Coupe de France de Gemozac

Deux semaines après Arnas, nous voilà de nouveau en périple à travers les petits villages de France pour la deuxième étape de coupe de France de diff.
Direction cette fois Gemozac, dans la verdoyante Charente Maritime. Vu la distance, on voyage en avion jusqu’à Bordeaux, et après avoir récupéré le minibus loué pour l’occasion et réussi à sortir de Bordeaux un vendredi soir de week-end de Pâques et de vacances scolaires, nous finissons la soirée au très traditionnel restaurant américain, recette inégalable pour perfer paraît-il…

On ne s’attarde pas car le lendemain, c’est frais et dispos que l’on décolle de l’hôtel sur les coups de 6h30 (oui c’est tôt).

À peine le temps de s’échauffer et d’observer les voies, et Juliette et Lisa sont les premières du club à s’élancer. Leur voie 1 démarre par une longue section sur une proue avec des micro prises avant de terminer dans un dièdre toujours sur mini prises. Bref rien qui déclenche un enthousiasme débordant chez nos grimpeuses. Juliette prend pas mal de repos dans la voie et passe malheureusement trop de temps, elle tope la voie mais a dépassé le chrono et les dernières prises ne lui seront pas validées. Lisa suite à son expérience à Arnas appréhende un peu cette voie mais elle arrive à poser sa grimpe et à sortir la voie.
La voie 2 convient beaucoup mieux à leur style et elles prendront plus de plaisir dans cette voie. Juliette après avoir dépassé sa frustration de la Q1 termine 29ème, encore pas très loin des demi-finales, et Lisa sort un beau run qui la classe 9ème des qualifs.

 

Du côté des cadets, les gros modules gris plutôt old school étaient de sortie pour la voie 1. Les placements et les préhensions ne sont pas évidents et la voie entame bien nos grimpeurs. Nicolas parviendra à clipper le relais en y laissant pas mal d’énergie tandis que Lenny tombera un peu avant. Leur voie 2 est très rési, Nico s’élance sans avoir vraiment récupéré et met un beau combat avant de chuter aux 2/3 de la voie environ. Quelques dizaines de grimpeurs plus tard, Lenny tombera au même endroit. Ça passe en demi pour tous les 2, ils sont 10ème et 17ème ça fait du bien au moral après Arnas !

Lorna était la seule cadette du club en lice. Une fois de plus la découverte des voies ne l’enchante pas. Pourtant la voie 1 en dalle sur colos et volumes ne lui pose pas de souci. La voie 2 est nettement plus exigeante et les concurrentes se cassent les dents les unes après les autres sur des placements improbables et des clipages difficiles. Lorna parvient à avancer pas mal dans la voie ce qui la positionne à la 9ème place des qualifs.

Chez les juniors, la voie 1 n’inquiète pas trop nos 3 gars. Bastien grimpe propre et sort la voie sans encombres. Pas de problème non plus pour Pierre. Jules, avec un peu moins de rési en ce moment, subit un peu plus la voie mais finit au mental en serrant fort les prises. La voie 2 est une pure dalle sur micro prises, pas vraiment le profil de prédilection de nos jeunes ! Pierre s’en sort parfaitement et sera l’un des deux seuls juniors à sortir les 2 voies de qualif. C’est plus compliqué pour Bastien qui tombe au premier module comme pas mal d’autres grimpeurs mais sans faire le +, ce qui le fait craindre un moment de passer à côté des demi-finales, mais son top dans la Q1 lui permet de finir 15ème et de se qualifier. Jules monte un peu plus haut mais chute à la 4ème dégaine. Ce sera largement suffisant, la voie laissera beaucoup de grimpeurs sur le carreau et Jules se classe 10ème des qualifs.

Quitte à passer un week-end enfermée dans un gymnase, j’en profite aussi pour participer à la compétition, d’autant que l’ambiance chez les vétéranes est plutôt sympa ! 3 voies de qualif pour nous et des finales le lendemain. Je m’en sors plutôt bien et termine 3ème des qualifs, histoire d’avoir la pression en finale.

Nos velléités de visites touristiques ayant tourné court, on passe la fin de la journée tranquille à l’hôtel.

Dimanche matin, retour à la salle de Gemozac pour des demi-finales à vue.

Chez les premières concurrentes minimes filles ça tombe assez bas. La voie impressionne un peu Lisa, elle grimpe assez tendue et chute à la 6ème dégaine. Ses bons résultats en qualif lui permettent tout de même de terminer 16ème de la compétition. 

Chez les cadettes en revanche les filles montent bien haut et la plupart bloquent à l’entrée du petit toit final. Lorna montera plus haut et décroche sa place en finale en terminant 5ème.

La voie des cadets se trouve dans la partie en dalle… et a l’air à première vue assez extrême. Hypothèse vérifiée puisque seuls 3 grimpeurs tenteront le mouv final tandis que la grande majorité des autres auront bien du mal à dépasser le milieu de voie. Lenny s’y reprend à plusieurs fois avant d’arriver à négocier le premier crux de la voie et tombera un peu plus haut. Nico de son côté ne lâche rien et parvient à trouver les bons placements pour avancer dans la voie. Il grapille ainsi quelques places et décroche le dernier ticket pour les finales !

La voie des juniors, en plein dévers central, est ponctuée de volumes plus ou moins fuyants. Pierre sera celui qui montera le plus haut dans cette voie exigeante, en tombant à 2 prises du top. Jules avance bien aussi dans cette voie de finale et termine 5ème. Bastien signe un beau run également, il se fait suprendre sur un des modules piégeux, au même endroit que plusieurs autres grimpeurs. C’est le classement des qualifs qui les départagera, et lui fait rater de peu la finale. Il finit tout de même à une belle 11ème place.

L’après-midi, retour à l’isolement pour Lorna, Jules, Pierre, Nico et moi-même. 

A l’issue des finales, Lorna termine 4ème, moi 6ème, Nico conserve sa 8ème place, Jules remonte à la 3ème place tandis que Pierre remporte la victoire. 

Bref, on ne s’est pas déplacés pour rien, de beaux résultats pour le club, et on ne vous parle même pas de la chasse aux oeufs sur snapchat 😉

Pour ma part, je remercie les jeunes qui ont été vraiment au top tout le week-end ! 

 

 

 

4 réflexions sur « Coupe de France de Gemozac »

  1. super
    bravo à toutes et à tous !
    merci pour ce superbe reportage, tu vas finir reporter pour planet grimp.
    mais ça je te l’ai déjà dit 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.