’est descente en rappel obligatoire. Encore une occasion de réviser les manips associées : pose des cordes, installation de l’autobloquant, etc… Il est plus de 14h lorsque je touche le sol et j’ai faim ! Ceux qui étaient arrivés bien avant repartent déjà pour un deuxième tour tandis que je prends le temps d’avaler ma salade de riz avec mon shunt pour seul couvert. Certains sont déjà bien fatigués (c’est éprouvant la grande voie) et décident d’en rester là et de maniper un peu au sol. Sandrine et Brice repartent pour une seule longueur avec descente en rappel.

Finalement, vers 16h30, tout le monde est au sol et il est temps d’aller se désaltérer au bar de la Source à Pont du Loup ! Une bien belle journée réussie qui laisse présager que le stage qui début dans quelques jours sera excellent.

Du bloc à la grande voie, encore un week-end chargé (partie 1 : Annot à bloc)

On peut dire que le programme du week-end était particulièrement chargé à l’USCagnes. Pendant que Sébastien et Gaëtan faisaient assuraient les cours du samedi, je suis monté à Annot pour l’événement tant attendu : le Annot à bloc.

Annot à Bloc, c’est un grand rassemblement familiale d’escalade, avec des animations pour les petits au village et un contest amical sur blocs naturels pour les grands. Cette année, le secteur ouvert était à deux pas de la gare et ce n’était pas pour nous déplaire comparé aux années précédente où la marche d’approche était déjà une épreuve en soi !

L’équipe d’organisation nous avait brossé plus d’une centaine de passages de qualité et pour tous les niveaux. Même les plus petits pouvaient s’en donner à cœur joie. Réceptions au top, cordes pour redescendre des passages trop haut, tout a été bien soigné pour éviter les accidents.

C’est une bonne quinzaine de jeunes et adultes du club qui m’ont retrouvé pour cette belle journée un peu chaude. Ambiance détente, personne n’est là pour jouer la compétition, c’est esprit d’équipe et grimpe à gogo. J’ai donc passé la journée à circuler dans le secteur, à essayer de donner des conseils, parer quelques fois et guider parmi les blocs. Malheureusement, une panne de batterie m’a empêché de prendre des photos !

Quelques grimpeurs du club se sont quand même illustrés :
– Dans la catégorie garçons de moins de 12 ans, Kilian Lo Piccolo finit sur la deuxième marche du podium, derrière Jules Blanchet et devant Esteban Trucchi, mon chouchou d’Escale.
– Chez les jeunes filles entre 12 et 18 ans, seule Emma Bossert a osé se mettre dans la catégorie « experte » et gagne sa place en finale avec les podiums de la catégorie loisir.
– Chez les jeunes hommes, Mathis Daumas sort premier du contest et Théo Bossert 6ème, premier non qualifié.
– Chez les adultes, Antoine Moutou prend sa place en finale en terminant 4ème du contest.

Les finales senior avaient lieu le soir même sur un fronton spécialement monté pour l’occasion. Ça attaquait à 18h45 avec les femmes avec de belles ouvertures bien calées. Marie Oddo donne le ton en étant la seule à sortir le premier bloc en quelques essais. Les deuxième bloc est plus facile et Marie, Stéfanie Lo Piccolo et Justine (qui ouvre à Arkose Nice) sortent toutes les 3 le bloc flash. Ces trois-là parviennent à la zone du bloc 3.
Marie remporte une victoire méritée devant Justine et Stef (je crois dans cet ordre).

Chez les garçons le niveau est relevé. Thomas (aussi ouvreur chez Arkose Nice) sort les 3 blocs flash avec une aisance incroyable. Derrière, c’est Markus qui offre une belle prestation en sortant également les 3 blocs mais avec quelques essais de plus.
Antoine prend une très belle troisième place en flashant de belle manière le bloc 1, en se mettant un combat épique dans le mouvement en souplesse du bloc 2. Pas de réussite dans le bloc 3 avec son départ en jeté coordination.

Le lendemain avaient lieu les finales pour les jeunes. Je n’étais pas présent car je devais encadrer la sortie adulte en grandes voies mais Mathis et Emma emportent tous les deux leurs victoires respectives. Bravo les jeunes !

Un grand merci à ceux qui sont montés et ont supporté la chaleur torride (plus de 30°C !) ! Et un énorme bravo à l’équipe d’organisation et au club local (Vive les gestes) pour ce bel événement qu’on attend avec impatience chaque année et qui nous avait manqué durant 3 ans ! Vivement l’an prochain !

Sortie adultes à l’Ermitage dimanche 22 mai

Préparez vos chaussons confort, votre ficelou et votre sang froid ! Dimanche 22 mai c’est sotie grandes voies à l’Ermitage. Des voies de 4 ou 5 longueurs pour maniper, faire des rappels, et prendre un peu de hauteur.

Attention, les parkings des gorges sont maintenant interdits, on se retrouve à Sauvaigo ou Pont du Loup et on fera la petite marche sympa.

Merci de bien vouloir remplir le formulaire d’inscription :

 

Liste des inscrits

 

Mini cycle parents/enfants, suite et fin

Hier, c’était le dernier cours du petit cycle de 3 séances adressé aux parents des enfants du club désirant en apprendre un peu plus sur l’activité. Cette dernière séance se passait en falaise, à la Trinité plus exactement, et après le coup de froid et avec la météo maussade annoncée, il fallait être motivé pour venir participer.

Mais des motivés, ce n’est pas ça qui manque ! Ils étaient assez nombreux à être là à 10h pétantes, dans l’ancienne carrière que constitue le site d’escalade. Certes, le coin n’est pas des plus bucoliques mais il s’agissait de trouver un secteur adapté à un public varié et nombreux. Voies faciles mais pas que, pied de falaise praticable, de l’espace, marche d’approche minimale… La Trinité, ça allait bien.

Le ciel est bien dégagé le matin, ce qui est positif mais rend le fond de l’air assez cinglant. C’est en doudoune que j’accueille les premiers arrivants. Cécile est venue avec Léane et commence à installer des cordes. Adrien, le plus expérimenté des jeunes m’aide également pour quelques voies. Les moulinettes sont en place, le briefing est fait, et c’est parti.

L’idée était donc de faire grimper les enfants, mais également les parents. De consolider les bases apprises lors des deux premières séances avec Seb, et d’aller un peu plus loin. Ce sont surtout des petits qui sont là, avec très peu d’expérience avec l’escalade sur cordes. Mais ils se débrouillent bien, et assez vite on essaie l’assurage des parents avec l’utilisation du Ohm, outil assez extraordinaire, même si pas parfait.

Ça tourne bien malgré le froid. Vers midi, le soleil se cache derrière les nuages et ça adoucit les températures. En activité, ça passe bien. Certains quittent la falaise en début d’après-midi, d’autres arrivent à peine.

Je profite que tout le monde soit bien à l’aise pour expliquer un peu l’escalade en tête à certains parents, avec la manip de haut de voie, pratique à l’appui dans une des voies très faciles du secteur.

Le temps passe vite, 16h est déjà là. Dernières voies, on plie le matériel et on se dit au revoir. Tout le monde est satisfait et je suis conforté dans l’idée de mettre en place un cycle à l’année dès l’an prochain, parce que 3 séances, ça reste un peu court pour un apprentissage approfondi.

Rendez-vous ce dimanche pour la sortie club  à Cabris !

Dates clés pour les cours et stages grandes voies (adultes)

Le planning s’organise tranquillement autour de l’événement phare de l’année pour les adultes : le stage grandes voies.

Comme chaque année, il aura lieu pendant le week-end de l’Ascension du jeudi 26 au dimanche 29 mai. On retente le coup à Orpierre dans les Hautes Alpes. Infos et inscriptions à suivre.

Pour s’entraîner, voici donc les dates clés à réserver si vous êtes intéressés :

Le mardi 8 mars, suite du cours avec Sylvain à Besson. On peaufine les manips, on apprend la descente en rappel auto-assurée.

Le dimanche 1er mai, sortie initiation grande voie, on ne sait pas encore où (St Jeannet, Dramont, Ermitage…). Histoire de mettre en pratique tout ça avec des vrais relais.

– Nous envisageons de faire un petit week-end dans les Calanques ou au Verdon pendant les vacances d’avril les 16 et 17 avril.  Ce n’est pas encore décidé et nous avons besoin que vous répondiez à ce petit sondage pour voir si ça intéresse suffisamment de monde. Petite participation financière demandée.

 

Sortie falaise adultes au baou des blancs : soleil et manips

Ils étaient 7 ce matin au départ du chemin un peu raide qui s’élance vers la falaise. Un petit groupe donc, mais toujours plein d’énergie.

L’énergie, c’est Jean qui l’a dépensée le plus efficacement. Premier sur le caillou, il a écumé les quelques belles lignes du secteur central, les belles envolées en 6a/b très rapidement, avec quelques belles chutes à la clé. C’était notre poseur de moulinettes, aidé en plan secours par Gautier, dans un rythme un peu plus planplan.

Les autres n’étaient pas en reste cependant, notamment Laura qui a fait sa première sortie sur le caillou et pas mal d’apprentissages, le tout dans une concentration exemplaire afin de ne pas céder à la panique face au vide. Une bonne nuit en perspective !

Après une matinée chargée, un repas convivial au soleil, une reprise d’activité performante, nous nous sommes lancés dans la révision (ou la découverte pour certains) des manips de grandes voies. Assurage du haut et descente en rappel auto-assuré. Merci à Gautier d’avoir bien surveillé David !

Encore une journée fort plaisante donc, toujours sous un soleil complètement incroyable, avec une vue dont on ne se lasse jamais, le tout dans un calme que seul notre groupe est venu joyeusement briser. Même si je préfèrerais une plus grande participation, j’avoue que ces journées en petits groupes, c’est un régal à encadrer.

Merci aux participants, prochaine sortie le 13 mars.