Archives par mot-clé : compétition jeunes

rencontre femmes sourds

La quatrième et dernière étape du circuit de coupe de France jeunes de bloc se tenait ce week-end dans la salle de Block’Out Toulouse. C’était la deuxième participation de la saison pour nos jeunes, puisque nous avions fait l’impasse sur la première étape à Rungis, ainsi que sur celle à la Réunion (étonnamment). Après quelques incertitudes, Mathis, Léane et Hanaé étaient tous les 3 sur les listes de départ, accompagnés par Olivier le papa d’Hanaé. Mathéo n’a lui malheureusement pas pu concourir. Ayant fait peu de compétitions la saison dernière, il se retrouve trop loin au classement général pour parvenir à être sélectionné dans sa catégorie où les grimpeurs sont très nombreux.

Mathis est donc le seul représentant du club à grimper le samedi. Au programme 9 blocs avec 5 essais par bloc. A première vue la lecture des blocs ne l’enchante pas, avec beaucoup de dalles, ce qui n’est pas son profil préféré. Son début de compétition est plutôt difficile, il lâche 5 essais avant de venir à bout du bloc 2, et mettra 3 essais pour toper le bloc 3. Mais il parvient à se reprendre et finit plutôt bien la compétition, en flashant 2 autres blocs et validant une zone supplémentaire. Il se classe 35ème chez les U20 garçons.

Les deux filles U16 grimpent le dimanche matin, et le tirage leur est plutôt favorable puisqu’elles évitent toutes les deux le réveil aux aurores de la vague qui débute à 7h30.

Efficace, Hanaé flashe les 4 premiers blocs. Elle parvient également à valider en quelques essais la zone du bloc 6 avec un jeté au départ et celle du bloc 8 en équilibre sur de gros volumes. Avec 4 blocs et 6 zones, elle se classe 28ème de cette étape de coupe de France.

Léane coche également les 4 premiers blocs, en lâchant un essai pour avoir dépassé un scotch noir dans le bloc 2 et un autre dans le bloc 3. Petit manque de concentration sans doute en ce début de compétition. La jolie coordo du bloc 9 semble en revanche l’inspirer, puisqu’elle parviendra à flasher ce bloc à son premier essai, ce qu’elles ne seront que deux à réaliser. Elle valide également la zone du bloc 8 au premier essai, mais ne parvient pas à caler le premier mouv du bloc 6, préférant s’acharner dans le bloc 5 très physique et un peu morpho, sans succès. Qu’à cela ne tienne, avec ses 5 blocs et 6 zones, elle rentre dans le top 20, en accrochant la 19ème place.

Rappelons que les deux filles sont en première année de leur catégorie et que ce sont leurs premières coupes de France officielles, ce sont donc des résultats encourageants, bravo !

Voici les résultats complets de la compétition.

Cette étape de Toulouse étant la dernière du circuit de coupe de France de bloc, le classement général coupe de France bloc 2024 est également établi. Nos jeunes n’ayant participé qu’à 2 étapes sur les 3 proposées en métropole ce n’est pas très parlant, mais Léane et Hanaé terminent respectivement 44ème et 48ème de ce classement, et Mathis 54ème.

Dernière ligne droite maintenant pour la saison de bloc, avec le championnat régional début janvier, qualificatif pour la demi-finale du championnat de France. Et les places s’annoncent chères, vu le niveau des grimpeurs de la région !

Championnat départemental de bloc du 83

Non, non, il ne s’agit pas d’un doublon. Après le 13 la semaine dernière, suite et fin de notre tournée des championnats départementaux, avec un déplacement à La Garde pour le championnat départemental du Var. Le même petit groupe était de la partie, avec Emma, Timéo et Esteban en plus, et Lino en moins.

Format de compétition un peu différent cette fois, avec 20 blocs à essayer en illimité pendant 1h30, et des finales à partir des catégories U16.
 
C’est Lilas qui lance les hostilités pour le club, dans la catégorie U14. Elle parvient à toper 15 blocs sur les 20 proposés et termine ainsi en 6ème place, dans la première moitié du tableau. C’est toujours beaucoup d’émotions une compet entre l’excitation et le stress de ne pas tout réussir. De la joie et de la déception bien sûr mais de la fierté d’avoir tout donner. Et l’envie de faire mieux la prochaine fois.
 
 
Ce sont ensuite les U12 qui prennent place sur le tapis. Du côté des filles, les 3 copines (Mélia, Romane et Rose) démarrent les blocs ensemble. 
Mélia enchaîne les voies avec sa force tranquille habituelle, et en flashe la plupart. Sa facilité d’exécution et sa rapidité sont impressionnantes. Elle termine en ayant coché tous les blocs une bonne trentaine de minutes avant la fin du temps règlementaire, ce sera d’ailleurs la première à réaliser cette performance, filles et garçons confondus. Du bon boulot Mélia, appliquée et efficace. Elle domine la compétition en étant l’unique fille à réussir les 20 blocs (et de loin), et termine donc sur la première marche du podium. 
 
 
Rose de son côté parvient au bout de 11 blocs, se classant ainsi 7ème, confirmant ses belles capacités alors qu’elle découvre tout juste le circuit officiel.
 
 
Romane tope 7 voies mais un bloc rouge la met à mal. Sa combativité pour arriver à le résoudre doit être saluée. L’enchainement des essais, talons, tête en bas, ou jetés n’auront malheureusement pas gain de cause. Elle termine finalement à la 10ème place. 
 
 
Les U12 garçons grimpaient en même temps que les U12 filles, sur les mêmes blocs. Seul représentant du club dans cette catégorie, Timéo enchaîne les blocs assez facilement mais bute sur deux d’entre eux. Réglettes difficiles à serrer et un peu de manque d’analyse notamment sur un placement de départ auront raison de lui. Mais là encore, c’est l’expérience qui rentre. Trois des garçons ayant enchaîné tous les blocs, Timéo termine juste au pied du podium, à la 4ème place.
 
 
Après les U12, c’est aux U16 d’entrer en piste. Et on peut dire que les filles ont assuré le spectacle ! 
Léane enchaine les blocs avec une facilité déconcertante et sans lâcher d’essais sur ses 17 premiers blocs. Le bloc 1 parmi les plus difficiles ne lui résiste pas longtemps non plus. Elle a d’ailleurs suspendu le temps dans la salle et a mis en pause les grimpeurs, juges et spectateurs qui ont tous retenu leur souffle jusqu’à ce qu’elle valide le top ! Les frissons étaient de sortie ! Seuls deux blocs resteront totalement invaincus dans cette catégorie.
 
 
Hanaé a suivi Léane de près… Un skate lui fait perdre un peu patience mais elle s’acharne et finit par valider le bloc sans trop de difficulté. Elle est un peu courte pour démarrer dans le bloc 1 malheureusement et le bloc 21 sur réglettes bois infâmes lui résiste aussi malgré quelques essais encourgeants. Elle finit donc 2ème du tour de qualifications.
 
 
Emma quant à elle s’est bien battue mais constate que sa gestion de la compétition n’a pas été optimale. Elle ne parvient pas à valider tous les blocs en dévers, parfois à vraiment pas grand chose, et n’a pas suffisamment de temps pour tenter tous les blocs. Elle arrive à bien bouger dans le fameux bloc 1 sans malheureusement parvenir au top. Cela lui suffit tout de même pour décrocher la 3ème place des qualifications.
 
 
Les 3 filles sont donc en finales, accompagnées par Esteban qui réussit à décrocher le dernier ticket chez les garçons en cochant 13 blocs.
 
 
Première expérience pour Esteban, et même si l’ambiance est conviviale les finales restent un peu impressionnantes et stressantes. Il commence pourtant de la meilleure des manières en flashant le bloc 1. Mais ça se complique dans le skate du bloc 2 où il a du mal à valider la position de réception, et commence à perdre ses moyens et sa lucidité. Cela finit quand même par passer mais il a déjà laissé beaucoup d’énergie et tombe sur la prise finale. Le bloc 3 en dévers est le plus physique. Il fait un premier essai prometteur mais là encore, il perd un peu confiance, enchaîne les essais mitraillettes sans repos, forcément peu productifs sur ce type de bloc. Il se bat jusqu’au bout, et peut être fier de ce qu’il a fait. Au final il termine 7ème de la compétition.
 
Du côté des filles, Léane maintient son avance des qualifs en flashant les 3 blocs de finale. Hanaé lâche quelques essais dans le bloc 2 qu’elle finit par enchaîner avec une méthode de l’espace, et valide également le bloc 3, plus dans son style, en trois essais. Emma met la pression en flashant les deux premiers blocs, mais elle ne viendra pas à bout du bloc 3 malgré de beaux essais. Elle sera d’ailleurs la seule des autres concurrentes à en valider la zone.
 
Nos 3 filles ont donc fait le job et trustent brillamment le podium (de toute façon c’était le deal si elles ne voulaient pas rentrer à pied ;-)).
 
 
Une fois de plus, on a pu apprécier la bonne ambiance de ce petit groupe, vous êtes vraiment top ! Et on salue aussi le 83, qui parvient à organiser un championnat départemental avec ses moyens, et dans une salle loin d’être immense. A méditer…
 
J’en profite une nouvelle fois pour remercier les parents accompagnateurs et photographes, avec mention spéciale à la Caussette Family : Isa pour ce résumé et les photos, Seb notre tout fraîchement certifié juge local, et Timéo mon assistant brosseur sur les finales 🙂
 
Prochaines compétitions à suivre : la coupe de France de bloc à Toulouse le week-end prochain, puis le challenge Berhault à Roquebillière dans 2 semaines. Ensuite la trêve de fin d’année sera la bienvenue !
 

Micro TAB 2023

Comme chaque été, les grimpeurs de France et de Navarre se donnent rendez-vous dans le plus beau département, à savoir les Hautes Alpes. Le planning était un peu modifié cette année pour les jeunes et les vétérans qui n’ont pas pu profiter de la traditionnelle coupe de France de difficulté à Briançon, pour cause de livraison du nouveau mur (le plus beau mur de France ?) un peu limite.

Tous étaient donc remontés à bloc (sans jeu de mots…) pour le Tout à Bloc à l’Argentière la Bessée. L’événement fêtait son 30ème anniversaire, et la fréquentation était maximale, avec une représentation internationale dès les plus jeunes catégories. Les températures aussi étaient maximales sur la place du Quartz, et les grimpeurs ont eu bien du mérite ! En effet, c’est plus de 30 blocs qui leur étaient proposés, avec essais illimités sur des vagues de 3 à 4 heures, avec environ 150 participants par vague. De quoi s’en mettre vraiment plein les bras !

U12 Filles

Chez les U12 filles Mélia termine 31ème pour sa première participation. Elle bute sur un mouv un peu loin dans un bloc à sa portée ce qui lui fait perdre quelques places, et ne viendra pas à bout des blocs en coordo. Pour Lya, la gestion du stress et de la compétition est encore un peu compliquée, elle se classe 41ème.

U12 Garçons

Du côté des U12 garçons Gabriel finit à une belle 15ème place. C’était une première pour lui aussi, tout comme Mani qui se bat sur chaque bloc sans rien lâcher et termine 31ème. 

U14 Filles

Les U14 terminaient la journée du mardi en une seule vague réunissant filles et garçons. Trois représentantes de l’US Cagnes chez les filles : Léane et Hanaé qui terminent à une égalité parfaite à la 11ème place, et Lia qui monte en puissance sur cette fin de saison et fait un très beau parcours. Avec 3 blocs de moins que ses copines elle se classe 23ème.

U14 Garçons

Enfin Baptiste fait de son mieux mais le niveau est vraiment très élevé, il parvient à valider 13 blocs et termine 67ème. Pour lui aussi c’était une première expérience sur cette compétition.

A noter que le niveau est vraiment de plus en plus relevé dès les plus jeunes catégories, avec aussi la participation de grimpeurs étrangers qui ne viennent en général pas pour faire de la compétition. Pas évident non plus de gérer l’effort sur la distance, d’optimiser les blocs en fonction de l’attente, et de la jouer stratégique. Sur ce format de compétition, moins un bloc est répété, plus il vaut de points, il est donc parfois possible de gagner le jackpot sur certains blocs qui valent cher car réussis par peu de personnes. Si dans l’ensemble nos grimpeurs ont été limités par le physique, il y avait quelques blocs à sensation sur lesquels ils pouvaient jouer. Tout ça participe à leur expérience, et de leur côté, tous semblaient ravis d’avoir pu grimper un maximum, et c’est bien là l’essentiel !

Vétérans

Petite mention pour les valeureux vétérans qui ont participé le mercredi, sous les encouragements de leurs enfants. Frédéric le papa de Lia et Nicolas le papa de Gabriel terminent tous deux ex-aequo à la 18ème place. C’est vraiment dur pour Cyril le papa de Baptiste, qui n’a pas l’habitude des compétitions et finit 51ème. Thierry, notre champion handi, ne peut pas s’exprimer dans les blocs en équilibre et en coordo et finit 31ème. Je me classe pour ma part 14ème, l’entraînement à Arkose paye pour certains blocs mais je sens moi aussi vite mes limites physiques.

Voici tous les résultats du TAB 2023.

Une fois de plus, on peut saluer l’organisation au top de cet événement de grande ampleur et la mobilisation des bénévoles, et avec cette chaleur, ils ont vraiment été méritants. Petit bémol concernant le nouveau logiciel MyCompet grâce auquel les résultats devraient sortir en quasi instantané… ça n’était pas encore vraiment le cas, on attend de voir ce que ça donne sur la saison prochaine.

D’ici là le club fait une pause bien méritée, on vous souhaite de passer un très bel été, et on vous retrouve à la rentrée !

 

Championnat régional de bloc à Vitrolles

Ce week-end avait lieu le championnat régional PACA de bloc, pour les catégories jeunes, séniors et vétérans. Petit changement dans l’organisation du circuit de compétitions cette année, puisqu’on va retrouver une étape supplémentaire entre les championnats régionaux et le championnat de France, avec des inter-régions qui tiendront lieu de demi-finale du championnat de France, fin janvier, une pour la partie nord de la France, l’autre pour la partie sud. D’où la date anticipée du championnat régional, juste après les fêtes, ça pique un peu !

Lever aux aurores donc samedi avec Mathis, Mathéo, Sandro et Fred son papa, pour nous rendre à Vitrolles et (re)découvrir la superbe salle Block’out (eh oui, à chaque compétition on est un peu comme des enfants découvrant leur cadeaux au pied du sapin !).

Les U18 garçons sont les premiers à grimper. Ils ont 10 blocs à faire, avec 5 essais par bloc, en 1 heure 30 de grimpe. Les 6 meilleurs iront en finale, et les 11 premiers de la compétition décrocheront leur place pour la demi-finale du championnat de France. Gros enjeu donc pour les jeunes sur cette compétition, et une grosse trentaine de jeunes de toute la région PACA était là pour en découdre.

Côté USC, Sandro est en super forme, il parvient à valider 7 blocs et 9 zones, en sortant le bloc sur prises bois à son dernier essai en livrant un gros combat et en nous faisant bien trembler. Il valide également la zone du bloc 9 bien exigeant sur réglettes, ce qui lui ouvre les portes de la finale !

Moins de réussite pour Mathis, qui développe une aversion pour les prises en bois suite à cette compet. Avec 6 blocs et 8 zones il termine à la 9° place, un peu déçu mais l’objectif de la qualification aux inter-régions est atteint, c’est l’essentiel !

Déception également pour Mathéo, qui ne parvient pas à s’exprimer comme il l’aurait voulu sur ce circuit exigeant. Il réussit 4 blocs et 6 zones et se classe 21ème. On le répète à chaque fois, mais c’est de l’expérience qui rentre.

Je grimpais dans la 2ème vague du matin, et comme d’habitude super ambiance chez les vétéranes (où nous sommes quand même 3 participantes :-)). Pas d’enjeu pour nous, les championnats de France sont déjà passés, et pas de finale mais plus de blocs proposés en qualifs. Les ouvertures marchaient bien pour nous, on s’est fait plaisir, et je termine sur la 2° marche du podium.

Pas de concurrent du club l’après-midi, Lisa, malade, ayant dû rester à la maison, assez frustrée de ne pas pouvoir participer à l’une de ses rares compétitions de la saison. On a quand même pu apprécier la belle victoire de Juliette, brianço-cagnoise, dans cette catégorie.

Les finales ont lieu en fin de journée, et Sandro est le premier à s’élancer dans les blocs, sous les encouragements de son fan club, et sans trop de pression. C’est sa 2° participation à une finale de ce niveau seulement et il manque un peu d’expérience, ce qu’il compense par une grosse motivation et une super combativité. Il parvient à valider la zone du 1er bloc lors de son dernier essai, se bat pour faire quelques mouvements de plus mais est malheureusement arrêté au chrono avant de pouvoir toucher le top. Le second bloc est à nouveau très exigeant physiquement, avec une grosse pince à serrer fort avant de trouver le bon placement pour engager une grosse coordination. Sandro ne réussit pas à atteindre la zone mais se remobilise pour tout donner dans le dernier bloc du circuit de finale. Il réussit à valider cette zone dès ses premiers essais mais n’arrive pas à trouver la méthode et les ressources pour aller plus loin. Il termine ainsi 6° de la compétition, en ayant fait preuve d’une belle solidité et d’une grosse combativité tout au long de la journée, bravo gars !

Dimanche matin, nouveau départ à l’aube pour Hanaé, Léane et Baptiste, accompagnés par les papas Olivier et Cyril.

Les U14 sont les premiers à grimper, et même s’il n’y a pas d’enjeu particulier pour eux, puisque leur championnat régional qualificatif pour les championnats de France aura lieu plus tardivement sous la forme d’un combiné, la motivation est là, et les concurrents sont nombreux, avec plus d’une vingtaine de participants chez les filles comme chez les garçons.

Ils avaient 14 blocs à effectuer et nos filles s’en sortent plutôt bien, Hanaé validant 13 blocs et Léane un de moins. Le dernier bloc pose plus de problème à nos jeunes grimpeuses qui tombent au dernier mouv à tous leurs runs. Au final, dans le tiercé de tête on retrouve les 3 copines du 06 : Léane 3ème, Hanaé 2ème, et Eline qui l’emporte au nombre d’essais, bravo à toutes les 3 !

C’est plus compliqué pour Baptiste, U14 1ère année, qui participait à sa première compétition régionale, bien stressé et assez esseulé. Il parvient à valider 4 blocs et 6 zones, sans avoir réussi à essayer tous les blocs, et termine à la 24ème place.

Emma, Endy et son papa rejoignent l’équipe dans la matinée. Chez les U16 filles, les quotas de qualifications sont drastiques, seules 4 grimpeuses de PACA pourront accéder en demi-finale du championnat de France, le combat s’annonce acharné !

Endy, malade toute la semaine n’est pas au mieux de sa forme mais vient tout de même à bout de 5 blocs. C’est aussi un retour aux compétitions sérieuses pour elle, et elle manque un peu d’expérience ce qui lui fait perdre quelques précieux essais  à cause de faux départ. On ne doute pas qu’elle va monter en puissance sur le reste de la saison !

Emma est venue pour en découdre dans le haut du tableau, et finit 10ème avec 6 blocs et 7 zones en poche. Malheureusement, elle valide un bloc supplémentaire qui lui aurait permis de rentrer en finale, mais quelques secondes après la fin du temps règlementaire. Forcément très frustrant… Mais elle sait qu’elle a les capacités et le niveau pour jouer parmi les toutes meilleures de la région, il suffit que le mental suive maintenant 🙂

Encore un gros week-end de grimpe, qui s’est déroulé dans une très bonne ambiance, malgré les enjeux. Bravo à tous les compétiteurs, et un grand merci à la salle Block’out Vitrolles d’avoir accepté d’accueillir cette compétition régionale (on sait ce que ça représente), à l’équipe d’ouvreurs qui nous a concocté des blocs variés et bien sympas, aux officiels et aux bénévoles grâce à qui l’organisation du week-end a été fluide (on sait aussi ce que ça représente !). Toute notre reconnaissance également aux parents accompagnateurs, taxis, juges, photographes… et on salue aussi le bel effort de rédaction de Léane et Hanaé.

L’aventure continue donc pour Sandro et Mathis, qui iront défendre leurs chances le 28 janvier prochain à Lyon, auprès des tout meilleurs grimpeurs de la moitié sud (et y a du lourd !). On est à fond derrière eux !

Voici quelques photos du week-end, pas forcément représentatives car la plupart des parents étaient réquisitionnés en tant que juges…

Et les résultats complets :

Championnat régional

Open régional U14 :

Coupe de France de Briançon

Retour donc sur le mur du Mondial de Briançon pour la dernière étape de coupe de France de difficulté de la saison, ouverte aux catégories jeunes et vétérans.

J1- Qualifications

Comme d’habitude, ce sont les vétéranes qui débutent aux aurores dans une ambiance intimiste, sur une voie en dalle qui ne laisse pas place à l’erreur. Et justement, je fais une erreur de méthode et tombe avant la fin. Je fais de mon mieux dans la voie 2 déversante et ce sera suffisant pour accéder à la demi- finale le lendemain.

Au fur et à mesure de la matinée, les degrés montent et la foule grossit au pied du mur. Lucas, après sa petite routine spéciale compet 🤢, s’élance dans sa 1ère voie en dalle où il y a moyen de tomber à peu près à chaque mouv dès le début de la voie. Il est solide et efficace et parvient à toper, mettant ainsi une bonne option pour les demi-finales, ce qu’il confirmera avec un bon run dans la voie 2. Il termine 15ème de ces qualifs.

Mathis est le suivant à grimper, après un échauffement appliqué et une lecture des voies minutieuse. Il met en application les méthodes étudiées et avance bien dans la voie 1, avant d’exploser à bout de rési à quelques mouvs du top. Dans la voie 2, il négocie parfaitement le 1er crux sur lequel pas mal de grimpeurs ont buté, et continue à bien avancer jusqu’à la sortie du toit. Il est satisfait de ses prestations, qui lui permettent de décrocher la 25ème place des qualifs et ainsi d’accéder à la demi-finale.

Après quelques péripéties niveau réveil et transport, Lenny est finalement bien présent pour sa toute dernière compétition en catégorie jeunes. Malheureusement, après avoir randonné sa voie 1, il fait un faux départ dans la voie 2 et le verdict est sans appel, il a décollé les 2 pieds du sol, il n’aura pas de seconde chance… Tellement frustrant ! On attend quand même les résultats avec une lueur d’espoir mais on se dit que ça risque d’être difficile pour la qualif en demie. Mais finalement, il décroche son ticket sans problème, en finissant 11ème des qualifs ! 

Enfin Juliette sera la dernière du club à grimper, alors que le soleil devient vraiment difficile à supporter. Son stress est au niveau maximum et la voie 1 en dalle n’est pas faite pour la détendre. Elle parvient tout de même à se mobiliser jusqu’au sommet de la voie. Elle démarre plus relâchée dans la voie 2 sur un profil qui lui convient mieux mais se fait rattraper par le manque de rési et de petites erreurs au niveau de la lecture et des méthodes. Elle finit 30ème de ces qualifications et la compétition s’arrête donc là pour elle. 

J2- Demies finales et finales

Encore pas de grasse matinée, puisque les demi-finales se font à vue, tous les concurrents doivent être à l’isolement avant 8h, et même bien avant pour Mathis qui passe dans les tout premiers. Pour ma part je passe dans la 2ème vague et suis consignée à l’isolement sans pouvoir regarder nos premiers grimpeurs.

Mathis monte assez haut dans sa voie, il est content de ce qu’il a fait et parvient à grappiller quelques places pour accrocher le top 20. Il a fait une bonne gestion de compet, en restant concentré et appliqué tout au long de ces 2 jours, maintenant place à la falaise, il y a d’autres 8a qui l’attendent 🙂

Lucas assure encore une bonne performance en demi-finale, ce qui lui permet de conserver sa 15ème place. Il est vraiment monté en puissance au cours de cette saison de diff, et on l’attend l’an prochain pour sa 2ème année en catégorie U16. 

Lenny, qui n’en revient pas tout à fait d’être en demi finale après sa mésaventure de la veille, déroule dans toute la première partie de la voie avant de se faire embarquer à la sortie du dévers. Ce sera suffisant et grâce au rétro-classement des qualifs il décroche le dernier ticket pour la finale, et conservera sa 8ème place à l’issue des finales. Il termine par ailleurs à une belle 6ème place du classement général des coupes de France de difficulté 2022.  Alors qu’il a souvent manqué de réussite en compétition, sa dernière saison de diff en catégorie jeunes a été un peu plus régulière, et on gardera en mémoire sa superbe victoire à Thionville !

De mon côté, de bonnes sensations et beaucoup de plaisir à grimper sur cette voie de demi-finale, et ça passe pour la finale le soir. Ce ne sera pas la même chose en finale, les ouvreurs nous ayant un peu surestimées, aucune de nous ne dépassera la 4° dégaine. Un peu frustrant de ne même pas atteindre le dévers de ce mur mythique ! Je termine 4ème de cette étape, et ai la surprise d’apprendre que je remporte le classement général.

Ethan, qui ne participait pas à la dernière étape de Briançon remporte lui aussi le classement général en U16 avec un peu plus de mérite vu la concurrence 😉

Maintenant, place à la coupe du Monde en fin de semaine, où on suivra de près Jules, après sa belle médaille d’argent en coupe d’Europe !

Micro TAB 2021

Hier mardi commençait le TAB, le Tout à Bloc, à l’Argentière-la-Bessée, dans le Briançonnais.  

Le TAB, c’est la deuxième des 2 seules compétitions open de niveau national de la saison 2020-2021 quelque peu décimée de compétitions en raison de la crise sanitaire. Très proche du mondial de l’escalade de Briançon, beaucoup de jeunes et leurs familles ont fait le doublé. Sur ces 2 jours, ce sont donc 450 jeunes qui étaient inscrits dans cette compétition organisée par une toute petite ville de 2900 habitants ! 

Les baudriers ont été rangés après l’étape de la ville fortifiée qui proposait du combiné pour les plus jeunes et de la difficulté pour les ados mais les jeunes avaient chauffé les chaussons pour aller haut et fort dans les blocs ouverts par des ouvreurs de choc du 05.  

La compétition jeunes s’appelle ‘Micro Tab’ mais elle n’a rien de petit ! S’il fallait encore le prouver, elle a tout d’un très grand rendez-vous avec un nombre exceptionnel de participants, des formats de compétitions exigeants avec des vagues de 3H à 4H suivant les catégories pour 32 blocs et puis forte de sa renommée elle attire maintenant des jeunes au-delà des frontières, de l’Europe entière qui viennent en délégation de clubs italiens, espagnols ou allemands très forts. 

C’est un gros volume de grimpe qui est proposé avec un panel varié de blocs : des équilibres, des compressions, des fissures, des jetés, des skates, de la précision, du placement, un peu de physique, tout tout, pour vraiment que ce soit un vrai Tout à Bloc.  

Les 9 représentants de l’US Cagnes (Poussines : Eline, Léane, London ; Benjamin(e)s : Agathe, Nathan, Lucas ; Minime : Ethan, Cadettes : Juliette et Lisa) se sont éclatés à essayer de résoudre un maximum de blocs.  

London Streete, 3ème des derniers championnats de France en poussine, a réussi à reproduire un superbe résultat en finissant 4ème (à égalité de blocs) derrière Amie Lerondel, la benjamine des sœurs Lerondel et Iloé, la réunionnaise qui depuis plusieurs années déjà vient truster les podiums l’été dans l’hexagone.  

Les sœurs Lerebours ont aussi superbement réussi au cours de cette journée. Léane obtient à la mi-journée avec beaucoup d’envie une très belle 8ème place en poussine avec 19 blocs et Lisa obtient une 7ème place de ouf en cadette avec 28 blocs, avec un dernier bloc à 10 seconde de la fin au bout de 4 heures d’effort ! La finale à 6 de Samedi était presque là comme la finale à 8 à Briançon en difficulté l’était aussi, à une prise. Bravo Lisa pour ces performances et cette polyvalence. 

2 autres sœurs étaient aussi engagées avec Eline (Poussine 1) et Agathe (Benjamine 1) Destouches. Eline finit 11ème avec 18 blocs. 2 autres lui résisteront à la dernière prise… Ce sera pour l’année prochaine 😉. Agathe, 18 blocs également, finit 24ème en milieu de tableau dans une catégorie relevée où le podium est un mix 100% Italien/espagnol et où la championne de France de combiné Louise Puech Yazid de Chambéry termine 6eme, la deuxième termine 10eme. Elle aussi aura à cœur de revenir l’année prochaine dans cette catégorie pour intégrer un top 10 et pourquoi pas une 8eme place comme en poussine l’année dernière. 

Les garçons ne sont pas en reste avec de très belles 14ème, 15ème et 18ème place pour Ethan Chandy (Minime 1), Lucas Banse (Benjamin 2) et Nathan Pellegrino (Benjamin 1). Au milieu des jeunes des clubs lyonnais et alpins et des compétiteurs redoutables de Mineral Spirit de Valence, ils se sont battus les mains coincées dans la fissure du 25 ou sur les boules roses du 24 avec ses 3 talons obligatoires pour aller en haut du maxi devers ! Des beaux essais qui payent et qui laissent de belles sensations et de beaux souvenirs.  

Et que dire de Juliette, 11ème déjà en première année de cadette ? Souriante, tout en dynamisme et précision, elle a sans aucun doute ‘kiffé’ l’évènement avec des blocs fous flashés. Vive une saison normale pour s’entrainer et aller gratter ce qu’il faut l’année prochaine en vue d’une finale le samedi soir ! Largement à sa portée. 

En plus de ces essais persos, tout ce groupe s’est encouragé tout au long de la journée, se donnant conseils et méthodes, et en assurant aussi les approvisionnements en eau, indispensables dans cette journée qui est devenue bien chaude au fil des heures. La soirée s’est terminée tard avec le concours de jeté. Ces étapes de compétitions ont été aussi l’occasion pour certains d’aller grimper et randonner dans les hautes vallées. A tous ceux qui lisent ces lignes et qui ne connaissent pas encore Ailefroide (blocs et falaise) ou Névache, allez-y !  

En fin de semaine, ce sont Océane Pastor, junior du groupe Perf puis Pierre Le Cerf, en préparation de l’étape de la coupe d’Europe à Cracovie et Antoine, sénior du groupe Elite qui seront en lice pour les épreuves suivantes. Belle compétition à eux !  

Le pass sanitaire a fait son apparition. Il faut espérer que ça n’empêchera pas compétiteurs et spectateurs de venir sur cet évènement à l’organisation et à l’accueil juste géniaux.  

Le TAB, c’est un super moment de grimpe, de fun et de convivialité. Ça fait du bien. Bravo à tous, jeunes, familles et bénévoles qui font de cette semaine ce moment unique: le TAB ! 

Voici les résultats.

Et l’album photos :

 

 

Coupe de France de bloc de Valence

Le week-end du 17 octobre a eu lieu la Coupe de France de bloc à Valence. Cette 1ère étape de la saison est traditionnellement très fréquentée, et particulièrement cette année. En effet, les grimpeurs semblent un peu en manque de compétitions ces derniers mois, et les organisateurs ont dû refuser pas mal de participants.

Le mot d’ordre du WE était  : « Faites vous plaisir, on ne sait pas s’il y en aura d’autres ».

C’est donc avec des jeunes super motivés que nous avons attaqué cette coupe de France de bloc avec Lisa, Océane, Lenny, Mathias, Mathis et Ethan. Juliette ayant malheureusement été obligée de rester à la maison pour cause de Covid, c’est donc avec une motivation supplémentaire que tout le monde a attaqué cette compétition en se rendant bien compte de la chance de pouvoir être là.

La première délégation des plus âgés est arrivée le vendredi soir, accompagnée par Olivier, le père de Lenny. Après le traditionnel arrêt au Mc Do (et une salade maison pour les filles, qui commencent à faire attention à leur alimentation pré compet ;-)), nous nous sommes couchés tôt, car le réveil du samedi était matinal, la première vague des cadettes débutant dès 8h30.

​Dans l’ensemble, les ouvreurs ont ouverts très durs, l’argument étant de continuer à faire monter le niveau des jeunes Français. On se rapproche de la difficulté proposée aux championnats de France et ce n’est pas évident pour tout le monde.

Afin de respecter les consignes de sécurité, les jeunes grimpent en 2 vagues de 35 (au lieu de 70) par catégorie. Ce qui leur laisse un tout petit peu plus de temps que d’habitude. Tout le monde joue le jeu en enlevant le masque seulement au départ de la voie.

C’est donc Lisa qui débute la première la compétition, seule cadette en lice. Très concentrée depuis le début de l’année, elle tire bien son épingle du jeu sur cette compétition.  Après un bon échauffement, elle parvient à valider 4 blocs et 6 zones sur les 8 proposés. Elle sort au dernier essai le bloc en skate qui aura donné du fil à retordre à pas mal de grimpeuses, ce qui lui permet de gagner plusieurs places au classement. Elle termine ainsi 19ème sur 73, très satisfaite de ce résultat, son meilleur en coupe de France de bloc.

La compétition se poursuit en début d’après-midi pour les juniors. Océane, après un bon échauffement et une bonne motivation, débute bien la compétition en sortant 2 blocs à vue mais la suite devient plus compliquée. Elle grimpe bien mais manque de réussite et échouera souvent sur la dernière prise des blocs, ce qui lui vaudra une 33ème place, un peu loin de son meilleur niveau. « Je tombe à 3 fins de blocs en mettant tous mes essais partout mais ça ne passe pas. Je suis un peu déçue de mon niveau dans les blocs, il me manquait toujours un petit détail, un petit plus pour avoir de la réussite. Les blocs étaient super intenses. Sinon, c’était cool de retrouver les copines et copains des compets et de profiter ensemble ! ».

Lenny est en forme depuis le début de l’année et il attaque en faisant de beaux runs dans les blocs les plus difficiles. Il arrive à accrocher 6 zones ce qui aurait pu lui permettre de rentrer dans le top 20 mais il est repris par ses vieux démons. Il n’arrivera pas à valider le top des blocs en dalle plus faciles ce qui le fera descendre à une 46ème place pas du tout représentative de son niveau.

Mathias, peu entrainé, se concentre sur les blocs les plus faciles et les moins physiques. Comme à son habitude, il ne lâchera pas beaucoup d’essais ce qui lui permet tout de même d’accéder à la 27ème place.

Chez les minimes, Ethan est content d’être là et semble moins engagé que d’habitude. Il profite de l’instant et manque de conviction à plusieurs reprises pour tenir la dernière prise du bloc 5 ce qui lui vaudra de se classer 16ème.

Mathis se bat comme un lion, malgré sa bonne progression depuis l’année dernière, les blocs sont encore un peu difficiles pour lui, il termine à la 45ème place en ayant grignoté 15 places par rapport à l’année dernière.

Pour conclure, c’était un beau week-end de grimpe, bien organisé dans le respect des gestes barrières, en espérant qu’il y en aura d’autres…

Micro TAB 2020

Après plusieurs mois d’arrêt forcé des compétitions, le rassemblement Tout à Bloc a finalement pu avoir lieu à l’Argentière en ce début du mois d’août. Le mot d’ordre était « se faire plaisir » et chacun a essayé de concilier au mieux le respect des consignes sanitaires et la grimpe. C’était ambiance masquée cette année sur la place du Quartz !

Au TAB, on a l’habitude d’avoir très (très) chaud et/ou de passer à travers les gouttes. Cette année pour l’ouverture du micro TAB le mardi à 7h30 il faisait plutôt très (très) froid. De bonnes conditions pour perfer, mais pour les plus jeunes, il n’a pas été évident de rentrer dans la compétition. Nos deux compétitrices poussines, Agathe et Léane, auront en effet un peu de mal à démarrer dans les blocs, les doigts bien engourdis malgré des efforts d’échauffement, et une lecture attentive des blocs avec Lisa.

Agathe, après un début un peu difficile moralement parviendra assez vite à se remobiliser et fera une belle compétition, terminant à la 8ème place. Dommage qu’elle ait zappé les blocs à l’étage du gymnase, ce qui l’a empêché de grappiller 2 petites places.

Du côté de Léane, il faudra attendre pas loin d’une heure et l’arrivée des premiers rayons de soleil pour qu’elle retrouve un peu de sa grimpe et arrive à brancher le cerveau. Elle manque un peu de réussite (et de hargne ?) en chutant au dernier mouv de plusieurs blocs et termine 12ème.

Les filles peuvent être globalement satisfaites de leur classement, au vu du manque d’entraînement de ces derniers mois et du niveau déjà très relevé en catégorie poussins. 

En fin de matinée, c’est aux benjamins de s’élancer, alors que le soleil est maintenant bien présent et que le thermomètre a grimpé en flèche. Ethan, notre seul représentant benjamin, attaque la compétition plutôt détendu et flashe plusieurs des blocs les plus durs. D’autres lui donneront du fil à retordre, ce qui nous vaudra quelques classiques accès de mauvaise humeur 😉. Heureusement son fan club est là pour le soutenir ! Ici aussi le niveau est soutenu et il finit en 10ème position. 

En fin d’après-midi (la journée est longue et il fait de plus en plus chaud !), c’est au tour de Juliette en minime et Lisa et Océane en cadettes d’aller se frotter aux blocs de la place du Quartz. Il y a du très beau monde dans ces catégories et plusieurs nationalités sont représentées, le TAB cette année encore assume sa dimension internationale même dans les catégories jeunes. 

Juliette est assez régulière tout au long de la compétition. Elle bute sur certains blocs qui ne lui conviennent pas mais s’acharne sur d’autres, ce qui lui vaudra l’occasion de mettre un but à son pote Ethan en parvenant à stabiliser le dernier mouv du bloc 24 sur lequel nombre de grimpeurs se sont cassé les dents (voire y ont laissé une cheville). Elle finit à la 23ème place des minimes filles. 

En cadettes, Lisa quant à elle fera une compétition plus en dents de scie au niveau du mental et aura du mal à tenir la distance. Malgré tous ses efforts, elle finit assez frustrée comme souvent en bloc, à la 22ème place. 

Le format de la compétition convient bien à Océane, particulièrement en forme, qui parvient à cocher plusieurs blocs difficiles et prend du plaisir tout au long de l’épreuve. Elle n’est pas loin de décrocher une place en finale, pas mal trustée par les concurrentes étrangères, en finissant 8ème. 

Mercredi matin, c’est Lenny qui part pour 4 heures de grimpe dans la catégorie cadet. Il fait une bonne compétition même s’il a du mal à tenir la distance et subit fatigue et crampes en fin de vague. Il accroche lui aussi une belle 8ème place, pas très loin des finales, en réussissant ainsi son meilleur résultat au TAB. 

Pour les catégories des minimes cadets, on aurait sans doute préféré un format en 2 vagues comme pour l’open adultes bien que plus contraignant au niveau de l’organisation. Parce que 4 heures de bloc, ça fait long ! 

Au final, après ces mois de disette au niveau compétition, tout le monde a pu apprécier que ce micro TAB ait pu avoir lieu, et ce dans des conditions sanitaires pas si contraignantes. Dommage toutefois que tout le monde n’ait pas joué le jeu malgré les nombreux rappels, ce qui a poussé le jury à passer le gymnase en zone de compétition exclusive, inaccessible au public et aux coachs. On a pu remarquer aussi au fil de la journée que le masque était de moins en moins présent à l’extérieur et ce malgré une affluence croissante. Si nous voulons que les compétitions puissent se poursuivre dans la situation actuelle, il faudra sans doute une prise de conscience plus importante… 

Sur le plan sportif, on a pu voir des différences assez flagrantes entres les clubs et les grimpeurs qui ont poursuivi ou repris un entraînement intensif et les autres, mais c’est de toute façon assez habituel dans les compétitions estivales. Et l’organisation du TAB avait annoncé la couleur, l’enjeu était de pouvoir organiser cette compétition internationale dans des conditions satisfaisantes et que chacun se fasse plaisir, au-delà des objectifs de compétition. Pari réussi ! 

Voici les résultats complets.

Un grand merci aux organisateurs, avec une mention particulière pour Josselin, le président du jury, toujours zen, souriant et disponible malgré la pression, ainsi qu’à tous les bénévoles qui ont œuvré durant plusieurs jours dans des conditions météorologiques changeantes mais rarement très agréables ! 

Du côté de nos jeunes, même s’ils n’ont pas démérité, on sait qu’il va falloir se remettre sérieusement à l’entraînement après la pause estivale pour pouvoir espérer se maintenir  à un niveau national toujours croissant. 

Mais en attendant, profitez bien de cet été ! 

Du côté de l’Argentière, la semaine se poursuit avec l’open international senior et l’open loisirs junior vétéran. À suivre… 

 

 

 

Championnat de France de bloc jeunes à la Baconnière : résumé par Delphine

Le rencard est donné à l’aéroport de Nice vendredi dans la matinée pour nos cinq qualifiés au championnat de France de bloc jeunes.
 
Ne pouvant une fois de plus passer mon tour, je me propose d’accompagner nos jeunes grimpeurs du groupe perf dans cette charmante région verdoyante et en proie aux inondations.
 
Mais au fait c’est où La Baconnière ?
Lisa tente « en Normandie » juste au moment où un agent de l’aéroport lance un « bienvenue en Bretagne! ». Qu’à cela ne tienne, ce soir nous réviserons la géographie !
 
Après quelques péripéties qui resteront secrètes, chacun la sienne 😬, nous déposons nos valises chez Chris & Liz, au milieu de nulle part, au bord de la Mayenne en crue. L’accueil est chaleureux, le B&B cosy.
 
 
Pas moins de trois catégories participent à ce championnat avec Juliette en minime, Lisa, Océane et Mathias en cadets et Jules en junior, ce qui me vaudra quelques aller-retours de la maison à la salle pour les amener à la bonne heure ! Le confort des jeunes avant tout !
 
Samedi, très tôt, Juliette ouvrira le bal. Après un bon repas pâtes bolo, aidée des jeunes, nous filons sous les couettes. Nous réglons avec Juliette nos réveils à l’heure où blanchit la campagne, les copains ayant décidé de dormir encore un peu.
Le réveil est difficile. Quelques vingt minutes de route plus tard, dans le noir et la pluie, Juliette, encore endormie, pointe. Je récupère le précieux badge de coach qui me permettra d’évoluer à leur côté, afin d’hydrater et d’encourager. Malheureusement pour les méthodes, ils devront se débrouiller seuls… Dommage qu’ils n’aient pas pu bénéficier de l’expertise de leur coach pour cette échéance majeure de la saison.
Pour l’heure, l’échauffement est difficile. Ils sont nombreux dans cette catégorie à préparer leur corps à l’effort dans le petit espace réservé. Juliette hésite, je lui propose un peu d’aide.
Puis la compétition démarre. « Allez Ju, c’est ton premier championnat de France, fais toi plaisir. »
 
 
J’abandonne après une heure Juliette pendant sa prestation pour foncer récupérer les cadets, Jules s’offre encore un peu de repos. Il semble qu’il manque cruellement de sommeil 😉
 
Il est 12h45, les qualifications cadettes commencent.
Là encore ils sont fort nombreux à s’élancer dans cette catégorie et l’attente est longue entre les essais et les blocs.
La compétition se poursuit, je sers à boire, donne de la voix et tente de remotiver quand les essais infructueux s’enchaînent. C’est dur !
 
 
Entre temps, j’ai récupéré Jules qui file à l’échauffement. Il semble très confiant et motivé. Il sort aisément son premier bloc. Nous restons un peu pour l’encourager. Les blocs 5 et 6 lui résistent. Mais Juliette, qui vient de passer plus de dix heures en salle, capote. Nous laissons donc un Jules expérimenté à ses performances.
 
Dans la voiture, sur le retour, il me confiera sa déception mais il semble déjà tourné vers les championnats de diff qui approchent à grand pas. Enfin, si nous échappons aux restrictions qui se profilent avec la propagation de l’épidémie !
 
À la maison, le soir, après le partage d’un bon poulet riz curry, la pression retombe. Et c’est fou-rire sur fou-rire que nous les filles clôturons la journée et que je mets tout le monde au lit à 1h du matin !
 
 
Aujourd’hui, en attendant l’heure du retour, prévu en fin d’après midi, nous assistons aux finales cadets/cadettes dans cette incroyable salle de La Baconnière (de part son emplacement). L’ouverture semble au niveau des performances des jeunes meilleurs grimpeurs français qui nous offrent un magnifique spectacle.
Mais sonne l’heure du départ, nous reprenons la route sous un temps breton entre grosses averses et petites éclaircies.
Je termine l’article dans l’avion en pensant avoir partagé avec nos jeunes un très agréable moment. Même si les résultats escomptés n’étaient pas au rendez vous, l’échec reste formateur et l’expérience porteuse d’apprentissage. Il faudra encore travailler la force pour les uns, la souplesse pour les autres, la technique ou le mental ou encore apprendre à mieux s’échauffer. Mais tous se sont montrés motivés. Bravo à nos jeunes sportifs, sympas, joyeux et respectueux, une bien belle équipe perf !
Les jeunes respecteront l’engagement pris le premier soir en livrant ci-après leur ressenti, leur vécu, à la première ou troisième personne, chacun à sa manière, chacun son style en belles graines de champions !
 
Juliette :
Tôt le matin, c’est à Juliette de commencer. Elle a beaucoup de mal au début mais fini par sortir deux blocs et une zone. Elle se place à la 44ème position. Elle est déçue, elle trouve que le niveau des blocs était trop élevé (elles sont 40 filles à ne sortir que deux blocs). Mais elle espère tout de même pouvoir revenir plus forte au championnat de France l’an prochain.
 
 
Océane :
Après quelques essais décevants dans les blocs, Océane sort à vu le bloc 1 (une belle dalle). Ensuite, elle lâche des essais dans tous les blocs mais sans succès. Le circuit proposé était assez dur et son niveau n’a pas suffit pour plus toper même si elle a décroché 3 zones et a chuté la main dans un top. (Top ayant résisté à bien des minimes garçons le matin !)
Malheureusement elle termine 46ème et reste déçue. Elle souhaite tout faire pour s’améliorer d’ici la prochaine saison de bloc.
 
 
Lisa :
Les cadettes ont commencé la phase de qualification après un échauffement compliqué (tout petit pan pour beaucoup de compétiteurs) mais que l’on a fait du mieux possible.
Le niveau était très élevé, mêmes les plus fortes tombent dans les blocs « faciles ».
Comme d’habitude, il me faut un moment pour rentrer dans la compétition sans trop stresser et mes premiers runs sont démoralisants…
Au final, après avoir réussi le bloc 2, je valide 5 zones dans l’heure restante.
Je suis parvenue à tout essayer et à mettre beaucoup d’essais dans tout ce que je voulais, ce qui est positif mais il faut que j’apprenne à gérer mon stress et à ne pas m’énerver 😭
Je finis 42ème avec 1 bloc et 5 zones sur ce dur circuit de qualification, motivée pour entamer la saison de difficulté et pour faire mieux en bloc l’année prochaine.
 
 
Mathias :
Après un échauffement jugé efficace, Mathias se lance tout d’abord dans le Bloc 2. Il y avait beaucoup de participants qui souhaitaient réaliser le parcours mais ce choix semblait utile pour la stratégie de Mathias. La compétition avait débuté depuis une vingtaine de minutes et c’est enfin à son tour. L’essai n’est pas concluant, il choisit donc de changer de bloc. Ce jeune ne venant pas à bout du bloc 1 après trois tentatives décide (afin de relâcher la pression) d’aller au troisième bloc qu’il ne réussira également pas.
Durant l’ensemble des tentatives réalisées, il trouva que ses mains étaient humides malgré l’utilisation de magnésie. Le règlement interdit l’utilisation du sac à pof personnel, cependant il le prend et l’utilise afin de diminuer la sensation gênante qui le poursuivait depuis le début de la compétition.
Rempli à nouveau de motivation, il termine le bloc 2 au second essai et le bloc 1 au bout de cinq tentatives. Enfin le bloc 3 lui demande davantage de concentration mais finit par sortir au cinquième essai.
Il veut réussir quelques zones mais n’y parvient pas par manque de temps et de force musculaire (il ne faut pas se le cacher).
La 47ème place lui est donc attribuée. Un résultat satisfaisant qui ne peut qu’être amélioré.
 
 
Jules :
En fin de journée, c’est à Jules de s’élancer chez les juniors. Il grimpe correctement mais manque de souplesse et de réussite pour sortir tous les blocs. Il enchaînera 6 des 8 blocs proposés et terminera à la 10ème place mais ce ne sera pas suffisant pour rentrer en finale de ses derniers championnats de France de bloc chez les jeunes.
 
 
 
Une belle dixième place tout de même ! Nos jeunes ont montré dans leur récit beaucoup de déterminations pour l’avenir. Souhaitons leur bonne chance pour les futures compétitions.
 

Championnat régional de bloc 2020

Ce week-end avaient lieu les championnats régionaux de bloc jeunes et séniors, dans la toute nouvelle salle de bloc de Digne. Cette étape est un événement majeur pour nos jeunes compétiteurs, puisqu’elle permet de se qualifier pour les championnats de France. Le club était représenté dans toutes les catégories de minimes à séniors. La compétition se déroulait sur 2 jours : cadets et juniors le samedi et minimes et séniors le dimanche.

Voici le résumé de Bastien pour la 1ère journée :

Le vendredi soir Lisa, Océane, Lucie, Jules, Pierre et Bastien sont donc partis accompagnés de Cécile en direction de Digne où après s’être perdus, trouver le bon hôtel a été assez compliqué !  

C’était aux cadettes Lisa et Océane ainsi qu’aux juniors Jules et Bastien de commencer la compétition le samedi matin.

Chez les filles les qualifications se déroulent plutôt bien puisqu’elles parviennent toutes les deux à toper 6 blocs sur huit ce qui leur permet de se qualifier pour les finales. Chez les juniors garçons Jules réussit à toper l’ensemble des blocs et prend donc la première place avant les finales, en revanche pour Bastien la compétition se passe moins bien, il sortira 4 blocs ce qui ne sera pas suffisant pour la finale.

IMG-20200201-WA0008

En fin de matinée c’est au tour de Lucie en junior et de Mathias en cadet de rentrer sur les tapis, Lucie manque malheureusement la finale à 1 bloc près, Mathias lui, venu faire un aller retour express dans la journée entre 2 révisions, passe de justesse.

IMG-20200201-WA0021

En finale l’après-midi Lisa et Océane terminent respectivement 3ème et 4ème, départagées par un bloc. Les 2 copines sont donc qualifiées aux championnats de France, tout comme Jules qui sort tous les blocs et remporte le titre de champion régional. Mathias tope 1 bloc et il finit 6ème, ce qui ne lui permet pas de décrocher son ticket pour les France.

20200201_181341

Résumé de la seconde journée, avec les minimes et les séniors (pas de représentants vétérans pour nous cette année) à suivre…