Archives de catégorie : Compétition

Open national de bloc U12 U14 à Valence

Nous étions ce week-end à Valence, pour l’open national de bloc, 1er déplacement officiel de la saison pour les plus jeunes compétiteurs du groupe perf. Après la coupe de France sénior le samedi, la salle de Minéral Spirit accueillait dimanche les U12 U14 (anciennement poussins benjamins), sur un format de compétition proposant 10 blocs par catégorie avec 5 essais par bloc, et une finale sur 3 blocs pour départager les 6 meilleurs.

Stéphane et moi avions la responsabilité d’accompagner quelques jeunes : Eline, Agathe, Léane et Nathan. Hanaé et sa maman nous ont rejoints samedi soir pour un dîner gastronomique et les Lo Piccolo étaient également venus en famille pour le week-end. Le club était donc plutôt bien représenté ! 

Ce sont les U12 qui commençaient tôt le matin, et on peut regretter une très faible participation sur ces catégories d’âge : 10 filles et 19 garçons, c’est vraiment très peu pour un événement national. Il faut dire que Covid oblige, le circuit compétition a été fortement amputé, si ce n’est inexistant ces 2 dernières saisons, et il est sans doute plus difficile de prendre le train en marche pour les plus petits.

Toujours est-il qu’Eline était bien présente, et après un échauffement matinal en trottinette à travers les rues de Valence, elle parvient à concrétiser 4 blocs, ce qui la place en seconde place des qualifications et lui ouvre sans problème les portes de la finale.

Du côté des garçons, le niveau est un peu plus relevé et ils sont plusieurs au coude à coude dans le haut du classement. Kilian parvient à sortir  7 blocs et s’octroie lui aussi la seconde place, direction la finale.

Romain fait partie des plus jeunes de sa catégorie, et sa taille n’est pas un atout… Il y a carrément un bloc où il ne peut pas atteindre les prises de départ, et encore un autre où il lui manque quelques centimètres pour toucher le top. Il a fait le maximum de ce qu’il pouvait faire et finit 11ème. On sait qu’il en a sous le coude, et qu’il faudra compter avec lui les prochaines années !

En milieu de matinée, ce sont les U14 qui envahissent les tapis. Et là on peut dire qu’ils ont répondu présents puisque qu’il y avait une cinquantaine de garçons et autant de filles venus se confronter. On s’inquiétait un peu pour la gestion des essais en 2 heures de grimpe, mais la configuration de la salle et des blocs et la mobilisation des juges a permis que cette vague se déroule de façon fluide, chapeau les organisateurs ! 

Chez les filles le niveau des blocs est très exigeant. London termine 2ème des qualifications avec 5 blocs sur 10 et se qualifie pour la finale, aux côtés des toutes meilleures de la catégorie.

Léane parvient à cocher 3 blocs et 5 zones et s’offre la 12ème place. Avec 1 bloc de moins, Agathe finit à une belle 15ème place. C’est plus compliqué pour Hanaé qui a du mal à rentrer dans la compétition, et ne parviendra à concrétiser qu’un seul bloc, elle finit 32ème.

Chez les garçons les blocs sortent un peu plus mais il y a beaucoup de fort compétiteurs, et l’expérience est déjà au rendez-vous. Nathan manque un peu de réussite en chutant au dernier mouv de 2 blocs, malgré les conseils et encouragements de Cédric. Il réussit malgré tout 4 blocs et 6 zones, ce qui le classe 18ème.

L’après-midi place aux finales donc, avec les filles pour ouvrir le bal. Les blocs proposés aux U12 semblent très durs et aucune ne parvient à atteindre la prise de zone dans le bloc 1. Même scénario dans le bloc 2, et on commence à trouver les finales un peu longues… jusqu’à ce qu’Eline randonne le bloc 2. Lou du BMC qui avait dominé les qualifs bataille plus et ne parvient pas à toper le bloc. C’est donc là que se joue la victoire pour Eline, pas peu fière de sa performance et de sa médaille.

Du côté des U14 filles les blocs de finale sont aussi très exigeants (en même temps c’est une finale…) et seule la vainqueure, Lou Auclair, parviendra à toper tous les blocs. Performance d’autant plus impressionnante qu’aucune autre finaliste ne réussira le moindre bloc. London parviendra à accrocher 2 zones, mais semble manquer un peu d’énergie et les doigts en sang, elle lâchera plus d’essais qu’Amie Lerondel , ce qui la maintient sur le podium mais en 3° position.

Chez les garçons, les blocs des U12 sont encore un cran plus durs que ceux prévus pour les filles. Kilian nous fait une belle démonstration de ténacité, il sera le seul à réussir les 3 blocs, au physique et au mental, respect. Il emporte donc la victoire, et lui aussi à de quoi être fier. 

De beaux résultats pour le club donc, bravo à nos jeunes ! Sur le plan individuel, quels que soient les résultats c’est toujours une belle aventure, les enfants ont la chance de pouvoir se confronter aux conditions des compétitions nationales avant d’intégrer le circuit officiel de Coupes de France, et c’est une expérience importante. Et sur le plan humain, on apprécie de voir le plaisir qu’ils ont à partager ces week-ends ensemble, et la solidarité et l’émulation qui en découlent.

Comme d’habitude on remercie les organisateurs et bénévoles sans qui ces événements ne pourraient avoir lieu, mention spéciale à Céline et Josselin, PDJ au top ce week-end. Merci également à Cédric pour les conseils et encouragements distillés aux enfants lors de la compétition (et à tous les autres qui oeuvrent en second plan au quotidien), merci aux parents accompagnateurs et à ceux qui nous confient leurs enfants, merci à Cengiz pour les superbes photos des finales, et enfin merci aux jeunes pour leur enthousiasme et leur motivation. 

Voici tous les résultats.

Prochains rendez-vous à suivre : open national de bloc à Cahors dans 2 semaines pour les U12 U14 et 1ère étape de la coupe de France de bloc à Rungis pour les U16 U18 U20 la semaine suivante. La saison de compétitions démarre fort ! 

Micro TAB 2021

Hier mardi commençait le TAB, le Tout à Bloc, à l’Argentière-la-Bessée, dans le Briançonnais.  

Le TAB, c’est la deuxième des 2 seules compétitions open de niveau national de la saison 2020-2021 quelque peu décimée de compétitions en raison de la crise sanitaire. Très proche du mondial de l’escalade de Briançon, beaucoup de jeunes et leurs familles ont fait le doublé. Sur ces 2 jours, ce sont donc 450 jeunes qui étaient inscrits dans cette compétition organisée par une toute petite ville de 2900 habitants ! 

Les baudriers ont été rangés après l’étape de la ville fortifiée qui proposait du combiné pour les plus jeunes et de la difficulté pour les ados mais les jeunes avaient chauffé les chaussons pour aller haut et fort dans les blocs ouverts par des ouvreurs de choc du 05.  

La compétition jeunes s’appelle ‘Micro Tab’ mais elle n’a rien de petit ! S’il fallait encore le prouver, elle a tout d’un très grand rendez-vous avec un nombre exceptionnel de participants, des formats de compétitions exigeants avec des vagues de 3H à 4H suivant les catégories pour 32 blocs et puis forte de sa renommée elle attire maintenant des jeunes au-delà des frontières, de l’Europe entière qui viennent en délégation de clubs italiens, espagnols ou allemands très forts. 

C’est un gros volume de grimpe qui est proposé avec un panel varié de blocs : des équilibres, des compressions, des fissures, des jetés, des skates, de la précision, du placement, un peu de physique, tout tout, pour vraiment que ce soit un vrai Tout à Bloc.  

Les 9 représentants de l’US Cagnes (Poussines : Eline, Léane, London ; Benjamin(e)s : Agathe, Nathan, Lucas ; Minime : Ethan, Cadettes : Juliette et Lisa) se sont éclatés à essayer de résoudre un maximum de blocs.  

London Streete, 3ème des derniers championnats de France en poussine, a réussi à reproduire un superbe résultat en finissant 4ème (à égalité de blocs) derrière Amie Lerondel, la benjamine des sœurs Lerondel et Iloé, la réunionnaise qui depuis plusieurs années déjà vient truster les podiums l’été dans l’hexagone.  

Les sœurs Lerebours ont aussi superbement réussi au cours de cette journée. Léane obtient à la mi-journée avec beaucoup d’envie une très belle 8ème place en poussine avec 19 blocs et Lisa obtient une 7ème place de ouf en cadette avec 28 blocs, avec un dernier bloc à 10 seconde de la fin au bout de 4 heures d’effort ! La finale à 6 de Samedi était presque là comme la finale à 8 à Briançon en difficulté l’était aussi, à une prise. Bravo Lisa pour ces performances et cette polyvalence. 

2 autres sœurs étaient aussi engagées avec Eline (Poussine 1) et Agathe (Benjamine 1) Destouches. Eline finit 11ème avec 18 blocs. 2 autres lui résisteront à la dernière prise… Ce sera pour l’année prochaine 😉. Agathe, 18 blocs également, finit 24ème en milieu de tableau dans une catégorie relevée où le podium est un mix 100% Italien/espagnol et où la championne de France de combiné Louise Puech Yazid de Chambéry termine 6eme, la deuxième termine 10eme. Elle aussi aura à cœur de revenir l’année prochaine dans cette catégorie pour intégrer un top 10 et pourquoi pas une 8eme place comme en poussine l’année dernière. 

Les garçons ne sont pas en reste avec de très belles 14ème, 15ème et 18ème place pour Ethan Chandy (Minime 1), Lucas Banse (Benjamin 2) et Nathan Pellegrino (Benjamin 1). Au milieu des jeunes des clubs lyonnais et alpins et des compétiteurs redoutables de Mineral Spirit de Valence, ils se sont battus les mains coincées dans la fissure du 25 ou sur les boules roses du 24 avec ses 3 talons obligatoires pour aller en haut du maxi devers ! Des beaux essais qui payent et qui laissent de belles sensations et de beaux souvenirs.  

Et que dire de Juliette, 11ème déjà en première année de cadette ? Souriante, tout en dynamisme et précision, elle a sans aucun doute ‘kiffé’ l’évènement avec des blocs fous flashés. Vive une saison normale pour s’entrainer et aller gratter ce qu’il faut l’année prochaine en vue d’une finale le samedi soir ! Largement à sa portée. 

En plus de ces essais persos, tout ce groupe s’est encouragé tout au long de la journée, se donnant conseils et méthodes, et en assurant aussi les approvisionnements en eau, indispensables dans cette journée qui est devenue bien chaude au fil des heures. La soirée s’est terminée tard avec le concours de jeté. Ces étapes de compétitions ont été aussi l’occasion pour certains d’aller grimper et randonner dans les hautes vallées. A tous ceux qui lisent ces lignes et qui ne connaissent pas encore Ailefroide (blocs et falaise) ou Névache, allez-y !  

En fin de semaine, ce sont Océane Pastor, junior du groupe Perf puis Pierre Le Cerf, en préparation de l’étape de la coupe d’Europe à Cracovie et Antoine, sénior du groupe Elite qui seront en lice pour les épreuves suivantes. Belle compétition à eux !  

Le pass sanitaire a fait son apparition. Il faut espérer que ça n’empêchera pas compétiteurs et spectateurs de venir sur cet évènement à l’organisation et à l’accueil juste géniaux.  

Le TAB, c’est un super moment de grimpe, de fun et de convivialité. Ça fait du bien. Bravo à tous, jeunes, familles et bénévoles qui font de cette semaine ce moment unique: le TAB ! 

Voici les résultats.

Et l’album photos :

 

 

Open jeunes et vétérans de Briançon

Lundi, place aux vétérans, minimes, cadets et juniors sur le mur du Mondial de Briançon.

Comme d’habitude c’est les vétéranes qui ouvrent le bal avec un échauffement à la fraîche à 7h30 du matin. Au programme 1 voie en dalle puis la voie 2 dans le gros dévers. Nous sommes encore moins nombreuses que d’habitude, les confinements successifs et le manque d’entraînement en ayant découragé pas mal. Pas trop de suspense pour moi, entre la championne de France et une concurrente non classée pour défaut de pointage, je finis officiellement 2ème (et dernière 😁) des qualifs et aurai droit aux demi-finales.

Thierry s’élance peu après dans la même voie en dalle mais avec quelques prises joker en moins et de petits pieds gauches à charger. Il s’en sort plutôt très bien malgré tout mais se fait piéger à la fin de la voie. Il se rattrape dans la voie 2 avec des méthodes d’un autre monde, et finit 6ème sur cette voie, mais ça ne sera pas suffisant, il finit 12ème, 1er non qualifié en demi. Espérons que ce petit échauffement l’aura mis en bras pour la coupe du monde handi-escalade de jeudi !

Côté jeunes, ce sont les minimes garçons qui débutent, avec une 1ère voie en dalle qui ne réjouit pas tout le monde. Ethan s’en tire bien, avec des méthodes bien personnelles et peu reproductibles par les copines qui passeront ensuite. Il monte bien haut dans la voie 2 et se classe 14ème des qualifs, ça passe donc pour les demies.

Ça se passe moins bien pour Mathis qui bute sur un crux à mi parcours de la voie en dalle. Il signe un beau run dans la voie 2 plus dans son style, mais ça ne suffira pas, il termine à la 27ème place, lui aussi 1er des non qualifiés… 

Pour les juniors hommes, pas de mauvaises blagues, les 2 voies de qualif sont dans le mur central. Lenny tope la voie 1 sans difficulté, il met du rythme et monte haut dans la 2, ce qui le classe 6ème, on le retrouvera donc boosté à fond en demi-finale.

Les cadettes ont les mêmes voies qu’Ethan. La dalle fait peur mais Lisa parvient à toper tandis que Juliette tombe un peu avant la fin. Dans la voie 2, Lisa reste sur sa faim en tombant avant la sortie du dévers sans trop comprendre pourquoi.

Juliette tombe à l’entrée du dévers, le manque de resi se faisant sentir. Elles terminent respectivement 17ème et 26ème des qualifs. Juliette est donc la dernière des qualifiées et va pouvoir disputer sa 1ère demi-finale, tant pis pour ses projets de jacuzzi !

Les prévisions météo étant plutôt mauvaises pour la journée du lendemain, les demi-finales sont avancées au soir même.

Je suis la première à m’élancer, toujours sans pression, mais dès l’attaque du dévers, je me rappelle que ça penche sérieusement et cette année blanche niveau entraînement se fait bien sentir ! Pas de surprise, je finis à nouveau 2ème.

Lenny part peu après, il est efficace et parvient à sortir du dévers, il négocie les quelques mouvs pour se rétablir mais chute, peut être par manque de temporisation. Peu importe, c’est un très beau run, qui le propulse à la 5ème place. Lui qui a souvent accumulé les mauvaises performances en compétition, ça fait plaisir de le voir s’exprimer à son juste niveau et de le retrouver en finale !

La voie des minimes semble bien complexe à la lecture et probablement piégeuse. Ethan s’en tire bien, il monte jusqu’à la fin du dévers avant de chuter. Il est parmi ceux qui sont montés le plus haut à ce moment là et on se prend à espérer une place en finale, mais plusieurs autres grimpeurs iront plus loin. Il termine finalement 12ème.

Les cadettes sont les dernières à grimper, avec Juliette pour lancer la catégorie. Elle parvient jusqu’au milieu du dévers avant de se faire rattraper par la gravité. D’autres grimpeuses tomberont plus bas qu’elle ce qui lui permet de remonter quelques places au classement et de finir 21ème.

La météo devient de plus en plus menaçante, le vent souffle fort depuis le début de la soirée, et quand les premières gouttes arrivent on croise les doigts pour que la compétition ne soit pas interrompue. Ce sera juste une averse et les grimpeurs ne seront pas trop perturbés. Lisa part dans sa voie et avance jusqu’à la fin du dévers. Elle descend encore déçue, jusqu’à ce qu’on lui annonce qu’elle est la première à être montée aussi haut. Plusieurs des grimpeuses suivantes tombent plus bas et la finale semble se rapprocher… Finalement elle termine 8ème ex-aequo des demi-finales, mais 9ème au rétro classement des qualifs, 1ère non qualifiée des finales donc, rejoignant le club des « à 1 place près » avec Mathis et Thierry.

Les finales semblaient compromises vu les conditions météo, mais elles ont pu être maintenues le mercredi soir. Ambiance nocturne, projecteurs et speaker… Pour ne pas changer, c’est moi qui débute, au moins je pourrai profiter de la suite du spectacle. Une erreur de lecture et un manque de réorganisation me font chuter dès l’entrée du dévers, je confirme donc ma seconde place.

Lenny est en forme et semble à l’aise dans sa voie de finale. Malheureusement, son talon lâche sur un clipage, et il se retrouve dans le baudrier alors qu’il en avait probablement encore sous le coude, déception… Il finit tout de même à la 8ème place, un beau résultat vu le niveau dans sa catégorie !

Bravo à tous, compétiteurs, organisateurs, et mention spéciale aux ouvreurs grâce à qui on a pu vraiment se faire plaisir sur ce mur dément. Petits remerciements persos à Valentin pour son coaching pendant l’isolement, ainsi qu’à mon coach préféré qui rejoint les vétérans en ce jour 😉

Voici tous les résultats :

Résultats Open National Briançon

Et des photos :

Open des Petits Gibbons

Dimanche, ce sont les jeunes microbes, poussins et benjamins qui ouvraient la semaine de compétitions du Mondial de Briançon.

Avec quelques cafouillages au niveau organisation le matin et des changements d’horaires de dernière minute, la plupart de nos jeunes compétiteurs sont arrivés après le pointage et ont réduit l’échauffement à sa plus simple expression. Ça n’a visiblement pas été trop gênant pour eux et ils ont réussi à se mobiliser rapidement, l’énergie de la jeunesse aidant 😉

L’épreuve était un combiné regroupant les 3 disciplines : 8 blocs, 3 voies de difficulté et 1 run de vitesse.

Chez les microbes garçons qui n’étaient pas très nombreux, Romain fait une très belle compet, prenant la 2ème place en vitesse et en bloc et la 1ère place en diff. Il sort tous ses blocs mais grille quelques essais sur un départ de bloc, pas vraiment favorisé par sa taille. Les 3 voies de diff seront aussi une formalité pour lui. Il prend la seconde place au classement général.

Kilian de son côté finit 6ème du combiné chez les poussins. Il commence par un très bon circuit de bloc en accrochant la 4ème place. Il monte assez haut dans la voie en tête dans le mur du mondial ce qui lui permet de prendre la 7ème place de la discipline. Il perd quelques places en vitesse mais au vu du fonctionnement de l’épreuve ce n’est pas très représentatif.

Chez les filles, Léane démarre fort aussi en bloc en faisant partie des 3 poussines à sortir 7 blocs sur 8. Elle avance bien dans la voie déversante en tête mais cafouille un peu sur un clipage avant de tomber, elle finit 4ème ex-aequo sur la diff. Sur la vitesse ça se joue à quelques centièmes dans le peloton de tête. Le suspense a duré jusqu’à l’affichage (tardif !) des résultats mais sa bonne performance en bloc lui permet de monter sur la 3ème marche du podium, confirmant sa bonne forme du moment. 

Eline de son côté fait une très bonne compet également en poussine. Elle parvient à sortir 6 blocs mais grille quelques essais ce qui la classe 12ème de l’épreuve de bloc. Elle monte bien dans la 3ème voie en tête et prend la 9ème place dans cette discipline. Pour elle aussi malheureusement la vitesse sera moins favorable puisqu’elle signe le 17ème chrono. Au final elle termine 13ème du combiné.

Chez les benjamines, Agathe arrivait bien motivée, après des résultats en demie teinte sur les championnats de France. Mais la concurrence est rude dans la catégorie ! Elle démarre par la diff et progresse bien dans la dernière voie mais un petit manque de lucidité au niveau d’un clipage la fait tomber, sûrement un peu prématurément. Elle finit 15ème en diff, tout comme en bloc où le niveau est assez relevé. Pour elle encore la vitesse ne sera pas un atout puisqu’elle finit 21ème. Au général elle prend la 17ème place.

Une grosse journée de grimpe donc, où les enfants ont pu grimper un maximum. Un peu long pour les parents par contre, avec des podiums à 20h30…

Voici les résultats complets :

http://www.mondial-escalade.fr/wp-content/uploads/2021/07/Re%CC%81sultats_sans_de%CC%81tails_OPG.pdf

On sait qu’une compétition de cette ampleur n’est jamais simple à organiser, respect à l’équipe d’organisation et aux bénévoles qui n’ont pas compté leur temps. On pourra regretter cependant le format choisi pour la vitesse avec 1 seul run sans repérage et avec chronométrage manuel, alors qu’il y aurait eu largement le temps dans les vagues de faire au moins 2 runs. Un peu frustrant pour les jeunes quand le classement se joue sur un chrono un peu aléatoire. Dans certaines catégories on aurait aimé aussi que les voies étalonnent un peu plus, mais c’est toujours compliqué à caler, et au moins tous les enfants ont pu s’exprimer, dans l’esprit d’une compétition open.

Le mondial de Briançon continue, avec les jeunes et vétérans en début de semaine puis les handi jeudi. Et pour les petits, on en retrouvera quelques uns la semaine prochaine au TAB… Beau mois de juillet en perspective ! 

Sélectif championnat de France U12/U14 à Aix

Le week-end du 12 et 13 juin se déroulait à Aix en Provence sur le mur du CREPS un sélectif pour les championnats de France U12 et U14 qui aura lieu les 26 et 27 juin.

Pour la remise en contexte, cette année, à cause de l’épidémie de covid-19 et son lot de contraintes, aucune compétition qualificative n’a pu avoir lieu (ni régionale, ni départementale). Le championnat de France a malgré tout été maintenu pour ces 2 catégories U12 (poussins) et U14 (benjamins). Chaque région était donc chargée de faire sa propre sélection avec quotas établis en avance. En PACA, la sélection a donc eu lieu sous la forme d’une petite compétition sur 2 jours où les jeunes préalablement sélectionnés par la Ligue et les clubs s’affrontaient sous le format du combiné (bloc, difficulté et vitesse).

Ils étaient bien nombreux de l’USCagnes à participer à cet événement. 7 se sont présentés : Eline et Kilian, les plus jeunes, Léane, London, Agathe, Lucas et Nathan, accompagnés par les 2 Cédric respectivement en tant que coach, et accompagnateur/photographe officiel. Et nos jeunes ont brillé ! Ils ont été 6 à se qualifier. Seule Eline, encore un peu inexpérimentée dans ce domaine, manque le coche. Ce sera pour l’an prochain !

Comme quoi, tout ce qui a été mis en place pendant cette année compliquée a tout de même payé. Les sorties en falaise, l’accueil chez Arkose Nice que nous remercions chaleureusement car il a permis aux jeunes de reprendre le chemin de la résine quand c’était compliqué ailleurs ainsi que les entrainements à Bréa autorisés par le comité FFME 06 que nous remercions également.

Nous n’avons pas le détail de la compétition. Nous savons seulement que nos jeunes ont gagné pas mal de points en vitesse. Je me plais à croire que les deux entrainements préalables les samedis à Besson n’y sont pas pour rien.

Maintenant, il s’agit de donner suite à ces bons résultats, ne pas lâcher et tout donner en se confrontant aux meilleurs du reste du pays. Tout le club vous soutient, vos entraineurs sont fiers de vous les jeunes !

La suite dans un peu plus d’une semaine…

Sélectif équipe de France jeunes de bloc

Le week-end du 20 mars avait lieu le sélectif de l’équipe de France de bloc jeunes, à Rungis. Deux grimpeuses du club ont eu l’opportunité de faire le déplacement sur proposition de la Ligue PACA FFME : Océane en junior et Lisa en cadette, accompagnées par Sandrine. Voici le retour d’expérience de Lisa :

Après pas mal d’incertitudes quant à la possibilité de se rendre sur cette compet, au vu de la situation toujours compliquée, nous avons finalement embarqué pour Orly le vendredi après midi, accompagnées de Sandrine, que l’on remercie, et après un test covid réalisé la veille, dont on se serait bien passé. Nous n’avions pas d’attentes particulières pour cette compet, si ce n’est de se faire plaisir et de donner le meilleur de nous mêmes. En effet, le club a été informé de cet événement un peu tardivement, et nous avons pu faire les démarches pour nous entraîner quelques jours avant seulement. Heureusement, on a pu grimper le mercredi à Val de Grimpe avec Cédric et le jeudi à Arkose pour Lisa avec Sylvain, merci à ces deux salles de nous avoir autorisé l’accès !

Nous étions assez peu stressées car il n’y avait pas d’enjeu particulier pour nous. Le format de la compet se rapproche d’une finale nationale, avec cinq blocs à vue avec cinq minutes chacun, puis cinq minutes de pause et on enchaîne jusqu’au dernier bloc. Il y a des ordres de passages, et Océane s’élance dans la première vague après un échauffement réussi avec Sandrine. Le circuit composé de 5 blocs était très dur et elle obtient une zone, mais seulement deux filles font minimum un bloc dans cette catégorie ! Elle termine 14 ème sur 17 et est satisfaite de ce résultat au vu du manque d’entraînement actuel. 

En milieu d’après midi, c’est au tour des cadettes et Lisa passe dans les premières, ce qui lui laisse quand même un peu de temps pour s’échauffer avec Kenza de l’AS Grimper et d’autres coachs présents, qu’elle remercie. Elle se lance dans le circuit et réalise deux zones, dont une dans les cinq dernières secondes ! Elle termine 15ème sur 20 et est satisfaite de ce résultat et de cette expérience, bien qu’elle pense pouvoir faire un peu mieux.

Nous avons passé le samedi soir à l’hôtel, couvre feu oblige, et nous avons pris le vol du retour le dimanche midi.

Pour conclure, c’était une super expérience, merci au club de nous l’avoir permise !

Désolés pour les photos, Covid oblige, la compétition se déroulait à huis clos…

Tous les résultats ici.

Coupe de France de bloc de Valence

Le week-end du 17 octobre a eu lieu la Coupe de France de bloc à Valence. Cette 1ère étape de la saison est traditionnellement très fréquentée, et particulièrement cette année. En effet, les grimpeurs semblent un peu en manque de compétitions ces derniers mois, et les organisateurs ont dû refuser pas mal de participants.

Le mot d’ordre du WE était  : « Faites vous plaisir, on ne sait pas s’il y en aura d’autres ».

C’est donc avec des jeunes super motivés que nous avons attaqué cette coupe de France de bloc avec Lisa, Océane, Lenny, Mathias, Mathis et Ethan. Juliette ayant malheureusement été obligée de rester à la maison pour cause de Covid, c’est donc avec une motivation supplémentaire que tout le monde a attaqué cette compétition en se rendant bien compte de la chance de pouvoir être là.

La première délégation des plus âgés est arrivée le vendredi soir, accompagnée par Olivier, le père de Lenny. Après le traditionnel arrêt au Mc Do (et une salade maison pour les filles, qui commencent à faire attention à leur alimentation pré compet ;-)), nous nous sommes couchés tôt, car le réveil du samedi était matinal, la première vague des cadettes débutant dès 8h30.

​Dans l’ensemble, les ouvreurs ont ouverts très durs, l’argument étant de continuer à faire monter le niveau des jeunes Français. On se rapproche de la difficulté proposée aux championnats de France et ce n’est pas évident pour tout le monde.

Afin de respecter les consignes de sécurité, les jeunes grimpent en 2 vagues de 35 (au lieu de 70) par catégorie. Ce qui leur laisse un tout petit peu plus de temps que d’habitude. Tout le monde joue le jeu en enlevant le masque seulement au départ de la voie.

C’est donc Lisa qui débute la première la compétition, seule cadette en lice. Très concentrée depuis le début de l’année, elle tire bien son épingle du jeu sur cette compétition.  Après un bon échauffement, elle parvient à valider 4 blocs et 6 zones sur les 8 proposés. Elle sort au dernier essai le bloc en skate qui aura donné du fil à retordre à pas mal de grimpeuses, ce qui lui permet de gagner plusieurs places au classement. Elle termine ainsi 19ème sur 73, très satisfaite de ce résultat, son meilleur en coupe de France de bloc.

La compétition se poursuit en début d’après-midi pour les juniors. Océane, après un bon échauffement et une bonne motivation, débute bien la compétition en sortant 2 blocs à vue mais la suite devient plus compliquée. Elle grimpe bien mais manque de réussite et échouera souvent sur la dernière prise des blocs, ce qui lui vaudra une 33ème place, un peu loin de son meilleur niveau. « Je tombe à 3 fins de blocs en mettant tous mes essais partout mais ça ne passe pas. Je suis un peu déçue de mon niveau dans les blocs, il me manquait toujours un petit détail, un petit plus pour avoir de la réussite. Les blocs étaient super intenses. Sinon, c’était cool de retrouver les copines et copains des compets et de profiter ensemble ! ».

Lenny est en forme depuis le début de l’année et il attaque en faisant de beaux runs dans les blocs les plus difficiles. Il arrive à accrocher 6 zones ce qui aurait pu lui permettre de rentrer dans le top 20 mais il est repris par ses vieux démons. Il n’arrivera pas à valider le top des blocs en dalle plus faciles ce qui le fera descendre à une 46ème place pas du tout représentative de son niveau.

Mathias, peu entrainé, se concentre sur les blocs les plus faciles et les moins physiques. Comme à son habitude, il ne lâchera pas beaucoup d’essais ce qui lui permet tout de même d’accéder à la 27ème place.

Chez les minimes, Ethan est content d’être là et semble moins engagé que d’habitude. Il profite de l’instant et manque de conviction à plusieurs reprises pour tenir la dernière prise du bloc 5 ce qui lui vaudra de se classer 16ème.

Mathis se bat comme un lion, malgré sa bonne progression depuis l’année dernière, les blocs sont encore un peu difficiles pour lui, il termine à la 45ème place en ayant grignoté 15 places par rapport à l’année dernière.

Pour conclure, c’était un beau week-end de grimpe, bien organisé dans le respect des gestes barrières, en espérant qu’il y en aura d’autres…

Lyon à bloc, premier open pour renouer avec la compétition

Les 12 et 13 septembre, la Dégaine, club de Lyon, organisait un open de bloc en plein air. Quelques jeunes du club ont fait le déplacement. Voici les résultats.

On peut souligner les belles performances de Lisa qui termine 1ère en cadette, Ethan et Mathis, 1ers ex æquo également en minimes.
Juliette prend la 5ème place en cadette, Lenny et Mathias respectivement 7 et 9ème en junior.
Chez les plus petits London, toute nouvelle au club arrivée de Paris et Eline terminent 3 et 4ème en poussines tandis que Kilian et Romain (encore microbe !) terminent 5 et 10ème.
Agathe prend la 6ème place en benjamines tandis que chez les garçons, Lucas termine 2ème et Nathan 4ème.

Voici quelques photos d’Olivier Cohendet et un lien vers les photos du papa de London.

Micro TAB 2020

Après plusieurs mois d’arrêt forcé des compétitions, le rassemblement Tout à Bloc a finalement pu avoir lieu à l’Argentière en ce début du mois d’août. Le mot d’ordre était « se faire plaisir » et chacun a essayé de concilier au mieux le respect des consignes sanitaires et la grimpe. C’était ambiance masquée cette année sur la place du Quartz !

Au TAB, on a l’habitude d’avoir très (très) chaud et/ou de passer à travers les gouttes. Cette année pour l’ouverture du micro TAB le mardi à 7h30 il faisait plutôt très (très) froid. De bonnes conditions pour perfer, mais pour les plus jeunes, il n’a pas été évident de rentrer dans la compétition. Nos deux compétitrices poussines, Agathe et Léane, auront en effet un peu de mal à démarrer dans les blocs, les doigts bien engourdis malgré des efforts d’échauffement, et une lecture attentive des blocs avec Lisa.

Agathe, après un début un peu difficile moralement parviendra assez vite à se remobiliser et fera une belle compétition, terminant à la 8ème place. Dommage qu’elle ait zappé les blocs à l’étage du gymnase, ce qui l’a empêché de grappiller 2 petites places.

Du côté de Léane, il faudra attendre pas loin d’une heure et l’arrivée des premiers rayons de soleil pour qu’elle retrouve un peu de sa grimpe et arrive à brancher le cerveau. Elle manque un peu de réussite (et de hargne ?) en chutant au dernier mouv de plusieurs blocs et termine 12ème.

Les filles peuvent être globalement satisfaites de leur classement, au vu du manque d’entraînement de ces derniers mois et du niveau déjà très relevé en catégorie poussins. 

En fin de matinée, c’est aux benjamins de s’élancer, alors que le soleil est maintenant bien présent et que le thermomètre a grimpé en flèche. Ethan, notre seul représentant benjamin, attaque la compétition plutôt détendu et flashe plusieurs des blocs les plus durs. D’autres lui donneront du fil à retordre, ce qui nous vaudra quelques classiques accès de mauvaise humeur 😉. Heureusement son fan club est là pour le soutenir ! Ici aussi le niveau est soutenu et il finit en 10ème position. 

En fin d’après-midi (la journée est longue et il fait de plus en plus chaud !), c’est au tour de Juliette en minime et Lisa et Océane en cadettes d’aller se frotter aux blocs de la place du Quartz. Il y a du très beau monde dans ces catégories et plusieurs nationalités sont représentées, le TAB cette année encore assume sa dimension internationale même dans les catégories jeunes. 

Juliette est assez régulière tout au long de la compétition. Elle bute sur certains blocs qui ne lui conviennent pas mais s’acharne sur d’autres, ce qui lui vaudra l’occasion de mettre un but à son pote Ethan en parvenant à stabiliser le dernier mouv du bloc 24 sur lequel nombre de grimpeurs se sont cassé les dents (voire y ont laissé une cheville). Elle finit à la 23ème place des minimes filles. 

En cadettes, Lisa quant à elle fera une compétition plus en dents de scie au niveau du mental et aura du mal à tenir la distance. Malgré tous ses efforts, elle finit assez frustrée comme souvent en bloc, à la 22ème place. 

Le format de la compétition convient bien à Océane, particulièrement en forme, qui parvient à cocher plusieurs blocs difficiles et prend du plaisir tout au long de l’épreuve. Elle n’est pas loin de décrocher une place en finale, pas mal trustée par les concurrentes étrangères, en finissant 8ème. 

Mercredi matin, c’est Lenny qui part pour 4 heures de grimpe dans la catégorie cadet. Il fait une bonne compétition même s’il a du mal à tenir la distance et subit fatigue et crampes en fin de vague. Il accroche lui aussi une belle 8ème place, pas très loin des finales, en réussissant ainsi son meilleur résultat au TAB. 

Pour les catégories des minimes cadets, on aurait sans doute préféré un format en 2 vagues comme pour l’open adultes bien que plus contraignant au niveau de l’organisation. Parce que 4 heures de bloc, ça fait long ! 

Au final, après ces mois de disette au niveau compétition, tout le monde a pu apprécier que ce micro TAB ait pu avoir lieu, et ce dans des conditions sanitaires pas si contraignantes. Dommage toutefois que tout le monde n’ait pas joué le jeu malgré les nombreux rappels, ce qui a poussé le jury à passer le gymnase en zone de compétition exclusive, inaccessible au public et aux coachs. On a pu remarquer aussi au fil de la journée que le masque était de moins en moins présent à l’extérieur et ce malgré une affluence croissante. Si nous voulons que les compétitions puissent se poursuivre dans la situation actuelle, il faudra sans doute une prise de conscience plus importante… 

Sur le plan sportif, on a pu voir des différences assez flagrantes entres les clubs et les grimpeurs qui ont poursuivi ou repris un entraînement intensif et les autres, mais c’est de toute façon assez habituel dans les compétitions estivales. Et l’organisation du TAB avait annoncé la couleur, l’enjeu était de pouvoir organiser cette compétition internationale dans des conditions satisfaisantes et que chacun se fasse plaisir, au-delà des objectifs de compétition. Pari réussi ! 

Voici les résultats complets.

Un grand merci aux organisateurs, avec une mention particulière pour Josselin, le président du jury, toujours zen, souriant et disponible malgré la pression, ainsi qu’à tous les bénévoles qui ont œuvré durant plusieurs jours dans des conditions météorologiques changeantes mais rarement très agréables ! 

Du côté de nos jeunes, même s’ils n’ont pas démérité, on sait qu’il va falloir se remettre sérieusement à l’entraînement après la pause estivale pour pouvoir espérer se maintenir  à un niveau national toujours croissant. 

Mais en attendant, profitez bien de cet été ! 

Du côté de l’Argentière, la semaine se poursuit avec l’open international senior et l’open loisirs junior vétéran. À suivre… 

 

 

 

4ème rassemblement jeunes pousses

Le week-end dernier (7 et 8 Mars) s’est déroulé le 4ème rassemblement poussins-benjamins organisé par la Ligue Paca au CREPS d’Aix-en-Provence.

6 jeunes du club (Kilian, Léane, Agathe, Nathan, Ethan, Mathis) étaient dans l’effectif des 30 grimpeuses et grimpeurs de la région.

Énormément d’intensité cette ci-fois encore avec un groupe qui indéniablement progresse !

Côté organisation cette fois-ci, 3 ateliers (diff, bloc et vitesse) de 2h30 du samedi matin tôt au dimanche midi pour vraiment aller au bout des exo, et au bout de soi-même… suivi d’un mini-contest le dimanche après-midi où l’on donne tout !

En plus des aspects pure Grimpe, ce stage a été l’occasion pour le staff d’aborder cette fois ci le mental à travers entre autres un exercice d’auto-analyse de ses émotions en compétition. 

Pour compléter ce cocktail de technique et de mental, le physique n’a pas été laissé de côté, avec un rappel sur le bienfait des étirements et une mise en pratique qui, selon le staff, doit se prolonger par une pratique individuelle quotidienne.

 Au programme des ateliers de grimpe, que du costaux…

Les blocs ouverts pour l’occasion étaient impressionnants. A chaque stage, on monte d’un cran !

Des «skates», des jetés (de fous !), des équilibres en dalle, des blocs physiques, de tout, vraiment de tout pour faire pratiquer les jeunes sur des types d’ouvertures qu’ils n’ont pas forcément dans leurs structures de club.

Les entraineurs ont d’ailleurs passé la soirée du Samedi soir à tester les blocs, pour se rendre vraiment compte du niveau. Et on peut dire qu’ils se sont donnés !

Cette séance leur a permis d’apprécier les réelles qualités que ces jeunes ont maintenant et leur a indiqué les quelques « petites » prises à ajouter, pour faciliter un peu la pratique des plus jeunes.

 L’atelier de vitesse a vu des grimpeuses et grimpeurs réguliers qui acquièrent de plus en plus la vraie technique de cette spécialité. Et les chronos tombent !

 Côté diff, que dire ? Des toutes nouvelles voies avec du dévers du dévers et du dévers, qui est bien la grosse caractéristique de ce mur du CREPS ! Des très longues voies dans le 7ème degrés pour les plus « grands », des benjamines et benjamins qui ont globalement bien marché.    

En plus de ce programme d’escalade riche, il y avait une petite particularité à ce stage : l’hébergement était en famille et non pas à l’internat. Les jeunes du club comme ceux du 04 et du 05 ont été accueillis par des familles de jeunes grimpeuses et grimpeurs des clubs de Marseille et de ses environs (BMC, Bloc Session, AS Grimper, SMUC). Ça été l’occasion pour eux de mieux connaitre certains de leur copines et copains. Cela leur a permis aussi de revenir avec 2 fois plus de souvenirs ! 

Un stage intense donc, qui a plu et qui a profité à la majorité. La majorité, parce que l’on regrettera tout de même pour le groupe l’entorse à la cheville de Kilian (connu de toutes les jeunes pousses sous le nom de «Kiki»  maintenant) privé de grimpe trop rapidement, qui, nous l’espérons, se remettra bien vite.

Le prochain rassemblement est prévu fin Mai, après les championnats régionaux.

A bientôt. Stéphane