TRPB PACA 2017

Après les championnats régionaux de bloc le week-end dernier, c’était au tour de nos plus jeunes compétiteurs de se déplacer à Marseille hier pour le Trophée Régional Poussins Benjamins, organisé dans la salle Altissimo.

8 membres du club ont fait le déplacement : Emmie, Juliette, Lisa, Ethan, Adrien et Raphaël qui commencent à avoir une petite expérience des compétitions amicales à l’extérieur du département, et Alexis et Romain qui participaient pour la 1ère fois à une compétition régionale.

Cette épreuve du TRPB était organisée pour la première fois dans la région, ce qui est appréciable, bien que cette édition laisse un goût bizarre à bon nombre de compétiteurs et d’accompagnateurs… En effet, il semble que le niveau des jeunes ait été largement sous-estimé par rapport aux ouvertures des blocs comme des voies, toutes catégories confondues, et le classement s’est malheureusement souvent fait uniquement sur l’épreuve de vitesse. Dommage pour une compétition régionale officielle qualifiante pour le Trophée National Poussins Benjamins, qui aura également lieu à Marseille au début du mois de juillet.

Dans la catégorie poussins, tous les blocs ou presque ont été sortis en l’espace de 30 mn et pratiquement tous les concurrents ont sorti leurs 4 voies de difficulté, c’est donc bien la vitesse qui a fait la différence. A ce petit jeu, chez les poussines Emmie parvient à tirer son épingle du jeu en accrochant la 2° place grâce à une très belle performance en vitesse, tandis qu’Ethan fait preuve de moins de réussite chez les poussins garçons et se fait éjecter du podium par ses copains savoyards.

Au niveau des benjamines, c’était un peu l’école des fans aussi, puisque sur près d’une trentaine de participantes, quasiment toutes ont sorti tous leurs blocs et toutes leurs voies de difficulté, la dernière étant une 6c commerciale soldée 3ème démarque…Vraiment dommage sur cette catégorie où le niveau est vraiment relevé. Lisa monte sur la 3° marche du podium grâce à de bons chronos en vitesse, tandis qu’un malheureux faux départ en bloc relègue Juliette loin derrière au classement.

Moins de succès pour nos benjamins garçons où les voies étaient quand même un peu plus sélectives. Alexis et Romain étaient venus pour s’amuser sur leur première compétition régionale : objectif réussi. Ils ont aussi pu découvrir que grimper sur un mur de 16m de hauteur, ça tire un peu dans les bras… Vivement les entraînements à Bréa pour le groupe 8 !

En parallèle du TRPB se tenait également la 3° étape du TKP pour les catégories hors poussins et benjamins, à laquelle seul Raphaël a participé, dans la catégorie microbes. Là encore les blocs proposés étaient vraiment « randos », et les voies de difficulté peu adaptées au gabarit des pitchouns, mais ils se sont donnés jusqu’au bout. C’est finalement l’épreuve de vitesse qui permettra à Raphaël de monter seul sur la plus haute marche du podium.

Au final un bilan mitigé après cette compétition, qui n’aura malheureusement pas beaucoup laissé la possibilité aux grimpeurs de s’exprimer et de se départager sur leurs qualités techniques et leur niveau de grimpe, et aura créé quelques frustrations et déceptions… Gardons à l’esprit toutefois que cette compétition a eu le mérite d’exister. On sait ce que représente l’organisation d’une telle compétition en temps, en énergie et en besoin de bénévoles, et nul doute que les organisateurs et ouvreurs ont fait de leur mieux avec les moyens techniques et humains dont ils disposaient. A méditer… Et apprécions la qualité des compétitions organisées dans notre département, qu’elles soient officielles ou non.

Autre point à souligner : si les jeunes de l’US Cagnes sont souvent bien présents sur les podiums lors de ces compétitions, le club est aussi plus que largement représenté au niveau des bénévoles juges, assureurs, et même au secrétariat. Si seulement la fédé pouvait en tenir compte au moment de nous facturer des pénalités par manque d’officiels formés…

Merci donc à tous les enfants et leurs parents qui ont participé à cette compétition. Et gardons le point positif de cette journée : les jeunes (et les parents 🙂 ) ont pu grimper un maximum sur une très belle structure d’escalade, et c’est bien là l’essentiel.

Quelques photos de la journée, où l’on peut voir que les participants avaient plutôt le sourire :

7 réflexions sur « TRPB PACA 2017 »

  1. Bel article !
    Effectivement, ce n’est pas toujours facile d’organiser une compétition. Mais ça fait partie de jeu, et la frustration fait partie de la compétition. Donc quoiqu’il en soit, ça reste une expérience pour nos jeunes.
    Bravo à tous ceux qui ont fait le déplacement et merci à Sandrine pour gérer ce volet-là du club !

      1. Sans doute qu’il y a des dysfonctionnements mais rappelons que l’organisation de ces compétitions se fait très majoritairement sur un temps bénévole et que les clubs sont souvent pris à la gorge par des finances difficiles. Ouvrir des voies de qualité, ça nécessite de l’argent, ce dont le club ne dispose pas forcément en masse. Quoiqu’il en soit, je suis sûr que le club organisateur a fait de son mieux avec les moyens qu’il avait. Ils feront certainement mieux la prochaine fois, inutile de tirer à boulets rouges sur ceux qui prennent des initiatives et essayons de faire remonter des critiques constructives afin d’améliorer les choses.

        1. Tous les clubs qui organisent des compétitions sont soumis à ce type de problèmes ( manque de moyens financier et humains, etc…). Ce que je critique, (et cela me semble constructif), c’est le fait que certains « compétiteurs « connaissaient déjà les voies dans lesquelles ils grimpaient, puisque celles ci étaient en place depuis un certain temps déjà à la salle d’Altissimo. D’où ma question, trouvez-vous cela très équitable pour les autres enfants qui ne connaissaient pas cette salle, et qu’elle aurait été votre réaction si le niveau des voies avait été plus élevé et le « après travail  » déterminant pour un classement?
          Cordialement
          .

          1. Oui, effectivement, ce n’est pas du tout équitable et c’est dommage d’en arriver là pour une compétition régionale. Il faudrait savoir pourquoi ils n’ont pas été capables de changer les voies. Est-ce délibéré, erreur dans l’organisation, dans le planning, problème budgétaire ?

  2. On est bien d’accord qu’il aurait été préférable d’avoir des voies spécialement ouvertes pour l’occasion, avec des prises propres, une seule voie par couloir, etc. Je n’ai aucune idée des accords passés avec Altissimo pour cette compétition, mais s’agissant d’une salle privée ouverte au public, j’imagine qu’il était compliqué (et coûteux) de fermer la salle pour travailler sur les ouvertures. Alors c’est sûr, on aimerait avoir plus de structures fédérales accessibles, un max d’ouvreurs et de bénévoles, mais encore une fois, les organisateurs ont sûrement fait de leur mieux avec les moyens disponibles.
    Ce TRPB était organisé pour la 1ère fois dans la région, l’année dernière les jeunes qui voulaient participer au TNPB ont dû faire plusieurs centaines de kilomètres pour participer à une épreuve du TRPB, conséquence au niveau de notre club : 1 seul participant contre 8 cette année. Alors au-delà des dysfonctionnements, apprécions qu’il y ait eu un TRPB PACA cette année.
    Samedi, j’ai assuré des gamines qui se sont arrachées pour aller au bout de leur dernière voie, et je les ai vues redescendre avec le sourire jusqu’aux oreilles. Pour ces jeunes, cette journée leur aura sûrement donné envie de continuer à grimper et à se dépasser. Pour les autres, ils auront l’occasion de se départager plus équitablement sur de nombreuses autres compétitions.
    Alors, oui, c’est regrettable que tous les participants ne partent sur les mêmes bases de à vue, surtout pour une compétition régionale. Mais bon, on parle d’un trophée poussins benjamins, pas d’une coupe du monde. Ce sont peut-être ces jeunes qui participeront aux Jeux Olympiques dans quelques années, mais pour ça je crois qu’il faut qu’ils gardent avant tout le plaisir de grimper, à nous adultes et encadrants de les accompagner dans ce sens.

    1. Pour y avoir participé
      Un grand bravo à SNOOP qui se décarcasse encore une fois pour donner aux enfants l’occasion de se retrouver dans de belles structures.
      L’esprit grimpe doit dominer sur le résultat , pour y avoir également participé comme juge , j’ai vu beaucoup de bonheurs chez les benjamines, même si le niveau des voies n’était pas au rendez-vous.
      En ce qui concerne la reconnaissance éventuelle, le « a vue » n’ était pas vraiment un handicap aux dires des enfants .
      Stephane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *