Archives de catégorie : Compétition

Championnat de France jeunes de difficulté

Après deux ans d’absence suite COVID le championnat de France jeunes de difficulté se déroulait cette année sur le mur du Pouzin avec quatre représentants de l’USC pour les catégories U16, U18, U20.

Juliette Abram en U18 commençait le samedi matin. Au programme une voie 1 avec deux passages de bloc assez marqués en première partie de voie puis une suite plus résistante. Un peu trop stressée dans cette voie, elle s’embrouille un peu et chute au deuxième pas de bloc.

Elle grimpera mieux dans sa deuxième voie plus déversante, et chute sur un pas de fermeture un peu physique.

Elle termine 29ème, aux portex de la demi-finale.

Lisa Lerebours, Ethan Chandy et Lenny Cohendet débutaient leur compétition le samedi après midi.

En U16 Ethan passait premier de sa catégorie. Il tombe au dernier mouvement de sa voie 1 qui était technique et tout en placements dans une partie du mur quasi verticale.

Dans sa voie 2, il chute assez haut dans le dernier tiers de la voie et valide donc sa qualification en demi-finale en prenant la 14ème place.

En U20 Lisa avait les mêmes voies que Juliette. Elle entame bien sa compétition en chutant à 4 prises du sommet de la voie 1. Puis elle récidive en se mettant un bon combat pour chuter assez haut dans la voie 2, et elle parvient ainsi à obtenir la 15ème place des qualifications.

En U20 garçon Lenny se loupe complètement dans sa voie 1 verticale et vraiment piégeuse.

Il se ressaisit un peu dans sa voie 2 au profil déversant qui lui convient mieux. Par chance il passe en demi-finale en terminant 26ème et donc dernier qualifié.

DEMI-FINALE

Lenny passe donc premier dans cette voie. Il est bien motivé et sa grimpe est efficace. Il se fait peur en milieu de voie dans une partie délicate puis chute assez haut en sortant d’un repos. Il n’a pas réussi à repartir assez tonique et redescend un peu déçu de sa performance avec le sentiment que ça ne suffira pas pour la finale.

Effectivement il termine 7ème ex æquo de cette voie mais est rétrogradé à la 10ème position de son dernier championnat de France en catégorie jeunes, suite à ses mauvaises qualifications. Dommage mais belle remontée.

Lisa évoluait dans la partie la plus verticale du mur dans une demi-finale ratée par les ouvreurs où la plupart des filles (15) dont Lisa chutent sur le même mouvement. Elle termine donc sa compétition à la 17ème place.

Ethan avait la chance d’être dans la plus belle partie du mur, Malgré une première partie de voie trop hésitante qui l’aura bien fatigué, il se met un gros combat et gratte des mouvements pour échouer en haut de la voie. Sa prestation lui permet de rentrer en finale en 8ème position.

En finale il parvient encore à se battre malgré un manque de fluidité dans sa grimpe et tombe dans le dernier quart de voie. Belle perf qui le classe 5ème ex æquo de cette voie. Au jeu des tours précédents il finit sa compétition à la 7ème place, bravo !

Challenge Berhault, manche finale : résultats

Hier avait lieu la quatrième et dernière manche du challenge Berhault, organisée par le COV. Cette manche se disputait sous forme de combiné avec les 3 disciplines de l’escalade : bloc (contest, 8 blocs, 1h), difficulté (3 voies), et vitesse (4min, meilleur temps retenu).

Je n’étais présent que sur une courte partie de la matinée, je n’ai donc pas vu grimper grand monde et je commenterai juste les podiums.

Mélia remporte de peu la manche en U10F, (1 en bloc, 2 en diff, 1 en vitesse) devant Lya (2 en bloc, 1 en diff, 2 en vitesse). Combat serré entre ces deux-là ! En 3ème place on trouve Maya (2 en bloc, 3 en diff, 3 en vitesse).

Comme à son habitude, Gabriel survole la compétition en U10H et prend les premières places dans toutes les disciplines. Derrière, Timéo s’accroche à la deuxième place (1 en bloc, 4 en diff, 2 en vitesse).

Chez les U12H, Romain est également à l’aise sur le circuit et prend la première place partout.

En U14F, combat serré au sommet avec Léane qui prend la première place grâce à un meilleur temps en vitesse (1 en bloc, 1 en diff, 1 en vitesse) devant Hanaé (1 en bloc, 1 en diff, 3 en vitesse) et Agathe (1 en bloc, 4 en diff, 1 en vitesse).

Chez les garçons du même âge, Nathan est toujours devant (premier partout) mais Kilian talonne (1 en bloc, 3 en diff, 2 en vitesse).

En U16H, Sandro prend la tête (2 en bloc, 1 en diff, 1 en vitesse) devant Lucas (2 en bloc, 3 en diff, 2 en vitesse).

Marine étant la seule participante en U18F, elle gagne haut la main !

Et finalement, chez les garçons, Théo remporte la victoire (premier partout) devant Mathis (1 en bloc, 3 en diff, 1 en vitesse).

Bravo à tous les vainqueurs, à tous les particpants, et un grand merci aux bénévoles qui ont subi la chaleur de la journée ! Merci au COV et au comité FFME pour l’organisation qui n’a pas du être simple !

Photos et résultats complets :

Nous attendons avec impatience les résultats complets du général mais on connaît déjà les vainqueurs de chaque catégorie.

U10F : Mélia Massieux
U10H : Gabriel Savoire
U12F : Sydney Ferrier (Trinité sport escalade)
U12H : Romain Lo Piccolo
U14F : Hanaé Pons
U14H : Nathan Pellegrino
U16F : Elisa Fratani Daniel (COV)
U16H : Sandro Scarpati
U18F : Marine Ricci
U18H : Théo Bossert

Un grand bravo à eux !!!

C’est donc avec 8 victoires individuelles sur 10 catégories que le club remporte cette année encore le trophée du challenge mais on vous parlera plus tard du goût de cette consécration et de l’avenir plus qu’incertain de l’accès au haut niveau dans le département.

 

Du bloc à la grande voie, encore un week-end chargé (partie 1 : Annot à bloc)

On peut dire que le programme du week-end était particulièrement chargé à l’USCagnes. Pendant que Sébastien et Gaëtan faisaient assuraient les cours du samedi, je suis monté à Annot pour l’événement tant attendu : le Annot à bloc.

Annot à Bloc, c’est un grand rassemblement familiale d’escalade, avec des animations pour les petits au village et un contest amical sur blocs naturels pour les grands. Cette année, le secteur ouvert était à deux pas de la gare et ce n’était pas pour nous déplaire comparé aux années précédente où la marche d’approche était déjà une épreuve en soi !

L’équipe d’organisation nous avait brossé plus d’une centaine de passages de qualité et pour tous les niveaux. Même les plus petits pouvaient s’en donner à cœur joie. Réceptions au top, cordes pour redescendre des passages trop haut, tout a été bien soigné pour éviter les accidents.

C’est une bonne quinzaine de jeunes et adultes du club qui m’ont retrouvé pour cette belle journée un peu chaude. Ambiance détente, personne n’est là pour jouer la compétition, c’est esprit d’équipe et grimpe à gogo. J’ai donc passé la journée à circuler dans le secteur, à essayer de donner des conseils, parer quelques fois et guider parmi les blocs. Malheureusement, une panne de batterie m’a empêché de prendre des photos !

Quelques grimpeurs du club se sont quand même illustrés :
– Dans la catégorie garçons de moins de 12 ans, Kilian Lo Piccolo finit sur la deuxième marche du podium, derrière Jules Blanchet et devant Esteban Trucchi, mon chouchou d’Escale.
– Chez les jeunes filles entre 12 et 18 ans, seule Emma Bossert a osé se mettre dans la catégorie « experte » et gagne sa place en finale avec les podiums de la catégorie loisir.
– Chez les jeunes hommes, Mathis Daumas sort premier du contest et Théo Bossert 6ème, premier non qualifié.
– Chez les adultes, Antoine Moutou prend sa place en finale en terminant 4ème du contest.

Les finales senior avaient lieu le soir même sur un fronton spécialement monté pour l’occasion. Ça attaquait à 18h45 avec les femmes avec de belles ouvertures bien calées. Marie Oddo donne le ton en étant la seule à sortir le premier bloc en quelques essais. Les deuxième bloc est plus facile et Marie, Stéfanie Lo Piccolo et Justine (qui ouvre à Arkose Nice) sortent toutes les 3 le bloc flash. Ces trois-là parviennent à la zone du bloc 3.
Marie remporte une victoire méritée devant Justine et Stef (je crois dans cet ordre).

Chez les garçons le niveau est relevé. Thomas (aussi ouvreur chez Arkose Nice) sort les 3 blocs flash avec une aisance incroyable. Derrière, c’est Markus qui offre une belle prestation en sortant également les 3 blocs mais avec quelques essais de plus.
Antoine prend une très belle troisième place en flashant de belle manière le bloc 1, en se mettant un combat épique dans le mouvement en souplesse du bloc 2. Pas de réussite dans le bloc 3 avec son départ en jeté coordination.

Le lendemain avaient lieu les finales pour les jeunes. Je n’étais pas présent car je devais encadrer la sortie adulte en grandes voies mais Mathis et Emma emportent tous les deux leurs victoires respectives. Bravo les jeunes !

Un grand merci à ceux qui sont montés et ont supporté la chaleur torride (plus de 30°C !) ! Et un énorme bravo à l’équipe d’organisation et au club local (Vive les gestes) pour ce bel événement qu’on attend avec impatience chaque année et qui nous avait manqué durant 3 ans ! Vivement l’an prochain !

Challenge Berhault, dernière manche !

Samedi 11 juin aura lieu la dernière manche du challenge Berhault à Valbonne. Elle est organisée par le COV et se fera sous forme de combiné (les 3 disciplines de l’escalade : bloc, difficulté, vitesse). Le club prend en charge l’inscription. Comme d’habitude, on vous demandera un remboursement en cas d’absence injustifiée. Formulaire d’inscription en bas de page. Date limite d’inscription le 31 mai.

Nous n’avons que peu d’informations sur l’organisation, les informations suivantes sont donc à prendre avec des pincettes.

Le bloc se situe à Garbejaire (voir plan plus bas). La salle étant petite, l’accès sera interdit aux parents (sauf ceux qui jugent). Pour les catégories commençant par le bloc, il faut d’abord aller pointer à la tour. Venez une bonne demi-heure avant ! Le format retenu est celui d’un contest (8 ou 10 blocs) pendant 55 minutes.

Pour la difficulté, format classique avec 3 voies à grimper.

Pour la vitesse, les jeunes auront 4 minutes face à leur voie avec autant d’essais qu’ils veulent. Probablement que le meilleur temps sera retenu.
La plupart des catégories enchaîne la vitesse juste après la diff (sauf les U16/U18).

Le score final se calcule en additionnant la position du grimpeur dans chaque discipline. Par exemple, celui qui fait 3x premier aura 3 points. Celui qui a le plus petit score gagne. Je ne sais pas comment sont départagés les éventuels exæquos.
La remise des prix se fait à la tour.

Cécile sera sur place au niveau de la tour avec les baudriers. Aucun professionnel ne sera présent sur cette manche, vous serez un peu livrés à vous-mêmes mais vous avez l’habitude.
Le club organisateur demande 1 bénévole pour 6 participants, ce qui est beaucoup ! Je vous mets le lien pour vous inscrire directement. J’avais demandé à ce que les parents puissent s’inscrire sur les épreuves de leurs enfants mais visiblement ça n’était pas possible. Vous pouvez cependant indiquer la catégorie que vous souhaitez suivre, en espérant qu’ils en prennent compte, mais ce n’est pas garanti…

Voici le planning qui nous a été communiqué en fonction des catégories :

Ou dans une autre version :

Voici également un plan pour les parkings et dessous le point Gmaps de la tour d’escalade et lieu de pointage.

 

 

 

Championnat régional de difficulté à Vésubia

Une semaine après le contest Rock Tour, Vésubia accueillait ce week-end le championnat régional de difficulté, auquel participait une belle brochette de grimpeurs de l’USC.

La journée du samedi était consacrée aux catégories jeunes officielles, à savoir les U16 (minimes), U18 (cadets) et U20 (juniors), et tout le monde était remonté à bloc, l’épreuve étant qualificative pour les championnats de France.

Chez les U16, toujours pas de représentante cagnoise, mais 3 garçons avaient fait le déplacement. Mathis L. est le tout premier à partir dans les voies, il n’a pas forcément l’habitude des compétitions de ce niveau, et c’est toujours impressionnant de démarrer dans les voies sans avoir vu personne grimper à part les démos vidéos. Il a du mal  se détendre sur les premiers mouvements de la voie et plusieurs erreurs de méthodes et de placements le feront tomber assez bas dans la voie 1. Ce ne sont pas les meilleures conditions pour se mettre en confiance et il subit un peu les 2 voies suivantes. Le niveau est très relevé dans sa catégorie, il n’a pas démérité en venant se confronter aux tout meilleurs de la région et termine 25ème, c’est toujours une bonne expérience pour ce qui était l’une de ses dernières compétitions dans le 06. On te souhaite une bonne continuation sous d’autres horizons !

Sandro de son côté fait une bonne compet, mais il ne parviendra pas à toper la voie 2, et malgré un beau run dans la voie 3, ce ne sera pas suffisant pour accéder à la finale. ll lui a sans doute manqué un peu d’expérience et / ou de rési, et il se classe 15ème.

Lucas lui n’est pas venu pour jouer les figurants, et il espère bien confirmer sa bonne forme du moment. Il tope sans problème ses 2 premières voies de qualif et avance bien dans sa voie 3. Il y a  du lourd chez les U16 dans la région, et les places en finale sont chères ! Il arrive toutefois à faire partie des 4 derniers grimpeurs ex-aequo qualifiés pour la finale.

Le scénario est à peu près identique pour Mathis D. en U18. Il parvient sans encombre au sommet de ses 2 premières voies mais tombe un peu prématurément dans sa dernière voie de qualif. Lui aussi fait partie des derniers concurrents qualifiés, mais l’essentiel est que ça passe, et il pourra défendre ses chances lors de la finale.

Théo est aussi venu défendre ses chances dans cette catégorie U18. La voie 1 ne lui pose pas de difficulté mais il n’arrive malheureusement pas jusqu’au sommet de la voie 2 et malgré une bonne performance dans la voie 3, cela ne lui permettra pas d’accéder au finale. Peut-être un manque de rési pour lui aussi, mais il y avait des épreuves du bac cette semaine, on ne peut pas forcément jouer sur tous les tableaux !

Chez les U18 filles la concurrence est moins rude, et les voies sont loin d’être extrêmes. Juliette remplit le contrat en topant ses 3 voies. Idem pour Lisa qui a les mêmes voies en U20.

4 grimpeurs du club défendent donc les couleurs du club lors des finales de l’après-midi. Lucas s’en sort bien et parvient à grappiller quelques places, terminant 5ème ex-aequo, ça ne sera malheureusement pas suffisant pour la qualification au championnat de France. Même classement pour Mathis, qui rate lui aussi la sélection à 1 ou 2 mouvs près. Toujours frustrant mais tous les deux ont montré de belles choses et sont en 1ère année de leur catégorie, on les attend au rendez-vous l’année prochaine !

Du côté des filles, Lisa enchaîne sa voie de finale, elles ne seront que deux concurrentes à y parvenir, et elle obtient le titre de championne régionale U20 grâce au rétro-classement des qualifs.

La voie des U18 filles est assez piégeuse, Juliette galère sur un clipage mais réussit à dépasser la difficulté sous les encouragements de son fan club, elle continue à avancer dans la voie avant de chuter. C’est elle qui sera montée le plus haut, et c’est donc le titre de championne régionale pour elle aussi. Elle gagne ainsi brillamment son ticket pour le championnat de France, rejoignant Ethan, Lenny et Lisa, déjà qualifiés via le classement général des coupes de France. Bravo les jeunes !

La journée du dimanche est consacrée aux catégories séniors et vétérans pour le championnat régional, auxquels s’ajoutent les U14 (benjamins) sous un format open régional et heureusement car on ne peut pas dire qu’il y ait foule du côté des adultes !

Deux concurrentes seulement chez les séniors femmes : Lisa surclassée et Ludivine également licenciée à l’USC, et moi toute seule chez les vétérans. On ne peut pas dire que le combat aura été acharné ! Lisa réussit son challenge personnel : décrocher le double titre en junior et en sénior, en ne tombant pas du week-end, et Ludivine, plus habituée aux falaises qu’à la résine obtient la médaille d’argent. Pas trop de suspense de mon côté donc, mais je me suis bien amusée avec les U14 !

Chez les hommes Antoine a dû déclarer forfait pour cause de blessure, on espère qu’il sera rétabli d’ici le TAB… Bastien était donc le seul représentant officiel du club, mais on va dire que Sébastien a aussi fait honneur au club, porté par ses groupies 😉

Bastien tope ses 2 premières voies mais son run dans la voie 3 le laisse aux portes de la finale. Dommage que la compétition soit tombée juste après des semaines d’exams, pas évident de concilier les études et la rési… Il termine 8ème de la compétition.

Sébastien lui a eu tout loisir de travailler la rési sur son temps libre ces dernières semaines, et malgré quelques accrocs à son programme d’entraînement et d’affûtage la veille de la compétition, il s’en sort plutôt très bien. Il a du mal à se lâcher sur ses 2 premières voies qu’il enchaîne, mais fait un très beau run dans la dernière voie, qui le propulsera à la 3ème place des qualifications, lui permettant d’accéder à la finale. En compétiteur né il optimise à fond le temps d’isolement et s’élance déterminé dans sa voie de finale bien rési. Il met un beau combat en enchaînant les mouvements jusqu’à un clipage en épaule qui aura raison de lui. Il conserve sa 3ème place, à pas grand chose de la 2ème, vive le régime tartiflette / picon bière !

Chez les U14, on retrouve comme d’habitude la ribambelle de copines de l’US Cagnes, à l’exception de London pour cette fois. Il n’y a pas de réel enjeu vu qu’il s’agit d’une compétition open et que les qualifications pour les championnats de France U12 U14 ont déjà eu lieu, mais toutes sont quand même bien motivées.

Léane est dans un bon jour, au physique comme au mental, et elle fait partie des 3 concurrentes qui topent les 4 voies de qualif. Agathe enchaîne ses 3 premières voies avant de chuter avant la fin de la voie 4 tandis qu’Hanaé et Emma butent sur le dernier mouv de la voie 3. C’est quand même suffisant pour que les 4 filles passent en finale.

Emma ne parvient pas à s’exprimer pleinement et chute assez tôt dans la voie de finale, elle conserve donc sa 7ème place.  Agathe est au combat et parvient à avancer pas mal, mais les autres concurrentes iront plus haut, elle termine 6ème. Hanaé avance bien, la tenue des petites prises ne lui pose pas de problème, et elle chute à quelques mouvs du top, finissant ainsi 5ème. Léane confirme sa bonne forme, la voie ne semble pas trop lui poser de problème jusqu’à ce qu’elle bute sur un clipage à 2 prises de la fin, ses vieux démons la reprennent et elle n’avancera plus. C’est suffisant quand même pour le podium, elle accroche la 3ème place.

Du côté des garçons c’est un peu compliqué pour Nathan. Il tope ses 2 premières voies mais se fait surprendre assez bas dans la 3ème voie. Un top dans la dernière voie de qualif lui permet tout de même d’accéder aux finales. Mais c’est décidément un jour sans, s’il parvient à dépasser les toutes premières difficultés, il ne monte pas aussi haut que ce qu’il aurait pu espérer et termine 6ème de la compétition. Aujourd’hui la forme n’était pas au rendez-vous, ça arrive… Il y aura une revanche à prendre au championnat de France !

C’était en tout cas un très beau week-end de compétition, avec une ambiance conviviale comme on les aime. Chapeau à l’organisation, pour avoir assuré au pied levé malgré les divers rebondissements. Mention spéciale à l’équipe d’ouvreurs pour les voies qu’ils nous ont concoctées, et pour l’efficacité et le respect du timing (c’est toujours appréciable de pas passer 4 heures en isolement…). Merci au Vésubia Mountain Park pour l’accueil, un merci particulier aux parents (et enfants) qui ont joué les juges et assureurs bénévoles, et un merci tout spécial à Kaya pour ses encouragements, dans quelques années c’est toi qui seras sur le mur 🙂

Et bien sûr un grand bravo à tous les compétiteurs, c’est super de voir que la dynamique qui a été initiée au niveau régional porte ses fruits, et les liens qui ont pu être créés notamment grâce aux stages et regroupements. Tous ces jeunes diffusent une belle image de l’escalade et des valeurs du sport !

Bonne chance à nos compétiteurs qui iront porter les couleurs du club aux championnats de France, rendez-vous les 11 et 12 juin pour les U16 à U20, et début juillet pour les U12 U14…

Annot à bloc 2022, on y va !

Le week-end du 21 et 22 mai a lieu le Annot à Bloc ! Après plusieurs années d’interruption, le retour de cet événement phare est très attendu.
Qu’est-ce que le Annot à bloc ? Je vous dirige vers leur site pour vous faire une idée. C’est comme un mini festival de l’escalade avec des animations au village et un contest sur blocs naturels. Le maître mot est convivialité.

Public concerné :
– les adultes ;
– les jeunes à partir de 14 ans ;
– les enfants des groupes + (mercredi de 11h à 12h30, de13h à 14h30, de 14h30 à 16h, samedi de 10h à 12h à Besson) ;
– groupes perf, élite

Je vous propose donc de venir participer au contest le samedi. J’y monterai le samedi avec mes quelques crash-pads et je serai là pour vous aider dans les blocs. Le soir, c’est finales sur la place du village sur bloc artificiel. Attention, pour les jeunes qui pensent avoir une chance, les finales sont le dimanche à 13h ! De mon côté je serai obligé de redescendre le samedi soir. Tout le programme du week-end est ici.

Je vous donne donc rendez-vous à 8h30 directement devant la tente des inscriptions samedi à Annot sur la place du village. Le club ne prend pas en charge l’inscription au contest, vous devez vous inscrire vous-même en ligne (10€). N’attendez pas de vous inscrire sur place ou ce sera 2€ plus cher. On vous laisse vous organiser pour le transport. Je vais mettre des options dans le formulaire pour ceux qui ont besoin de covoiturage.

Du coup, inscriptions via le formulaire ci-dessous, on vous tient au courant des démarches rapidement.

Liste des inscrits

Rock Tour au Vesubia Mountain Park

Hier, l’USCagnes est montée en force à St Martin Vésubie. L’équipe du Rock Tour était là pour nous accueillir, ainsi que l’équipe du Vesubia avec Nathalie, toujours aussi dynamique !

Le contest se déroulait en 2 vagues dans l’après-midi. La première vague, plutôt pépère, voyait surtout grimper les plus jeunes et les plus vieux !
Ainsi, Jules faisait un peu figure d’extra-terrestre en sortant les 26 blocs de qualif. Niveau bien relevé, car il sera le seul à le faire. Dans cette vague, Antoine le coach était là aussi avec une belle brochette de ses jeunes : London, Léane, Hanaé, Lisa, Juliette et Ethan. Sandro a choisi venir également, avec son fan club, Cécile s’est finalement inscrite à la dernière minute et Océane a fait le déplacement de Lyon pour venir participer. Lenny et Mathis ont décidé de grimper dans la deuxième vague.

L’équipe du Rock Tour est venue avec quelques prises et des ouvreurs de qualité, ce qui nous a donné l’occasion de nous régaler dans de super blocs. Les 13 premiers étaient plutôt faciles, et les 6 derniers pas mal durs ! Chacun a pu bien s’exprimer, même les plus petits, même s’il y avait un gros gap entre les blocs faciles et durs. Un peu moins de faciles et plus de moyens, ça aurait permis de départager un peu plus les plus petits dont beaucoup on fait les 14 premiers blocs. On se souviendra du réta du bloc 15 qui en a séché plus d’un (dont moi !)

Chez les hommes, on retrouvera uniquement Lenny en finale, 3ème des qualifs avec 24 blocs sur 26, Antoine cédant sa place de 6ème ex-aequo (23 blocs) pour ne pas user ses doigts et sa poulie convalescente outre mesure : il finira donc 8ème/. Avec lui bien sûr le gratin local : Jules, Mattéo, Léo, Max, Markus et Adrien un bleausard descendu pour l’occasion.

Mathis s’en sort ensuite le mieux (10ème) en sortant le bloc 20 et 22. Ethan (13ème) met de vrais beaux essais dans les blocs durs mais manque de réussite. Il finira trop fatigué pour sortir le 19 et le 20.
Pour ma part je finis 15ème après 1000 essais dans le bloc 15 qui m’aura résisté. Mes vieux os et tendons m’empêchent d’aller plus loin, il est temps de laisser la place aux jeunes qui poussent fort !
Sandro ne parviendra pas à sortir le 17 et 19 et finira les doigts en sang !

Chez les filles, ce sont Lisa et Juliette qui défendront nos couleurs en sortant premières ex-aequo des qualifs avec  les 18 premiers blocs comme Marie. Deux « nordistes » Claire et Manon, visiblement habituées du circuit et London complètent la finale, le bloc 15 en moins.
Océane arrive derrière à la 8ème place. Un manque d’entraînement lui interdit les prises finales des blocs 17 et 18.
On retrouve Léane, Hanaé et Cécile à la 11ème place avec les 14 premiers blocs réussis.

Les finales

La finale se déroulait sur 3 blocs par catégorie, avec 3 essais par participant dont le premier à vue. Pas évident comme format, surtout avec des blocs aussi durs !

Le premier bloc était sans doute le plus facile chez les hommes et les femmes. Mais le plus facile ne veut pas dire facile. Dès son premier essai, Léo tombe tout en haut. sauf qu’il sera le seul à bouger si bien. Adrien parvient également jusqu’à la dernière prise et tombe en ramenant également ! Finalement, c’est Matteo qui fait parler la puissance et qui sort le bloc juste après que Léo parvienne à stabiliser sur la prise de fin !

Chez les filles, le bloc 1 commence par un petit jeté, ce qui fait toujours son effet quand on a des essais limités ! Claire et Lisa parviennent à flasher le bloc. Marie le sortira un peu après.
Le bloc 2 est technique et dalleux. A vue, seule Claire atteint la zone en trouvant la bonne méthode. Lisa y parvient presque avec une méthode « de l’espace ». Personne ne parviendra à se rétablir sur la jambe dans la dalle finale. Dommage.

Chez les hommes c’est laborieux aussi et seul Mattéo, décidemment en forme, parvient à tenir la zone.
Il enfoncera le clou en étant le seul à sortir le bloc 3 ! Victoire haut la main, félicitations ! Lenny finit 4ème.

Le bloc 3 des filles ne semblait pas si dur mais il fallait engager dès le premier mouvement. Et elles n’ont pas osé ! Finalement, seule Marie parvient à attraper la zone, ce qui la propulse en première place ! Elle sortira le bloc au 4ème essai, de même que Claire… Trop tard !
Juliette, London et Lisa ne parviennent pas à coller le premier mouvement dynamique. Lisa finira 3ème, Juliette 4ème et London 6ème.

On remercie Alice Garnier et Jérôme Chaput pour l’orga, Jules Nicoleau pour l’ouverture et John Blo pour l’animation et s’être bien foutu de moi (et de bien d’autres) dans le bloc 15 !
Merci aussi à Nathalie pour avoir réussi à faire déplacer l’équipe du Rock Tour aussi loin dans le sud-est de la France.

Résultats du championnat régional U12 U14

Hier se tenait à la salle Climb’up Aubagne le championnat régional U12 U14, qualificatif pour le championnat de France. Ces plus jeunes compétiteurs concourent sur le format du combiné, incluant les 3 disciplines : bloc , difficulté  et vitesse. Les jeunes se sont donc attaqués dans la journée à 7 blocs, 3 voies et 4 runs de vitesse, les 2 meilleurs chronos étant retenus.

Je n’ai pas eu trop de recul sur la compétition, ayant jugé ou assuré toute la journée, mais voici les résultats :

En U12 fille, Eline prend la médaille d’argent, en terminant 1ère sur l’épreuve de bloc et 2° en diff et en vitesse. Chez les garçons, les frangins Lo Piccolo trustent le podium, Kilian s’octroyant haut la main le titre de champion régional en s’imposant dans les 3 disciplines, et Romain montant sur la 2° marche du podium.

Du côté des U14, Nathan perd quelques places en vitesse et termine 5°, décrochant ainsi la dernière place qualificative. Chez les filles la bataille est rude et les places sont chères. London monte sur la 2° marche du podium. Agathe tire bien son épingle du jeu et termine 4°, avec une belle régularité tout au long de la compétition. Hanaé obtient une superbe 2° place sur l’épreuve de bloc mais perd pas mal de places sur la vitesse, et se classe 5°. Emma et Léane finissent respectivement 6° et 7°, les 2 premières non qualifiées de leur catégorie.

Au final donc de belles performances pour l’US Cagnes, bravo les jeunes, et bonne chance à Eline, London, Agathe, Hanaé, Nathan, Kilian et Romain qui iront défendre les couleurs du club en Normandie pour le championnat de France début juillet !

Coupe de France de difficulté de Marseille

Ce week-end nous étions à Luminy pour la 3ème étape de coupe de France de difficulté, ouverte aux catégories jeunes, seniors et vétérans. 

La 1ère vague de qualifs du samedi matin se déroule plutôt bien pour l’ensemble des participants du club puisque nous obtenons tous notre qualification pour la phase suivante, le tout sous l’œil attentif du coach Antoine, largement sollicité à l’assurage aussi. 

Comme souvent ce sont les vétérans qui démarrent, nous sommes 3 courageuses chez les femmes à nous confronter sur 2 voies en dalle et une Q2 un peu trop bloc pour nous où aucune ne montera très haut. Je termine 2ème des qualifs, accédant sans suspense aux finales du lendemain. 

Les autres catégories n’ont que 2 voies de qualifications, les 26 premiers accédant aux demi-finales le dimanche matin. 

Lisa s’élance dans les premières en U20 et tope sans difficulté sa voie 1 en dalle. Elle conserve de bonnes sensations dans sa voie 2 au profil qui lui plaît plus, mais tombe à l’avant dernière dégaine par un petit manque de précision, et certainement un peu fatiguée aussi. Elle finit 12ème de ces qualifs. 

C’est au tour de Lucas de grimper peu après en U16. Il semble un peu stressé dans sa voie 1 mais arrive au bout grâce à de bonnes méthodes. Il signe une très bonne performance dans sa voie 2, en montant bien haut dans sa voie, malgré des clipages pas toujours optimisés qui auraient peut-être pu lui faire préserver un peu d’énergie. Ce beau run lui permet d’accrocher la 20ème place, et son ticket pour les demi-finales. 

Toujours chez les U16, la voie 1 ne pose pas de problème à Ethan, très relâché. Il randonne dans tout le début de la voie 2, mais explose à bout de rési quelques mouvs plus haut que Lucas. Il termine 11ème de ses qualifs, juste derrière les 10 grimpeurs ayant topé les 2 voies. 

Lenny est le dernier du matin à s’élancer pour l’USC. Le niveau des voies des U20 est relevé et ça tombe pas mal dès la voie 1. Lenny nous fait une petite frayeur au clipage de la 4ème dégaine mais il se reprend bien et va jusqu’au top sans problème. Dans sa voie 2 il met bien du rythme et semble à l’aise, mais il reste bloqué à 3 prises du top sans parvenir à cliper, ce qui le positionne à la 15ème place provisoire. 

L’après midi, 5 filles U14 nous ont rejoint. Toutes parviennent au sommet de la voie 1 (plus ou moins stressées), sauf Agathe qui zippe vers la fin de la voie. London fait partie  de celles qui montent le plus haut dans la voie 2, tandis que nos autres grimpeuses se cassent les dents sur une grosse prise plate avant le milieu de la voie, comme beaucoup d’autres concurrentes. La voie 3 départage un peu plus, et au final London termine 7ème (avec un litige sur un plus non comptabilisé) et se qualifie pour les finales du lendemain, Emma 12ème grâce à 2 plus qui valent cher, Hanaé 14ème avec un beau run dans la dernière voie, Léane 15ème et Agathe 21ème, sa zipette dans la voie 1 la pénalisant pas mal. 

Nathan est le seul représentant du club chez les garçons U14 mais il n’est pas là pour faire de la figuration. La voie 1 ne lui pose pas vraiment de difficulté, il gère bien son effort et optimise ses repos pour parvenir à cliper le relais. La voie 2 est la même que la voie 3 des minimes, mais il ne réussit pas à mettre un but à son pote Lucas. Pas mal de grimpeurs tombent plus haut que lui et il semble que la finale s’éloigne mais sa belle performance dans la voie 1 lui permet d’accrocher la 7ème place ex-aequo. Ça passe donc pour la finale ! 

Chez les séniors, les voies ne sont pas extrêmes par rapport au niveau des grimpeurs, et Jules (comme annoncé 😉) fait partie des 16 concurrents à enchaîner les 2 voies. Antoine tombe à quelques mouvs de la fin de la voie 1, à court de rési. Il monte suffisamment haut dans la voie 2 aussi pour se qualifier en demi-finale, en finissant 22ème des qualifs.

Il est plus de 17h et Juliette, notre dernière grimpeuse du jour démarre enfin sa compétition. Bien stressée dans sa voie 1, elle se fait une bonne frayeur à la 3ème dégaine mais réussit finalement à aller tout en haut. La voie 2 lui plaît, mais elle se fait surprendre par un mouv dynamique qui aura piégé pas mal de grimpeuses. Après de longues minutes d’attente, le soulagement arrive, elle est 25ème ex-aequo et prend donc elle aussi sa place pour les demi-finales.

Un bon début de compétition donc pour tous nos grimpeurs, la journée a été longue et nous n’avons pas beaucoup soufflé entre nos runs et l’assurage des uns et des autres. Après plusieurs essais infructueux lors des compétitions précédentes, les filles réussissent à emmener le groupe manger à Pokawa… Pas sûr que les poke bowls aient réussi à lutter avec Mc Do quand même 😉

Dimanche matin, nous sommes de nouveau dès les premières heures au pied du mur de Luminy, et malheureusement la matinée ne commence pas aussi bien que la veille. 

Juliette et Lucas sont parmi les premiers à s’élancer. Notre cadette, bien stressée, a du mal à rentrer dans sa voie et tombe assez tôt, elle finira 26ème de cette compétition.

Lucas zippe juste après la 1ère dégaine et se retrouve au sol sans avoir pu montrer ce qu’il vaut dans cette voie, grosse frustration. Il termine 26ème également, mais a prouvé son potentiel sur ces 2 dernières compétitions de diff, on l’attend remonté à bloc pour les régions.

Lenny, déçu par ses résultats de la veille, s’élance déterminé dans sa voie de demi-finale. Il avance rapidement avant de chuter à quelques prises du top. C’est un beau run mais plusieurs autres grimpeurs monteront plus haut que lui, dont 7 à toper la voie, ce n’est donc malheureusement pas suffisant pour les finales. Il se classe 18ème.

Lisa part peu après dans une voie qu’elle appréhende, très tendue après avoir vu les filles monter assez haut. Elle dépasse les premières difficultés mais galère un peu sur un clipage  et chute dans le mouv suivant qui avait fait buter plusieurs filles avant elle. Elle est déçue de sa prestation, qui lui fait perdre des places par rapport aux qualifs et la classe 17ème.

Ethan de son côté avance bien dans sa voie, il dépasse le toit et fait quelques mouvs supplémentaires avant de chuter peu avant le top. Il se qualifie pour la finale en accrochant la 8ème place.

Les seniors hommes ont une voie au style varié. Antoine se bat et parvient à dépasser les 2/3 de la voie, il termine 21ème de cette coupe de France, assez satisfait de sa compétition.

Jules est là pour décrocher sa place en finale et pour ça il faut toper la voie. Il serre fort les petites prises sur la fin et clipe le relais sans avoir donné l’impression d’avoir beaucoup forcé. Les ouvreurs ont visiblement un peu sous-estimé les grimpeurs seniors car ils seront 13, soit près de la moitié des participants, à enchaîner cette voie de demie, ça va faire du monde en finale !

Nous sommes donc 5 à partir à l’isolement avant les finales : London, Nathan, Ethan, Jules et moi. 

Pour ma part je ne suis pas trop mécontente de mon run de finale mais je conserve ma 2ème place juste parce que la copine a oublié de cliper une dégaine ! 

Nathan est le premier à s’élancer chez les U14 garçons et monte jusque vers la moitié de la voie. Il bute sur un mouv en croisé un peu loin, avec un petit manque d’analyse pour trouver la contrepointe qui aurait pu être salvatrice. Les 2 grimpeurs suivants n’iront pas aussi loin, on commence le décompte mais tous les autres iront plus haut. Nathan finit donc à une très belle 6ème place. 

London signe un beau run dans sa voie de finale et termine 4ème, 3 filles étant départagées au rétro-classement des qualifs.

Ethan a du mal à rentrer dans le rythme de sa finale et subit un peu, il tombe vers le milieu de la voie, qui est assez piégeuse et d’autres grimpeurs se feront surprendre plus bas que lui. Il grappille ainsi quelques places et termine 6ème de la compétition. Il a été régulier sur ce début de saison de diff avec 3 finales en 3 participations, et on l’attend pour la suite. 

Jules est très à l’aise dans la voie des seniors, et avance à un bon rythme car il sait que ça risque de se jouer au chrono. Malheureusement un mauvais choix de méthode le fait tomber avant la fin, là où plusieurs autres grimpeurs se feront piéger. Il termine 7ème ex-aequo, mais il est très en forme et il faudra compter sur lui pour le championnat de France. 

Coupe de France de difficulté de Gémozac… ou comment gérer l’imprévu !

Le weekend dernier (2 et 3 avril) avait lieu la 2ème manche de la Coupe de France de difficulté pour les jeunes et les seniors, à Gémozac, petit village de Charente-Maritime (17), à plus de 900km de Nice.

C’était donc un déplacement bien loin et largement anticipé par le club, qui avait dû réserver les billets d’avion plusieurs mois à l’avance.

Nous étions 9 compétiteurs motivés pour cette manche, mais malheureusement Pierre s’étant blessé à Besançon, nous n’étions alors plus que 8 à partir :

– En U16 Lucas et Ethan

– En U18 Juliette et Mathis

– En U20 Lisa et Lenny

– En Senior Jules (Club de VDG) et moi (Roxane), à la fois compétiteurs, conducteurs des véhicules et accompagnateurs des jeunes pour le week-end, ça fait beaucoup de casquettes !

Après une organisation préalable (location logement et voitures, prise en compte du temps de trajet aéroport-logement-lieu de compétition) indispensable pour des gros déplacements comme celui-ci, tout a failli être remis en question lorsque vendredi 1er avril, jour du départ, vers midi, nous avons reçu un message d’Easyjet nous informant que notre avion de retour était tout simplement annulé !

C’est alors le branle-bas de combat dans le groupe Whattsapp des compétiteurs et des organisateurs, que fait-on ?? Mais il en faudra bien plus pour ternir notre motivation, nous décidons de tous y aller quand même, en espérant trouver une solution de retour le plus tôt possible car y’a école, quand même !

Pour le départ, c’est compliqué également. Notre avion est retardé de plus d’une heure, l’attente à l’aéroport se fait longue, ensuite à l’arrivée à Bordeaux il faut récupérer les véhicules de location et conduire plus d’1h20 pour arriver jusqu’au gîte à Gémozac. Nous arrivons donc très tardivement, peu avant minuit, et, pour les compétiteurs du lendemain la nuit s’annonce très courte, nous sommes toujours dans l’attente des ordres de passage, sachant que nous devions pointer entre 7h30 et 8h30 le lendemain matin. Vers minuit 30 nous découvrons les vidéos des démonstrations de nos 3 voies de qualification du lendemain (malheureusement elles ne sont pas publiées pour les U16, dommage Lucas et Ethan!).

Le lendemain, samedi 2 avril, premier jour de compétition, nous arrivons un peu enfarinés mais motivés comme jamais, à 8h pétantes, sur le lieu de la compétition. Le mur est haut et les voies semblent interminables, nous n’avons pas l’habitude vu les maigres SAE du 06 !

Nous découvrons les ordres de passage, assez rassurants car personne ne passe au début, ce qui nous laissera largement le temps de bien nous échauffer et d’observer attentivement nos concurrents dans les voies.

La formule pour cette coupe de France est : 3 voies de qualification flash suivie d’une voie de finale à vue pour les 8 meilleurs grimpeurs ayant été le plus haut dans les voies.

Ça se passe plutôt bien pour Ethan, qui tope ses 2 premières voies de qualification, et monte bien haut dans la 3ème, se classant alors 3ème de la compétition dans sa catégorie U16. Seul un grimpeur a sorti les 3 voies de qualification. C’est donc la finale assurée pour Ethan !

Pour sa première Coupe de France, Lucas doit patienter longuement car il passe dans les derniers ! Cela lui laisse bien le temps de s’échauffer et de regarder les autres grimpeurs. A son tour, il tope sa voie 1, mais tombe assez haut dans sa voie 2. Il grimpe également très bien dans sa voie 3, en montant haut et sans faire d’erreurs. Il est alors classé 12ème de la compétition sur 44, ce qui est très honorable pour une première coupe de France de difficulté, le niveau étant très relevé ! Lucas est resté concentré sans se faire déstabiliser par la pression de la compétition. Cela laisse présager un bel avenir.

Au tour de Jules, il tope sans difficulté sa voie 1, mais est victime d’un déséquilibre assez bas dans la voie 2… Quel dommage ! Peut-être un effet secondaire du Mac Do ? Qui sait…. Il avance bien dans la voie 3, en tombant assez haut. En séparant le classement des voies, Jules est 25ème dans la voie 2, et 6ème dans la voie 3. Il avait largement le niveau d’être qualifié en finale, mais les aléas de la compétition en ont décidé autrement ! Son classement final est 13ème sur 33 compétiteurs en Senior hommes.

A mon tour, je tope la voie 1 assez technique, avec beaucoup de micro-pieds en haut. La voie 2 passe également, malgré un crux sur 3 mauvais volumes et en haut de la voie. Pour la voie 3, je sais que l’intensité de l’effort sera tout autre, et qu’il faudra avancer sans faire d’erreur. Mais c’est davantage mon style, assez dévers, physique, avec des talons et même un petit genou… J’avance bien mais le lactique dans les avant-bras est de plus en plus prégnant, et je me rends compte que je ne peux plus lâcher une main pour clipper la dégaine… Je fais encore deux mouvements de plus, et c’est la chute. Cette bonne montée me classe 7ème et m’assure une place en finale, mon objectif du week-end, c’est parfait !

En milieu d’après-midi nous rentrons au gîte pour nous reposer loin du brouhaha de la compétition, afin d’être en forme pour les finales du soir. Le scrabble est l’activité parfaite pour le retour au calme !

Après la sieste, il faut réveiller à nouveau son corps et son esprit pour retrouver ses pleines capacités. Avec Ethan nous entrons dans l’isolement à 17h et nous commençons doucement à nous ré-échauffer. Ce n’est jamais évident de s’échauffer en isolement, nous sommes 8 finalistes de 4 catégories, soit 32 grimpeurs, dans une petite grotte avec peu de dévers et des prises vieillottes. On a vu pire, mais c’est toujours délicat. Ethan est plutôt détendu, et moi je m’active pour être sûre d’être bien échauffée.

J’emprunte même Antoine V., le coach de l’ES Massy (qui a été mon club pendant 10 ans), qui me fait une belle boucle de rési de force… Ca y est maintenant je suis sûre d’être échauffée !

Nous partons à la lecture. 6 minutes, pas une de plus. Ethan est déçu de sa voie, qui se trouve dans le léger dévers du mur de vitesse… Pas vraiment le style niçois ! Ça promet d’être technique, complexe et à méthodes.

Moi j’ai une voie violette 🙂 dans le dévers, ça me plaît. Sauf qu’il y a un jeté au milieu, après le rétablissement sur un volume on doit se retourner contre le mur et sauter sur un autre volume ! C’est impressionnant à la lecture, et ça nous prendra un bon moment pour déchiffrer ce qu’il faut faire… Je n’ai pas vraiment le temps de lire la toute fin de la voie, et je me dis que de toute façon je tomberais avant…

Place aux finales ! Ethan grimpe bien et est appliqué dans sa voie verte, alternant des plats lisses bi-texture et des volumes orientés à l’oblique… La pose des pieds doit être technique et précise ! Ethan chute aux 2/3 de la voie, en ayant bien grimpé tout de même ! Malheureusement il perd une place et se retrouve alors 4ème de la compétition. Si près du podium, mais c’est une très belle performance ! Aucun grimpeur de sa catégorie ne topera la voie de finale (le 1er aura fait 34+ et Ethan 27+).

En ce qui me concerne dans ma voie de finale, c’est bien plus déroulant que dans celle d’Ethan. Quelques mouvements physiques mais avec de bonnes prises, un rétablissement sur un gros volume, et j’arrive au jeté. Ce n’est pas très loin et c’est davantage pour impressionner le public que pour faire chuter les grimpeuses. Après le jeté, la traversée du volume sur les réglettes et sans prises de pieds entame bien les avant-bras ! Je me retrouve alors sous le dernier toit et je me dis que c’était pas prévu d’aller si haut et que je n’ai pas vraiment lu la suite ! J’essaie de m’adapter avec les avant-bras explosés, je fais encore deux mouvements à la sortie du toit, et c’est la chute, à 4 mouvements du bac final ! Je tombe au même mouvement que ma copine Léa de Massy, et me classe 8ème de la compétition.. J’aurais guère pu faire mieux, je suis contente. Dès la descente, je suis bien consciente que la voie est ‘facile’ pour une finale, et qu’il y aura plus d’une grimpeuse qui ira au top… En effet, la voie sera sortie 4 fois, c’est donc le classement issu de 3ème voie de qualification qui départagera les plus fortes. Pour les seniors hommes, c’est un peu la même histoire, sauf qu’étant 3 à avoir topé les 3 voies de qualification, ils seront départagés au temps sur la voie de finale. Dommage pour une compétition de difficulté !

Après un repas – pas des plus sains – partagé tous ensemble et une bonne revanche au Scrabble au gîte, il est temps de dormir avant la deuxième journée de compétition, place aux catégories U18 et U20 avec Lisa, Juliette, Lenny et Mathis.

Le dimanche, c’est un départ matinal pour Mathis et Lisa qui sont respectivement les 14ème et 18ème de leur vague à s’élancer. Ils seront rejoints peu après par Juliette et Lenny qui eux passeront plutôt en fin de vague.

Après un bon échauffement, Lisa est la première à s’élancer dans sa voie 1 en dalle, qu’elle tope sans trop de difficulté mais en étant quand même légèrement tendue. En parallèle, Mathis vient également au bout de sa  première voie en dalle, la même que celle des seniors femmes la veille. La voie 2 est pour les deux grimpeurs très rési et le mur est très long, on n’a pas l’habitude. Lisa tombe complètement pétée aux 3/4 de sa voie, déçue et en ayant ressenti de mauvaises sensations dans cette voie. Après 15 min de repos qui passent très vite elle repart dans sa dernière voie dans le même style que la précédente, et tombe à la moitié, alors qu’elle se battait depuis quelques paires déjà.

De son côté, Mathis signe une belle performance dans ses deux dernières voies, en se battant jusqu’au bout et en chutant plus haut que beaucoup d’autres compétiteurs, notamment dans la voie 3 où ça tombe de façon très précoce. Malheureusement, leurs résultats ne leur permettent pas de passer en finale puisque Lisa termine 16 ème, et Mathis 30 ème.

Peu de temps après, Juliette et Lenny finissent leur échauffement et sont prêts à attaquer leurs voies.

Juliette tombe à la fin de sa 1ère voie en dalle que moins de la moitié des concurrentes sortiront, dur dur pour une 1ère voie ! Elle parvient tout de même à rester bien dans sa compet en montant jusqu’au milieu de la voie 2 qui ne sera topée que par 5 cadettes, et en signant un beau run dans la voie 3 où ça tombe très bas pour nombre de grimpeuses. Elle termine ainsi 19ème chez les U16, un peu frustrée de ne pas avoir pu s’exprimer davantage sur les voies.

Après sa victoire à la 1ère étape de coupe de France à Thionville, Lenny est remonté à bloc et espère bien accéder une nouvelle fois à la finale. Tout commence bien pour lui puisqu’il tope sa 1ère voie sans difficulté. Malheureusement ça se gâte sur la voie 2 où il chute avant la fin sur un mouvement en paume. Du coup c’est plus dur niveau mental sur la 3 et il ne parviendra pas à se hisser à son meilleur niveau. Il finit 18ème chez les U20, forcément déçu par rapport à ses objectifs, mais c’est le jeu de la compétition… Et il y en a d’autres à venir !

Comme il n’y avait aucun grimpeur de l’USC en finale le dimanche, le groupe s’est une fois de plus séparé en deux team, celle des fatigués qui se dirigent en direction de l’hôtel à Bordeaux, et celle des infatigables qui ont souhaité rester pour les finales, en faisant évidemment le 3ème détour du week end au McDo. Tout le monde se rejoint à l’Ibis le soir, et un petit groupe part manger au japonais à volonté pour clôturer la journée.

Le vol retour ayant été reporté au lundi soir, la team est allée faire une séance de rési à Climb Up Mérignac, histoire de réconforter les jeunes déçus de rater une journée de cours.

Deux équipes se forment : une décide de dormir le matin et de rejoindre la salle à midi, la seconde opte pour une séance un peu plus longue en y allant le matin.

L’ensemble de l’équipe profite des voies jusqu’à 16h puis termine cette journée par un peu de bloc.

Nous rejoignons enfin l’aéroport pour prendre le vol retour vers la Côte d’Azur après ces 3 jours bien remplis.