Sortie falaise adultes, ou quand les éléments s’acharnent

Quand je me suis levé en ce dimanche 11 octobre, sous une pluie battante, éclairs illuminants un ciel nocturne, tonnerre grondant plusieurs fois par minute, un léger doute m’a assailli. Premier réflexe, un regard sur la météo. Bon, à Châteauvert, ils annoncent encore grand beau. Je vérifie sur les cartes satellite et ça semble correct.

Alors feu, on n’a pas mis en branle tout ça pour annuler à la dernière minute. D’abord un report météo la semaine dernière, un arrêté préfectoral d’interdiction des massifs qui nous oblige à nous expatrier, une longue organisation en collaboration avec l’ASSA pour ne pas qu’on se marche sur les pieds, une course de moto qui nous empêche d’accéder aux gorges du Blavet initialement prévues, et finalement une météo de nouveau capricieuse… Certains diront que le sort s’acharne.

Et le sort a eu raison de la sortie pour les enfants, qu’on voyait difficilement faire 1h30 de route pour aller grimper. Mais chez les adultes, c’est une autre paire de manche, il y a de gros motivés. Et c’est quand même avec une bonne douzaine de grimpeurs que nous faisons le déplacement jusqu’au vallon Sourn, abritant quelques superbes secteurs de grimpe. Et c’est peu après avoir quitté l’Esterel que le soleil pointe son nez, pour ne plus nous quitter jusqu’au retour à Cagnes.

Alors oui, nous n’étions pas les seuls à la falaise, forcément, mais le site est grand, et nous avons pu trouver un bel espace au secteur Alex, avec des voies entre 4c et 5c+. Un petit détour à gauche pour équiper quelques 6a et 6b et à droite pour d’autres voies dans le 5 en fin de journée et ça suffit pour un belle journée.

Le caillou est bon, quoiqu’un peu patiné par endroits, le soleil est bien présent et nous offre une température parfaite, l’ambiance est au top, malgré les classiques « J’ai peur » dès qu’un ancrage se trouve un peu trop loin vers le bas.

Nous avons pu grimper tout notre soûl et apprécier d’être dehors, dans un cadre assez honnête, et nous étions là pour ça. Et vu comme l’avenir reste assez sombre, nous sommes bien contents d’en avoir profité ! Bravo et merci aux participants, c’était trop bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.