Rock Tour au Vesubia Mountain Park

Hier, l’USCagnes est montée en force à St Martin Vésubie. L’équipe du Rock Tour était là pour nous accueillir, ainsi que l’équipe du Vesubia avec Nathalie, toujours aussi dynamique !

Le contest se déroulait en 2 vagues dans l’après-midi. La première vague, plutôt pépère, voyait surtout grimper les plus jeunes et les plus vieux !
Ainsi, Jules faisait un peu figure d’extra-terrestre en sortant les 26 blocs de qualif. Niveau bien relevé, car il sera le seul à le faire. Dans cette vague, Antoine le coach était là aussi avec une belle brochette de ses jeunes : London, Léane, Hanaé, Lisa, Juliette et Ethan. Sandro a choisi venir également, avec son fan club, Cécile s’est finalement inscrite à la dernière minute et Océane a fait le déplacement de Lyon pour venir participer. Lenny et Mathis ont décidé de grimper dans la deuxième vague.

L’équipe du Rock Tour est venue avec quelques prises et des ouvreurs de qualité, ce qui nous a donné l’occasion de nous régaler dans de super blocs. Les 13 premiers étaient plutôt faciles, et les 6 derniers pas mal durs ! Chacun a pu bien s’exprimer, même les plus petits, même s’il y avait un gros gap entre les blocs faciles et durs. Un peu moins de faciles et plus de moyens, ça aurait permis de départager un peu plus les plus petits dont beaucoup on fait les 14 premiers blocs. On se souviendra du réta du bloc 15 qui en a séché plus d’un (dont moi !)

Chez les hommes, on retrouvera uniquement Lenny en finale, 3ème des qualifs avec 24 blocs sur 26, Antoine cédant sa place de 6ème ex-aequo (23 blocs) pour ne pas user ses doigts et sa poulie convalescente outre mesure : il finira donc 8ème/. Avec lui bien sûr le gratin local : Jules, Mattéo, Léo, Max, Markus et Adrien un bleausard descendu pour l’occasion.

Mathis s’en sort ensuite le mieux (10ème) en sortant le bloc 20 et 22. Ethan (13ème) met de vrais beaux essais dans les blocs durs mais manque de réussite. Il finira trop fatigué pour sortir le 19 et le 20.
Pour ma part je finis 15ème après 1000 essais dans le bloc 15 qui m’aura résisté. Mes vieux os et tendons m’empêchent d’aller plus loin, il est temps de laisser la place aux jeunes qui poussent fort !
Sandro ne parviendra pas à sortir le 17 et 19 et finira les doigts en sang !

Chez les filles, ce sont Lisa et Juliette qui défendront nos couleurs en sortant premières ex-aequo des qualifs avec  les 18 premiers blocs comme Marie. Deux « nordistes » Claire et Manon, visiblement habituées du circuit et London complètent la finale, le bloc 15 en moins.
Océane arrive derrière à la 8ème place. Un manque d’entraînement lui interdit les prises finales des blocs 17 et 18.
On retrouve Léane, Hanaé et Cécile à la 11ème place avec les 14 premiers blocs réussis.

Les finales

La finale se déroulait sur 3 blocs par catégorie, avec 3 essais par participant dont le premier à vue. Pas évident comme format, surtout avec des blocs aussi durs !

Le premier bloc était sans doute le plus facile chez les hommes et les femmes. Mais le plus facile ne veut pas dire facile. Dès son premier essai, Léo tombe tout en haut. sauf qu’il sera le seul à bouger si bien. Adrien parvient également jusqu’à la dernière prise et tombe en ramenant également ! Finalement, c’est Matteo qui fait parler la puissance et qui sort le bloc juste après que Léo parvienne à stabiliser sur la prise de fin !

Chez les filles, le bloc 1 commence par un petit jeté, ce qui fait toujours son effet quand on a des essais limités ! Claire et Lisa parviennent à flasher le bloc. Marie le sortira un peu après.
Le bloc 2 est technique et dalleux. A vue, seule Claire atteint la zone en trouvant la bonne méthode. Lisa y parvient presque avec une méthode « de l’espace ». Personne ne parviendra à se rétablir sur la jambe dans la dalle finale. Dommage.

Chez les hommes c’est laborieux aussi et seul Mattéo, décidemment en forme, parvient à tenir la zone.
Il enfoncera le clou en étant le seul à sortir le bloc 3 ! Victoire haut la main, félicitations ! Lenny finit 4ème.

Le bloc 3 des filles ne semblait pas si dur mais il fallait engager dès le premier mouvement. Et elles n’ont pas osé ! Finalement, seule Marie parvient à attraper la zone, ce qui la propulse en première place ! Elle sortira le bloc au 4ème essai, de même que Claire… Trop tard !
Juliette, London et Lisa ne parviennent pas à coller le premier mouvement dynamique. Lisa finira 3ème, Juliette 4ème et London 6ème.

On remercie Alice Garnier et Jérôme Chaput pour l’orga, Jules Nicoleau pour l’ouverture et John Blo pour l’animation et s’être bien foutu de moi (et de bien d’autres) dans le bloc 15 !
Merci aussi à Nathalie pour avoir réussi à faire déplacer l’équipe du Rock Tour aussi loin dans le sud-est de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.