Championnat départemental de bloc

Ce week-end la salle de Val de Grimpe accueillait le championnat départemental de bloc des Alpes Maritimes, qui comptait aussi comme on l’a appris un peu tardivement comme la 2° étape du challenge Berhault. La compétition était ouverte en open et plusieurs grimpeurs d’autres départements avaient fait le déplacement, notamment les grimpeurs du BMC et de l’AS Grimper qui n’étaient pas venus pour faire de la figuration.

Le format retenu était un contest de 20 blocs avec essais illimités. Chaque bloc vaut mille points, divisés par le nombre de réussites. En clair logiquement, plus un bloc est dur, moins il est répété et plus il vaut de points.

La journée commençait (tôt !) par les catégories microbes et mini microbes. On pourra regretter une fréquentation nettement plus faible que lors des contests habituels dans ces catégories, mais on ne jettera pas la pierre aux familles qui n’ont pas trouvé la motivation suffisante pour payer 16€ et se lever aux aurores pour quelques blocs seulement. Ainsi dans l’ensemble, seuls les plus acharnés des compétitions étaient présents chez les plus jeunes.

Du côté des mini microbes (les 5-6 ans), Mélia termine à la seconde place en sortant 11 blocs, et Mila 5ème avec 7 blocs, tandis que chez les garçons nous n’avions aucun représentant du club.

Chez les microbes (7-8 ans) la lutte est un peu plus acharnée. Eline termine sur la 1ère marche du podium, ex-æquo avec Eloïse du GMA500, toutes deux avec un seul bloc invaincu. Elise se bat vaillamment mais est un peu « courte » sur certains blocs, elle finit à une belle 3ème place devant Chloé, 4ème, en pleine progression cette année.

Chez les garçons, le duel entre les frères Lo Piccolo est au rendez-vous, et même le bloc rouge proposé aux microbes ne parviendra pas à les départager puisque Romain et Kilian sortent tous les deux les 20 blocs, et se partagent donc la victoire.

Les poussins était la catégorie la plus représentée, avec une bonne cinquantaine de petits grimpeurs, et quand on rajoute les parents, encore bien présents à cet âge, ça faisait du monde sur le tapis. 20 blocs également au programme pour eux, à réaliser en 2 heures, il fallait donc être assez stratégique et ne pas lâcher trop d’essais dans les blocs pour espérer finir en bonne position.

Les poussines du club sont toujours bien présentes, et cette fois c’est Hanaé qui prend l’avantage en sortant 19 blocs, devant Agathe et Emma ex-aequo en 2° position , et Léane 4°. Pour une fois on ne pouvait pas dire que les ouvertures avantageaient les grands gabarits ! Maja, bien en forme en ce moment, finit à une belle 6ème place, tandis que Laura, en-dessous de ce qu’elle est capable de faire, termine 14° et Anna 21°.

Chez les poussins garçons ils ne sont pas loin d’une trentaine à s’élancer, et Nathan sera le 1er à se frotter aux jeunes grimpeurs de l’AS Grimper. Le dernier bloc lui donne du fil à retordre et il finira par l’enchainer après de gros combats et pas mal d’essais, ce qui lui permet d’accrocher la victoire, ex-æquo avec Nathan et Thomas de l’AS Grimper.  Esteban P. finit 4° avec 15 blocs, Antoine, Lohan et Esteban C. 11°, 12° et 13° avec 1 bloc de moins, Titouan 16°, Matteo 18°, Alfie 21° et Adam 27°.

Place ensuite aux benjamins, où Ninon du BMC fait une belle démonstration en étant la seule à toper les 20 blocs du circuit. Iris, unique représentante de l’US Cagnes dans cette catégorie termine à une prometteuse 4° place.

Chez les benjamins garçons, les cagnois sont bien présents et tous bien décidés à donner le meilleur d’eux-mêmes. Ethan survole la compétition et coche tous ses blocs bien avant la fin du temps imparti, ce qui lui laisse le temps d’essayer d’autres blocs roses et noirs. Il sera rejoint en tête du classement par Mahé de l’AS Grimper. Lucas quant à lui termine 3°, un bloc avec un jeté un peu loin lui résistant. Sandro finit au pied du podium avec 17 blocs, Quentin 8°, Mathis 9°, et Esteban 10°.

Les minimes commençaient à grimper dans l’après-midi. Chez les garçons, le niveau était vraiment relevé. Théo grimpe fort, mais manque un peu de réussite malgré tout son acharnement notamment dans le bloc rose 51, il termine 5°, ex-aequo avec Mathis.

Du côté des minimes filles, 2 blocs roses résistent jusqu’au bout à Juliette et Emmie, qui se classent 2° ex-aequo derrière Romane de l’AS Grimper. Marion finit 5° en sortant 13 blocs et Marine 6° avec un bloc de moins.

Enfin, les cadets et juniors fermaient le bal pour ce championnat départemental. Deux filles parviennent à toper les 20 blocs sans difficulté : Océane et Léane de l’AS Grimper se partagent ainsi la victoire, tandis que Lisa bute sur les 2 mêmes blocs roses que ses copines et finit 3°, tandis que Charlotte termine au pied du podium.

Il y a du niveau dans la catégorie cadets garçons, tant au niveau des compétiteurs que dans les blocs proposés, et deux blocs noirs sont restés invaincus. Au final, c’est Lenny qui s’en tire le mieux en cochant 18 blocs, ex-aequo avec Tom de l’AS Grimper. Mathias finit 4° avec 16 blocs. C’est plus dur pour Alexis qui se bat pourtant bien et qui finit 8° tandis que Mathis termine 12°.

Peu de représentants comme à l’accoutumée chez les juniors, avec 2 filles seulement, et Lucie qui l’emporte en réalisant 15 blocs, dont un magnifique jeté qui l’oblige à sortir de sa zone de confort. Les garçons sont 3 à s’affronter, et c’est Bastien qui l’emporte en sortant 18 blocs, devant Vincent à 1 bloc de moins.

Voici les résultats en détail :

Au final une grosse journée donc, qui s’est déroulée de façon plutôt fluide, grâce aux organisateurs et aux bénévoles présents, ce d’autant plus que le format de compétition officielle implique des contraintes spécifiques et une certaine rigidité.

On peut regretter cependant que la compétition ait pu paraître plus élitiste qu’un contest amical habituel. D’autre part, la sélection des blocs et / ou le format retenu n’ont souvent pas permis de départager les grimpeurs. On a ainsi retrouvé pas mal de grimpeurs ex-æquo, notamment aux premières places, ce qui est un peu dommage. Des petites finales rapides sont généralement appréciées, pour le spectacle comme pour les grimpeurs.

On peut souligner que malgré l’engouement généralisé pour notre sport, notre département semble touché par une léthargie bien particulière. Au niveau des compétitions, nous assistons depuis plusieurs années maintenant à une certaine régression, à l’image de  ce que nous avons pu voir ce samedi où un événement qui est organisé maintenant depuis pas mal d’années en tant que contest non officiel se voit fusionné avec 2 autres compétitions (le championnat départemental de bloc ET la manche 2 du challenge Berhault !) On peut se demander légitimement pourquoi nous en sommes venus à bricoler pareil montage quand on devrait bien avoir 3 événements distincts et étalés tout au long de l’année pour faire vivre le dynamisme de l’activité. Au lieu de ça, aucun moyen ne semble vouloir être mis en place pour améliorer les choses, les dates sont établies selon un calendrier qui ne dépend en réalité pas des organisateurs, les organisateurs et les ouvreurs se voient demander de travailler avec toujours moins de moyens (3 voies par couloir à St Jeannet avec un stock de prises vieillissant !!) et un club qui voudrait mettre en place une compétition se voit imposer tellement de contraintes qu’il faut une sacré dose de courage pour s’y lancer. On verra si Escale y arrivera. Pour couronner le tout, les projets d’envergure en terme de construction/implantation de structures semblent ne pas arriver à franchir la frontière du département. A part quelques pauvres murs départementaux pour les collèges et lycées, quasiment rien ne se passe. Nous avons eu Bloc Party, on devrait avoir Arkose, mais on voit bien qu’aucune volonté politique réelle ne se dégage pour aider au développement de notre sport. Devons-nous tout miser sur le privé ? Même la fac de sciences de Valrose a réussi à se doter d’un meilleur mur que tout ce qui se fait ailleurs en dehors de Bréa et Vesubia, avec le premier mur de vitesse du département… non accessible aux licenciés FFME ! C’est triste pour notre sport.

Et à côté de ça, on demande toujours plus d’efforts aux clubs, aux pros, aux familles, pour faire sortir du lot un certain nombre de grimpeurs. C’est à se demander à quoi cela nous sert-il de nous fédérer ?
On a pu constater le niveau des grimpeurs marseillais qui ont fait le déplacement… Le manque de structures d’entraînement dignes de ce nom dans les Alpes Maritimes est un problème qui devient de plus en plus présent, et il faut bien être conscient du fait que nos jeunes ne pourront pas continuer à jouer au meilleur niveau sans qu’on leur donne les moyens de s’entraîner sur des structures adaptées, à l’heure où le niveau d’escalade monte de plus en plus, et dès les plus jeunes catégories… A ce rythme-là, l’USCagnes, actuellement 13ème club national, ne gardera pas sa place bien longtemps et ce seront tous les jeunes grimpeurs sportifs du 06 qui en pâtiront.

On vous donne rendez-vous malgré tout le week-end prochain à Roquebillière pour la 3° (et nous n’espérons pas dernière) étape du challenge Berhault. Les infos et le lien pour vous inscrire ici.

Cécile et Sylvain

3ème manche du challenge Berhault : Roquebillière !

On vous l’avait dit, en cette fin d’année, ça ne s’arrête pas, un peu comme la pluie ! La troisième (et dernière ?) manche du challenge Berhault se passera le dimanche 15 décembre à Roquebillière.

Il s’agit d’une épreuve de difficulté, c’est à dire que les enfants devront savoir grimper sur corde (en moulinette pour les plus jeunes, en tête à partir de la catégorie benjamins). La compétition est ouverte aux catégories microbes à cadets.

L’inscription est prise en charge par le club, à condition de vous inscrire via le formulaire ci-dessous avant le mercredi 11 décembre. Passé ce délai, le club ne prendra plus en charge l’inscription et vous devrez voir directement avec le club organisateur : la roche aux abeilles. Merci de votre compréhension.

Toute inscription vaut engagement et le montant de la participation sera retenu en cas d’annulation de dernière minute ou de non présentation.

Les horaires de passage sont généralement communiqués l’avant-veille de la compétition. Nous les relaierons sur le site et par mail dès que le club organisateur les aura diffusés.  Il faut prévoir d’arriver environ 30mn avant l’heure de passage de votre enfant  (ou plus tôt pour ceux qui veulent assister à la démonstration des voies qui a lieu au début de chaque catégorie).

Je serai présent pour distribuer des baudriers à ceux qui n’en ont pas, aiguiller parents et enfants qui découvrent la compétition, et coacher nos jeunes grimpeurs.

Merci également de bien prendre connaissance de l’itinéraire (carte ci-dessous) car nous n’avons pas trop le temps de répondre aux appels des parents perdus ! ;D