Petit retour sur les dernières compétitions régionales et nationales de difficulté

Ces dernières semaines ont été riches en compétitions de diff pour la jeune élite régionale et nationale. Petit retour du point de vue de nos grimpeurs et de leur coach, en commençant par le championnat régional qui se tenait à Gap les 13 et 14 mai derniers, avec le résumé de Jules :

Chez les minimes garçon Mathias CHANDY et Lenny COHENDET étaient venus représenter notre club. Ils terminent respectivement 10 et 12ème et malheureusement ils n’obtiendront pas leur billet pour le championnat de France de Quimper.

En cadet homme, Pierre LE CERF, Jules MARCHALAND et Bastien DON ont fait le déplacement. Dommage pour Bastien qui termine 13ème, mais Jules et Pierre prennent eux leur ticket pour Quimper le 3 et 4 juin en terminant à la 4ème et 2ème place.

Puis le lendemain, Jules et Pierre ont fait la compet surclassés en catégorie sénior. Pierre s’arrête en demi-finale avec une 12ème place alors que Jules se qualifie en finale où il prendra la 9ème place sur 10 finalistes. Hélas ce sera insuffisant pour prendre une place pour participer au championnat de France sénior de Valence. On espère qu’ils y parviendront l’année prochaine tout comme Mathias, Lenny et Bastien dans leur catégorie respective.

Cette compétition était également l’occasion pour des jeunes des autres groupes de goûter à leur première expérience hors département et de se confronter aux meilleurs grimpeurs de la région PACA.

Chez les minimes filles, Océane, pas au mieux de sa forme après une semaine intense et une courte nuit, rate de peu une place en finale et termine à la 9° place, sûrement motivée pour faire mieux l’année prochaine, tandis que Carla finit 11° et Lucie 13°.

En minimes garçons Vincent participait à l’une de ses toutes premières compétitions officielles, et il a pu se rendre compte que le niveau était bien relevé, il termine 22°.

Ninon était la seule qualifiée du club dans la catégorie cadettes où là aussi le niveau est bien dense, elle finit 13°.

Deux semaines plus tard, Pierre et Jules se rendaient à Thionville pour une nouvelle étape de coupe de France de diff, bien décidés à engranger des points supplémentaires au classement général. Voici les commentaires de Pierre sur ce week-end :

Le week-end des 27 et 28 mai, deux jeunes du groupe compet de l’USC ont participé à la Coupe de France 2017 de Thionville, ce qui a permis de se mesurer aux autres une semaine avant les Championnats de France, et aussi de gagner des points au général des Coupes de France…
La compétition s’est organisée sur deux jours : le premier jour se sont déroulées les qualifications. En cadet tout se passe bien pour Jules qui sort les deux voies de qualification les doigts dans le nez, mais ce n’est pas le cas pour Pierre qui tape la main en plein milieu d’une prise lors d’un mouvement dynamique… Malgré tout il décroche sa place pour les demi-finales du lendemain.
Après une récupération active, dans un parc d’attraction, une bonne bouffe le soir et surtout une bonne nuit de sommeil, Pierre et Jules attaquent la compétition le lendemain matin.
Pour Pierre la compétition commence tôt, vu le résultat de la veille, alors après une bonne lecture et un échauffement efficace il tope la voie de demi sans trop de problème. Malheureusement Jules perd des places après une chute prématurée sur un mouvement qui demandait pas mal d’énergie, mais néanmoins il parvient à avoir sa place en finale…
L’après midi se déroulaient les finales. Jules décroche la troisième place avec un run plutôt correct et se place donc avec Louna Ladevant à la deuxième place du général avec 191 points. Au tour de Pierre qui, après une mini erreur de lecture (mais fatale) il tombe plus tôt que prévu et finit quatrième… Mais garde tout de même sa première place au classement général avec 370 points !

Enfin, point d’orgue de la saison de diff, les championnats de France jeunes se sont tenus à Quimper au début du mois de juin. Cédric nous en fait un retour complet, comme si on y était :

 

Après le bloc c’est la deuxième fois de l’année qu’il a fallu effectuer la grande diagonale vers la Bretagne pour permettre à Jules MARCHALAND et Pierre LE CERF d’aller défendre leur chance sur le championnat de France jeune de difficulté. Sur cette compet, Nicolas INZERILLI du club du COV nous accompagnera également (c’est ça la solidarité entre club).
Pierre et Jules sont en cadets et c’est une génération « TOP GUN ». Les compétiteurs français de cette catégorie trustent les finales et podiums au niveau international.
La compet commence par une voie 1 assez sympa et pas si facile car seul un peu plus de la moitié des garçons dont Pierre et Jules parviendront à sortir.


La voie 2 est exigeante et se termine par une section de rési difficile sur petites prises. Jules fera une belle grimpe mais trop pressé d’en finir il se précipite sur le dernier mouv et échoue la main dans le bac final. Il prend la 7ème place de ces qualifications. Pierre lui prend son temps, un peu trop même, il se repose là où il n’y a pas de repos et se hisse au sommet de la voie. Il prend la tête de la compétition avec 5 autres concurrents qui atteindront également le top. Cool, les 2 garçons sont en demi et il va falloir maintenir leur place pour prétendre à la finale.

Nicolas lui est minime garçon et pour ses premiers championnats de France il ne se fait pas impressionner et fait partie des 33 garçons à réussir les 2 voies de qualif et ainsi prendre leur ticket pour la demi-finale.
La demi-finale :
La voie est assez courte donc très rési avec une première partie en mur suivie d’un beau dévers.
Les premiers concurrents passent et certains montent assez haut. On se dit alors que la qualif va se jouer dans les toutes dernières prises. Le milieu de la voie est très piégieux car un scotch noir pas des plus visibles empêche d’utiliser une partie du mur. On assiste alors à une série de surprises où plusieurs prétendants à la finale se font arrêter par le juge pour avoir utilisé cette zone interdite. Jules sera le premier à passer, il grimpe bien, il est bien fluide mais touche avec le pied la zone interdite voyant à ce moment-là le scotch. Il enlève immédiatement son pied, mais le mal est fait, il aura posé son pied une seconde mais cela suffit au juge pour lui demander de descendre. Grosse déception de se faire sortir ainsi et de finir à la 18ème place, vraiment dommage.


Pierre passe un peu après. Il avale bien le début et arrive à l’endroit de Jules. Il envoie son pied en direction de la zone interdite. On se dit qu’il va hélas faire lui aussi partie des éliminés. Mais non MIRAAAAACLE , en une fraction de seconde il voit le scotch et arrête son mouvement de pied à 3cm de la zone !!!!! Grondement de soulagement dans la salle, on lui crie alors dessus pour l’aider à atteindre le sommet et il y parvient prenant ainsi son ticket pour la finale.
Il seront 5 à atteindre le top de cette demi-finale.
Quant à Nico il se donne bien dans sa demi et chute un peu court physiquement à un jeté tout comme 10 autres garçons. Il termine à la 16eme place pour ses premiers championnats de France. Bravo !
La finale :
Une belle voie de finale avec des belles prises est proposée aux cadets. Les premiers à passer montent bien et échouent entre la moitié et le dernier tiers. Puis arrive le premier des 5 garçons à avoir sorti la demi-finale. C’est Nathan Martin (champion du monde minime de bloc en titre et avec plusieurs podiums et finales internationales en diff). Il grimpe bien, vite, prend des risques et sort la voie avec une belle aisance. Sam Avezou (entre autre double champion du monde minime de diff en titre) sait qu’il faut sortir et comme à son habitude grimpe vite et parvient lui aussi à toper. Pierre arrive ensuite il sait lui aussi qu’il faut atteindre le sommet et que les autres grimpent plus vite que lui. La voie est très rési, physique et il est quasi impossible de trouver des repos. Ce n’est pas son style de prédilection mais il avance, se bat et échoue à 4 prises du sommet.

Ensuite Louna Ledevant tombera plus bas que Pierre et Leo Ferrera (5 de la dernière coupe d’Europe de diff cadet) sortira lui aussi la voie.
Pierre prend donc une belle 4ème place derrière trois garçons plus forts que lui dans cette finale.
Bravo mec !
Fin du week-end à la super salle de Vertical Art à Nantes avant de reprendre l’avion. Ils sont jamais fatigués ces minots.

Félicitations à tous ces jeunes qui se sont investis à l’entraînement et lors des grandes échéances, à leurs coachs qui leur donnent l’envie de se dépasser et les moyens d’y arriver, sans oublier les parents qui sillonnent la France au gré du calendrier des compétitions…

 

Une réflexion sur « Petit retour sur les dernières compétitions régionales et nationales de difficulté »

  1. Impressionnant et merci beaucoup pour ce très chouette résumé, j’ai l’impression de l’avoir vécu.
    Bravo les athlètes. C’est une belle année de combat.
    Phil, un président fier de ses jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.