Archives par mot-clé : Briançon

Open jeunes et vétérans de Briançon

Lundi, place aux vétérans, minimes, cadets et juniors sur le mur du Mondial de Briançon.

Comme d’habitude c’est les vétéranes qui ouvrent le bal avec un échauffement à la fraîche à 7h30 du matin. Au programme 1 voie en dalle puis la voie 2 dans le gros dévers. Nous sommes encore moins nombreuses que d’habitude, les confinements successifs et le manque d’entraînement en ayant découragé pas mal. Pas trop de suspense pour moi, entre la championne de France et une concurrente non classée pour défaut de pointage, je finis officiellement 2ème (et dernière 😁) des qualifs et aurai droit aux demi-finales.

Thierry s’élance peu après dans la même voie en dalle mais avec quelques prises joker en moins et de petits pieds gauches à charger. Il s’en sort plutôt très bien malgré tout mais se fait piéger à la fin de la voie. Il se rattrape dans la voie 2 avec des méthodes d’un autre monde, et finit 6ème sur cette voie, mais ça ne sera pas suffisant, il finit 12ème, 1er non qualifié en demi. Espérons que ce petit échauffement l’aura mis en bras pour la coupe du monde handi-escalade de jeudi !

Côté jeunes, ce sont les minimes garçons qui débutent, avec une 1ère voie en dalle qui ne réjouit pas tout le monde. Ethan s’en tire bien, avec des méthodes bien personnelles et peu reproductibles par les copines qui passeront ensuite. Il monte bien haut dans la voie 2 et se classe 14ème des qualifs, ça passe donc pour les demies.

Ça se passe moins bien pour Mathis qui bute sur un crux à mi parcours de la voie en dalle. Il signe un beau run dans la voie 2 plus dans son style, mais ça ne suffira pas, il termine à la 27ème place, lui aussi 1er des non qualifiés… 

Pour les juniors hommes, pas de mauvaises blagues, les 2 voies de qualif sont dans le mur central. Lenny tope la voie 1 sans difficulté, il met du rythme et monte haut dans la 2, ce qui le classe 6ème, on le retrouvera donc boosté à fond en demi-finale.

Les cadettes ont les mêmes voies qu’Ethan. La dalle fait peur mais Lisa parvient à toper tandis que Juliette tombe un peu avant la fin. Dans la voie 2, Lisa reste sur sa faim en tombant avant la sortie du dévers sans trop comprendre pourquoi.

Juliette tombe à l’entrée du dévers, le manque de resi se faisant sentir. Elles terminent respectivement 17ème et 26ème des qualifs. Juliette est donc la dernière des qualifiées et va pouvoir disputer sa 1ère demi-finale, tant pis pour ses projets de jacuzzi !

Les prévisions météo étant plutôt mauvaises pour la journée du lendemain, les demi-finales sont avancées au soir même.

Je suis la première à m’élancer, toujours sans pression, mais dès l’attaque du dévers, je me rappelle que ça penche sérieusement et cette année blanche niveau entraînement se fait bien sentir ! Pas de surprise, je finis à nouveau 2ème.

Lenny part peu après, il est efficace et parvient à sortir du dévers, il négocie les quelques mouvs pour se rétablir mais chute, peut être par manque de temporisation. Peu importe, c’est un très beau run, qui le propulse à la 5ème place. Lui qui a souvent accumulé les mauvaises performances en compétition, ça fait plaisir de le voir s’exprimer à son juste niveau et de le retrouver en finale !

La voie des minimes semble bien complexe à la lecture et probablement piégeuse. Ethan s’en tire bien, il monte jusqu’à la fin du dévers avant de chuter. Il est parmi ceux qui sont montés le plus haut à ce moment là et on se prend à espérer une place en finale, mais plusieurs autres grimpeurs iront plus loin. Il termine finalement 12ème.

Les cadettes sont les dernières à grimper, avec Juliette pour lancer la catégorie. Elle parvient jusqu’au milieu du dévers avant de se faire rattraper par la gravité. D’autres grimpeuses tomberont plus bas qu’elle ce qui lui permet de remonter quelques places au classement et de finir 21ème.

La météo devient de plus en plus menaçante, le vent souffle fort depuis le début de la soirée, et quand les premières gouttes arrivent on croise les doigts pour que la compétition ne soit pas interrompue. Ce sera juste une averse et les grimpeurs ne seront pas trop perturbés. Lisa part dans sa voie et avance jusqu’à la fin du dévers. Elle descend encore déçue, jusqu’à ce qu’on lui annonce qu’elle est la première à être montée aussi haut. Plusieurs des grimpeuses suivantes tombent plus bas et la finale semble se rapprocher… Finalement elle termine 8ème ex-aequo des demi-finales, mais 9ème au rétro classement des qualifs, 1ère non qualifiée des finales donc, rejoignant le club des « à 1 place près » avec Mathis et Thierry.

Les finales semblaient compromises vu les conditions météo, mais elles ont pu être maintenues le mercredi soir. Ambiance nocturne, projecteurs et speaker… Pour ne pas changer, c’est moi qui débute, au moins je pourrai profiter de la suite du spectacle. Une erreur de lecture et un manque de réorganisation me font chuter dès l’entrée du dévers, je confirme donc ma seconde place.

Lenny est en forme et semble à l’aise dans sa voie de finale. Malheureusement, son talon lâche sur un clipage, et il se retrouve dans le baudrier alors qu’il en avait probablement encore sous le coude, déception… Il finit tout de même à la 8ème place, un beau résultat vu le niveau dans sa catégorie !

Bravo à tous, compétiteurs, organisateurs, et mention spéciale aux ouvreurs grâce à qui on a pu vraiment se faire plaisir sur ce mur dément. Petits remerciements persos à Valentin pour son coaching pendant l’isolement, ainsi qu’à mon coach préféré qui rejoint les vétérans en ce jour 😉

Voici tous les résultats :

Résultats Open National Briançon

Et des photos :

Open des Petits Gibbons

Dimanche, ce sont les jeunes microbes, poussins et benjamins qui ouvraient la semaine de compétitions du Mondial de Briançon.

Avec quelques cafouillages au niveau organisation le matin et des changements d’horaires de dernière minute, la plupart de nos jeunes compétiteurs sont arrivés après le pointage et ont réduit l’échauffement à sa plus simple expression. Ça n’a visiblement pas été trop gênant pour eux et ils ont réussi à se mobiliser rapidement, l’énergie de la jeunesse aidant 😉

L’épreuve était un combiné regroupant les 3 disciplines : 8 blocs, 3 voies de difficulté et 1 run de vitesse.

Chez les microbes garçons qui n’étaient pas très nombreux, Romain fait une très belle compet, prenant la 2ème place en vitesse et en bloc et la 1ère place en diff. Il sort tous ses blocs mais grille quelques essais sur un départ de bloc, pas vraiment favorisé par sa taille. Les 3 voies de diff seront aussi une formalité pour lui. Il prend la seconde place au classement général.

Kilian de son côté finit 6ème du combiné chez les poussins. Il commence par un très bon circuit de bloc en accrochant la 4ème place. Il monte assez haut dans la voie en tête dans le mur du mondial ce qui lui permet de prendre la 7ème place de la discipline. Il perd quelques places en vitesse mais au vu du fonctionnement de l’épreuve ce n’est pas très représentatif.

Chez les filles, Léane démarre fort aussi en bloc en faisant partie des 3 poussines à sortir 7 blocs sur 8. Elle avance bien dans la voie déversante en tête mais cafouille un peu sur un clipage avant de tomber, elle finit 4ème ex-aequo sur la diff. Sur la vitesse ça se joue à quelques centièmes dans le peloton de tête. Le suspense a duré jusqu’à l’affichage (tardif !) des résultats mais sa bonne performance en bloc lui permet de monter sur la 3ème marche du podium, confirmant sa bonne forme du moment. 

Eline de son côté fait une très bonne compet également en poussine. Elle parvient à sortir 6 blocs mais grille quelques essais ce qui la classe 12ème de l’épreuve de bloc. Elle monte bien dans la 3ème voie en tête et prend la 9ème place dans cette discipline. Pour elle aussi malheureusement la vitesse sera moins favorable puisqu’elle signe le 17ème chrono. Au final elle termine 13ème du combiné.

Chez les benjamines, Agathe arrivait bien motivée, après des résultats en demie teinte sur les championnats de France. Mais la concurrence est rude dans la catégorie ! Elle démarre par la diff et progresse bien dans la dernière voie mais un petit manque de lucidité au niveau d’un clipage la fait tomber, sûrement un peu prématurément. Elle finit 15ème en diff, tout comme en bloc où le niveau est assez relevé. Pour elle encore la vitesse ne sera pas un atout puisqu’elle finit 21ème. Au général elle prend la 17ème place.

Une grosse journée de grimpe donc, où les enfants ont pu grimper un maximum. Un peu long pour les parents par contre, avec des podiums à 20h30…

Voici les résultats complets :

http://www.mondial-escalade.fr/wp-content/uploads/2021/07/Re%CC%81sultats_sans_de%CC%81tails_OPG.pdf

On sait qu’une compétition de cette ampleur n’est jamais simple à organiser, respect à l’équipe d’organisation et aux bénévoles qui n’ont pas compté leur temps. On pourra regretter cependant le format choisi pour la vitesse avec 1 seul run sans repérage et avec chronométrage manuel, alors qu’il y aurait eu largement le temps dans les vagues de faire au moins 2 runs. Un peu frustrant pour les jeunes quand le classement se joue sur un chrono un peu aléatoire. Dans certaines catégories on aurait aimé aussi que les voies étalonnent un peu plus, mais c’est toujours compliqué à caler, et au moins tous les enfants ont pu s’exprimer, dans l’esprit d’une compétition open.

Le mondial de Briançon continue, avec les jeunes et vétérans en début de semaine puis les handi jeudi. Et pour les petits, on en retrouvera quelques uns la semaine prochaine au TAB… Beau mois de juillet en perspective ! 

Stage difficulté Ligue PACA

Après les plus jeunes le week-end dernier à Aix, c’était au tour des benjamins, minimes, cadets et juniors de participer à un stage organisé par la Ligue PACA FFME, en vue de la préparation du prochain 0pen de difficulté de Briançon.

Sur les quelques grimpeurs du club invités, seuls Lisa et Mathis ont pu répondre présents et ne se sont pas laissés décourager par les 4 heures de route et les voies annoncées d’un niveau bien relevé. 

C’est donc sur le mur du Mondial de Briançon qu’ils ont eu l’occasion de s’entraîner, Mathis le découvrait pour la première fois et en général on n’y reste pas indifférent !

dav

Le programme du week-end était axé sur le qualitatif. Samedi l’accent a été mis sur l’échauffement typé compétition, pour que les jeunes acquièrent de bonnes habitudes, avant de se lancer dans 2 voies flash. Un 7a en dalle puis un 7b+ dans le mur central déversant pour le groupe des filles, tandis que le groupe de Mathis attaquait par le 7b+ avant de se frotter à un 7c. Autant dire qu’ils sont vite rentrés dans le vif du sujet !

dav

Les retours des coachs ont été appréciés, pour dépasser les éventuelles déceptions et frustrations et se focaliser sur les points à travailler.

Après une nuit au centre d’oxygénation juste à côté avec feu d’artifice tiré sur le parking, on a retrouvé des jeunes motivés à fond le dimanche matin, bien qu’on ait avancé l’horaire de rendez-vous pour espérer passer à travers les orages annoncés.

Le travail du jour était centré sur le à vue, le mur s’y prêtant vraiment bien pour les jeunes non briançonnais.

Chacun a donné le meilleur de soi-même, on a assisté à de beaux combats, ça fait plaisir de voir toute cette émulation positive et cette énergie, ainsi que la cohésion du groupe. Tous ont tapé des runs jusqu’au bout, et il a fallu que l’orage éclate pour les décrocher du mur !

Les jeunes ont visiblement beaucoup apprécié ce regroupement, il faut dire qu’au vu des derniers mois écoulés, ils avaient de quoi savourer ces 2 jours de grimpe, et retrouvaient avec plaisir l’ambiance de groupe.

dav

On souhaite le meilleur à ceux qui vont renouer prochainement avec les compétitions !

Merci aux coachs Kenza, François, Gaël et Pablo qui ont fait profiter de leur expertise et de leur soutien tout au long du week-end, à Paul et la Ligue pour l’organisation du stage, au club et à la ville de Briançon pour l’utilisation de la structure du Mondial, et un petit peu aussi aux parents accompagnateurs 😉

Semaine de compétitions à Briançon

Le week-end du 14 juillet débutait à Briançon la 30ème édition du Mondial de l’escalade.

OPEN DES PETITS GIBBONS

Samedi 13 Juillet

Les festivités démarraient le samedi avec l’Open des petits gibbons, où étaient venus se confronter pas loin de 180 petits grimpeurs (de microbes à benjamins) issus de toute la France.

De notre côté, c’est Agathe, sa petite sœur Éline, Léane et Kilian qui étaient venus se tester sur cette compétition au format combiné avec les 3 disciplines de l’escalade au programme : bloc, difficulté et vitesse. Une grosse journée de grimpe donc, le tout sous un soleil de plomb (comme 300 jours par an dans le Briançonnais s’il est nécessaire de le rappeler).

Chez les poussins, Agathe arrive bien motivée, forte de son expérience sur le Championnat de France poussins benjamins. Deux blocs bien retors auront raison d’elle comme de nombreuses autres concurrentes, ce qui la classe en 4ème place sur l’épreuve de bloc, tandis qu’elle accroche une honorable 9ème place en vitesse. Pour la difficulté, les poussins ont 2 voies en dalle sans difficulté et 2 voies dans la face centrale du mur, dont une en tête, ce qui est plutôt inhabituel pour cette catégorie habituée à grimper en moulinette. Agathe s’élance vaillamment dans cette voie 4 et monte sans trembler jusqu’au début de la partie la plus déversante, ce qui la classe 8ème en difficulté et 9ème au général.

Les microbes filles attaquent directement par la vitesse et nos locales s’en sortent correctement, Éline à la 6ème place et Léane quelques centièmes derrière. En difficulté, on a pu regretter que les 3 premières voies en dalle ne présentent vraiment pas la moindre difficulté et n’ont pas permis de départager les grimpeurs. C’est donc la voie 4 dans le dévers qui fera la différence. Éline et Léane montent assez haut dans la voie, et tombent au même endroit que plusieurs autres grimpeuses qui se partagent ainsi la seconde place de la discipline. Le démarrage en bloc est difficile pour Léane mais elle parvient à reprendre confiance et réussit à toper un bloc stratégique à son dernier essai, ce qui la classe 4ème de l’épreuve et du classement général. Ce bloc résiste à Eline, qui prend tout de même la 6ème place du général.

Kilian a les mêmes voies de difficulté que les filles, et avec la combativité qu’on lui connaît, il s’arrache pour monter à une prise de plus avant de chuter, très déçu, même s’il termine 4ème en difficulté. Le calage des blocs n’est pas optimal pour les microbes garçons puisque deux blocs sont vraiment très morphos et Kilian comme pas mal d’autres petits microbes ne peut pas défendre ses chances, il finit 7ème sur cette discipline. Il fait un beau run de vitesse ce qui le propulse à la 4ème place en vitesse, et à la 5ème au général.

COUPE DE FRANCE DE DIFFICULTE JEUNES ET VETERANS

Dimanche 14 juillet – Qualifications

Le dimanche, toujours sous un grand soleil, place aux qualifications de la coupe de France de difficulté.

Les vétéranes ouvrent  le bal dès 8h, avec une voie 1 en dalle où il ne faut pas se rater et une voie 2 dans le dévers central. Je termine 4ème des qualifs (sur 6…) et décroche mon ticket pour la demi finale.

Alexis suit peu après avec également une voie en dalle nettement plus difficile avant d’attaquer le dévers du mur du mondial où il fait un beau run dans sa voie 2. Ça passe également pour lui, puisqu’il termine 11ème sur 19 des qualifs.

Les minimes filles suivent sur la même voie 1 que les vétéranes… avec les quelques bacs en moins, ça devient une voie de pure dalle bien piégeuse sur plats fuyants. Dommage pour ceux qui s’étaient dit qu’à Briançon au moins on est sûr de ne pas avoir de dalle !

Lisa passe en fin de catégorie et tombe vers le haut de la voie comme de nombreuses autres compétitrices, sur une prise où on a beaucoup entendu « mais ça tient pas !! ». Elle se rattrape en montant assez haut dans la voie 2 qui correspond plus aux habitudes de nos grimpeuses, mais lâche un peu prématurément, ne parvenant pas à effectuer un clippage. Elle prend la 22° place des qualifications, ce sera suffisant pour passer en demi-finale.

Juliette passe la toute dernière de sa catégorie, le stress a eu le temps de bien monter et elle démarre dans sa voie 1 très crispée . Elle ne parvient pas à se libérer et tombe au 1er crux de la voie. Cela ira mieux dans la voie 2, mais ce ne sera pas suffisant et la compétition s’arrête là pour elle, elle finit 29ème. Pas mal de frustrations cette année pour elle sur les coupes de France de diff, mais c’est aussi de l’expérience engrangée, il faut s’accrocher ça va finir par payer !

Les cadets et les juniors échapperont aux voies en dalle, et devront s’attaquer à deux voies violettes assez soutenues sur le dévers principal. C’est Nicolas qui s’élance le premier pour le club, un peu à cours d’entraînement depuis les épreuves du bac, il aura du mal à grimper à son niveau habituel et chute dans ses 2 voies. Il termine à la 38ème place.

Lenny part peu après, il grimpe de façon propre et fluide et monte un peu plus haut dans les 2 voies. On le retrouvera demain en demi-finale.

Bastien était le premier de la catégorie junior à passer mais il avait pu observer les passages des cadets dans les mêmes voies. Sa grimpe est posée et précise et il tope la voie 1 sans encombres. Il parvient assez haut dans sa voie 2 et accroche ainsi la 9ème place des qualifications. Cela fait plaisir de le voir s’exprimer à son meilleur niveau en coupe de France !

Pas de souci pour Pierre, qui enchaîne tranquillement les 2 voies de qualifs et prend donc la tête du classement provisoire.

Jules était le tout dernier des juniors à passer, l’attente a été longue, et pour détendre un peu l’atmosphère, il se présente pour grimper avec une bouée… ce qui lui vaudra un carton jaune. Peut-être du fait de cet excès de décontraction, où plus probablement effet post bac oblige, il ne clippe pas le relais de sa 1ère voie et tombe vers le milieu de sa seconde. Il termine ainsi 17ème des qualifs, ce qui est tout de même suffisant pour accéder aux demi-finales.

Lundi 15 juillet – Demi-finales

En ce lundi matin, fait rarissime dans l’histoire du Mondial de l’escalade à Briançon, le ciel bleu a fait place à la pluie et la température est plutôt fraîche. L’organisation décide tout de même de maintenir les demi-finales, et si la pluie persistera toute la matinée ce ne sera pas trop gênant sur le mur.

Comme d’habitude, les vétérans ouvrent le bal, et ce n’est pas encore aujourd’hui que je sortirai du toit du mur du mondial. Nous sommes 3 concurrentes à chuter au même mouvement à l’entrée du dévers, mais grâce au classement des qualifs, je vais pouvoir disputer ma première finale à Briançon.

C’est compliqué pour les vétérans dans une voie qui démarre sur une succession de plats esthétiques mais visiblement pas évidents à tenir. Alexis s’en sort plutôt honnêtement au vu de l’ensemble des concurrents, et finit 12ème de l’épreuve, sans doute sa meilleure performance en coupe de France, ça progresse tranquillement !

Les minimes ont la même voie que les vétérans et chez les filles ça tombe pas mal au même endroit. Lisa sera la 1ère à avancer plus haut et d’autres filles chuteront encore plus bas après elle. Elle grapille ainsi plusieurs places pour finir 15ème de la compétition. 

Chez les cadets aussi, la voie de demi est plutôt exigeante, et même s’il redescend plutôt déçu, Lenny a réussi à gagner quelques places et finit 21ème.

Pour Bastien ça ne se passe pas aussi bien qu’en qualifs, puisqu’une petite erreur de lecture ne lui permet pas de sortir du toit. Il termine tout de même 15ème, ce qui est plutôt une belle performance !

Pas d’accroc  ni pour Pierre ni pour Jules, qui prennent respectivement la 1ère et 2ème place à l’issue de la demi-finale.

Lundi 15 juillet – Finales

Nous sommes donc 3 grimpeurs du club à nous présenter en finale le lundi soir : Jules et Pierre en habitués, et moi en outsider.

Je suis la première à m’élancer, et cette fois les vétéranes ont une voie dédiée dans laquelle on peut avancer et se faire plaisir. Là encore nous sommes 2 à tomber sur le même mouv et c’est encore les résultats des qualifs qui vont nous départager. Je finis donc 4ème de l’étape de Briançon et 3ème au classement général de la coupe de France (rappelons qu’il s’agit de la catégorie vétérane, on n’est pas 400 non plus ;-)).

Les juniors sont les derniers à grimper et à assurer le show en fin de soirée.

Jules ayant très peu grimpé à cause de son bac se bat dans sa finale et parvient à accrocher la 3ème place du podium de cette coupe de France, peut-être porté par l’effet licorne ;-).

Pierre est solide dans les 2/3 de sa voie mais cumule ensuite des petites erreurs (dixit le coach) qui lui font perdre de l’énergie et également la 1ère place. Il finit second de cette étape et remporte le classement général de la coupe de France juste devant Jules. Félicitations à tous les 2 !

Malheureusement, une petite prise d’écart dans cette finale prive Pierre de la participation aux championnats du monde, et ce malgré son titre au général et sa grande régularité cette année tant en coupe de France qu’en coupe d’Europe où il finit 2 fois 4ème. C’est frustrant, sans doute un peu injuste, mais la règle fédérale est immuable…

Les résultats de la coupe de France de Briançon.

Et le classement final de la coupe de France de difficulté.

 

CHAMPIONNAT DU MONDE HANDI ESCALADE

Mardi 16 juillet

Après plusieurs coupes du monde handi, Briançon accueillait pour la première fois cette année les championnats du monde d’handi escalade, compétition phare de l’année.

Admiration et belle leçon de respect pour le public, avec notamment un silence religieux lorsque les grimpeurs non voyants s’élèvent sur le mur, orientés par les seules instructions de leur guide au sol.

De notre côté, les yeux étaient rivés sur Thierry, venu défendre son titre de champion du monde dans la catégorie AL2 (amputés membres inférieurs).

Il passe juste en finale, mais est solide et assure dans la voie de finale, laissant son concurrent espagnol Urko (impressionnant lui aussi !) à une prise derrière lui. Deuxième titre de champion du monde donc, bravo Thierry !

La semaine n’est pas terminée, puisque jeudi c’est Romain qui ira défendre les couleurs du club sur l’Open « Baby Grimpe », avant de laisser la place aux tous meilleurs grimpeurs mondiaux pour une nouvelle étape du circuit de coupe du Monde. Et la semaine suivante, c’est toujours dans les Hautes Alpes que ça se passe, avec le Tout à Bloc à l’Argentière et encore plusieurs participants du club en lice. A suivre…

Coupe de France – Briançon 2018

Ce n’est pas les vacances pour tout le monde ! En ce début de semaine avait lieu la coupe de France de Briançon jeunes et vétérans. Quelques participants de chez nous ont fait le déplacement :
– Lisa participe à sa première demi-finale et prend une belle 15ème place en minime
– Nico et Lenny terminent respectivement 17ème et 21ème en minime
– Prune prend sa place en finale et termine 8ème chez les cadettes
– Bastien termine 24ème tandis que Jules prend la 1ère place en cadet
– Pierre remporte également la victoire en junior

Bravo les jeunes !

Chez les plus vieux, Alexis et Cécile participaient à leur deuxième coupe de France en vétéran et finissent 12ème et 4ème (soit derniers en fait )

Bravo les vieux !

Tous les résultats ici.

Le lendemain, Thierry attaquait sa première coupe du monde handi !
On était tous avec lui, et il a décroché l’or ! C’était énorme !!!

Bravo Thierry ! Respect.

Et les compétitions haut alpines ne sont pas terminées, puisque cette semaine enchaîne avec le Tout à Bloc à l’Argentière, où une forte délégation de l’US Cagnes sera présente… Au programme le micro TAB mercredi pour les jeunes, un rassemblement sur blocs extérieurs jeudi à Ailefroide, le Jurassik vendredi pour les vieux, et l’open international de bloc samedi. Si vous ne savez pas où aller cette semaine, ça va être the place to be ! Et en plus il fait beau 🙂


 

Retour sur les compétitions jeunes du mois de juillet

En cette période estivale, pas de farniente à la plage, mais direction les Hautes Alpes pour nombre de jeunes grimpeurs. Plus précisément le Briançonnais, ses montagnes, ses torrents, ses fortifications, ses 300 jours de soleil par an (si, si), ses marmottes… et ses compétitions d’escalade !
Et ces derniers jours, on peut dire que les compétitions se sont enchaînées dans le coin, prétexte idéal pour profiter de quelques jours de vacances en famille et de venir poser ses valises (et sa tente pour les plus courageux) dans cette belle région.

Le marathon de compétitions démarre par le Tout à Bloc à l’Argentière la Bessée, et après l’épreuve sénior où notre BE Matteo empoche la 22ème place de cette compétition très relevée tandis que Jules encore cadet termine 33ème, place aux plus jeunes avec le micro TAB le samedi 22 juillet.
Cette compétition (de bloc, comme son nom l’indique) était ouverte aux catégories poussins, benjamins et minimes et a attiré de nombreux grimpeurs y compris d’autres pays.
Le concept est simple, il s’agit de réussir le plus grand nombre de blocs proposés pour chaque catégorie, peu importe le nombre d’essais, mais dans un temps imparti. Et vu le grand nombre de participants, la gestion du temps et une bonne stratégie sont indispensables pour arriver à tirer son épingle du jeu.
Grosse performance pour Emmie qui sort tous ses blocs et finit donc à la première place ainsi que 5 autres poussines !
Beaucoup moins de réussite chez les benjamins, où Juliette termine 21ème, tandis que Lisa finit à la 26ème place avec un bloc de moins et beaucoup de déception. Du côté des garçons, Adrien souffre des doigts et se classe 27ème.
Chez les minimes garçons, Lenny passe lui aussi à côté de cette journée et finit 25ème, tandis que Mathias quant à lui s’en sort très bien en accrochant la 10ème place, pendant que son frère Ethan se classe 13ème  chez les poussins.
Du côté des minimes filles, Océane termine 20ème, un peu déçue de son classement malgré une grimpe efficace notamment dans un bloc en compression de plats dont elle viendra à bout brillamment (elle m’a soudoyée pour que je le mentionne ;-)).


Et voilà une première grosse journée qui s’achève, avec le beau spectacle des finales adultes, certains profitant même de la musique jusqu’au bout de la nuit (notamment les courageux campeurs mentionnés plus haut).

Le lendemain, dimanche 23 juillet, direction Briançon (plus haute ville d’Europe, célèbre pour ses fortifications Vauban avec option chants mystiques pour les campeurs sauvages sus-mentionnés, son climat et ses 300 jours de soleil par an, etc, etc, j’arrête ici la promotion, venez plutôt découvrir par vous-mêmes). Direction Briançon donc pour l’open des Petits Gibbons, compétition destinée aux 8/13 ans, avec un format combiné : bloc / difficulté / vitesse et donc une grosse journée de grimpe en perspective.
5 jeunes du club étaient prêts à en découdre sur cette compétition : Emmie avec l’envie de confirmer sa performance de la veille, Lisa bien décidée à prendre sa revanche, Juliette, Ethan et Adrien, tous motivés et prêts à se faire plaisir.
L’ouverture des blocs est un peu plus traditionnelle qu’au TAB et donc moins déroutante pour nos jeunes, le niveau proposé est globalement assez facile, et ce n’est donc pas vraiment sur l’épreuve de bloc que les concurrents se départageront.
Emmie confirme que le bloc est bien sa discipline de prédilection en cochant tous ses blocs, de même que plusieurs autres concurrentes. Pour Juliette et Lisa, il manquera un bloc à valider (malgré un bonus pour Lisa) ce qui leur fait perdre pas mal de places au classement de bloc.


Chez les garçons Ethan se classe 3ème de cette épreuve chez les poussins, et Adrien 17ème chez les benjamins.


En vitesse, après un bug au niveau de l’enrouleur automatique pas assez rapide pour les fusées en lice, on passe à un assurage classique, mais avec un seul chronomètre manuel, on peut dire que le classement de cette épreuve sera quelque peu aléatoire.
C’est donc bien l’épreuve de difficulté qui va permettre de grappiller de précieux points pour le classement général. Emmie, moins à l’aise en difficulté ne parviendra pas au bout de sa voie 4, bien difficile il faut le dire. Elle se classe tout de même 9ème au général sur 25 poussines.


Ethan, pourtant bien parti sur cette même voie, lâche un peu avant la fin de cette voie qui ne verra que peu de grimpeurs au sommet. Il empoche la 5ème place au classement général, sur 23 concurrents.
Les deux dernières voies des benjamins se trouvaient sur le mur du mondial : 18 mètres de haut et 23 mètres de développé avec donc une grosse partie déversante c’est une superbe expérience pour nos jeunes grimpeurs mais quand on a l’habitude de s’entraîner sur le mur de Besson, c’est un peu impressionnant, et les avant-bras vont vite chauffer !


Juliette aura plus de mal aujourd’hui et ne se sortira pas de sa voie 3 (6c/7a+), ni de la dernière (7b+). Elle termine 20ème sur 23 au classement général benjamins.

Le profil de ces deux dernières voies convient bien à Lisa, qui se met en mode machine et clippe la voie 3 avec quelques positions de repos originales dans la voie. Elle avance bien dans la voie 4 aussi mais explose à bout de rési aux 2/3 de la voie juste avant la sortie du dévers. Elle retrouve le sourire puisqu’elle atteint son objectif d’intégrer le top 10 au général, elle finit juste 10ème.


C’est plus compliqué pour Adrien, qui joue vraiment de malchance en cette fin de saison et se blesse sur une mauvaise réception en chutant après la 1ère dégaine dans la voie 4. Cette fois contrairement à Marseille il aura quand même pu profiter de son week-end, et termine 24ème au classement général.
Voilà encore une belle journée de grimpe qui s’achève, c’est terminé pour nos plus jeunes grimpeurs, qui vont laisser leur place le lendemain à leurs aînés qui vont disputer la coupe de France.

Lundi 24 Juillet – Briançon – qualifications de la coupe de France de difficulté jeunes et vétérans
Nous revoilà donc une nouvelle fois à Berwick sous le mur du Mondial, et sous le soleil haut alpin. On risque la déshydratation mais heureusement, la buvette du grimpeur n’est pas loin.
Au programme aujourd’hui les qualifications des catégories minimes, cadets, juniors et vétérans. Aucun représentant du club chez les vétérans (allez promis, l’année prochaine on se motive..), mais Océane, Lenny, Mathias, Bastien, Jules et Pierre sont bien décidés à porter haut les couleurs du club.
C’est Océane qui ouvrira le bal le matin dans la catégorie minimes filles. Inscrite en dernière minute, sans prétentions et sans pression elle est surtout là pour s’amuser et profiter de ce beau mur, après avoir coaché et soutenu sa copine toute la journée de la veille. Et elle s’en sort plus que bien puisqu’elle arrive tout en haut de sa première voie de qualif, les bras bien tétanisés. Ce sera un peu plus dur dans la deuxième voie, où elle lâche à la moitié du dévers, mais c’est suffisant pour se qualifier en demi-finale, grosse joie !


Du côté des minimes garçons, Lenny avale sa voie 1 sans aucune difficulté. Il semble aussi très bien parti dans sa voie 2 pourtant très exigeante, mais tombe à la sortie du dévers. Il empoche la 14ème place des qualifs, ce qui lui ouvre les portes de la demi-finale.


Pour Mathias, la voie 1 sort aussi, mais il tombe plus bas dans la voie 2, ce qui le place en 30ème position du classement, à quelques places de la demi-finale, mais malheureusement ce ne sera pas pour cette fois.


Nous avions 3 représentants du club chez les cadets. Pierre sera un des deux seuls à toper ses deux voies de qualif ce qui lui assure la tête du classement de cette première manche. Jules tombe juste avant le top et termine 4ème, pour lui aussi la demi-finale est acquise. Bastien n’ira pas aussi loin mais grimpe propre et efficace et il assure aussi sa place en demi-finale.


Au final donc 5 grimpeurs du club sur 6 se qualifient pour les demi-finales, les stats sont plutôt bonnes !

Mardi 25 Juillet – Briançon – Demi-finales  et finales de la coupe de France de difficulté jeunes
Les jours se suivent et se ressemblent presque. Nous voilà de nouveau à Berwick, mais le mur arbore de nouvelles voies toutes fraîches (bien exigeantes à première vue, ce qui va être confirmé par la suite), et le soleil est un peu moins présent (en fait ça caille, ce qui ne va pas aider les grimpeurs).

Notre outsider Océane est parmi les premières à s’élancer. Ca ne montera pas très haut pour elle dans une voie qui tourne autour du 7c. Mais pour une première participation en coupe de France et vu le niveau chez les minimes elle est largement satisfaite de sa 26ème place.


Lenny s’élance un peu après dans une voie très exigeante techniquement. Il nous offre une grimpe très fluide et est l’un des premiers à monter aussi haut dans la voie. On croise les doigts en regardant les concurrents suivants, mais le niveau est vraiment très relevé et plusieurs grimpeurs iront plus haut que lui. ll termine 13ème,  un peu déçu de ne pas accéder en finale.
Nos 3 concurrents cadets participent donc à cette demi-finale. Bastien manque un peu de confiance et est bien moins inspiré que la veille par cette voie à la lecture peu évidente et d’un niveau technique élevé. Il tombe au début du dévers et termine 25ème de la compétition, assez déçu vu qu’il terminait 14ème des qualifs et pouvait certainement espérer mieux.
Jules s’élance parmi les derniers grimpeurs, la voie ne semble pas lui poser problème, sa grimpe est fluide et précise, il monte de plus en plus haut et chute quelques prises seulement avant le top. Il a fait le boulot avec la manière, sa place en finale est assurée.
Pierre s’élance en dernier, personne n’a encore sorti la voie et on sait qu’il en est capable. Il grimpe précis et posé comme à son habitude, mais lâchera exactement au même endroit que Jules, les doigts engourdis par le froid (le vent souffle pas mal sur le haut du mur) n’arrivent plus à serrer les prises. Mais l’essentiel est fait, ça passe en finale pour lui aussi.

Les finales ont lieu dans la soirée, et vu le niveau proposé en demi-finale, on s’attend encore à du beau spectacle.
Jules part parmi les derniers des cadets. La voie est une nouvelle fois très technique mais il avance bien, mouv après mouv, on retient notre souffle, pour le voir sortir du dévers et continuer à avancer… jusqu’à un jeté qui ne passera malheureusement pas. Mais il est le premier à être monté aussi haut, et il ne reste plus que deux grimpeurs après lui, c’est donc une place assurée sur le podium pour Jules !
Et c’est au tour de Pierre juste derrière lui. Il monte aussi tranquille, avec une grimpe propre et des repos optimisés, pour sortir du dévers et avaler quelques prises supplémentaires, jusqu’à ce fameux jeté qui aura raison de lui également. Les deux potes ont fait exactement le même résultat en finale et en demi-finale, mais comme Pierre avait fait mieux aux qualifs, c’est lui qui sera devant au général.
Le dernier grimpeur de la catégorie sortira presque la voie, Pierre finit donc 2ème et Jules 3ème. Deux grimpeurs de l’US Cagnes sur un podium de coupe de France, on savoure et on en redemande ! Et ce d’autant plus que  cela les positionne respectivement 1er et 2ème du classement général final de la coupe de France, bravo les gars !!

Clap de fin pour les compétitions jeunes. A Briançon on laisse la place aux grimpeurs handi-escalade, avant d’accueillir les meilleurs athlètes du moment pour la coupe du monde de difficulté (il paraîtrait que des groupies attendent Sean Mc Coll avec impatience). Mais pour le résumé de cette compétition, je passe la main aux journalistes professionnels 😉

Nous n’avons pas de photos des phases finales de la coupe de France (on avait les yeux rivés sur le mur !), si vous en avez vous pouvez nous les faire parvenir par mail : uscescalade06@gmail.com

NextGEN Gallery