Coupe de France de Briançon

Retour donc sur le mur du Mondial de Briançon pour la dernière étape de coupe de France de difficulté de la saison, ouverte aux catégories jeunes et vétérans.

J1- Qualifications

Comme d’habitude, ce sont les vétéranes qui débutent aux aurores dans une ambiance intimiste, sur une voie en dalle qui ne laisse pas place à l’erreur. Et justement, je fais une erreur de méthode et tombe avant la fin. Je fais de mon mieux dans la voie 2 déversante et ce sera suffisant pour accéder à la demi- finale le lendemain.

Au fur et à mesure de la matinée, les degrés montent et la foule grossit au pied du mur. Lucas, après sa petite routine spéciale compet 🤢, s’élance dans sa 1ère voie en dalle où il y a moyen de tomber à peu près à chaque mouv dès le début de la voie. Il est solide et efficace et parvient à toper, mettant ainsi une bonne option pour les demi-finales, ce qu’il confirmera avec un bon run dans la voie 2. Il termine 15ème de ces qualifs.

Mathis est le suivant à grimper, après un échauffement appliqué et une lecture des voies minutieuse. Il met en application les méthodes étudiées et avance bien dans la voie 1, avant d’exploser à bout de rési à quelques mouvs du top. Dans la voie 2, il négocie parfaitement le 1er crux sur lequel pas mal de grimpeurs ont buté, et continue à bien avancer jusqu’à la sortie du toit. Il est satisfait de ses prestations, qui lui permettent de décrocher la 25ème place des qualifs et ainsi d’accéder à la demi-finale.

Après quelques péripéties niveau réveil et transport, Lenny est finalement bien présent pour sa toute dernière compétition en catégorie jeunes. Malheureusement, après avoir randonné sa voie 1, il fait un faux départ dans la voie 2 et le verdict est sans appel, il a décollé les 2 pieds du sol, il n’aura pas de seconde chance… Tellement frustrant ! On attend quand même les résultats avec une lueur d’espoir mais on se dit que ça risque d’être difficile pour la qualif en demie. Mais finalement, il décroche son ticket sans problème, en finissant 11ème des qualifs ! 

Enfin Juliette sera la dernière du club à grimper, alors que le soleil devient vraiment difficile à supporter. Son stress est au niveau maximum et la voie 1 en dalle n’est pas faite pour la détendre. Elle parvient tout de même à se mobiliser jusqu’au sommet de la voie. Elle démarre plus relâchée dans la voie 2 sur un profil qui lui convient mieux mais se fait rattraper par le manque de rési et de petites erreurs au niveau de la lecture et des méthodes. Elle finit 30ème de ces qualifications et la compétition s’arrête donc là pour elle. 

J2- Demies finales et finales

Encore pas de grasse matinée, puisque les demi-finales se font à vue, tous les concurrents doivent être à l’isolement avant 8h, et même bien avant pour Mathis qui passe dans les tout premiers. Pour ma part je passe dans la 2ème vague et suis consignée à l’isolement sans pouvoir regarder nos premiers grimpeurs.

Mathis monte assez haut dans sa voie, il est content de ce qu’il a fait et parvient à grappiller quelques places pour accrocher le top 20. Il a fait une bonne gestion de compet, en restant concentré et appliqué tout au long de ces 2 jours, maintenant place à la falaise, il y a d’autres 8a qui l’attendent 🙂

Lucas assure encore une bonne performance en demi-finale, ce qui lui permet de conserver sa 15ème place. Il est vraiment monté en puissance au cours de cette saison de diff, et on l’attend l’an prochain pour sa 2ème année en catégorie U16. 

Lenny, qui n’en revient pas tout à fait d’être en demi finale après sa mésaventure de la veille, déroule dans toute la première partie de la voie avant de se faire embarquer à la sortie du dévers. Ce sera suffisant et grâce au rétro-classement des qualifs il décroche le dernier ticket pour la finale, et conservera sa 8ème place à l’issue des finales. Il termine par ailleurs à une belle 6ème place du classement général des coupes de France de difficulté 2022.  Alors qu’il a souvent manqué de réussite en compétition, sa dernière saison de diff en catégorie jeunes a été un peu plus régulière, et on gardera en mémoire sa superbe victoire à Thionville !

De mon côté, de bonnes sensations et beaucoup de plaisir à grimper sur cette voie de demi-finale, et ça passe pour la finale le soir. Ce ne sera pas la même chose en finale, les ouvreurs nous ayant un peu surestimées, aucune de nous ne dépassera la 4° dégaine. Un peu frustrant de ne même pas atteindre le dévers de ce mur mythique ! Je termine 4ème de cette étape, et ai la surprise d’apprendre que je remporte le classement général.

Ethan, qui ne participait pas à la dernière étape de Briançon remporte lui aussi le classement général en U16 avec un peu plus de mérite vu la concurrence 😉

Maintenant, place à la coupe du Monde en fin de semaine, où on suivra de près Jules, après sa belle médaille d’argent en coupe d’Europe !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.