Archives par mot-clé : championnat de France

Sélectif championnat de France U12/U14 à Aix

Le week-end du 12 et 13 juin se déroulait à Aix en Provence sur le mur du CREPS un sélectif pour les championnats de France U12 et U14 qui aura lieu les 26 et 27 juin.

Pour la remise en contexte, cette année, à cause de l’épidémie de covid-19 et son lot de contraintes, aucune compétition qualificative n’a pu avoir lieu (ni régionale, ni départementale). Le championnat de France a malgré tout été maintenu pour ces 2 catégories U12 (poussins) et U14 (benjamins). Chaque région était donc chargée de faire sa propre sélection avec quotas établis en avance. En PACA, la sélection a donc eu lieu sous la forme d’une petite compétition sur 2 jours où les jeunes préalablement sélectionnés par la Ligue et les clubs s’affrontaient sous le format du combiné (bloc, difficulté et vitesse).

Ils étaient bien nombreux de l’USCagnes à participer à cet événement. 7 se sont présentés : Eline et Kilian, les plus jeunes, Léane, London, Agathe, Lucas et Nathan, accompagnés par les 2 Cédric respectivement en tant que coach, et accompagnateur/photographe officiel. Et nos jeunes ont brillé ! Ils ont été 6 à se qualifier. Seule Eline, encore un peu inexpérimentée dans ce domaine, manque le coche. Ce sera pour l’an prochain !

Comme quoi, tout ce qui a été mis en place pendant cette année compliquée a tout de même payé. Les sorties en falaise, l’accueil chez Arkose Nice que nous remercions chaleureusement car il a permis aux jeunes de reprendre le chemin de la résine quand c’était compliqué ailleurs ainsi que les entrainements à Bréa autorisés par le comité FFME 06 que nous remercions également.

Nous n’avons pas le détail de la compétition. Nous savons seulement que nos jeunes ont gagné pas mal de points en vitesse. Je me plais à croire que les deux entrainements préalables les samedis à Besson n’y sont pas pour rien.

Maintenant, il s’agit de donner suite à ces bons résultats, ne pas lâcher et tout donner en se confrontant aux meilleurs du reste du pays. Tout le club vous soutient, vos entraineurs sont fiers de vous les jeunes !

La suite dans un peu plus d’une semaine…

Championnat de France de bloc jeunes à la Baconnière : résumé par Delphine

Le rencard est donné à l’aéroport de Nice vendredi dans la matinée pour nos cinq qualifiés au championnat de France de bloc jeunes.
 
Ne pouvant une fois de plus passer mon tour, je me propose d’accompagner nos jeunes grimpeurs du groupe perf dans cette charmante région verdoyante et en proie aux inondations.
 
Mais au fait c’est où La Baconnière ?
Lisa tente « en Normandie » juste au moment où un agent de l’aéroport lance un « bienvenue en Bretagne! ». Qu’à cela ne tienne, ce soir nous réviserons la géographie !
 
Après quelques péripéties qui resteront secrètes, chacun la sienne 😬, nous déposons nos valises chez Chris & Liz, au milieu de nulle part, au bord de la Mayenne en crue. L’accueil est chaleureux, le B&B cosy.
 
 
Pas moins de trois catégories participent à ce championnat avec Juliette en minime, Lisa, Océane et Mathias en cadets et Jules en junior, ce qui me vaudra quelques aller-retours de la maison à la salle pour les amener à la bonne heure ! Le confort des jeunes avant tout !
 
Samedi, très tôt, Juliette ouvrira le bal. Après un bon repas pâtes bolo, aidée des jeunes, nous filons sous les couettes. Nous réglons avec Juliette nos réveils à l’heure où blanchit la campagne, les copains ayant décidé de dormir encore un peu.
Le réveil est difficile. Quelques vingt minutes de route plus tard, dans le noir et la pluie, Juliette, encore endormie, pointe. Je récupère le précieux badge de coach qui me permettra d’évoluer à leur côté, afin d’hydrater et d’encourager. Malheureusement pour les méthodes, ils devront se débrouiller seuls… Dommage qu’ils n’aient pas pu bénéficier de l’expertise de leur coach pour cette échéance majeure de la saison.
Pour l’heure, l’échauffement est difficile. Ils sont nombreux dans cette catégorie à préparer leur corps à l’effort dans le petit espace réservé. Juliette hésite, je lui propose un peu d’aide.
Puis la compétition démarre. « Allez Ju, c’est ton premier championnat de France, fais toi plaisir. »
 
 
J’abandonne après une heure Juliette pendant sa prestation pour foncer récupérer les cadets, Jules s’offre encore un peu de repos. Il semble qu’il manque cruellement de sommeil 😉
 
Il est 12h45, les qualifications cadettes commencent.
Là encore ils sont fort nombreux à s’élancer dans cette catégorie et l’attente est longue entre les essais et les blocs.
La compétition se poursuit, je sers à boire, donne de la voix et tente de remotiver quand les essais infructueux s’enchaînent. C’est dur !
 
 
Entre temps, j’ai récupéré Jules qui file à l’échauffement. Il semble très confiant et motivé. Il sort aisément son premier bloc. Nous restons un peu pour l’encourager. Les blocs 5 et 6 lui résistent. Mais Juliette, qui vient de passer plus de dix heures en salle, capote. Nous laissons donc un Jules expérimenté à ses performances.
 
Dans la voiture, sur le retour, il me confiera sa déception mais il semble déjà tourné vers les championnats de diff qui approchent à grand pas. Enfin, si nous échappons aux restrictions qui se profilent avec la propagation de l’épidémie !
 
À la maison, le soir, après le partage d’un bon poulet riz curry, la pression retombe. Et c’est fou-rire sur fou-rire que nous les filles clôturons la journée et que je mets tout le monde au lit à 1h du matin !
 
 
Aujourd’hui, en attendant l’heure du retour, prévu en fin d’après midi, nous assistons aux finales cadets/cadettes dans cette incroyable salle de La Baconnière (de part son emplacement). L’ouverture semble au niveau des performances des jeunes meilleurs grimpeurs français qui nous offrent un magnifique spectacle.
Mais sonne l’heure du départ, nous reprenons la route sous un temps breton entre grosses averses et petites éclaircies.
Je termine l’article dans l’avion en pensant avoir partagé avec nos jeunes un très agréable moment. Même si les résultats escomptés n’étaient pas au rendez vous, l’échec reste formateur et l’expérience porteuse d’apprentissage. Il faudra encore travailler la force pour les uns, la souplesse pour les autres, la technique ou le mental ou encore apprendre à mieux s’échauffer. Mais tous se sont montrés motivés. Bravo à nos jeunes sportifs, sympas, joyeux et respectueux, une bien belle équipe perf !
Les jeunes respecteront l’engagement pris le premier soir en livrant ci-après leur ressenti, leur vécu, à la première ou troisième personne, chacun à sa manière, chacun son style en belles graines de champions !
 
Juliette :
Tôt le matin, c’est à Juliette de commencer. Elle a beaucoup de mal au début mais fini par sortir deux blocs et une zone. Elle se place à la 44ème position. Elle est déçue, elle trouve que le niveau des blocs était trop élevé (elles sont 40 filles à ne sortir que deux blocs). Mais elle espère tout de même pouvoir revenir plus forte au championnat de France l’an prochain.
 
 
Océane :
Après quelques essais décevants dans les blocs, Océane sort à vu le bloc 1 (une belle dalle). Ensuite, elle lâche des essais dans tous les blocs mais sans succès. Le circuit proposé était assez dur et son niveau n’a pas suffit pour plus toper même si elle a décroché 3 zones et a chuté la main dans un top. (Top ayant résisté à bien des minimes garçons le matin !)
Malheureusement elle termine 46ème et reste déçue. Elle souhaite tout faire pour s’améliorer d’ici la prochaine saison de bloc.
 
 
Lisa :
Les cadettes ont commencé la phase de qualification après un échauffement compliqué (tout petit pan pour beaucoup de compétiteurs) mais que l’on a fait du mieux possible.
Le niveau était très élevé, mêmes les plus fortes tombent dans les blocs « faciles ».
Comme d’habitude, il me faut un moment pour rentrer dans la compétition sans trop stresser et mes premiers runs sont démoralisants…
Au final, après avoir réussi le bloc 2, je valide 5 zones dans l’heure restante.
Je suis parvenue à tout essayer et à mettre beaucoup d’essais dans tout ce que je voulais, ce qui est positif mais il faut que j’apprenne à gérer mon stress et à ne pas m’énerver 😭
Je finis 42ème avec 1 bloc et 5 zones sur ce dur circuit de qualification, motivée pour entamer la saison de difficulté et pour faire mieux en bloc l’année prochaine.
 
 
Mathias :
Après un échauffement jugé efficace, Mathias se lance tout d’abord dans le Bloc 2. Il y avait beaucoup de participants qui souhaitaient réaliser le parcours mais ce choix semblait utile pour la stratégie de Mathias. La compétition avait débuté depuis une vingtaine de minutes et c’est enfin à son tour. L’essai n’est pas concluant, il choisit donc de changer de bloc. Ce jeune ne venant pas à bout du bloc 1 après trois tentatives décide (afin de relâcher la pression) d’aller au troisième bloc qu’il ne réussira également pas.
Durant l’ensemble des tentatives réalisées, il trouva que ses mains étaient humides malgré l’utilisation de magnésie. Le règlement interdit l’utilisation du sac à pof personnel, cependant il le prend et l’utilise afin de diminuer la sensation gênante qui le poursuivait depuis le début de la compétition.
Rempli à nouveau de motivation, il termine le bloc 2 au second essai et le bloc 1 au bout de cinq tentatives. Enfin le bloc 3 lui demande davantage de concentration mais finit par sortir au cinquième essai.
Il veut réussir quelques zones mais n’y parvient pas par manque de temps et de force musculaire (il ne faut pas se le cacher).
La 47ème place lui est donc attribuée. Un résultat satisfaisant qui ne peut qu’être amélioré.
 
 
Jules :
En fin de journée, c’est à Jules de s’élancer chez les juniors. Il grimpe correctement mais manque de souplesse et de réussite pour sortir tous les blocs. Il enchaînera 6 des 8 blocs proposés et terminera à la 10ème place mais ce ne sera pas suffisant pour rentrer en finale de ses derniers championnats de France de bloc chez les jeunes.
 
 
 
Une belle dixième place tout de même ! Nos jeunes ont montré dans leur récit beaucoup de déterminations pour l’avenir. Souhaitons leur bonne chance pour les futures compétitions.
 

Petit retour sur le championnat de France de diff à Marseille

Le championnat de France jeunes de difficulté se tenait à Marseille le week-end dernier, et 6 jeunes du club étaient parvenus à se qualifier : Lorna AÏSSAOUI en cadette, Nicolas INZERILLI en cadet, Ninon BAILLEUX en junior fille, Bastien DON, Jules MARCHALAND ET Pierre LECERF en junior homme.

Voici le résumé du coach Cédric :

Les qualifs

Comme d’habitude sur un championnat de France les voies de qualifs sont dures et il est très difficile de réaliser la voie 2 de chaque catégorie.

Ninon découvre le niveau d’un championnat de France et n’arrivera pas à s’exprimer dans sa voie 1, elle tombera malheureusement assez bas, peut-être un peu surprise de la difficulté. Elle fera un peu mieux au niveau de l’engagement dans sa voie 2 et terminera à la 60ème place de la compétition.

Lorna aura très bien grimpé dans sa voie 1 qu’elle enchainera. Malgrè une petite erreur en voie 2 elle prendra largement sa place pour la demi-finale.

Nico atteindra le top de sa voie 1 et fera preuve d’une grosse combativité dans la voie 2 où il montera bien haut, mais pas assez pour poursuivre la compétition. Il sera 30ème du championnat.

Bastien passera sa voie 1 sans encombre mais n’arrivera pas à s’exprimer dans le passage bloc de sa voie 2 où il tombera sans vraiment se battre. Dommage, il pouvait vraiment faire mieux mais finit à la 37ème place.

Jules top la voie 1 et zippe de la main au sommet de sa voie 2 ce qui le propulse aisément en demi-finale.

Pierre sort ses 2 voies et prend la 1ère place des qualifs avec 3 autres compétiteurs

La demi-finale :

Lorna grimpe bien dans la première moitié de sa voie et d’un seul coup zippe de la main et se retrouve au bout de la corde sans pouvoir défendre ses chances dans la deuxième partie. Vraiment dommage car la finale était à sa portée !!! Elle termine donc 20ème.

Pierre et Jules montent tous les deux très haut dans cette très belle voie de demi et seront 2ème ex-aequo de ce tracé.

La finale :

Une belle voie de finale avec des belles prises, et dans un beau dévers est proposée aux juniors.

Jules comme à son habitude grimpe vite et bien et tombe dans la dernière partie de la voie en se précipitant un peu après avoir fait un beau rattrapage un bras tout en blocage qu’il avait certainement travaillé avec Roch lors d’une séance de poutre à la salle. Il échoue malheureusement au pied du podium à la 4ème place pour le jour de ses 18 ans !!!

Pierre grimpera un peu mieux qu’en demi au niveau du rythme et trouvera un repos avant la dernière partie de la voie. En repartant la machine se dérègle un peu et il ne gère pas bien les difficultés suivantes tant au niveau du rythme que des méthodes. Il repart tout de même avec une belle médaille d’argent autour du cou et était tout proche du doublé après son titre de champion de France de bloc de cette année.

Bravo Pierrot pour tes derniers championnats de France jeunes !

Voici les résultats complets de la compétition.

Championnat de France de bloc senior : Jules et Pierre représentent !

Ci dessous le résumé présenté par Jules (que nous remercions au passage 😉 )

Le weekend du 2 et 3 mars, Pierre et Jules se sont rendus à La Baconnière pour les championnats de France de bloc senior, dans la cour des grands. Après un long trajet d’avion, de bus, de tram, de train, et de stop (et oui le pouce ça aide) ils ont atteint leur destination.
Les qualifications se sont déroulées le samedi, avec de belles dalles qui donneront du fil à retordre aux grimpeurs surtout, à Jules dont ce n’est pas le point fort. Il termine 33ème de son groupe et n’est donc pas qualifié pour la suite du circuit.
Quant à lui, Pierre, notre champion de France junior se débrouille très bien et se qualifie pour les demi-finales avec une belles 8ème place.
Après un régime a base de pizza et de burger, il attaque la demi-finale motivé et s’en sort très bien avec un circuit très exigent qui fera chuter les meilleurs. Il termine donc à la 8ème place de ce championnat à seulement deux petites place de la finale ! Bravo Pierrot !

Championnat de France jeunes de bloc – Pierre rafle le titre pour la 2° année consécutive !

Le week-end dernier se tenait le championnat de France jeunes de bloc 2019. 4 jeunes du club avaient réussi à se sélectionner et ont donc fait le déplacement, sous la houlette de leur coach Cédric, qui nous offre un compte-rendu vibrant de ce week-end riche en sensations !

Pour cette édition 2019 direction Mâcon avec Océane, Bastien, Pierre et Jules dans une super salle « privée » et vraiment démente, tant au niveau des profils que de l’espace spectateurs, pour en découdre avec les meilleurs jeunes français.

Côté grimpe, comme d’habitude sur un championnat de France, les circuits sont très durs et aucun bloc n’est donné.

Océane ouvre les hostilités pour le club en cadette. Elle valide en quelques essais le bloc 3, puis réussit le 1 du premier coup et met quelques essais dans le jeté du 4 pour empocher ce bloc. Malheureusement elle ne décollera pas dans le numéro 2 et 7, tombera au dernier mouv du 5 (bien plus facile pour les grands gabarits), et atteindra la moitié du 6. Malgré les 3h30 de rotation elle ne mettra même pas d’essai dans le bloc 8, seulement réussi pas la future championne de France. Avec 3 blocs en 8 essais et 5 zones en 11 essais elle se classe 39ème de son premier championnat de France. Cela lui fait une bonne expérience et il va falloir continuer à s’entraîner pour se rapprocher des meilleures l’année prochaine.

thumbnail_299

En fin de journée c’est au tour de nos trois juniors de défendre leur chance. Je crois que c’était le circuit le plus extrême avec 2 blocs abordables et 6 autres très durs. Bastien pour qui c’était le premier championnat de France (enfin…..) valide les blocs 1 et 2 mais se fait bousculer dans tous les autres. Il se lâche un peu plus vers la fin du temps et saisit 2 zones supplémentaires. Il termine en 38ème position mais avec un peu plus de hargne et d’efficacité il aurait certainement pu entrer dans le top 20……

thumbnail_333

Jules était en grande forme et j’en attendais beaucoup de sa part. Son entrée dans la compétition avec 2 chutes dans le bloc 3 et son échec à 4 reprises au dernier mouv du bloc 5 ont complètement déréglé la machine. Ce manque de réussite l’a fait craquer psychologiquement (et oui c’est aussi ça la gestion d’une compet), et son état d’esprit n’était plus positif. Incapable de grimper à son niveau et de se transcender il aura subi cette compétition et ne validera que 2 blocs et 5 zones. Résultat une modeste 23ème place qui ne reflète vraiment pas le niveau du bonhomme, dommage.

Pierre se sort les doigts…. (désolé pour l’expression)

Contrairement à Jules, je trouve qu’il n’était pas au meilleur de sa forme sur cette compet. Mais alors quel mental !!! Mis à part les 2 blocs abordables, Pierre se sera battu comme un diable dans tous les autres blocs. En échec par moment il change de bloc pour essayer de retrouver de la réussite. Stratégie payante pour lui, il validera les blocs les uns après les autres. Seul le réta du bloc 4 lui résistera mais il savait déjà que la qualification en finale était acquise.

thumbnail_307

Jour 2

PIERRE CONSERVE LE TITRE……

Quelle finale junior homme !!! Sur les 6 qualifiés se trouve le champion de France en titre (Pierrot), le vice-champion de France en titre, le champion du monde cadet 2018 et le 3ème des championnats du monde cadet 2018. Les ouvreurs l’ont bien compris et auront bien bétonné ces blocs de finales.

Le bloc 1 restera invaincu. Pierrot validera la zone à vue mais échoue dans la dernière partie en essayant une méthode qui n’était pas celle imaginée par les ouvreurs.

Le bloc 2 résistera à Pierre ainsi qu’à 2 autres sur l’avant dernier mouv. Seul Léo Favot, le dernier à essayer le bloc parviendra à valider la dernière prise dans la dernière seconde du temps imparti. Il venait donc de prendre une grosse option pour la victoire.

Le bloc 3 était le bloc dans le style de Pierre. Il fallait réussir une méchante coordination. Lorsqu’il est arrivé devant le bloc on s’avait qu’il serait au minimum 3ème de cette compétition. Il ne nous aura pas déçu et c’est avec la motivation et la combativité qui l’animait ce week-end qu’il réussit le mouv clef du bloc et s’envole ensuite vers la prise finale. Après le passage de Sam, seul Léo qui avait un bloc en poche pouvait aller chercher Pierre. Après un dernier suspense de 4 minutes l’affaire était faite, seul Pierre avait réussi le bloc et conserve le titre de champion de France.

BRAVO MEC !

Retour en détails sur le championnat de France jeunes de bloc 2018

Après l’annonce en avant-première du titre de champion de France pour Pierre, voici le résumé complet de ce week-end par Cédric, le coach, comme si on y était !

Pour cette édition direction la Baconnière en Mayenne avec 7 représentants du club : Lenny Cohendet, Pierre Le Cerf, Jules Marchaland, Nico et Prune Inzerilli , Lorna Aïssaoui, Mathias Chandy et un autre jeune du club du COV, Jules Astier qui profitera de notre déplacement pour se joindre à nous.

JOUR 1 – 8h30 :

C’est parti pour 3h30 de qualifications avec 8 blocs à réaliser en 5 essais max. Cool, les blocs sont assez variés et ne se croisent pas, ce qui permet aux compétiteurs de mettre plus facilement des essais. Les 3 minimes garçons (Nico, Mathias et Lenny) ont du mal à se mettre dans le rythme imposé par l’intensité des blocs. Ces derniers sont durs et il faut la niaque pour les réussir. Tous les 3 enchaînent le B1 assez facilement. Lenny et Nico cochent également le B4 typé physique comme à la maison. Seul Nico validera un bloc de plus avec le B3 assez exigeant en tenue de prises et placements. Mathias se classera 45ème, Lenny 34ème et Nico 25ème. Résultats un peu décevant pour eux et notamment Nico et Mathias qui avaient auparavant mieux perfé sur les coupes de France cette saison. Une compet qui va leur faire engranger de l’expérience, et leur permet de se rendre compte de l’exigence du haut niveau. Allez les garçons, vous avez les moyens de jouer le haut du classement mais il faut encore plus s’investir à l’entraînement car les autres jeunes bourrinent fort en minime.

 

Pour Lorna ça commence bien avec B3, B6 et B2 avalés au premier essai. Ne réalisant pas le B4 au premier coup suite à une mauvaise méthode, elle le cochera au coup suivant après avoir vu la solution trouvée par d’autres filles. Malheureusement gros manque de réussite dans B5 où elle est à un cheveu de tenir la dernière prise à son premier essai puis à son dernier aussi. B8 ne lui sourira pas non plus et elle échoue deux fois à l’ultime mouvement. Grosse déception dans B1 pourtant pas très dur physiquement mais où il fallait résoudre un gros mouvement de déséquilibre. Le B7 nécessitait une bonne coordination et une bonne maîtrise des jetés ce qui n’est pas le point fort de Lorna et elle n’a pas réussi à s’exprimer dans ce bloc. Elle termine 19ème de ce championnat. Quelques regrets pour elle qui peut faire beaucoup mieux. Elle aura tout donné et fait de beaux essais mais c’est la compet, parfois ça marche et d’autres fois… Les progrès tant physiques que psychologiques sont là, les faiblesses vont se corriger et ça va finir par payer pour elle.

JOUR 1 – 12h45 :

Début des qualifications des cadets / cadettes. Prune est dans un bon jour. L’envie et la forme sont là et le style des blocs lui va plutôt bien. Elle tope B1, B2, B3, B4 au premier essai. Elle trouve les ressources pour valider le B8 à sa dernière tentative. Le gros jeté du B7 et les micros prises de B6 seront trop durs pour elle ce jour-là. Le B5 tout en placement aurait pu passer mais elle n’a pas eu le temps de mettre ses 5 essais. Dernier mouvement ultime pour ce bloc qui n’aura pas connu beaucoup de réussite. Félicitations à Prune qui empoche une très belle 13ème place qui est à ce jour sa meilleure performance sur une compétition nationale.

Chez les garçons, Jules a du mal à se canaliser et à se concentrer sur les bonnes choses. Il réussit au premier coup B2 et B4. Il lâchera un essai dans un B1 bien difficile. Le « skate » de B5 lui demandera 3 essais. Mais ses nerfs ont failli craquer dans le B3 où il zippa à plusieurs reprises. Les prétendants à la finale sont nombreux, le niveau est très serré et le moindre bloc où zone peut créer de gros changements au classement. Jules ne croit pas assez en ses chances en bloc et laisse échapper les zones des 3 blocs restant. Il rend sa fiche avec 5 blocs en 11 essais et 5 zones en 8 essais. Le changement de règlement cette année qui valorise les zones avant les essais permet au dernier qualifié en finale de rentrer avec 5 blocs en11 essais et 7 zones en 17 essais. Voilà deux zones pour une finale qui place sans cela Jules en 9ème position. Et oui les détails et la détermination ont une grosse importance en compétition.

JOUR 1 – 17h30 :

Départ des juniors avec Pierre en forme qui veut absolument intégrer la finale. Il randonne le B3 et B4. Il lui faut deux essais pour B7 qu’il réalise dans la douleur, mais la réussite est là. Le « skate » du B5 ne lui pose pas de problème. Il passe aussi le B1 du premier coup. Dans le B6 qui est un bloc difficile il coche la zone à son premier essai mais échoue plus haut. Ensuite il fait un « essai de merde » sur ce bloc. Alors direction B2 pour le moral. C’est un bloc de chamoniard où il faut coincer la main entre deux volumes. Pas facile pour un Niçois plus à l’aise sur colonnettes. Il aura besoin de deux essais pour le réussir. Il valide ensuite la zone du B8 du premier coup. 6 blocs en 8 essais et 8 zones en 9 essais c’est déjà pas mal et ça suffit peut être. Il reste alors 4 essais dans B8 et 3 dans B6 donc largement de quoi empocher les deux blocs. Ce n’est pas encore le moment de calculer alors un petit coup de « motivex » et Pierre se sort un peu les doigts du…… pour cocher B8 au quatrième essai. Les trois essais dans B6 seront infructueux et il termine 4ème des qualifs avec 7 blocs et 8 zones. Gros niveau junior où tous les finalistes cochent au moins 7 blocs. Comme quoi il ne fallait pas trop cogiter !!!!!

Notre ami du COV Jules Astier s’est donné et réalise 3 blocs et 3 zones en 10 essais et termine 39ème de ce championnat

JOUR 2 : JOUR DE CHAMPION !!!!

Top départ junior à 15h30 et bravo à l’organisation qui a respecté les horaires tout au long du week-end. Après 3 crêpes, un gros café et un bon échauffement, Pierre revient de la lecture avec beaucoup d’enthousiasme car les blocs lui plaisent. Cool, car en finale il faut être joueur, l’envie et la détermination ont une part très importante pour la perf. Finale de rêve pour Pierre qui coche le B1 au troisième essai à 7 secondes de la fin du temps. Belle entrée d’autant qu’ils ne seront que deux à le valider. Puis il s’octroie le B2 au premier essai mettant la pression aux autres concurrents et fait alors un gros pas pour le podium. Enfin magique, Pierre se déchire et sort également le B3 du premier coup. Cette fois ci c’est sûr il sera 1er ou 2eme. Finalement personne d’autre ne viendra à bout de ce bloc et Pierre devient alors le CHAMPION DE FRANCE DE BLOC JUNIOR 2018. Bravo Pierre c’était génial !

Pierre Le Cerf, champion de France de bloc junior !

Décidément, Pierre est en forme ! Après avoir terminé premier de la coupe de France de bloc en junior, le voilà qui empoche le titre de champion de France à la Baconnière !

Je reprends ici un bout de l’article sur Planet Grimpe sur la lutte en finale :

Aujourd’hui, les finales ont opposé Pierre Le Cerf et Léo Favot dans la lutte à la première place. Si Léo enchaînait le dernier bloc en moins de trois essais, il devenait Champion de France 2018. Mais le grimpeur d’Annecy ne viendra pas à bout de ce dernier problème, laissant la victoire à Pierre Le Cerf, seul finaliste à toper les trois blocs des finales. Léo Favot monte donc sur la deuxième marche du podium, devant un autre Léo, Léo Avezou.

Un autre résumé sur le site de la fédé.

Bravo Pierre ! Et Bravo à Cédric Lo Piccolo, son entraineur, qui ne peut qu’être fier. Tous les résultats sur le site de la FFME.

On n’oublie pas de féliciter les autres participants que sont, chez les filles :
Lorna Aïssaoui, 19ème en minime et Prune Inzerilli, 13ème en cadette;
et chez les garçons :
Nicolas Inzerilli, Lenny Cohendet et Matthias Chandy, respectivement 25ème, 34ème et 45ème en minime, ainsi que Jules Marchaland qui termine 9ème en cadet.

Bravo les jeunes !!!

Petit retour sur les dernières compétitions régionales et nationales de difficulté

Ces dernières semaines ont été riches en compétitions de diff pour la jeune élite régionale et nationale. Petit retour du point de vue de nos grimpeurs et de leur coach, en commençant par le championnat régional qui se tenait à Gap les 13 et 14 mai derniers, avec le résumé de Jules :

Chez les minimes garçon Mathias CHANDY et Lenny COHENDET étaient venus représenter notre club. Ils terminent respectivement 10 et 12ème et malheureusement ils n’obtiendront pas leur billet pour le championnat de France de Quimper.

En cadet homme, Pierre LE CERF, Jules MARCHALAND et Bastien DON ont fait le déplacement. Dommage pour Bastien qui termine 13ème, mais Jules et Pierre prennent eux leur ticket pour Quimper le 3 et 4 juin en terminant à la 4ème et 2ème place.

Puis le lendemain, Jules et Pierre ont fait la compet surclassés en catégorie sénior. Pierre s’arrête en demi-finale avec une 12ème place alors que Jules se qualifie en finale où il prendra la 9ème place sur 10 finalistes. Hélas ce sera insuffisant pour prendre une place pour participer au championnat de France sénior de Valence. On espère qu’ils y parviendront l’année prochaine tout comme Mathias, Lenny et Bastien dans leur catégorie respective.

Cette compétition était également l’occasion pour des jeunes des autres groupes de goûter à leur première expérience hors département et de se confronter aux meilleurs grimpeurs de la région PACA.

Chez les minimes filles, Océane, pas au mieux de sa forme après une semaine intense et une courte nuit, rate de peu une place en finale et termine à la 9° place, sûrement motivée pour faire mieux l’année prochaine, tandis que Carla finit 11° et Lucie 13°.

En minimes garçons Vincent participait à l’une de ses toutes premières compétitions officielles, et il a pu se rendre compte que le niveau était bien relevé, il termine 22°.

Ninon était la seule qualifiée du club dans la catégorie cadettes où là aussi le niveau est bien dense, elle finit 13°.

Deux semaines plus tard, Pierre et Jules se rendaient à Thionville pour une nouvelle étape de coupe de France de diff, bien décidés à engranger des points supplémentaires au classement général. Voici les commentaires de Pierre sur ce week-end :

Le week-end des 27 et 28 mai, deux jeunes du groupe compet de l’USC ont participé à la Coupe de France 2017 de Thionville, ce qui a permis de se mesurer aux autres une semaine avant les Championnats de France, et aussi de gagner des points au général des Coupes de France…
La compétition s’est organisée sur deux jours : le premier jour se sont déroulées les qualifications. En cadet tout se passe bien pour Jules qui sort les deux voies de qualification les doigts dans le nez, mais ce n’est pas le cas pour Pierre qui tape la main en plein milieu d’une prise lors d’un mouvement dynamique… Malgré tout il décroche sa place pour les demi-finales du lendemain.
Après une récupération active, dans un parc d’attraction, une bonne bouffe le soir et surtout une bonne nuit de sommeil, Pierre et Jules attaquent la compétition le lendemain matin.
Pour Pierre la compétition commence tôt, vu le résultat de la veille, alors après une bonne lecture et un échauffement efficace il tope la voie de demi sans trop de problème. Malheureusement Jules perd des places après une chute prématurée sur un mouvement qui demandait pas mal d’énergie, mais néanmoins il parvient à avoir sa place en finale…
L’après midi se déroulaient les finales. Jules décroche la troisième place avec un run plutôt correct et se place donc avec Louna Ladevant à la deuxième place du général avec 191 points. Au tour de Pierre qui, après une mini erreur de lecture (mais fatale) il tombe plus tôt que prévu et finit quatrième… Mais garde tout de même sa première place au classement général avec 370 points !

Enfin, point d’orgue de la saison de diff, les championnats de France jeunes se sont tenus à Quimper au début du mois de juin. Cédric nous en fait un retour complet, comme si on y était :

 

Après le bloc c’est la deuxième fois de l’année qu’il a fallu effectuer la grande diagonale vers la Bretagne pour permettre à Jules MARCHALAND et Pierre LE CERF d’aller défendre leur chance sur le championnat de France jeune de difficulté. Sur cette compet, Nicolas INZERILLI du club du COV nous accompagnera également (c’est ça la solidarité entre club).
Pierre et Jules sont en cadets et c’est une génération « TOP GUN ». Les compétiteurs français de cette catégorie trustent les finales et podiums au niveau international.
La compet commence par une voie 1 assez sympa et pas si facile car seul un peu plus de la moitié des garçons dont Pierre et Jules parviendront à sortir.


La voie 2 est exigeante et se termine par une section de rési difficile sur petites prises. Jules fera une belle grimpe mais trop pressé d’en finir il se précipite sur le dernier mouv et échoue la main dans le bac final. Il prend la 7ème place de ces qualifications. Pierre lui prend son temps, un peu trop même, il se repose là où il n’y a pas de repos et se hisse au sommet de la voie. Il prend la tête de la compétition avec 5 autres concurrents qui atteindront également le top. Cool, les 2 garçons sont en demi et il va falloir maintenir leur place pour prétendre à la finale.

Nicolas lui est minime garçon et pour ses premiers championnats de France il ne se fait pas impressionner et fait partie des 33 garçons à réussir les 2 voies de qualif et ainsi prendre leur ticket pour la demi-finale.
La demi-finale :
La voie est assez courte donc très rési avec une première partie en mur suivie d’un beau dévers.
Les premiers concurrents passent et certains montent assez haut. On se dit alors que la qualif va se jouer dans les toutes dernières prises. Le milieu de la voie est très piégieux car un scotch noir pas des plus visibles empêche d’utiliser une partie du mur. On assiste alors à une série de surprises où plusieurs prétendants à la finale se font arrêter par le juge pour avoir utilisé cette zone interdite. Jules sera le premier à passer, il grimpe bien, il est bien fluide mais touche avec le pied la zone interdite voyant à ce moment-là le scotch. Il enlève immédiatement son pied, mais le mal est fait, il aura posé son pied une seconde mais cela suffit au juge pour lui demander de descendre. Grosse déception de se faire sortir ainsi et de finir à la 18ème place, vraiment dommage.


Pierre passe un peu après. Il avale bien le début et arrive à l’endroit de Jules. Il envoie son pied en direction de la zone interdite. On se dit qu’il va hélas faire lui aussi partie des éliminés. Mais non MIRAAAAACLE , en une fraction de seconde il voit le scotch et arrête son mouvement de pied à 3cm de la zone !!!!! Grondement de soulagement dans la salle, on lui crie alors dessus pour l’aider à atteindre le sommet et il y parvient prenant ainsi son ticket pour la finale.
Il seront 5 à atteindre le top de cette demi-finale.
Quant à Nico il se donne bien dans sa demi et chute un peu court physiquement à un jeté tout comme 10 autres garçons. Il termine à la 16eme place pour ses premiers championnats de France. Bravo !
La finale :
Une belle voie de finale avec des belles prises est proposée aux cadets. Les premiers à passer montent bien et échouent entre la moitié et le dernier tiers. Puis arrive le premier des 5 garçons à avoir sorti la demi-finale. C’est Nathan Martin (champion du monde minime de bloc en titre et avec plusieurs podiums et finales internationales en diff). Il grimpe bien, vite, prend des risques et sort la voie avec une belle aisance. Sam Avezou (entre autre double champion du monde minime de diff en titre) sait qu’il faut sortir et comme à son habitude grimpe vite et parvient lui aussi à toper. Pierre arrive ensuite il sait lui aussi qu’il faut atteindre le sommet et que les autres grimpent plus vite que lui. La voie est très rési, physique et il est quasi impossible de trouver des repos. Ce n’est pas son style de prédilection mais il avance, se bat et échoue à 4 prises du sommet.

Ensuite Louna Ledevant tombera plus bas que Pierre et Leo Ferrera (5 de la dernière coupe d’Europe de diff cadet) sortira lui aussi la voie.
Pierre prend donc une belle 4ème place derrière trois garçons plus forts que lui dans cette finale.
Bravo mec !
Fin du week-end à la super salle de Vertical Art à Nantes avant de reprendre l’avion. Ils sont jamais fatigués ces minots.

Félicitations à tous ces jeunes qui se sont investis à l’entraînement et lors des grandes échéances, à leurs coachs qui leur donnent l’envie de se dépasser et les moyens d’y arriver, sans oublier les parents qui sillonnent la France au gré du calendrier des compétitions…

 

Nouveau podium pour Eolia au championnat de France de vitesse

Voici quelques nouvelles d’Eolia, toujours licenciée au club malgré l’éloignement géographique lié à ses études, et encore et toujours bien présente sur le circuit d’escalade de vitesse.
En effet, les championnats de France de vitesse se sont déroulés hier à St Etienne, et elle finit à la 3° place pour la deuxième année consécutive. Merci à David, son papa, pour son compte-rendu de cette journée :  
 
Eolia est arrivée la veille en avion de Toulouse car elle terminait juste ses cours, je suis passé la prendre à l’aéroport à Lyon et direction St Etienne. Le lendemain matin on découvre un gymnase tout neuf et immense dédié à la grimpe avec un super mur de diff, un mur de vitesse et une salle de blocs…ils ont de la chance, leurs gamins s’entraînent sur place dans les 3 disciplines. C’est vraiment la tendance puisque le format retenu pour l’escalade aux JO à Tokyo est le combiné des 3. Résultat, il y avait beaucoup de monde sur ces France puisque tous les gamins jouent maintenant le combiné, et associé au fait que de plus en plus de clubs ont leur propre mur de vitesse, et bé le niveau est sacrément monté ! Malgré tout et sans entraînement aucun sur le mur de l’année, Eolia a réussi encore une fois à hisser le club sur la 3ème marche du podium en junior femmes (les 2 premières ont le mur dans leur club, dont l’une – Elma Fleuret – qui est championne du monde en titre, intouchables), c’était donc difficile de faire mieux ! Elle a quand même réussi à battre des filles qui ont le mur à domicile, elle s’est bien battue. Cela fait donc un podium de plus pour elle et pour le club à un championnat de France. Cerise sur le gâteau, comme il y avait beaucoup de monde, cela rapportera pour la 1ère fois des points au club pour le classement national des clubs.
 
Un grand bravo à Eolia, qui fait preuve d’une belle énergie pour s’entraîner en parallèle de ces études et se maintenir à ce haut niveau avec un moral de battante !

Championnat de France jeunes de bloc – Brest 2017

Le week-end dernier, 3 de nos jeunes étaient à Brest pour le championnat de France de bloc, voici le résumé de leur coach Cédric :

Cette année le championnat de France de bloc jeunes se déroulait à BRESSSSSST. Et oui trois membres du club ont fait la grande diagonale pour nous représenter, accompagnés également par Prune Inzerilli du COV.

JOUR 1 :

Qualification cadets avec Pierre Le Cerf et Jules Marchaland au départ.

8 blocs à réaliser en 5 essais max. Ca fait pas rire dis donc on se croirait en coupe du monde, les blocs ont l’air bien classes, variés et bien durs. Tout y passe, gros jetés, skate (il faut courir sur des volumes pour aller s’arrêter sur des prises), dalles, arqués et gros plats.

Pierre attaque par le bloc 3 sur micros qu’il empoche du premier coup, pareil pour le 2. Allez !!!!!! Direction le 5 et là ça se complique car si la fin semble lui convenir il bute 2 fois sur un mouvement un peu morpho au milieu. Y a du monde alors il se dirige dans le 8 sur les grosses boules. Après 3 essais à tomber de plus en plus haut, il a besoin de faire une croix pour le moral. Il tente sa chance dans le gros jeté du 6 et là Pierre alias la Sauterelle ridiculise ce bloc du premier coup. COOOOOL. La dalle du bloc 7 lui résistera. Retour sur le 8 pour tomber 2 fois sur le dernier mouvement. Le skate du bloc 1 ne lui pose pas de problème, puis 3 essais lui permettent de réussir le bloc 4. Encore un essai à buter sur le grand mouvement du bloc 5 et voilà c’est fini. Pierre réalise un bon circuit avec 5 blocs réussis mais ce sera trop juste pour la finale, il prend la 11ème place.

Quant à Jules ce sera plus dur. Ce circuit n’est pas trop pour lui. Les blocs 3, 4 et 8 seront trop physiques pour ses petits biceps. Il ne maîtrisera pas non plus l’exercice du bloc 1 en skate, ni le gros jeté/coordination du bloc 6 et pas non plus la dalle du 7. Il ne va pas être fanny quand même !!!!!! Et bien non il randonne les micros prises du bloc 2. Il aurait pu empocher le bloc 5 où les petites prises du haut lui conviennent bien, mais hélas il tombera 3 fois au tout dernier mouvement. Avec seulement un bloc réussi il sera 43ème.

JOUR 2 :

Tout comme les cadets aucun bloc n’est donné chez les minimes garçons. Mathias Chandy notre représentant va donc devoir être solide.

Les blocs sont là aussi très variés ce qui oblige à être bon dans tous les styles. Mathias ne se montrera pas très à l’aise dans les deux dalles des blocs 4 et 5. Il réussira le crux en jeté du bloc 6 mais ne parviendra pas au top. Malgré des progrès essai après essai il ne maîtrisera pas l’impressionnant « skate » du 7. Le bloc 8 sera trop physique. Après beaucoup d’attente il topera du premier coup le bloc 2, puis aura besoin de 2 essais dans la dalle du bloc 1. Enfin il aura juste le temps de mettre un essai dans son bloc 3 qui est le même que le bloc 2 des cadets. Il ne réussira pas à tenir les micros prises de ce bloc et termine donc son circuit avec 2 blocs réussis. Il se classera 25ème pour ses premiers championnats de France.

Pas facile ce championnat de France, où le niveau des jeunes est vraiment bon. Ce sera une bonne expérience pour nos trois jeunes qui leur servira pour les futures échéances. Il faut continuer à s’entraîner dur car sur le territoire, le moins que l’on puisse dire c’est que ça ne chôme pas.

Avant de reprendre l’avion nous avons eu le plaisir de terminer notre week-end en grimpant dans une des plus belles salles de bloc de France à Nantes qui nous a laissé rêveurs…