Archives par mot-clé : 2018

Infos rentrée 2018

Toutes les infos concernant cette nouvelle saison sont en ligne :

Horaires et tarifs 2018/2019

Il est d’ores et déjà possible (et nous vous invitons vivement à le faire sans attendre !) de nous envoyer votre inscription numérique :

Inscriptions 2018/2019

Pour les nouveaux adhérents (et pour les anciens adhérents jeunes qui n’auraient pas fait leur pré-inscription), merci de nous contacter par mail ou téléphone au préalable, car plusieurs cours jeunes sont déjà complets.

E-mail : uscescalade06@gmail.com

Section jeunes : Cécile 06 03 15 50 58 ou Jean-Luc : 06 69 62 70 45

Section adultes : Cécile 06 03 15 50 58 ou Alexis : 06 64 26 12 33

Nous serons présents au forum des sports de Cagnes sur Mer et de la Colle sur Loup le samedi 8 septembre (pour renseignements mais pas d’inscription sur place). Nous ferons ensuite des permanences inscriptions à Val de Grimpe les samedis du mois de septembre à partir du samedi 8 après-midi (avec portes ouvertes de la salle ce jour-là).

Les cours débuteront la semaine du 10 septembre.

A très bientôt !

STAGE GRANDES VOIES ADULTES – automne 2018

Et voila, c’est lancé….. Vu l’engouement pour les stages grandes voies des adultes, lancement d’un STAGE GRANDES VOIES ADULTES – automne 2018

Pour tous ceux qui n’ont pas pu venir en mai,
Pour tous ceux qui regrettent de ne pas être venu,
Pour tous ceux qui n’en ont pas eu assez à la Jonte,
Et pour tous les autres !

Vu les retours très positifs de bon nombre d’entre vous à qui j’ai proposé le projet de ce nouveau stage, notez dans vos agendas !

DATES
Du vendredi soir 28 septembre au dimanche 30 septembre,
Pour ceux qui peuvent se libérer le lundi, du vendredi soir 28 septembre au lundi 1er octobre.

DURÉE A LA CARTE
2 ou 3 jours, selon les possibilités de chacun
Il suffit de régler son inscription au minimum 15 j au préalable, pour nous permettre de réserver le camping et organiser les courses pour les repas.

TARIF
44 €/jour de grimpe, soit pour le WE-2 j = 88 €, pour 3 j (lundi en plus) = 132 €, comprenant les places de tente en camping 2*, la présence à minima d’un moniteur diplômé, les repas, y compris les petits déjeuners, du 1er jour de grimpe au midi du dernier jour de grimpe, les petits déjeuners traditionnels, le midi chacun pioche pour réaliser son pique nique, et repas du soir préparé.
NE SONT INCLUS ni le transport, ni le repas du vendredi soir et du dernier soir.

LIEU
La montagne SAINTE VICTOIRE à Aix en Provence.

ORGANISATION
– Arrivée au camping et implantation le vendredi soir, ce afin d’être opérationnels sitôt le samedi matin, et grimper 2 belles journées pleines, voir 3 belles journées pleines, pour ceux qui resteront le lundi.
– Camping 2*, avec option mobil home et/ou gite. Le coût supplémentaire est à la charge de chaque intéressé.
– Nous sélectionnerons un professionnel ayant une bonne connaissance du lieu de grimpe, afin de bénéficier de son expérience du terrain.

LOGEMENT
Considérant que grimper en grandes voies n’est pas synonyme de mal dormir, se geler, s’habiller en se contorsionnant, etc…. Le camping sélectionné donnera possibilité de loger en mobil home et/ou gite. Vous aurez tous les renseignements nécessaires.

RENSEIGNEMENTS auprès d’Hélène 06 10 27 62 67. N’hésitez pas à m’appeler.

Le stage ne concerne que les adhérents. Que ce soit au niveau de l’escalade, comme au niveau de l’hébergement. Le club ne gèrera rien concernant des conjoints, des enfants, ou des animaux de compagnie.

Votre réservation sera effective lorsque nous aurons reçu votre inscription en ligne et votre paiement après confirmation du nombre de jour (2 ou 3), à remettre en main propre à Sylvain ou AlexiX.

Nous vous espérons très nombreux, avec joie et bonne humeur, comme toujours.

Cordialement, Hélène

 

Liste des inscrits 

Tout à bloc 2018

Voici l’article et les photos de Sandrine :

En ce début de vacances, une grosse délégation de l’US CAGNES (eh oui nous étions plus nombreux que les Briançonnais) est partie se frotter aux blocs du Tout à bloc, compétition de bloc internationale mythique. Avec des candidats dans presque toutes les catégories, nous n’étions pas là pour faire de la figuration. De nombreux pays étaient représentés (Ukraine, Belgique, Russie, Italie, et même des grimpeurs américains en vacances sont venus nous défier). 

La journée commence par les poussins, ils ont de la chance car ça va rapidement chauffer en cette belle journée. 30 blocs s’offrent à eux et seul Max Bertone, intouchable cette année, les sortira tous. Ethan sortira 22 blocs et prend la 3eme place du podium.

La journée s’enchaine avec les benjamins, il fait chaud, très chaud, Emmie, Juliette et Adrien se battent comme des lions et s’en sortent honorablement à la 18, 20eme et  27eme place. 

Ça devient quasiment irrespirable quand les minimes et les cadettes filles entrent en piste. Pauline (de Harmonie Cimes dans le 84) qui partage la semaine avec nous décide de concourir sous le t-shirt de l’US CAGNES, tous ceux qui ne grimpent pas dans cette catégorie lui servent de staff (brosseur, teneur d’ombrelle, porteur d’eau, et Ethan de coach technique), ce qui lui permettra de se hisser à la 10eme place, juste devant Océane 12eme. Prune quant à elle surclasse les qualifications en terminant avec le double de points de la 2eme ce qui lui vaudra une place en finale avec les seniors samedi sous le feu des projecteurs.

Le ciel devient menaçant et les minimes et cadets garçons entrent en piste à 17H. C’est dur, très dur et 2 interruptions auront raison de leur bonne humeur. Nicolas finira même par achever sa cheville qui n’aura pas résisté à l’entorse faite il y a 3 semaines, il repartira sur un pied. Josselin, notre président de jury décide de reporter la fin de l’épreuve au lendemain matin.
C’est donc reparti pour 1h30 de grimpe sans Nicolas qui ne peut définitivement plus poser le pied par terre pour quelques jours. Avec seulement 4 ou 5 blocs empochés la veille sur 30, les garçons sont surmotivés et ça leur réussit. Ils sont très concentrés, certains en sortiront même 10 à 12 de plus pour se classer respectivement, 11 pour Mathias (1 américain, 1 russe et 1 italien ayant réussi à se classer dans le top 10), 15 pour Lenny, 15 pour Bastien, et une belle 25eme place pour Alexis pour sa 1ere participation à une compétition de cette envergure. Le meilleur minime garçon n’aura au final sorti que 19 blocs sur 30. Jules, tombé de son hamac et tout contusionné, préférera valider son stage de juge.

Pour terminer cette semaine, Prune au top de ça forme fait le show et remporte la finale en cadette le samedi.
En senior, Pierre est 13, Mattéo 23, Jules à peine remis 33, Antoine 64 et il faut noter la belle performance de Thierry en vétéran parmi les valides qui se classe 8eme.

En conclusion une belle semaine avec de la grimpe, des via ferrata, du rafting, de l’accrobranche et une belle douche au lac sous l’orage. C’est promis on reviendra l’année prochaine, peut être encore plus nombreux. clin d'oeil

Coupe de France – Briançon 2018

Ce n’est pas les vacances pour tout le monde ! En ce début de semaine avait lieu la coupe de France de Briançon jeunes et vétérans. Quelques participants de chez nous ont fait le déplacement :
– Lisa participe à sa première demi-finale et prend une belle 15ème place en minime
– Nico et Lenny terminent respectivement 17ème et 21ème en minime
– Prune prend sa place en finale et termine 8ème chez les cadettes
– Bastien termine 24ème tandis que Jules prend la 1ère place en cadet
– Pierre remporte également la victoire en junior

Bravo les jeunes !

Chez les plus vieux, Alexis et Cécile participaient à leur deuxième coupe de France en vétéran et finissent 12ème et 4ème (soit derniers en fait )

Bravo les vieux !

Tous les résultats ici.

Le lendemain, Thierry attaquait sa première coupe du monde handi !
On était tous avec lui, et il a décroché l’or ! C’était énorme !!!

Bravo Thierry ! Respect.

Et les compétitions haut alpines ne sont pas terminées, puisque cette semaine enchaîne avec le Tout à Bloc à l’Argentière, où une forte délégation de l’US Cagnes sera présente… Au programme le micro TAB mercredi pour les jeunes, un rassemblement sur blocs extérieurs jeudi à Ailefroide, le Jurassik vendredi pour les vieux, et l’open international de bloc samedi. Si vous ne savez pas où aller cette semaine, ça va être the place to be ! Et en plus il fait beau 🙂


 

Sortie de fin d’année à la Bagarée

Une fois n’est pas coutume, je laisse la plume à notre poète Jérôme, qui nous fait revivre la dernière sortie club de l’année à travers ses envolées lyriques :

C’est au petit matin dans la fraicheur de la rosée que nos encadrants bienveillants repérèrent les voies qu’ils allaient nous proposer dans la journée. Efficace, en quelques mouvements habiles, l’équipe installe une, deux trois, et rapidement dix-neuf cordes, et voici nos voies équipées, prêtes à accueillir les premiers grimpeurs. Tapis au fond du chemin de la Bagarée quelques courageux répétaient depuis déjà de longues minutes quelques voies, histoire de ne pas paraître ridicules devant les copains qui ne tardèrent pas à arriver.

On se retrouve, on se salue chaleureusement et allez, les premiers casques sont distribués, les premiers baudriers sanglés. On vérifie les nœuds d’encordements, les assureurs et la journée est lancée. Nous nous partageons le mur de la Colle sur Loup avec le CAF Cannes, on se partage les voies, on s’échange des conseils sur les mouvements, bref la convivialité des grimpeurs … Mais peu importe ! On est plus nombreux !

Sous l’œil bienveillant des BE et des anci … plus expérimentés, les cordées s’enchainent, se heurtant aux difficultés naturelles de la grimpe, mêlées à la patine ô combien agréable de la paroi. Parents et enfants en profitent pour vivre un moment convivial sous le ciel clément de ce début de journée. Un conseil sur le positionnement d’un pied, un ajustement sur les manipulations d’assureur et la matinée s’écoule pour laisser place au moment du déjeuner. Chacun s’installe sur un bout d’herbe pour les plus chanceux ou de caillou pour les autres, les BE vont pouvoir un peu respirer avant de repartir de plus belle pour l’après-midi.

Bien vite s’installe la traditionnelle tyrolienne au-dessus du Loup. Pas assez tendue pour les uns (hé bé oui hé ! faut que ça va vite !), juste comme il faut pour les autres (hé bé oué hein ! faut que ça mouille le short quand on passe dedans l’eau !) mais l’équipe est bien rodée ! On ne serait pas entourés d’arbres qu’on se croirait à l’usine : ça équipe le treuil (humain certes mais ça marche très bien) au sol, ça tracte les chers têtes blondes (hé bé oué même sous le casque on devine le blond) sur la terrasse de lancement, ça sécurise les pitchouns au départ de la tyrolienne, et ça accueille tout ce petit monde de l’autre côté de la rivière les pieds dans l’eau. Pendant ce temps-là d’aucuns se perdent dans les 6C croyant transpirer dans du 6A … Allez savoir… la lecture des topos sûrement ! Chacun s’est trouvé un projet pour la journée. Tout le monde y trouve son compte et prend du plaisir dans sa grimpe entouré des copains, de toute façon comme disait Michel Sardoux : « de 4a à 9C elle court, elle court, la rivière insolente qui unit sur sa roche les cheveux blonds, les cheveux gris ».

Crack ! « euh … on va peut être pas la retendre de suite la tyro… ». « Tu crois ? –Crack !- Euh oui mais non tu as raison on ne va pas la retendre de suite … on va plutôt ranger hein ?!! ».

« Crack » ! Encore un ! Cette fois c’est sûr, c’est le tonnerre qui craque au loin, il est temps de plier bagage.

Et oui c’est la pluie qui aura finalement le dernier mot de cette journée. Finalement elle aura été un peu le reflet de notre année. Un peu la panique le matin pour la préparation, magnifique et pleine de partage dans son déroulement, et une goutte de pluie chemine sur notre joue le soir comme pour marquer l’émotion d’une journée finie. Hé ho ! Relax, ça va on se revoit à la rentrée, passez un excellent été !!!

Vous trouvez que ça manque de photos ? Nous aussi ! Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire, envoyez-nous les vôtres : uscescalade06@gmail.com

 

 

Résumé des championnats régionaux de difficulté PACA 2018

Le week-end dernier avaient lieu les championnats régionaux de difficulté où s’opposait une grosse centaine de grimpeurs de toute la région PACA, les meilleurs d’entre eux venant chercher leur qualification aux championnats de France.

C’est Marseille qui accueillait la compétition, dans la salle atypique de la Boîte à Grimpe, avec son arche caractéristique installée au cœur de bâtiments anciens, un peu déroutant au premier abord, mais on se met vite dans l’ambiance.

Le samedi, ce sont les catégories cadets et juniors qui s’affrontaient. 5 jeunes du club avaient fait le déplacement (relativement court, pour une fois!) : Lucie et Prune en cadettes, Jules et Bastien pour les cadets, et Nicolas H. chez les juniors.

Il s’agit d’un championnat régional et le niveau des voies proposées est donc bien relevé. Ce sera un peu dur pour Lucie, qui enchaîne sa première voie, monte assez haut dans la seconde, et tombe à mi voie dans la dernière voie de qualif. Ce ne sera pas suffisant pour passer en finale, mais elle termine à une honorable 10° place.

Prune de son côté mène le jeu dans le haut du tableau, au coude à coude avec Lola d’Harmonie Cimes. Elles sont à égalité parfaite à l’issue des qualifications avec 2 voies sorties et la dernière toute proche, et atteindront toutes les deux la même hauteur en finale… C’est donc le chrono qui les départagera, et Prune devra se contenter de la seconde place, pour 8 secondes d’écart.

Chez les garçons, ils sont 6 à sortir leurs 3 voies de qualification, dont Jules dont on en attendait pas moins. Bastien tire également bien son épingle du jeu et parvient à accrocher la dernière place en finale. Il ne parviendra pas à grappiller quelques places supplémentaires sur la voie de finale et termine 8°, tandis que Jules finit 1er, laissant ses concurrents directs à quelques prises derrière lui.

Du côté des juniors, Nicolas était notre seul représentant, Pierre étant au Portugal sur une coupe d’Europe de bloc (où il empoche une très belle 5° place au passage). Il termine 4° de la compétition, malheureusement pas suffisant pour lui assurer la sélection au championnat de France.

Le dimanche, place aux minimes, séniors et vétérans.

Du côté des minimes filles, seule Lisa était présente pour l’US Cagnes, tandis que chez les garçons on retrouvait Lenny, Nicolas I. et Joseph.

Aujourd’hui encore les voies sont exigeantes et ce sera compliqué pour Joseph qui termine 23ème, dans cette catégorie où il y a vraiment du lourd ! Nos deux autres garçons s’en sortent plutôt très bien puisqu’ils passent tous les deux en finale. Lenny, après avoir topé ses 3 voies de qualif monte presque au top de la voie de finale et termine 2ème. Nicolas chute 2 prises plus bas et finit au pied du podium, mais ce sera suffisant pour la sélection, tous les deux seront aux championnats de France !

Lisa quant à elle est venue en visant la place en finale, elle arrive à grimper sans trop de pression et propre, et ça paye puisqu’elle termine 5° des qualifs. Elles sont 9 en finale et la voie à la lecture compliquée peut être assez piégeuse, mais elle s’en sort bien et monte assez haut dans la voie avant de tomber sur un clip sans trop comprendre pourquoi. Elle finit 4°, un petit plus la privant du podium et de la qualif aux France, mais c’est l’expérience qui rentre…

Chez les adultes, pour une fois nous étions 3 à nous être motivés (il paraît qu’on fait gagner des points au club parce que chez les vétérans il n’y a pas foule…) : Thierry, en préparation des championnats de France handisport, Alexis et moi-même. Les hommes ont les mêmes voies que les minimes garçons et les femmes les mêmes que les minimes filles, bref c’est pas rando ! Du côté des vétérans hommes, ils ont beau être vieillissants, la concurrence est rude. Alexis et Thierry topent tous les deux leurs 2 premières voies de qualif, et Thierry arrive à avancer pas mal dans sa voie 3, tandis qu’Alexis tombe plus bas après un beau combat en apnée dans cette voie bien exigeante physiquement. Ils se qualifient quand même tous les deux en finale. A l’issue de la finale, Thierry monte sur le podium à la 3° place et Alexis, toujours un peu stressé en compétition mais y a du progrès, finit 5°.

Chez les femmes, 6 vaillantes et courageuses concurrentes s’affrontent dans la bonne humeur (on n’a pas vraiment d’enjeu majeur au niveau de la compétition !) et le niveau est plus disparate. La voie 1 est rando, ça sort sans problème, la voie 2 est une jolie dalle à croûtes qui finit par un toit, j’arriverai à accrocher le bac final sans parvenir à clipper le relais (note personnelle : après un jeté aux départementaux, un toit pour les vétéranes, je pense que les ouvreurs ont un petit côté sadique quand même…) et la voie 3 est bien dure, je ne monterai pas très haut. Je finis 2° des qualifs, et je conserve cette place à l’issue de la finale.

Dans la catégorie sénior, seule Prune concourrait pour le club, Sébastien grimpant sous les couleurs d’un autre club (le traître !) et Jules n’ayant pas réussi à se faire inscrire pour cause de délai dépassé.

Pour Prune, c’est à peu près le même topo que la veille : elle sort ses 2 voies de qualif, la voie de demi-finale, de même que Lola (on prend les mêmes et on recommence), ainsi que Kenza de l’AS Grimper. La voie de finale est impressionnante, avec des mouvs spectaculaires. Prune est la première à réussir à négocier le passage avant le toit, mais deux concurrentes restent encore à passer : Lola tombera plus bas, mais Kenza ira plus loin. Prune termine donc comme chez les cadettes à la seconde place, et se qualifie également pour les championnats de France sénior ! Bravo !

Chez les hommes, la finale sénior est exclusivement composée de jeunes surclassés, et Seb finalement plus si jeune se classe 10ème, aux portes de la finale.

Au final un bilan plutôt positif de ce week-end, avec de bons résultats et plusieurs qualifiés pour les championnats de France : Lenny et Nicolas en minime, Jules en cadet, et Prune en cadette et sénior.

On a pu apprécier de belles ouvertures bien calibrées, et un superbe spectacle dans les finales séniors en particulier, chapeau à l’équipe d’ouvreurs.

Un grand merci également à toutes les personnes qui se sont mobilisées pour la réussite de ces championnats régionaux, avec une mention spéciale chez nous à Alison qui a jugé tout le week-end, Olivier C. en assureur, de même que Jules qui à défaut de pouvoir grimper, a assuré toute la journée de dimanche.

Retour à Marseille dans 2 semaines, pour une prochaine étape de coupe de France sur le mur de Luminy…

Les résultats complets de la compétition sont ici.

Quelques photos du dimanche (merci Isabelle !) :

Et de très nombreuses autres photos du week-end grâce à Vincent, à retrouver sur notre page FB.

Coupe d’Europe de bloc en Autriche

Stage de Pâques dans les Alpilles, des jeunes au top !

La semaine dernière, une vingtaine de jeunes du club avaient mis le cap vers les Alpilles, pour profiter de 5 jours de grimpe en falaise, encadrés par nos dynamiques moniteurs Sylvain et Sébastien, et accompagnés de quelques non moins dynamiques mamans (Isabelle, Delphine et moi-même).

Nous étions prêts à tirer au sort ou lancer des gages pour savoir qui allait se charger de faire le résumé du stage jeunes… mais Charlotte, toujours prête à rendre service, nous a devancés et nous la remercions très vivement pour cet article !

Jour 1, lundi 23 avril 2018

Après avoir réussi à rentrer tous les bagages dans les deux mini-bus, nous voila partis pour 5 jours de stage ! Après 2h30 de route, on arrive au camping de la Vallée Heureuse (c’est prometteur !).

Ensuite, c’est opération montage de tentes et installation du campement. Un peu laborieux, mais on gère !

IMG_3281

 

L’après midi, on va escalader au Secteur Notre-Dame de Beauregard, juste au dessus du camping. Nous sommes allés au mur du 4 et au mur du 6, il y en a pour tous les niveaux ! Après quatre bonnes heures de grimpe, on redescend au camping, et c’est semoule-côtes de porc pour la colonie !

Au son de la guitare et des chants des adultes, tout le monde s’endort, ravi de cette première journée…

Jour 2, mardi 24 avril 2018

Grosse chaleur à Aureille aujourd’hui ! Après un bon tartinage de crème solaire pour tout le monde, on commence la journée de grimpe. On a une super vue sur les montagnes alentour.

20180424_101633

En début d’après-midi, on reprend la voiture et on se dirige vers les Baux-de-Provence. En chemin, on s’arrête à une fontaine : toutes les gourdes sont à vide. Sur l’exemple de Sylvain et Sébastien, on part en bataille d’eau géante. On repart trempés, mais bien désaltérés !

On trouve un endroit pour goûter pas très loin des Carrières de lumière, au dessus du village. Ensuite, on va visiter les carrières. C’est en souterrain, donc on est bien au frais. Il y a des projections des œuvres de Picasso sur la pierre, et Océane et Lisa nous font une petite démonstration de danse sur la musique de fond.

IMG_3407

Après la douche et les pâtes bolo, on fait quelques parties de loup-garou, un peu bruyantes cependant même quand le village dort…!

Jour 3, mercredi 25 avril 2018

En ce milieu de séjour, nous nous octroyons une journée un peu moins intensive…

Le matin, direction Cavaillon pour la via ferrata et la via souterrata, sous le soleil toujours au rendez-vous. Le premier groupe dirigé par Cécile arrive après environ deux heures de via, et le deuxième un peu plus tard. Nous mangeons à l’ombre d’un arbre, puis rentrons au camping.

20180425_121400

L’après-midi, les plus courageux sont allés grimper sur les voies un peu plus dures au Secteur du canal près du camping pendant que les garçons allaient au lac et les filles à la piscine. L’appareil photo waterproof de Sylvain à été envahi par les photos dans la piscine !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après un bon repas riz et poulet curry, tout le monde dans la tente et au dodo !

Jour 4, jeudi 26 avril 2018

Aujourd’hui c’est journée escalade. Nous avons choisi le Secteur de la prairie à Mouriès. Sur le chemin, les filles ont réécrit les paroles de la chanson du club. Après de nombreux allers retours sans trouver le chemin ( « à la recherche de la falaise, on va tous faire un malaise »), nous avons enfin rejoint le site où les voies étaient ombragées (et ventées !).

IMG_3465

 

Dans de la pure dalle et avec un équipement un peu espacé, les moniteurs ont préféré installé la plupart des moulinettes pour que chacun puisse grimper en se faisant plaisir.

Pour le dernier repas au camp, c’est soirée pizzas, histoire de rassasier les appétits les plus féroces.

Jour 5, vendredi 27 avril 2018

Ce matin, pliage de tente pour la compagnie ! Nous n’avons pas eu de soucis pour le rangement, et nous sommes partis à 10h pour grimper au secteur de la Vallée Heureuse, sur le spot Actors Studio.

C’est le cinquième jour de grimpe, mais les jeunes ont encore des réserves et enchaîneront les voies jusqu’au dernier moment !

Après cette dernière journée de grimpe à Orgon, le séjour s’achève et tout le monde rentre chez soi, bien fatigué mais la tête remplie de bons souvenirs !

Coupe de France de difficulté et de vitesse de Bischwiller, 14 et 15 Avril 2018

Le week-end dernier Bischwiller accueillait la Coupe de France jeunes de difficulté et de vitesse, voici le résumé vu par Alison, la maman de Prune et Nicolas :

Le club Altitude 137 organisait sa première coupe de France et a tout mis en œuvre pour assurer aux compétiteurs et accompagnateurs un weekend splendide. En raison d’un stage de l’équipe de France, de nombreux forts grimpeurs étaient absents dans toutes les catégories.

Journée de Samedi : qualification de diff et épreuve de vitesse

Les 4 jeunes de l’US Cagnes (Jules, Prune, Lenny et Nicolas) topent les 2 voies de qualifications avec facilité, voire avec une certaine esbroufe (comme Nicolas qui fait le show pour la vidéo).

En fin de journée démarre l’épreuve de vitesse à laquelle Jules et Nicolas ont décidé de participer… pour s’amuser. Et ils se sont vraiment amusés. Jules, avec ses nombreux « copains », a mis la salle en ébullition quand Nicolas a fait ses essais sur la voie du record (raccourcie de quelques mètres). L’ambiance sur cette épreuve est frénétique, bien sûr, mais aussi très joviale. Le nombre de participants était important et les organisateurs ont décompté 388 runs au total dans la soirée. Nicolas et Jules tiennent le coup jusqu’en ¼ de finale, ils améliorent leur temps à chaque passage. Nicolas se classe 5ème minime et Jules 8ème cadet. Bravo ! Pour une première, ils nous ont épatés. Il est 22h30 quand nous quittons Bischwiller à l’issue de leur dernier run.

Les ouvreurs attendront la fin de l’épreuve de vitesse pour monter les voies de demi…jusqu’à 3 heures du matin. Le pied du mur est transformé en dortoir…

Journée de Dimanche : les demi-finales

Jules sort sa voie de ½ finale avec aisance et il se place en 1ère position pour les finales.

La voie proposée aux minimes est un enchainement de grosses boules placées dans un dévers. Lenny et Nicolas chutent au même endroit, pas très haut et nous avons tous pensé que l’aventure s’arrêtait là pour eux. Finalement, ils prennent la 6ème place ex-aequo et se qualifient pour une finale composée de 13 grimpeurs.

La voie des cadettes est tout en équilibre et réta qui sélectionnent dès le démarrage. Prune grimpe bien, passe les premiers pas et monte très haut dans la voie. Elle prend la 8ème place.

Journée de Dimanche : les finales

Prune est la 1ère des 4 à grimper. La voie lui semble très difficile, et cela se confirme : c’est dur dès les 1ers mouvements. Elle prend finalement la 5ème place, un peu déçue d’être tombée si bas dans la voie.

Le suivant est Jules, il grimpe vraiment bien et passe les 3 minuscules prises sur volume que personne n’avait réussi à négocier. Son regret : ne pas être arrivé jusqu’au jeté… Il prend la 1ère place. Bravo Jules !

Les minimes homme ont la même voie de finale que les cadettes.

Nicolas est le 3ème à s’élancer. Il grimpe bien, se fait une belle frayeur en clippant une dégaine au niveau de ses chevilles. Il tombe haut dans la voie, à bout de force. Il a vraiment tout donné, il dit qu’il était mal dans chaque mouvement dès le tout début de la voie. Nico finit 3ème.

Lenny manque son départ : il cherche plusieurs solutions pour atteindre la 1ère pince qui est loin. Mais son pied glisse. Quelle déception ! Nous sommes tous frustrés de ne pas savoir ce qu’il aurait pu faire de cette voie vraiment exigeante.

Pour finir, je souhaite rendre hommage aux organisateurs, ouvreurs, juges, bénévoles qui œuvrent pour que les jeunes puissent briller sur les murs de compétitions. Je tiens à remercier US Cagnes qui a financé ce déplacement et Cédric qui incite les jeunes à se surpasser en entrainement et leur permet ainsi de donner le meilleur d’eux même en compétition. Merci à tous.

Retour en détails sur le championnat de France jeunes de bloc 2018

Après l’annonce en avant-première du titre de champion de France pour Pierre, voici le résumé complet de ce week-end par Cédric, le coach, comme si on y était !

Pour cette édition direction la Baconnière en Mayenne avec 7 représentants du club : Lenny Cohendet, Pierre Le Cerf, Jules Marchaland, Nico et Prune Inzerilli , Lorna Aïssaoui, Mathias Chandy et un autre jeune du club du COV, Jules Astier qui profitera de notre déplacement pour se joindre à nous.

JOUR 1 – 8h30 :

C’est parti pour 3h30 de qualifications avec 8 blocs à réaliser en 5 essais max. Cool, les blocs sont assez variés et ne se croisent pas, ce qui permet aux compétiteurs de mettre plus facilement des essais. Les 3 minimes garçons (Nico, Mathias et Lenny) ont du mal à se mettre dans le rythme imposé par l’intensité des blocs. Ces derniers sont durs et il faut la niaque pour les réussir. Tous les 3 enchaînent le B1 assez facilement. Lenny et Nico cochent également le B4 typé physique comme à la maison. Seul Nico validera un bloc de plus avec le B3 assez exigeant en tenue de prises et placements. Mathias se classera 45ème, Lenny 34ème et Nico 25ème. Résultats un peu décevant pour eux et notamment Nico et Mathias qui avaient auparavant mieux perfé sur les coupes de France cette saison. Une compet qui va leur faire engranger de l’expérience, et leur permet de se rendre compte de l’exigence du haut niveau. Allez les garçons, vous avez les moyens de jouer le haut du classement mais il faut encore plus s’investir à l’entraînement car les autres jeunes bourrinent fort en minime.

 

Pour Lorna ça commence bien avec B3, B6 et B2 avalés au premier essai. Ne réalisant pas le B4 au premier coup suite à une mauvaise méthode, elle le cochera au coup suivant après avoir vu la solution trouvée par d’autres filles. Malheureusement gros manque de réussite dans B5 où elle est à un cheveu de tenir la dernière prise à son premier essai puis à son dernier aussi. B8 ne lui sourira pas non plus et elle échoue deux fois à l’ultime mouvement. Grosse déception dans B1 pourtant pas très dur physiquement mais où il fallait résoudre un gros mouvement de déséquilibre. Le B7 nécessitait une bonne coordination et une bonne maîtrise des jetés ce qui n’est pas le point fort de Lorna et elle n’a pas réussi à s’exprimer dans ce bloc. Elle termine 19ème de ce championnat. Quelques regrets pour elle qui peut faire beaucoup mieux. Elle aura tout donné et fait de beaux essais mais c’est la compet, parfois ça marche et d’autres fois… Les progrès tant physiques que psychologiques sont là, les faiblesses vont se corriger et ça va finir par payer pour elle.

JOUR 1 – 12h45 :

Début des qualifications des cadets / cadettes. Prune est dans un bon jour. L’envie et la forme sont là et le style des blocs lui va plutôt bien. Elle tope B1, B2, B3, B4 au premier essai. Elle trouve les ressources pour valider le B8 à sa dernière tentative. Le gros jeté du B7 et les micros prises de B6 seront trop durs pour elle ce jour-là. Le B5 tout en placement aurait pu passer mais elle n’a pas eu le temps de mettre ses 5 essais. Dernier mouvement ultime pour ce bloc qui n’aura pas connu beaucoup de réussite. Félicitations à Prune qui empoche une très belle 13ème place qui est à ce jour sa meilleure performance sur une compétition nationale.

Chez les garçons, Jules a du mal à se canaliser et à se concentrer sur les bonnes choses. Il réussit au premier coup B2 et B4. Il lâchera un essai dans un B1 bien difficile. Le « skate » de B5 lui demandera 3 essais. Mais ses nerfs ont failli craquer dans le B3 où il zippa à plusieurs reprises. Les prétendants à la finale sont nombreux, le niveau est très serré et le moindre bloc où zone peut créer de gros changements au classement. Jules ne croit pas assez en ses chances en bloc et laisse échapper les zones des 3 blocs restant. Il rend sa fiche avec 5 blocs en 11 essais et 5 zones en 8 essais. Le changement de règlement cette année qui valorise les zones avant les essais permet au dernier qualifié en finale de rentrer avec 5 blocs en11 essais et 7 zones en 17 essais. Voilà deux zones pour une finale qui place sans cela Jules en 9ème position. Et oui les détails et la détermination ont une grosse importance en compétition.

JOUR 1 – 17h30 :

Départ des juniors avec Pierre en forme qui veut absolument intégrer la finale. Il randonne le B3 et B4. Il lui faut deux essais pour B7 qu’il réalise dans la douleur, mais la réussite est là. Le « skate » du B5 ne lui pose pas de problème. Il passe aussi le B1 du premier coup. Dans le B6 qui est un bloc difficile il coche la zone à son premier essai mais échoue plus haut. Ensuite il fait un « essai de merde » sur ce bloc. Alors direction B2 pour le moral. C’est un bloc de chamoniard où il faut coincer la main entre deux volumes. Pas facile pour un Niçois plus à l’aise sur colonnettes. Il aura besoin de deux essais pour le réussir. Il valide ensuite la zone du B8 du premier coup. 6 blocs en 8 essais et 8 zones en 9 essais c’est déjà pas mal et ça suffit peut être. Il reste alors 4 essais dans B8 et 3 dans B6 donc largement de quoi empocher les deux blocs. Ce n’est pas encore le moment de calculer alors un petit coup de « motivex » et Pierre se sort un peu les doigts du…… pour cocher B8 au quatrième essai. Les trois essais dans B6 seront infructueux et il termine 4ème des qualifs avec 7 blocs et 8 zones. Gros niveau junior où tous les finalistes cochent au moins 7 blocs. Comme quoi il ne fallait pas trop cogiter !!!!!

Notre ami du COV Jules Astier s’est donné et réalise 3 blocs et 3 zones en 10 essais et termine 39ème de ce championnat

JOUR 2 : JOUR DE CHAMPION !!!!

Top départ junior à 15h30 et bravo à l’organisation qui a respecté les horaires tout au long du week-end. Après 3 crêpes, un gros café et un bon échauffement, Pierre revient de la lecture avec beaucoup d’enthousiasme car les blocs lui plaisent. Cool, car en finale il faut être joueur, l’envie et la détermination ont une part très importante pour la perf. Finale de rêve pour Pierre qui coche le B1 au troisième essai à 7 secondes de la fin du temps. Belle entrée d’autant qu’ils ne seront que deux à le valider. Puis il s’octroie le B2 au premier essai mettant la pression aux autres concurrents et fait alors un gros pas pour le podium. Enfin magique, Pierre se déchire et sort également le B3 du premier coup. Cette fois ci c’est sûr il sera 1er ou 2eme. Finalement personne d’autre ne viendra à bout de ce bloc et Pierre devient alors le CHAMPION DE FRANCE DE BLOC JUNIOR 2018. Bravo Pierre c’était génial !