Archives de catégorie : Compétition

Coupe de France de bloc de Valence

Le week-end du 17 octobre a eu lieu la Coupe de France de bloc à Valence. Cette 1ère étape de la saison est traditionnellement très fréquentée, et particulièrement cette année. En effet, les grimpeurs semblent un peu en manque de compétitions ces derniers mois, et les organisateurs ont dû refuser pas mal de participants.

Le mot d’ordre du WE était  : « Faites vous plaisir, on ne sait pas s’il y en aura d’autres ».

C’est donc avec des jeunes super motivés que nous avons attaqué cette coupe de France de bloc avec Lisa, Océane, Lenny, Mathias, Mathis et Ethan. Juliette ayant malheureusement été obligée de rester à la maison pour cause de Covid, c’est donc avec une motivation supplémentaire que tout le monde a attaqué cette compétition en se rendant bien compte de la chance de pouvoir être là.

La première délégation des plus âgés est arrivée le vendredi soir, accompagnée par Olivier, le père de Lenny. Après le traditionnel arrêt au Mc Do (et une salade maison pour les filles, qui commencent à faire attention à leur alimentation pré compet ;-)), nous nous sommes couchés tôt, car le réveil du samedi était matinal, la première vague des cadettes débutant dès 8h30.

​Dans l’ensemble, les ouvreurs ont ouverts très durs, l’argument étant de continuer à faire monter le niveau des jeunes Français. On se rapproche de la difficulté proposée aux championnats de France et ce n’est pas évident pour tout le monde.

Afin de respecter les consignes de sécurité, les jeunes grimpent en 2 vagues de 35 (au lieu de 70) par catégorie. Ce qui leur laisse un tout petit peu plus de temps que d’habitude. Tout le monde joue le jeu en enlevant le masque seulement au départ de la voie.

C’est donc Lisa qui débute la première la compétition, seule cadette en lice. Très concentrée depuis le début de l’année, elle tire bien son épingle du jeu sur cette compétition.  Après un bon échauffement, elle parvient à valider 4 blocs et 6 zones sur les 8 proposés. Elle sort au dernier essai le bloc en skate qui aura donné du fil à retordre à pas mal de grimpeuses, ce qui lui permet de gagner plusieurs places au classement. Elle termine ainsi 19ème sur 73, très satisfaite de ce résultat, son meilleur en coupe de France de bloc.

La compétition se poursuit en début d’après-midi pour les juniors. Océane, après un bon échauffement et une bonne motivation, débute bien la compétition en sortant 2 blocs à vue mais la suite devient plus compliquée. Elle grimpe bien mais manque de réussite et échouera souvent sur la dernière prise des blocs, ce qui lui vaudra une 33ème place, un peu loin de son meilleur niveau. « Je tombe à 3 fins de blocs en mettant tous mes essais partout mais ça ne passe pas. Je suis un peu déçue de mon niveau dans les blocs, il me manquait toujours un petit détail, un petit plus pour avoir de la réussite. Les blocs étaient super intenses. Sinon, c’était cool de retrouver les copines et copains des compets et de profiter ensemble ! ».

Lenny est en forme depuis le début de l’année et il attaque en faisant de beaux runs dans les blocs les plus difficiles. Il arrive à accrocher 6 zones ce qui aurait pu lui permettre de rentrer dans le top 20 mais il est repris par ses vieux démons. Il n’arrivera pas à valider le top des blocs en dalle plus faciles ce qui le fera descendre à une 46ème place pas du tout représentative de son niveau.

Mathias, peu entrainé, se concentre sur les blocs les plus faciles et les moins physiques. Comme à son habitude, il ne lâchera pas beaucoup d’essais ce qui lui permet tout de même d’accéder à la 27ème place.

Chez les minimes, Ethan est content d’être là et semble moins engagé que d’habitude. Il profite de l’instant et manque de conviction à plusieurs reprises pour tenir la dernière prise du bloc 5 ce qui lui vaudra de se classer 16ème.

Mathis se bat comme un lion, malgré sa bonne progression depuis l’année dernière, les blocs sont encore un peu difficiles pour lui, il termine à la 45ème place en ayant grignoté 15 places par rapport à l’année dernière.

Pour conclure, c’était un beau week-end de grimpe, bien organisé dans le respect des gestes barrières, en espérant qu’il y en aura d’autres…

Lyon à bloc, premier open pour renouer avec la compétition

Les 12 et 13 septembre, la Dégaine, club de Lyon, organisait un open de bloc en plein air. Quelques jeunes du club ont fait le déplacement. Voici les résultats.

On peut souligner les belles performances de Lisa qui termine 1ère en cadette, Ethan et Mathis, 1ers ex æquo également en minimes.
Juliette prend la 5ème place en cadette, Lenny et Mathias respectivement 7 et 9ème en junior.
Chez les plus petits London, toute nouvelle au club arrivée de Paris et Eline terminent 3 et 4ème en poussines tandis que Kilian et Romain (encore microbe !) terminent 5 et 10ème.
Agathe prend la 6ème place en benjamines tandis que chez les garçons, Lucas termine 2ème et Nathan 4ème.

Voici quelques photos d’Olivier Cohendet et un lien vers les photos du papa de London.

Micro TAB 2020

Après plusieurs mois d’arrêt forcé des compétitions, le rassemblement Tout à Bloc a finalement pu avoir lieu à l’Argentière en ce début du mois d’août. Le mot d’ordre était « se faire plaisir » et chacun a essayé de concilier au mieux le respect des consignes sanitaires et la grimpe. C’était ambiance masquée cette année sur la place du Quartz !

Au TAB, on a l’habitude d’avoir très (très) chaud et/ou de passer à travers les gouttes. Cette année pour l’ouverture du micro TAB le mardi à 7h30 il faisait plutôt très (très) froid. De bonnes conditions pour perfer, mais pour les plus jeunes, il n’a pas été évident de rentrer dans la compétition. Nos deux compétitrices poussines, Agathe et Léane, auront en effet un peu de mal à démarrer dans les blocs, les doigts bien engourdis malgré des efforts d’échauffement, et une lecture attentive des blocs avec Lisa.

Agathe, après un début un peu difficile moralement parviendra assez vite à se remobiliser et fera une belle compétition, terminant à la 8ème place. Dommage qu’elle ait zappé les blocs à l’étage du gymnase, ce qui l’a empêché de grappiller 2 petites places.

Du côté de Léane, il faudra attendre pas loin d’une heure et l’arrivée des premiers rayons de soleil pour qu’elle retrouve un peu de sa grimpe et arrive à brancher le cerveau. Elle manque un peu de réussite (et de hargne ?) en chutant au dernier mouv de plusieurs blocs et termine 12ème.

Les filles peuvent être globalement satisfaites de leur classement, au vu du manque d’entraînement de ces derniers mois et du niveau déjà très relevé en catégorie poussins. 

En fin de matinée, c’est aux benjamins de s’élancer, alors que le soleil est maintenant bien présent et que le thermomètre a grimpé en flèche. Ethan, notre seul représentant benjamin, attaque la compétition plutôt détendu et flashe plusieurs des blocs les plus durs. D’autres lui donneront du fil à retordre, ce qui nous vaudra quelques classiques accès de mauvaise humeur 😉. Heureusement son fan club est là pour le soutenir ! Ici aussi le niveau est soutenu et il finit en 10ème position. 

En fin d’après-midi (la journée est longue et il fait de plus en plus chaud !), c’est au tour de Juliette en minime et Lisa et Océane en cadettes d’aller se frotter aux blocs de la place du Quartz. Il y a du très beau monde dans ces catégories et plusieurs nationalités sont représentées, le TAB cette année encore assume sa dimension internationale même dans les catégories jeunes. 

Juliette est assez régulière tout au long de la compétition. Elle bute sur certains blocs qui ne lui conviennent pas mais s’acharne sur d’autres, ce qui lui vaudra l’occasion de mettre un but à son pote Ethan en parvenant à stabiliser le dernier mouv du bloc 24 sur lequel nombre de grimpeurs se sont cassé les dents (voire y ont laissé une cheville). Elle finit à la 23ème place des minimes filles. 

En cadettes, Lisa quant à elle fera une compétition plus en dents de scie au niveau du mental et aura du mal à tenir la distance. Malgré tous ses efforts, elle finit assez frustrée comme souvent en bloc, à la 22ème place. 

Le format de la compétition convient bien à Océane, particulièrement en forme, qui parvient à cocher plusieurs blocs difficiles et prend du plaisir tout au long de l’épreuve. Elle n’est pas loin de décrocher une place en finale, pas mal trustée par les concurrentes étrangères, en finissant 8ème. 

Mercredi matin, c’est Lenny qui part pour 4 heures de grimpe dans la catégorie cadet. Il fait une bonne compétition même s’il a du mal à tenir la distance et subit fatigue et crampes en fin de vague. Il accroche lui aussi une belle 8ème place, pas très loin des finales, en réussissant ainsi son meilleur résultat au TAB. 

Pour les catégories des minimes cadets, on aurait sans doute préféré un format en 2 vagues comme pour l’open adultes bien que plus contraignant au niveau de l’organisation. Parce que 4 heures de bloc, ça fait long ! 

Au final, après ces mois de disette au niveau compétition, tout le monde a pu apprécier que ce micro TAB ait pu avoir lieu, et ce dans des conditions sanitaires pas si contraignantes. Dommage toutefois que tout le monde n’ait pas joué le jeu malgré les nombreux rappels, ce qui a poussé le jury à passer le gymnase en zone de compétition exclusive, inaccessible au public et aux coachs. On a pu remarquer aussi au fil de la journée que le masque était de moins en moins présent à l’extérieur et ce malgré une affluence croissante. Si nous voulons que les compétitions puissent se poursuivre dans la situation actuelle, il faudra sans doute une prise de conscience plus importante… 

Sur le plan sportif, on a pu voir des différences assez flagrantes entres les clubs et les grimpeurs qui ont poursuivi ou repris un entraînement intensif et les autres, mais c’est de toute façon assez habituel dans les compétitions estivales. Et l’organisation du TAB avait annoncé la couleur, l’enjeu était de pouvoir organiser cette compétition internationale dans des conditions satisfaisantes et que chacun se fasse plaisir, au-delà des objectifs de compétition. Pari réussi ! 

Voici les résultats complets.

Un grand merci aux organisateurs, avec une mention particulière pour Josselin, le président du jury, toujours zen, souriant et disponible malgré la pression, ainsi qu’à tous les bénévoles qui ont œuvré durant plusieurs jours dans des conditions météorologiques changeantes mais rarement très agréables ! 

Du côté de nos jeunes, même s’ils n’ont pas démérité, on sait qu’il va falloir se remettre sérieusement à l’entraînement après la pause estivale pour pouvoir espérer se maintenir  à un niveau national toujours croissant. 

Mais en attendant, profitez bien de cet été ! 

Du côté de l’Argentière, la semaine se poursuit avec l’open international senior et l’open loisirs junior vétéran. À suivre… 

 

 

 

4ème rassemblement jeunes pousses

Le week-end dernier (7 et 8 Mars) s’est déroulé le 4ème rassemblement poussins-benjamins organisé par la Ligue Paca au CREPS d’Aix-en-Provence.

6 jeunes du club (Kilian, Léane, Agathe, Nathan, Ethan, Mathis) étaient dans l’effectif des 30 grimpeuses et grimpeurs de la région.

Énormément d’intensité cette ci-fois encore avec un groupe qui indéniablement progresse !

Côté organisation cette fois-ci, 3 ateliers (diff, bloc et vitesse) de 2h30 du samedi matin tôt au dimanche midi pour vraiment aller au bout des exo, et au bout de soi-même… suivi d’un mini-contest le dimanche après-midi où l’on donne tout !

En plus des aspects pure Grimpe, ce stage a été l’occasion pour le staff d’aborder cette fois ci le mental à travers entre autres un exercice d’auto-analyse de ses émotions en compétition. 

Pour compléter ce cocktail de technique et de mental, le physique n’a pas été laissé de côté, avec un rappel sur le bienfait des étirements et une mise en pratique qui, selon le staff, doit se prolonger par une pratique individuelle quotidienne.

 Au programme des ateliers de grimpe, que du costaux…

Les blocs ouverts pour l’occasion étaient impressionnants. A chaque stage, on monte d’un cran !

Des «skates», des jetés (de fous !), des équilibres en dalle, des blocs physiques, de tout, vraiment de tout pour faire pratiquer les jeunes sur des types d’ouvertures qu’ils n’ont pas forcément dans leurs structures de club.

Les entraineurs ont d’ailleurs passé la soirée du Samedi soir à tester les blocs, pour se rendre vraiment compte du niveau. Et on peut dire qu’ils se sont donnés !

Cette séance leur a permis d’apprécier les réelles qualités que ces jeunes ont maintenant et leur a indiqué les quelques « petites » prises à ajouter, pour faciliter un peu la pratique des plus jeunes.

 L’atelier de vitesse a vu des grimpeuses et grimpeurs réguliers qui acquièrent de plus en plus la vraie technique de cette spécialité. Et les chronos tombent !

 Côté diff, que dire ? Des toutes nouvelles voies avec du dévers du dévers et du dévers, qui est bien la grosse caractéristique de ce mur du CREPS ! Des très longues voies dans le 7ème degrés pour les plus « grands », des benjamines et benjamins qui ont globalement bien marché.    

En plus de ce programme d’escalade riche, il y avait une petite particularité à ce stage : l’hébergement était en famille et non pas à l’internat. Les jeunes du club comme ceux du 04 et du 05 ont été accueillis par des familles de jeunes grimpeuses et grimpeurs des clubs de Marseille et de ses environs (BMC, Bloc Session, AS Grimper, SMUC). Ça été l’occasion pour eux de mieux connaitre certains de leur copines et copains. Cela leur a permis aussi de revenir avec 2 fois plus de souvenirs ! 

Un stage intense donc, qui a plu et qui a profité à la majorité. La majorité, parce que l’on regrettera tout de même pour le groupe l’entorse à la cheville de Kilian (connu de toutes les jeunes pousses sous le nom de «Kiki»  maintenant) privé de grimpe trop rapidement, qui, nous l’espérons, se remettra bien vite.

Le prochain rassemblement est prévu fin Mai, après les championnats régionaux.

A bientôt. Stéphane

Épidémie de coronavirus : cours suspendus jusqu’à nouvel ordre

Mis à jour le 14/03 à 22h13

Bonjour à tous,

Suite aux déclarations du gouvernement, des différentes notifications reçues par la FFME et autres instances,  tous les cours de l’USCagnes escalade sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Les lieux accueillant du public non indispensables à la vie sont désormais fermés. Par conséquent, tous les les gymnases ainsi que toutes les salles d’escalade sont fermées jusqu’à nouvel ordre.

Également, c’est avec grand regret que je vous informe que le stage enfants autour de Toulon est annulé car expressément interdit.

La sortie petits du dimanche 15 mars est également annulée.

Nous restons à votre disposition par mail si besoin.

Prenez soin de vous, respectez les consignes, lavez-vous régulièrement les mains, limitez vos déplacements et vos interactions avec autrui. Restez connectés.

Contest d’inauguration d’Arkose Nice : du monde en masse !!

Nous avons été nombreux à venir hier soir pour soit participer au contest d’inauguration d’Arkose Nice, soit grimper sur bon nombre de blocs libres, soit simplement guidés par la curiosité de venir admirer la plus grande salle de blocs du département qui venait donc d’ouvrir ses portes.

Et comme on s’y attendait, Arkose n’a pas fait les choses à moitié avec un contest gratuit avec prize money à la clé, un crash pad et un sac au tirage au sort.

Nous avons été également bien nombreux du club à venir se frotter au grain bien agressif des prises et divers modules neufs. Le groupe perf était là avec Emmie, Juliette, Lisa, Océane, Mathis, Jules, Pierre, Bastien, Mathias, Ethan et Lenny mais pas mal d’adultes sont venus arborer la couleur vert fluo, dont Philippe notre cher président, Cécile notre chère secrétaire, Camille et Gautier qui ont jugé les blocs de finale, et je ne vais pas citer tout le monde parce que je vais en oublier !

Côté contest, 25 blocs ouverts avec un niveau qui n’a pas fait rigoler tout le monde ! Un bloc jaune histoire de, quelques blocs verts pour la chauffe et déjà dans les bleus, ça piquait ! Restait les rouges, dont certains étaient vraiment durs, et les noirs et  violets, réservés aux élites du département. Tous les styles étaient présents, mais clairement il fallait savoir planter les orteils dans les mini prises en dalle et gérer un sacré équilibre pour pouvoir prétendre à la finale.

Et à ce jeu, ce sont Pierre, Jules, Ben Guigonnet et Kev Aglaé qui s’en sortent le mieux, ainsi qu’un cinquième larron (Théo) descendu de Paris pour l’occasion si j’ai bien compris. Mattéo est laissé à la porte des finales à la 6ème place tandis que je me place loin derrière à la 12ème place. Les résultats des qualifs ici.

Chez les filles, Stef parvient à rentrer en finale après un long séjour cubain où on imagine qu’elle n’a pas du trop travailler le style arkosien. Julie Aglaé fait honneur à la famille en étant de la partie, avec Anouck Evène, habituée des finales à Val de Grimpe et c’est Lisa qui décroche sa place en finale ! Dora Sulinger, que je ne connaissais pas complète la finale.
Océane qui participe malgré une angine arrive à la 6ème place, bien déçue de ne pas participer à la finale, et Roxane Durand en 7ème position, mais on sait tous qu’elle aurait sa place parmi les finalistes si ce n’est une appréhension légitime des suites de sa grosse blessure au genou !

On ne va pas s’attarder sur le déroulement des finales mais voici les grandes lignes.
Chez les filles, seule Stef sort le bloc 1, un skate suivi d’un réta sur module bien difficile. Lisa ne parvient pas à sortir le skate à cause d’un pied qu’elle ne parvient pas à envoyer assez loin.
Le bloc 2 est beaucoup plus facile et tout le monde le sort à vue, sauf Lisa qui prend tout de même la zone et Dora qui oublie (2 fois !) de valider un départ correct ).
Le bloc 3 est très physique et Lisa ne parvient pas à décoller sur le no foot. Stef prend la zone et à ce stade, on imagine que c’est elle qui va gagner mais c’est sans compter sur Dora qui fournit un superbe effort et tope le bloc ! Julie et Anouck prennent la zone mais ne parviennent pas à sortir du dièdre final.

Nous avons donc Dora qui remporte la victoire pour un tout petit essai de moins dans une zone devant Stef à une belle deuxième place. Au jeu des essais, c’est Anouck qui passe devant Julie et Lisa termine 5ème (mais rappelons qu’elle n’est que cadette 1).

Chez les garçons, Pierre brille de par son aisance et tope les 3 blocs à vue. Du grand Pierre, du grand spectacle. Et croyez-moi, ce n’est pas parce que les blocs étaient trop faciles ! Derrière, Théo sort également les 3 blocs mais il lui faudra 2 essais pour les blocs 1 et 2. Kev, à la ramasse dans les 2 premiers blocs dalleux, retrouve sa forme dans le dernier dévers et le tope à vue, ce qui le propulse à la 3ème place. Ben, à qui le style correspond bien en revanche, nous offre des combats comme lui seul en a le secret et accroche toutes les zones mais ne parvient pas à finaliser les blocs. Et finalement, Jules qui lui, abhorre les dalles et les petites prises, prend la dernière place des finales avec un doigt écharpé dans le dernier bloc ! Espérons que ce ne soit pas trop profond !

Et je termine cet article en remerciant Léa la directrice de ce nouveau blocpark, ainsi que toute la nouvelle équipe d’Arkose Nice qui nous ont fait un accueil chaleureux et à qui nous souhaitons une installation réussie, à Bruno le chef cuisto qui a dû avoir une soirée chargée, et bien sûr aux ouvreurs pour leur travail de qualité, à Rémi le speaker, au DJ et au photographe pour l’ambiance !

Et n’oubliez pas que la salle sera en mode journées portes ouvertes tout le week-end !

4h du mur : résultats !!

Hier soir à Besson s’est déroulée la première édition des 4h du Mur, organisée à l’occasion d’un changement intégral des voies. Ce sont donc 35 adultes et 7 ados qui se sont lancés dans les 44 voies ouvertes par Kévin, Bérenger, Sébastien et moi-même durant les vacances.

L’idée était simple : chaque réussite dans une voie rapportait 1000pts divisés par le nombre de réussites de la soirée. Et afin de ne pas forcément faire gagner les meilleurs, nous avons fait des équipes de 4 les plus hétérogènes possible.

Le constest a démarré à 18h30, sous la pression de certains participants particulièrement pressés. Au fur et à mesure, la salle s’est remplie tout en gardant sur un nombre de personnes raisonnable, ce qui a permis un bon roulement dans les voies.

Tout le monde a bien joué le jeu et je tiens à remercier vivement tous les participants pour l’état d’esprit au top et la super ambiance. Ça fait plaisir de voir quand les actions du club engendrent joie et cohésion. Je remercie particulièrement les ados qui ont bien géré l’envahissement de leur créneau par les adultes. Bravo les jeunes !

C’est donc avec un grand plaisir que je publie ici les résultats officiels de cette première édition des 4h du mur. Vous trouverez les résultats par équipes et individuels, ainsi que le tableau global pour voir vos performances. Je vais télécharger le topo sur le site juste après.

Résultats

La soirée s’est terminée sur une remise des prix un peu expédiée et on peut féliciter Cédric, Camille, Gautier et Jean pour leur victoire mais c’est vrai qu’ils avaient une équipe un peu balèze !

Bravo à Ismaël pour avoir sorti le 7a rouge, seule voie qui a rapporté 1000pts !

Et bravo à tous les autres, parce que je crois que tout le monde s’en est mis plein les bras !

On remettra ça sans faute l’an prochain.

Championnat de France de bloc jeunes à la Baconnière : résumé par Delphine

Le rencard est donné à l’aéroport de Nice vendredi dans la matinée pour nos cinq qualifiés au championnat de France de bloc jeunes.
 
Ne pouvant une fois de plus passer mon tour, je me propose d’accompagner nos jeunes grimpeurs du groupe perf dans cette charmante région verdoyante et en proie aux inondations.
 
Mais au fait c’est où La Baconnière ?
Lisa tente « en Normandie » juste au moment où un agent de l’aéroport lance un « bienvenue en Bretagne! ». Qu’à cela ne tienne, ce soir nous réviserons la géographie !
 
Après quelques péripéties qui resteront secrètes, chacun la sienne 😬, nous déposons nos valises chez Chris & Liz, au milieu de nulle part, au bord de la Mayenne en crue. L’accueil est chaleureux, le B&B cosy.
 
 
Pas moins de trois catégories participent à ce championnat avec Juliette en minime, Lisa, Océane et Mathias en cadets et Jules en junior, ce qui me vaudra quelques aller-retours de la maison à la salle pour les amener à la bonne heure ! Le confort des jeunes avant tout !
 
Samedi, très tôt, Juliette ouvrira le bal. Après un bon repas pâtes bolo, aidée des jeunes, nous filons sous les couettes. Nous réglons avec Juliette nos réveils à l’heure où blanchit la campagne, les copains ayant décidé de dormir encore un peu.
Le réveil est difficile. Quelques vingt minutes de route plus tard, dans le noir et la pluie, Juliette, encore endormie, pointe. Je récupère le précieux badge de coach qui me permettra d’évoluer à leur côté, afin d’hydrater et d’encourager. Malheureusement pour les méthodes, ils devront se débrouiller seuls… Dommage qu’ils n’aient pas pu bénéficier de l’expertise de leur coach pour cette échéance majeure de la saison.
Pour l’heure, l’échauffement est difficile. Ils sont nombreux dans cette catégorie à préparer leur corps à l’effort dans le petit espace réservé. Juliette hésite, je lui propose un peu d’aide.
Puis la compétition démarre. « Allez Ju, c’est ton premier championnat de France, fais toi plaisir. »
 
 
J’abandonne après une heure Juliette pendant sa prestation pour foncer récupérer les cadets, Jules s’offre encore un peu de repos. Il semble qu’il manque cruellement de sommeil 😉
 
Il est 12h45, les qualifications cadettes commencent.
Là encore ils sont fort nombreux à s’élancer dans cette catégorie et l’attente est longue entre les essais et les blocs.
La compétition se poursuit, je sers à boire, donne de la voix et tente de remotiver quand les essais infructueux s’enchaînent. C’est dur !
 
 
Entre temps, j’ai récupéré Jules qui file à l’échauffement. Il semble très confiant et motivé. Il sort aisément son premier bloc. Nous restons un peu pour l’encourager. Les blocs 5 et 6 lui résistent. Mais Juliette, qui vient de passer plus de dix heures en salle, capote. Nous laissons donc un Jules expérimenté à ses performances.
 
Dans la voiture, sur le retour, il me confiera sa déception mais il semble déjà tourné vers les championnats de diff qui approchent à grand pas. Enfin, si nous échappons aux restrictions qui se profilent avec la propagation de l’épidémie !
 
À la maison, le soir, après le partage d’un bon poulet riz curry, la pression retombe. Et c’est fou-rire sur fou-rire que nous les filles clôturons la journée et que je mets tout le monde au lit à 1h du matin !
 
 
Aujourd’hui, en attendant l’heure du retour, prévu en fin d’après midi, nous assistons aux finales cadets/cadettes dans cette incroyable salle de La Baconnière (de part son emplacement). L’ouverture semble au niveau des performances des jeunes meilleurs grimpeurs français qui nous offrent un magnifique spectacle.
Mais sonne l’heure du départ, nous reprenons la route sous un temps breton entre grosses averses et petites éclaircies.
Je termine l’article dans l’avion en pensant avoir partagé avec nos jeunes un très agréable moment. Même si les résultats escomptés n’étaient pas au rendez vous, l’échec reste formateur et l’expérience porteuse d’apprentissage. Il faudra encore travailler la force pour les uns, la souplesse pour les autres, la technique ou le mental ou encore apprendre à mieux s’échauffer. Mais tous se sont montrés motivés. Bravo à nos jeunes sportifs, sympas, joyeux et respectueux, une bien belle équipe perf !
Les jeunes respecteront l’engagement pris le premier soir en livrant ci-après leur ressenti, leur vécu, à la première ou troisième personne, chacun à sa manière, chacun son style en belles graines de champions !
 
Juliette :
Tôt le matin, c’est à Juliette de commencer. Elle a beaucoup de mal au début mais fini par sortir deux blocs et une zone. Elle se place à la 44ème position. Elle est déçue, elle trouve que le niveau des blocs était trop élevé (elles sont 40 filles à ne sortir que deux blocs). Mais elle espère tout de même pouvoir revenir plus forte au championnat de France l’an prochain.
 
 
Océane :
Après quelques essais décevants dans les blocs, Océane sort à vu le bloc 1 (une belle dalle). Ensuite, elle lâche des essais dans tous les blocs mais sans succès. Le circuit proposé était assez dur et son niveau n’a pas suffit pour plus toper même si elle a décroché 3 zones et a chuté la main dans un top. (Top ayant résisté à bien des minimes garçons le matin !)
Malheureusement elle termine 46ème et reste déçue. Elle souhaite tout faire pour s’améliorer d’ici la prochaine saison de bloc.
 
 
Lisa :
Les cadettes ont commencé la phase de qualification après un échauffement compliqué (tout petit pan pour beaucoup de compétiteurs) mais que l’on a fait du mieux possible.
Le niveau était très élevé, mêmes les plus fortes tombent dans les blocs « faciles ».
Comme d’habitude, il me faut un moment pour rentrer dans la compétition sans trop stresser et mes premiers runs sont démoralisants…
Au final, après avoir réussi le bloc 2, je valide 5 zones dans l’heure restante.
Je suis parvenue à tout essayer et à mettre beaucoup d’essais dans tout ce que je voulais, ce qui est positif mais il faut que j’apprenne à gérer mon stress et à ne pas m’énerver 😭
Je finis 42ème avec 1 bloc et 5 zones sur ce dur circuit de qualification, motivée pour entamer la saison de difficulté et pour faire mieux en bloc l’année prochaine.
 
 
Mathias :
Après un échauffement jugé efficace, Mathias se lance tout d’abord dans le Bloc 2. Il y avait beaucoup de participants qui souhaitaient réaliser le parcours mais ce choix semblait utile pour la stratégie de Mathias. La compétition avait débuté depuis une vingtaine de minutes et c’est enfin à son tour. L’essai n’est pas concluant, il choisit donc de changer de bloc. Ce jeune ne venant pas à bout du bloc 1 après trois tentatives décide (afin de relâcher la pression) d’aller au troisième bloc qu’il ne réussira également pas.
Durant l’ensemble des tentatives réalisées, il trouva que ses mains étaient humides malgré l’utilisation de magnésie. Le règlement interdit l’utilisation du sac à pof personnel, cependant il le prend et l’utilise afin de diminuer la sensation gênante qui le poursuivait depuis le début de la compétition.
Rempli à nouveau de motivation, il termine le bloc 2 au second essai et le bloc 1 au bout de cinq tentatives. Enfin le bloc 3 lui demande davantage de concentration mais finit par sortir au cinquième essai.
Il veut réussir quelques zones mais n’y parvient pas par manque de temps et de force musculaire (il ne faut pas se le cacher).
La 47ème place lui est donc attribuée. Un résultat satisfaisant qui ne peut qu’être amélioré.
 
 
Jules :
En fin de journée, c’est à Jules de s’élancer chez les juniors. Il grimpe correctement mais manque de souplesse et de réussite pour sortir tous les blocs. Il enchaînera 6 des 8 blocs proposés et terminera à la 10ème place mais ce ne sera pas suffisant pour rentrer en finale de ses derniers championnats de France de bloc chez les jeunes.
 
 
 
Une belle dixième place tout de même ! Nos jeunes ont montré dans leur récit beaucoup de déterminations pour l’avenir. Souhaitons leur bonne chance pour les futures compétitions.
 

Contest à Besson : les 4h du mur, 1ère édition !

Attention, événement majeur en approche !

Cette année, nous avons décidé de profiter du changement des voies sur le mur de Besson pour organiser une petite « compétition » amicale sous la forme d’un contest de voies. C’est quoi un contest de voies me direz-vous ? Et je vous répondrai : « C’est comme un contest de blocs avec des voies. » Et vous voilà bien avancés.

Le principe est fort simple. Toutes les voies sont accessibles à tout le monde et le nombre d’essais est illimité. Le score est comptabilisé sur la base de 1000 pts par voie divisés par le nombre de réussites et il faut gagner le plus de points possible MAIS

Parce qu’on ne veut pas que ce soit forcément le meilleur qui gagne, nous ferons ça par équipes de 3 ou 4 avec, dans chaque équipe, au maximum un fort. Qui est fort sera laissé à l’appréciation de l’intéressé, avec quand même une validation des équipes par les instances suprêmes parce que je connais des petits malins dans le club…

Si vous n’avez pas d’équipe, ne paniquez pas, inscrivez-vous quand même et on s’organisera. L’idée est qu’un maximum d’entre vous participe, quelque soit votre niveau. Vous ne serez même pas obligés de grimper avec vos équipiers.

Les essais se feront en moulinette (pour plus de sécurité et de facilité de gestion des cordes) et seront des essais secs (tu tombes tu descends), histoire de faire un roulement le plus rapide possible. On fera un système de tickets pour faire la queue dans les couloirs. Mais vous aurez le droit de faire un deuxième essai direct  en cas de chute avant de refaire la queue.

J’essaierai de maintenir un classement en temps réel afin de savoir combien vaut quelle voie à tout instant, pour ceux qui la joueront stratégique. #jejouemavie #CécileV

L’événement aura lieu à la rentrée, le mardi 3 mars à partir de 18h30 jusqu’à 22h00. Sont conviés tous les adultes du club, ainsi que tous les ados du cours de 18h30 à 20h00 qui pourront bien sûr rester jusqu’à 22h00 si le cœur et les bras leur en dit.

Merci de bien vouloir vous inscrire via le formulaire ci-dessous, comme d’habitude, histoire que nous puissions gérer l’affluence et les équipes. Et bien sûr, venez nombreux et détendus.

 

Championnat régional de bloc 2020

Ce week-end avaient lieu les championnats régionaux de bloc jeunes et séniors, dans la toute nouvelle salle de bloc de Digne. Cette étape est un événement majeur pour nos jeunes compétiteurs, puisqu’elle permet de se qualifier pour les championnats de France. Le club était représenté dans toutes les catégories de minimes à séniors. La compétition se déroulait sur 2 jours : cadets et juniors le samedi et minimes et séniors le dimanche.

Voici le résumé de Bastien pour la 1ère journée :

Le vendredi soir Lisa, Océane, Lucie, Jules, Pierre et Bastien sont donc partis accompagnés de Cécile en direction de Digne où après s’être perdus, trouver le bon hôtel a été assez compliqué !  

C’était aux cadettes Lisa et Océane ainsi qu’aux juniors Jules et Bastien de commencer la compétition le samedi matin.

Chez les filles les qualifications se déroulent plutôt bien puisqu’elles parviennent toutes les deux à toper 6 blocs sur huit ce qui leur permet de se qualifier pour les finales. Chez les juniors garçons Jules réussit à toper l’ensemble des blocs et prend donc la première place avant les finales, en revanche pour Bastien la compétition se passe moins bien, il sortira 4 blocs ce qui ne sera pas suffisant pour la finale.

IMG-20200201-WA0008

En fin de matinée c’est au tour de Lucie en junior et de Mathias en cadet de rentrer sur les tapis, Lucie manque malheureusement la finale à 1 bloc près, Mathias lui, venu faire un aller retour express dans la journée entre 2 révisions, passe de justesse.

IMG-20200201-WA0021

En finale l’après-midi Lisa et Océane terminent respectivement 3ème et 4ème, départagées par un bloc. Les 2 copines sont donc qualifiées aux championnats de France, tout comme Jules qui sort tous les blocs et remporte le titre de champion régional. Mathias tope 1 bloc et il finit 6ème, ce qui ne lui permet pas de décrocher son ticket pour les France.

20200201_181341

Résumé de la seconde journée, avec les minimes et les séniors (pas de représentants vétérans pour nous cette année) à suivre…