Semaine de compétitions à Briançon

Le week-end du 14 juillet débutait à Briançon la 30ème édition du Mondial de l’escalade.

OPEN DES PETITS GIBBONS

Samedi 13 Juillet

Les festivités démarraient le samedi avec l’Open des petits gibbons, où étaient venus se confronter pas loin de 180 petits grimpeurs (de microbes à benjamins) issus de toute la France.

De notre côté, c’est Agathe, sa petite sœur Éline, Léane et Kilian qui étaient venus se tester sur cette compétition au format combiné avec les 3 disciplines de l’escalade au programme : bloc, difficulté et vitesse. Une grosse journée de grimpe donc, le tout sous un soleil de plomb (comme 300 jours par an dans le Briançonnais s’il est nécessaire de le rappeler).

Chez les poussins, Agathe arrive bien motivée, forte de son expérience sur le Championnat de France poussins benjamins. Deux blocs bien retors auront raison d’elle comme de nombreuses autres concurrentes, ce qui la classe en 4ème place sur l’épreuve de bloc, tandis qu’elle accroche une honorable 9ème place en vitesse. Pour la difficulté, les poussins ont 2 voies en dalle sans difficulté et 2 voies dans la face centrale du mur, dont une en tête, ce qui est plutôt inhabituel pour cette catégorie habituée à grimper en moulinette. Agathe s’élance vaillamment dans cette voie 4 et monte sans trembler jusqu’au début de la partie la plus déversante, ce qui la classe 8ème en difficulté et 9ème au général.

Les microbes filles attaquent directement par la vitesse et nos locales s’en sortent correctement, Éline à la 6ème place et Léane quelques centièmes derrière. En difficulté, on a pu regretter que les 3 premières voies en dalle ne présentent vraiment pas la moindre difficulté et n’ont pas permis de départager les grimpeurs. C’est donc la voie 4 dans le dévers qui fera la différence. Éline et Léane montent assez haut dans la voie, et tombent au même endroit que plusieurs autres grimpeuses qui se partagent ainsi la seconde place de la discipline. Le démarrage en bloc est difficile pour Léane mais elle parvient à reprendre confiance et réussit à toper un bloc stratégique à son dernier essai, ce qui la classe 4ème de l’épreuve et du classement général. Ce bloc résiste à Eline, qui prend tout de même la 6ème place du général.

Kilian a les mêmes voies de difficulté que les filles, et avec la combativité qu’on lui connaît, il s’arrache pour monter à une prise de plus avant de chuter, très déçu, même s’il termine 4ème en difficulté. Le calage des blocs n’est pas optimal pour les microbes garçons puisque deux blocs sont vraiment très morphos et Kilian comme pas mal d’autres petits microbes ne peut pas défendre ses chances, il finit 7ème sur cette discipline. Il fait un beau run de vitesse ce qui le propulse à la 4ème place en vitesse, et à la 5ème au général.

COUPE DE FRANCE DE DIFFICULTE JEUNES ET VETERANS

Dimanche 14 juillet – Qualifications

Le dimanche, toujours sous un grand soleil, place aux qualifications de la coupe de France de difficulté.

Les vétéranes ouvrent  le bal dès 8h, avec une voie 1 en dalle où il ne faut pas se rater et une voie 2 dans le dévers central. Je termine 4ème des qualifs (sur 6…) et décroche mon ticket pour la demi finale.

Alexis suit peu après avec également une voie en dalle nettement plus difficile avant d’attaquer le dévers du mur du mondial où il fait un beau run dans sa voie 2. Ça passe également pour lui, puisqu’il termine 11ème sur 19 des qualifs.

Les minimes filles suivent sur la même voie 1 que les vétéranes… avec les quelques bacs en moins, ça devient une voie de pure dalle bien piégeuse sur plats fuyants. Dommage pour ceux qui s’étaient dit qu’à Briançon au moins on est sûr de ne pas avoir de dalle !

Lisa passe en fin de catégorie et tombe vers le haut de la voie comme de nombreuses autres compétitrices, sur une prise où on a beaucoup entendu « mais ça tient pas !! ». Elle se rattrape en montant assez haut dans la voie 2 qui correspond plus aux habitudes de nos grimpeuses, mais lâche un peu prématurément, ne parvenant pas à effectuer un clippage. Elle prend la 22° place des qualifications, ce sera suffisant pour passer en demi-finale.

Juliette passe la toute dernière de sa catégorie, le stress a eu le temps de bien monter et elle démarre dans sa voie 1 très crispée . Elle ne parvient pas à se libérer et tombe au 1er crux de la voie. Cela ira mieux dans la voie 2, mais ce ne sera pas suffisant et la compétition s’arrête là pour elle, elle finit 29ème. Pas mal de frustrations cette année pour elle sur les coupes de France de diff, mais c’est aussi de l’expérience engrangée, il faut s’accrocher ça va finir par payer !

Les cadets et les juniors échapperont aux voies en dalle, et devront s’attaquer à deux voies violettes assez soutenues sur le dévers principal. C’est Nicolas qui s’élance le premier pour le club, un peu à cours d’entraînement depuis les épreuves du bac, il aura du mal à grimper à son niveau habituel et chute dans ses 2 voies. Il termine à la 38ème place.

Lenny part peu après, il grimpe de façon propre et fluide et monte un peu plus haut dans les 2 voies. On le retrouvera demain en demi-finale.

Bastien était le premier de la catégorie junior à passer mais il avait pu observer les passages des cadets dans les mêmes voies. Sa grimpe est posée et précise et il tope la voie 1 sans encombres. Il parvient assez haut dans sa voie 2 et accroche ainsi la 9ème place des qualifications. Cela fait plaisir de le voir s’exprimer à son meilleur niveau en coupe de France !

Pas de souci pour Pierre, qui enchaîne tranquillement les 2 voies de qualifs et prend donc la tête du classement provisoire.

Jules était le tout dernier des juniors à passer, l’attente a été longue, et pour détendre un peu l’atmosphère, il se présente pour grimper avec une bouée… ce qui lui vaudra un carton jaune. Peut-être du fait de cet excès de décontraction, où plus probablement effet post bac oblige, il ne clippe pas le relais de sa 1ère voie et tombe vers le milieu de sa seconde. Il termine ainsi 17ème des qualifs, ce qui est tout de même suffisant pour accéder aux demi-finales.

Lundi 15 juillet – Demi-finales

En ce lundi matin, fait rarissime dans l’histoire du Mondial de l’escalade à Briançon, le ciel bleu a fait place à la pluie et la température est plutôt fraîche. L’organisation décide tout de même de maintenir les demi-finales, et si la pluie persistera toute la matinée ce ne sera pas trop gênant sur le mur.

Comme d’habitude, les vétérans ouvrent le bal, et ce n’est pas encore aujourd’hui que je sortirai du toit du mur du mondial. Nous sommes 3 concurrentes à chuter au même mouvement à l’entrée du dévers, mais grâce au classement des qualifs, je vais pouvoir disputer ma première finale à Briançon.

C’est compliqué pour les vétérans dans une voie qui démarre sur une succession de plats esthétiques mais visiblement pas évidents à tenir. Alexis s’en sort plutôt honnêtement au vu de l’ensemble des concurrents, et finit 12ème de l’épreuve, sans doute sa meilleure performance en coupe de France, ça progresse tranquillement !

Les minimes ont la même voie que les vétérans et chez les filles ça tombe pas mal au même endroit. Lisa sera la 1ère à avancer plus haut et d’autres filles chuteront encore plus bas après elle. Elle grapille ainsi plusieurs places pour finir 15ème de la compétition. 

Chez les cadets aussi, la voie de demi est plutôt exigeante, et même s’il redescend plutôt déçu, Lenny a réussi à gagner quelques places et finit 21ème.

Pour Bastien ça ne se passe pas aussi bien qu’en qualifs, puisqu’une petite erreur de lecture ne lui permet pas de sortir du toit. Il termine tout de même 15ème, ce qui est plutôt une belle performance !

Pas d’accroc  ni pour Pierre ni pour Jules, qui prennent respectivement la 1ère et 2ème place à l’issue de la demi-finale.

Lundi 15 juillet – Finales

Nous sommes donc 3 grimpeurs du club à nous présenter en finale le lundi soir : Jules et Pierre en habitués, et moi en outsider.

Je suis la première à m’élancer, et cette fois les vétéranes ont une voie dédiée dans laquelle on peut avancer et se faire plaisir. Là encore nous sommes 2 à tomber sur le même mouv et c’est encore les résultats des qualifs qui vont nous départager. Je finis donc 4ème de l’étape de Briançon et 3ème au classement général de la coupe de France (rappelons qu’il s’agit de la catégorie vétérane, on n’est pas 400 non plus ;-)).

Les juniors sont les derniers à grimper et à assurer le show en fin de soirée.

Jules ayant très peu grimpé à cause de son bac se bat dans sa finale et parvient à accrocher la 3ème place du podium de cette coupe de France, peut-être porté par l’effet licorne ;-).

Pierre est solide dans les 2/3 de sa voie mais cumule ensuite des petites erreurs (dixit le coach) qui lui font perdre de l’énergie et également la 1ère place. Il finit second de cette étape et remporte le classement général de la coupe de France juste devant Jules. Félicitations à tous les 2 !

Malheureusement, une petite prise d’écart dans cette finale prive Pierre de la participation aux championnats du monde, et ce malgré son titre au général et sa grande régularité cette année tant en coupe de France qu’en coupe d’Europe où il finit 2 fois 4ème. C’est frustrant, sans doute un peu injuste, mais la règle fédérale est immuable…

Les résultats de la coupe de France de Briançon.

Et le classement final de la coupe de France de difficulté.

 

CHAMPIONNAT DU MONDE HANDI ESCALADE

Mardi 16 juillet

Après plusieurs coupes du monde handi, Briançon accueillait pour la première fois cette année les championnats du monde d’handi escalade, compétition phare de l’année.

Admiration et belle leçon de respect pour le public, avec notamment un silence religieux lorsque les grimpeurs non voyants s’élèvent sur le mur, orientés par les seules instructions de leur guide au sol.

De notre côté, les yeux étaient rivés sur Thierry, venu défendre son titre de champion du monde dans la catégorie AL2 (amputés membres inférieurs).

Il passe juste en finale, mais est solide et assure dans la voie de finale, laissant son concurrent espagnol Urko (impressionnant lui aussi !) à une prise derrière lui. Deuxième titre de champion du monde donc, bravo Thierry !

La semaine n’est pas terminée, puisque jeudi c’est Romain qui ira défendre les couleurs du club sur l’Open « Baby Grimpe », avant de laisser la place aux tous meilleurs grimpeurs mondiaux pour une nouvelle étape du circuit de coupe du Monde. Et la semaine suivante, c’est toujours dans les Hautes Alpes que ça se passe, avec le Tout à Bloc à l’Argentière et encore plusieurs participants du club en lice. A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.