Challenge Berhault seconde manche : compte-rendu et résultats

Pendant que Pierre Le Cerf disputait la demi-finale puis la finale du championnat de France de bloc où il termine 7ème après avoir fait une entrée en matière plutôt fracassante en flashant le premier bloc et tenant la tête du classement à la fin du deuxième bloc avant de subir la pression et perdre un peu ses moyens, nous étions avec Sébastien et 35 enfants du club à Pégomas pour la deuxième manche du challenge Berhault au collège Arnaud Beltrame.

Chaque participant doit grimper 3 voies dans l’ordre de difficulté croissante. En cas d’exæquo, les grimpeurs sont départagés dans une 4ème voie de finale à vue (ils ne se regardent pas grimper).

Les qualifications

Ce sont les poussins et les microbes qui ouvrent le bal, catégories toujours les plus représentées. A cet âge-là, ils grimpent encore en moulinette mais la gestion émotionnelle est très importante.

Microbes

Chez les microbes filles, nous sommes impatients de voir Lya, Romane et Mélia en découdre. Ces trois-là enchaînent sans difficulté les deux premières voies. Dans la troisième, Lya, un peu avantagée par sa grande taille, atteint sans problème le sommet. Romane arrive très rapidement aux trois quart de la voie, endroit crucial, et après quelques hésitations, trouve une méthode qui marche pour elle et sort la voie. Mélia grimpe bien et se retrouve en difficulté au même endroit que Romane. Elle cherche une façon de passer mais n’arrive pas à valoriser une inversée un peu haute et finit par abandonner. Dommage, en compétition il faut savoir se battre à fond jusqu’au bout ! Elle termine 5ème avec le gros du paquet et laisse la finale à Lya, Romane et une autre concurrente de Villeneuve-Loubet. Derrière, nous avons Sidonie, Elise et Margot qui ne parviennent pas à sortir la voie 2 et et qui se retrouvent respectivement 9ème, 10ème et 11ème. La toute petite Zoé se débrouille bien et termine 15ème. C’est plus compliqué émotionnellement pour Clara qui prend la 18ème place.

Chez les garçons, nous sommes assez confiants et savons que Gabriel est assez au-dessus du lot mais rien n’est jamais joué dans une compétition. Une petite erreur peut vous envoyer loin dans le bas du tableau !
Comme chez les filles, tout le monde sort la voie 1. Camille, probablement le plus jeune de la compétition, fait tout ce qu’il peut et termine 19ème. Lorenzo ne parvient pas à comprendre la bonne méthode dans la voie 2 et prend la 15ème place. A la 7ème place, on retrouve Malik, à pas grand chose de sortir la voie 2 mais il manque un peu de réflexion là aussi.
Ils sont 6 dont 3 de l’USCagnes à sortir la voie 3 et à se retrouver un finale : Gabriel et Timéo, sans surprise, mais aussi Matéo qui a topé la voie en même temps que le gong ! Ouf !

Poussins

Du côté des filles, nous n’avons que 2 représentantes. Chloé et Noéline enchainent les 2 premières voies et tombent dans le premier crux de la voie 3 au même niveau. Elles terminent 14ème ex-æquo. Pas de jalouse !

Chez les garçons, Arthur fait une belle prestation dans les 2 premières voies mais le manque d’expérience lui vaudra une chute dans la voie 3 qui lui donne la 15ème place.
Matéo se plante complètement dans la méthode de la fin de la voie 2 en allant grimper a droite sur les prises de pied. Ça ne pardonne pas, il termine 21ème. Et enfin Antoine qui se donne à fond mais sans parvenir à passer la première difficulté de la voie 3, prend la 25ème place.
Pas de finale ni de podium pour nous en poussin !

Benjamins

Chez les benjamines, elles sont 3 du club et elles survolent les 3 voies : Hanaé, Emma et Léane. 2 autres concurrentes les rejoignent en finale.

Chez les garçons c’est une autre paire de manche. Quentin s’en sort plutôt bien jusqu’à la 3ème voie, un peu au-dessus de son niveau et prend la 15ème place. Esteban et Antoine passent les 2 premiers crux et échouent en haut de la voie 3, le premier à bout de force, le second par peur de la chute. Il faut dire que ces deux-là ne grimpent qu’en bloc. Ils n’ont pas l’habitude de grimper sur corde, en encore moins en tête.
En haut du tableau, on a Nathan qui est venu un peu se faire plaisir et qui jouera tout de même une finale avec un autre participant, Camille, un ancien du club.

Minimes

Si nous n’avons aucune concurrente chez les filles, ils sont 4 chez les garçons. William, pour sa première année d’escalade et sa première compétition, prend la 16ème place. Mathis ne parvient pas à s’exprimer dans la voie 3 pas facile et termine 9ème. Bastien fait une belle prestation et réussit à atteindre le podium, il prend la 3ème place. Ils sont 2 à sortir la voie 3 dont Lucas, et ce sera une finale.

Cadets

Elles sont 4 en lice, dont Juliette qui se promène facilement dans les 3 voies et terminera en finale. Marine, encore par manque de concentration, met le pied sur une prise interdite en fin de voie 3 et prend la 3ème place. Dommage, elle aurait largement pu se battre pour la 2ème place.

Chez les garçons, Théo et Mathis représentent le club. Mathis place les pieds trop haut dans la traversée finale de la voie 3 et ne parvient pas à déclencher le dernier mouvement. Il termine 3ème, déçu. Théo, qui passait après et fort de cette expérience, ne fait pas la même erreur et termine en finale avec ses 3 voies en poche.

Les finales

Microbes filles

Elles sont donc 3 à s’élancer, Lya la première. Lya a de la marge et l’avantage de la taille, mais peu d’expérience et ne part pas concentrée. Elle se trompe sur beaucoup de mouvements mais parvient à s’en sortir malgré le coût en énergie. Aux trois quarts de la voie, elle choisit la mauvaise prise en allant chercher une prise de pied main droite et ça ne pardonne pas !
Romane est beaucoup plus petite (elles est de 2014) mais la voie est bien ouverte pour son gabarit. Beaucoup plus posée, elle passe les difficultés les unes après les autres avec brio, sans trop d’erreur et en se réorganisant rapidement quand il faut. Un peu au-dessus de Lya, elle commence à fatiguer et ne parvient pas à fermer le bras suffisamment pour atteindre les dernières prises. Bravo Romane, de l’escalade tout en maturité, de la graine de championne !
La dernière à s’élancer, Kahestelle, du club de Villeneuve-Loubet, grimpe beaucoup moins bien que Romane. On la sent tendue et beaucoup moins à l’aise dans les mouvements mais ça passe malgré tout. Elle arrive à développer un tout petit peu plus que Romane et tombe sur la prise que Romane a manqué. Elle passe devant d’un cheveu ! Bravo à elle.

Kahestelle 1ère
Romane 2ème
Lya 3ème


Microbes garçons

Ils sont donc 6 à s’élancer. Parmi les premiers, Noam de l’ASSA pose le tableau : il tombe à la toute fin de la voie.
Chez nous, Matéo grimpe vraiment bien et tombe au même niveau que Kahestelle précédemment. Timéo, un peu plus brouillon mais très costaud tombe exactement au même endroit. Leur place se joue au temps et c’est Timéo le plus rapide : ils sont 3ème et 4ème.
Gabriel grimpe en dernier. Il est propre, il sait ce qu’il doit faire et reste concentré. Il arrive sans difficulté dans le haut de la voie où tout se joue et là, il choisit une méthode un peu originale, commence à vibrer, mais parvient à libérer la force qu’il a conservée pour se ruer sur la prise de fin ! Il termine 1er ! Bravo !

Gabriel 1er
Noam 2ème
Timéo 3ème
Matéo 4ème

Benjamines

Les 3 premières voies étaient vraiment faciles pour Léane, Hanaé et Emma. Leur voie de finale, c’est une autre paire de manche. Bonne rési sur prises moyennes, pas très compliquée en lecture mais qui zigzague pas mal.
Hanaé est la première à s’engager. Elle grimpe comme elle sait faire : tout en dynamisme et précision, vite et bien. Aux trois quarts de la voie, un jeté latéral manqué l’envoie dans la corde. Pas mal !
C’est ensuite au tour d’Emma, qui se met la pression toute seule. Emma est grande et c’est l’opposé du style d’Hanaé. Elle contrôle chaque mouvement et grimpe lentement. Mais elle a de la marge et ne fait pas d’erreur. Elle profite de sa taille pour atteindre la prise en statique là où Hanaé a échoué et tombe sur le mouvement d’après, un peu trop explosée pour tenir les petites prises finales.
Léane, quant à elle, ne rentrera pas dans sa finale. Elle s’arrête vers la moitié de la voie, trop dans l’indécision face à une prise qu’elle a du mal à tenir et se crame en restant 1min sur un module. Dommage.
Les deux dernières concurrentes tombent plus bas, nos grimpeuses font podium complet !

Emma 1ère
Hanaé 2ème
Léane 3ème

Benjamins

C’est la même voie pour les benjamins et Camille du Ski club part en premier. Ça monte bien mais tombe avant le jeté latéral.
Nathan, lui, semble se promener. Il est bien en dessous de son niveau max et enchaîne la voie avec brio. On n’en attendait pas moins. Bravo Nathan.

Nathan 1er
Camille 2ème

Minimes garçons

La voie de finale pour eux est un bon cran au dessus. On la devine bien bloc au milieu avec un mouvement qui demande de l’engagement dans le premier tiers que ne parviendra pas à gérer Mathéo du club de St Laurent. Lucas, lui, parvient à s’arrêter avec style sur le module avant de tomber dans le pas de bloc d’après. C’est suffisant pour prendre la première place. Bravo Lucas !

Lucas 1er
Mathéo 2ème

 

Cadettes

Sans surprise chez les cadettes, l’écart de niveau et d’expérience entre Juliette qui a déjà plusieurs coupes de France à son actif et Galianne du club local est immense. Mais il fallait encore que Juliette sorte la voie, la même que les benjamins, ce qu’elle fait également avec aisance. Rien à redire, bravo Juliette !

Juliette 1ère
Galianne 2ème

Cadets

La voie de finale des garçons est la même que les minimes. Les deux concurrents passent le mouvement sur le module et tombent à peu près comme Lucas, mais Joe de Villeneuve-Loubet parvient à s’arrêter la main droite sur un module, un poil mieux que Théo qui zippe en engageant le mouvement.
Le résultat est discutable car le module n’aurait pas du être comptabilisé comme une prise et Théo aurait du gagner au temps parce qu’il a été plus rapide mais on n’est pas en championnat du monde et on est là avant tout pour se faire plaisir !

Joe 1er
Théo 2ème

Les résultats complets ici.

Remerciements

Un grand bravo aux jeunes qui se sont déplacés en masse, aux parents qui répondent présents, aux bénévoles du jour J, au club organisateur pour qui c’était un grande première, aux ouvreurs qui ont bien géré, et au comité pour leur présence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.