Coupe de France de Riom

Ce week-end se tenait la première étape de coupe de France jeunes de difficulté à Riom (qu’on prononce Ri »on » pour information, et qu’il est difficilement possible de confondre avec Rio…).

Le calendrier des compétitions est serré pour nos jeunes, car 15 jours seulement après la fin du circuit national de blocs, il fallait être fin prêt pour cette première confrontation de difficulté sur du long. Et les meilleurs jeunes des 4 coins de la France répondaient à l’appel, cette première épreuve étant sélective pour la prochaine coupe d’Europe de difficulté qui aura lieu dans 2 semaines à Voiron. A la clé donc pour les 6 meilleurs classés de chaque catégorie, une place dans l’équipe de France jeunes de difficulté, autant dire que les concurrents qui jouent le haut du tableau n’étaient pas venus pour faire de la figuration !

De notre côté, 5 jeunes du club ont donc pris la direction du Massif Central, accompagnés par de dévoués parents : Lenny, Bastien, Jules, Pierre, et Lisa qui découvrait sa 1ère coupe de France. Enorme frustration en revanche pour Lorna, malade la veille du départ et qui ne pourra donc pas participer à cette épreuve sélective.

Après quelques agréables heures de route et une arrivée plus ou moins tardive, nous nous installons dans la très bucolique périphérie de Riom, où les parkings des hôtels sont pris d’assaut par les minibus des clubs venus de toutes les régions (eh oui certains chanceux ont des minibus). La nuit sera courte car l’échauffement débute à 7h le lendemain ! Le tirage au sort aura tout de même été plutôt clément pour nos grimpeurs, qui ne débutent pas trop tôt.

Au programme du samedi matin :  qualifications des minimes et cadets, avec 2 voies à enchaîner le plus haut possible.

C’est Jules qui sera le premier grimpeur du club à s’élancer sur le mur. Les voies des cadets sont vraiment très relevées, autour de plats et autres prises fuyantes, il s’agit de soigner ses placements et de rester concentré jusqu’au bout. La première voie sera une formalité pour Jules, qui parvient à monter assez haut également dans la voie 2, avant de lâcher après la sortie du dévers. Il termine 6ème des qualifications, et empoche donc sans souci sa place en demi-finale.

Bastien passe un peu plus tard dans ces mêmes voies de cadets, qui lui paraissent extrêmes pour des voies de qualifs. Il clippe le relais de la voie 1 sans encombres, et s’arrache sur chaque mouv de la voie 2 dont le profil ne lui convient pas trop. Ce ne sera pas suffisant pour passer au tour suivant. Il termine 32ème de la compétition, assez déçu car il a les moyens de faire beaucoup mieux… Revanche à prendre la prochaine fois !

Chez les minimes les voies ne sont pas données non plus, mais à l’image du niveau des compétiteurs. Ils seront tout de même nombreux à venir buter sur le réta à la sortie du toit de la voie 2. Lenny lui nous fait une belle démonstration, et avale ses 2 voies avec l’art et la manière, il se place donc en tête des qualifications avec 13 autres grimpeurs.

Du côté des minimes filles, Lisa était donc notre seule représentante, et passait 74ème sur 75, ce qui lui a laissé tout loisir de connaître les voies par coeur… et de faire monter la pression. Elle arrive tout de même à se relâcher en grimpant, ce qui lui permet d’enchaîner sa voie 1 et de monter assez haut dans la voie 2. Les boules auront finalement raison de sa résistance, et elle rate les portes de la demi-finale à un petit mouvement près. Elle finit 31ème, et est satisfaite de cette première expérience dans le circuit national.

 

L’après-midi, place aux qualifications des juniors, ainsi que des vétérans qui jouent là leur championnat de France (on attend toujours des représentants de l’US Cagnes…). Pierre est notre unique et vaillant représentant chez les juniors. Il finit 8ème de ces qualifications, un peu déçu, mais les sensations n’étaient pas au rendez-vous et les bras ont vite daubé. Pas facile de démarrer les épreuves de difficulté dans les meilleures conditions physiques après la saison de bloc démente qu’il vient de faire…

Le bilan de la journée est quand même plutôt positif puisque Jules, Lenny et Pierre prendront part aux demi-finales du lendemain. Après un bon repas pas typiquement local, tout le monde va se coucher tôt car le lendemain, on remet ça avec une ouverture de l’échauffement à 7h et une heure de sommeil en moins pour cause de passage à l’heure d’été.

Lenny attaque sa voie de demi-finale le premier, il nous a fait vibrer la veille et est déterminé à faire aussi bien. Le début de la voie ne lui pose pas de problème, mais malheureusement il lâche prématurément sans trop savoir pourquoi alors qu’il n’est même pas daubé. La compétition s’arrête pour lui sur cette déception, il termine à la 22ème place, avec un petit plus non comptabilisé qui lui aurait fait grappiller quelques places (nous avons encore des progrès à faire au niveau des réclamations).

Les demi-finales ne poseront pas trop de soucis à Jules et Pierre, qui obtiennent tous les deux leur place en finale l’après-midi.

Nous deux grimpeurs s’élanceront sur leur voie respective avec quelques secondes d’écart, et on ne savait pas trop où donner de la tête ! La voie des cadets avait déjà été enchaînée par un grimpeur, Alistair Duval, impressionnant d’aisance, et on se prenait à espérer que Jules pourrait en faire autant. Il n’ira pas aussi haut mais s’en sort pourtant très bien, et termine à la 4ème place des finales, ce qui signifie qu’il obtient ainsi sa place en équipe de France de diff, bravo Jules, on est super contents pour toi !

C’est plus compliqué pour Pierre, dans une voie junior où plusieurs grimpeurs ont déjà placé la barre assez haut. Les sensations ne sont de nouveau pas très bonnes, il parvient à sortir du dévers mais n’arrive pas à clipper la dégaine, il tente le mouv suivant pour obtenir le + mais ne pourra malheureusement aller plus loin. Il termine ainsi 5ème ex-aequo, extrêmement déçu par cette place non représentative du niveau de ce grimpeur talentueux.

Le week-end s’achève donc sur cette note un peu amère, mais nous pouvons être fiers de nos grimpeurs qui ont leur place parmi l’élite nationale.

Voici les résultats complets.

Et quelques photos :

Une réflexion sur « Coupe de France de Riom »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.