Résumé du stage adulte dans les Calanques

Ce week-end, Vincent proposait un stage falaise à quelques adultes dans les Calanques. Son pays quoi. Voici son résumé :

En ce week-end du 11 novembre, 7 adhérents de l’USC sont partis à la conquête des Calanques de Marseille. Au vu de la météo un peu maussade et d’un vent d’Est soufflant sur Marseille, nous avons sélectionné deux sites d’escalade.

1er jour : Ayant moins de vent selon les prévisions météorologiques, nous avons opté pour le parc des Bruyères. Un site polyvalent, senteurs de plantes assurées, romarin, thym, laurier, olivier, bruyères, que du bonheur ! Une légère marche d’approche réveille nos jambes et nous donne un coup de chaud.

Après quelques consignes de sécurité et révisions de la manipulation de haut de voie, nous commençons à grimper. Les 1ères voies sont un peu dures mentalement, le vent se renforce donnant à certain(e)s de mauvaises sensations, le froid n’arrangeant pas les choses. Malgré cela, l’équipe est plus motivée que jamais. A gauche, des voies de 20m pour s’échauffer (légèrement mouillées à certains endroits). Doubles longueurs pour Hélène et Jérémy profitant ainsi du panorama Marseillais à son sommet. Plus à droite des voies de 35m pour prendre de la verticalité avec des niveaux abordables à tous et une tenue de prises très bonne (de 5a à 5c). La voie classique du secteur est réalisée « Les SNIP ». Heureusement, l’intensité du vent diminue  après une heure de grimpe.

L’équipe se lance dans les longueurs de 35m avec plus de décontraction et prend enfin du plaisir à grimper.

13h30 le repas est pris rapidement au pied des falaises, (au passage merci à Lucile pour ses cookies maison, un vrai délice). Nous discutons en même temps et décidons de nous décaler sur un autre secteur 50m sur la gauche. La guerre commence alors sur 3 voies qui sont moins hautes mais plus intenses. Un 5c « Born to climb » très exigeant et sous côté (se rapprochant d’avantage du 6a) met notre ami Gérard jusque-là d’une qualité de grimpe indiscutable face à un vrai combat, il se fait violence et chute à 2 reprises dedans, abandon et redescente. Qui sera le prochain(e) ?

Hélène quant à elle s’engage dans le 6a « Le dièdre » et réussit à le passer. Jérémy confirme lui aussi la voie. Se sentant pousser des ailes et d’une motivation extrême, Hélène tente le 6b « La Dalle » physique ! Après deux petites pauses afin de lire la voie et reprendre de l’énergie, le combat est gagné sous les encouragements de l’équipe. Pendant ce temps, Lucile, David et Sandra rejoignent le groupe après avoir finalisé les dernières voies du précédent secteur et profitent du spectacle. Toute l’équipe essaie toutes les voies en moulinette ou en tête en fonction des affinités avec plus ou moins de succès. Rangement du matériel et nous allons profiter un peu plus haut dans le vallon d’une belle vue panoramique sur la ville.

Après une bonne douche bien méritée, nous allons manger un Burger frites puis nous allons dans un Pub regarder le match de rugby autour d’une bonne pression. Retour à l’appartement, les corps et les esprits sont fatigués, la nuit sera bonne.


2e jour : Le réveil est pour certain(e)s difficile et d’autres un peu moins. Le physique endolori par le 1er jour de grimpe, nous nous dirigeons vers les Goudes et plus exactement à l’escalier des géants, un site cette fois-ci à l’abri du vent d’Est et ensoleillé au gré de la journée. Les voies sont un peu plus patinées sur les départs mais restent tout de même de bonne qualité pour se faire plaisir.

Les cordées s’échauffent dans quelques 5a-5b afin de reprendre de bonnes sensations. Lucile réussit malgré ses douleurs à la cheville à valider un joli 5a et un 5b+ en tête, elle tente un 5c mais trop de douleur, elle préfère se stopper vers les 15h et profiter des lieux, elle arrivera à prendre plus de 200 photos en un weekend, merci madame la photographe 😀

Sandra et David se lancent à réaliser le maximum de voies et enchainent en tête et/ou en moulinette des 5a, 5b, 5c bref une avalanche de croix ! Un vrai travail sur soi-même, de lecture, de placement de pieds se déroule devant mes yeux. Quel plaisir de voir ça !

Jérémy et Hélène se lancent dans les mêmes voies et réalisent également une bonne quantité de croix.
Jérémy bataille dans un joli 5c « La course au soleil » en tête un peu aérien et réussit à l’enchainer, une superbe croix et un énorme pouce en l’air. Quant à Hélène, après avoir enchainé le même 5c que Jérémy décide de se lancer dans un 5c puis 5c puis 5c+ « Miax direct, Pièce montée et Chez Simone » en tête dans un style plus à doigts (gouttelettes d’eau et petites réglettes) qui sauront lui donner quelques belles sensations.

Gérard est motivé, il voit une ligne : « c’est bien, ça Vincent ? ». Ma réponse est toujours la même « Vas-y, tu vas te faire plaisir mais attention au départ un peu usé », une avalanche de croix tombe également et il profite pour nous démontrer tout son savoir-faire, une escalade fluide et rapide.

Durant la journée, nous avons le plaisir de voir énormément d’oiseaux.

La fin de la journée approche, je décide alors de poser une dernière corde dans un joli 6a physique et engagé « Le chant des Marteau ». Je lance le défi à toute l’équipe de la réaliser en moulinette, la bataille commence et bon nombre d’entre eux la réussit ! Bravo à tous et à toutes !

Tout le monde en ressortira indemne à l’exception des deux leggings de Lucile et Sandra (trou au niveau de la jambe et de la fesse, je vous laisse le plaisir de deviner qui a craqué où ? ahahah).

Fin de journée, nous nous arrêtons dans un Pub pour clôturer la fin de ce stage, la bière aura raison de certain(e)s déclenchant quelques fous rires. Rassurez-vous les conducteurs ont été raisonnables.   

Au-delà du plaisir que le stage nous a apporté, nous profitons aussi de valider différents passeports FFME :

  • Lucile : Validation module éco responsable bleu
  • David : Validation passeport vert + module éco responsable bleu
  • Sandra : Validation passeport vert + module éco responsable bleu
  • Helene : Validation module éco responsable bleu
  • Gérard : Validation passeports blanc, jaune, orange, vert + module éco responsable bleu
  • Jérémie : Validation module éco responsable bleu

2 réflexions sur « Résumé du stage adulte dans les Calanques »

  1. Un grand merci à Vincent qui a su bien géré le groupe, choisir des sites en fonction d’une météo délicate et rédiger un bon compte rendu.

  2. Un excellent moment de plaisirs partagés, sportifs comme amicaux, le tout sous l’encadrement d’un Vincent au top !
    Merci et vivement la prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.