Archives par mot-clé : compétition jeunes

Championnat de France Poussins Benjamins

Voici le résumé de Sandrine suite au Championnat National Poussins Benjamins :

Pour le dernier WE de juin, sous une chaleur caniculaire sur le bassin Lyonnais, les 2 concurrents du club sélectionnés pour le championnat de France poussin/benjamin (Ethan et Juliette) ont vaillamment défendu leur chance.
La compétition démarre le samedi matin de bonne heure avec la difficulté, heureusement pour Ethan et Juliette, ils sont dans la 1ere vague, ils évitent ainsi la chaleur écrasante de l’après midi. Les voies sont très difficiles même les minimes venus les tester la veille se sont cassés les dents dessus.

Au final chez les benjamines filles, il n’y aura qu’un TOP sur la voie 3 et la voie 4, ouvertes en 8A, c’est Oriane BERTONE qui surclasse une fois de plus ses adversaires, Juliette quant à elle, clippe sa dégaine trop tôt dans la voie 2 et s’emmêle dans la corde, ce qui la fait chuter prématurément. Sur la voie 3 et la voie 4, elle ne dépasse par le premier tiers de la voie comme 80 % des candidates. Elle finit donc cette première journée à la 37eme place avec des regrets. 

Chez les poussins garçons Ethan sort ses 2 premières voies sans vraiment de difficulté, la voie 3 semble faite pour lui mais un pied mal appuyé le fera zipper à la sortie du dernier toit à 4 prises de la fin, la voie 4 qui est du 7C ne verra que 2 concurrents au sommet, et Ethan chute également à la sortie du toit. 

En cette 2eme journée de compétition, Ethan lâchera 6 essais avant de sortir son 1er bloc, il finira par en sortir 5 et 1 zone en 12 essais mais son trop grand nombre d’essais lui coûtera la tête du classement, il se classe 12eme des blocs.

Juliette quant à elle, un peu stressée par l’événement, fera un mauvais départ sur 1 bloc et lâchera un essai dans le bloc 4 par manque de conviction en ses capacités, elle se classe  tout de même 17eme de l’épreuve.

Ethan n’ayant plus rien à perdre fera de beaux runs en vitesse qui lui permettront de se classer 4eme, il remontera donc à la 7eme place du classement général, à quelques places de ses copains et loin derrière Max BERTONE (le petit frère d’Oriane), décidément les réunionnais avec leur 6 entrainements par semaine étaient intouchables encore cette année.

Juliette ayant du mal avec le système électronique de faux départs est passée à coté de sa compétition de vitesse, elle finira 36eme au classement général en ayant engrangé une belle expérience.

Les résultats complets ici.

Pierre au Portugal

Pierre a participé à la coupe d’Europe de bloc le 5 et 6/5 à Soure au Portugal, une compétition qui a bien réussi aux français puisque 17 passent en finale.
Pierre se qualifie en finale en ayant sorti 6 blocs et 7 zones sur 8 possibles, et sort ainsi 8ème des qualifications.
Il remontera à la 5ème place en finale en ayant sorti 1 bloc sur les 3 proposés. Encore un très beau résultat au niveau européen, bravo !

1er championnat régional de vitesse

Le samedi 20 avril dernier s’est déroulée la 1ère édition du Championnat régional PACA de vitesse 2018 sur le mur de Luminy à Marseille, compétition ouverte aux catégories benjamin à vétéran.

Juliette était la seule représentante de l’US Cagnes.

La compétition s’est déroulée en deux étapes : voies classiques avec des manches de qualifications, demi-finales et finales et voies du record sur le même principe, qualifications, demi-finales et finales.

Les participants n’étaient pas nombreux pour cette première mais la qualité était là, tous ont pu faire un maximum de runs et profiter des voies de vitesse.

Juliette se classe deuxième en voies « classiques » et deuxième également sur la voie « du record », elle repart avec deux médailles !

Honneur à la séance d’entraînement spéciale vitesse à Bréa et bravo aux coachs.

Coupe d’Europe de bloc en Autriche

Open poussins benjamins de Grenoble

Pour cause de vacances, Ethan était le seul représentant du club a avoir fait le déplacement à Grenoble ce WE pour l’open poussin/benjamin.
Comme toujours en Savoie un beau mur de diff avec des toits attendait les compétiteurs.
Le format  était celui des futurs championnats de France : bloc, difficulté, vitesse, alors forcément, cela a attiré du monde.
Quelques 190 grimpeurs et grimpeuses étaient venus pour en découdre et les meilleurs poussins du moment étaient là, venus de Savoie mais aussi de Massy ou de Valence pour se préparer pour fin juin.

Ethan a commencé sa compétition par la vitesse, qui n’est pas son point fort, comme tout le monde le sait…
Très appliqué, il a quand même réussi de beaux runs, même si un faux départ de son concurrent, lui a fait loupé son dernier essai.
Il se classe tout de même 5eme de la vitesse, avec 5 candidats en dessous des 10 secondes, la compétition est lancée. 

Dans une atmosphère de franche camaraderie, la journée se poursuit, une toute petite salle de bloc avec 4 blocs (2 très facile et 2 difficiles) ne permettra de départager les 4 premiers concurrents et ils seront 5 à sortir toutes les voies de diff malgré quelques frayeurs pour certains.

Ethan finira donc sa compétition à une honorable 4eme place, car ses places d’aexequo en diff et en bloc lui font marqué moins de point que la vitesse où il n’y a pas d’aexequo.

En conclusion, une bonne journée de grimpe, une ambiance et une organisation au top. 

Coupe de France de difficulté à Aubenas

Après les lointaines étapes de Riom et Bischwiller, Aubenas c’était presque la « porte à côté ». Pour autant, pas de grasse matinée et dès 7 heures, samedi matin, toute l’équipe était prête à en découdre. Une belle météo, une superbe salle, un accueil vraiment sympa et l’ambiance habituelle de ce niveau de compétition, il n’en fallait pas moins pour donner à chacun l’envie de se faire plaisir.

Pour cette première journée, chez les minimes Lorna finira sans trop de difficulté ses deux voies de qualification. Lisa quant à elle après une première voie enchainée sans peine échoue à mi-chemin de la deuxième longueur et de façon assez inattendue sur un volume que ne semblait pas poser trop de problème. L’accès en demi lui échappe. Lorna assure.

Pour les minimes garçons, l’accueil était plus musclé sur des itinéraires franchement déversants. Mais cela convenait bien tant à Lenny qu’à Nicolas qui s’en tirent très honorablement et se qualifient sans trop de difficultés.

Chez les cadettes, l’aisance et la puissance de Prune nous étonnent une fois de plus (ou ne nous étonnent plus !). La concurrence était rude mais l’accès en demi est assuré.

thumbnail_P1110371

Côté cadets, la première voie donne du fil à retordre à bon nombre d’entre eux. Jules et Bastien sauront trouver la solution. En revanche grosse surprise dans la seconde ou l’un comme l’autre échouent dès les premiers mouvements. Ils ne seront pas les seuls et ne gagneront leur place en demi que grâce au fait d’avoir validé leur dernière prise (un + qui fait du bien !).

Moins chanceux, peut-être encore blessé et moins en forme, Nicolas est écarté de la demi après avoir été mis en difficulté sur les deux longueurs. Il faut dire que pour cette catégorie, rien ne semblait facile.

P1110382

Après un MacDo de circonstance, tout le monde se retrouve dès 20 heures 30 pour assister aux finales senior et rêver à un bel avenir. Les meilleurs sont là. Superbes démonstrations.

Plus de détails dans l’article de la fédé.

Dimanche 8 heures, tout le monde est prêt pour les demi. Cinq qualifiés et nous l’espérons, beaucoup de finalistes.

Lorna assure sa place en finale en sortant sa voie de demi. Elles seront 7 à en faire autant. Ca promet pour la suite, mais grosse déception en finale : partie très à l’aise dans une voie qui semblait à sa portée, elle est contrainte de stopper son effort en raison d’une dégaine mal clippée et qui a laissé s’échapper la corde. Elle prendra dans ces conditions, la 8ème place.

Chez les garçons, Lenny prend une belle 10 ème place mais qui le prive de la finale et Nicolas ne sera classé « que »  19ème en chutant dans une voie qu’il nous dit ne pas lui avoir convenue.

P1110389

Chez les cadettes, la concurrence n’est pas moins rude que la veille, et la voie de demi pas moins facile que les précédentes. Prune se classe 9 ème.

Enfin les cadets garçons se battent bien. Bastien se positionne en 22ème place et Jules fait oublier sa contre-performance des qualifs  en se qualifiant pour la finale. On en espérait pas moins ! Une finale dans laquelle il se classe deuxième, confortant ainsi sa première place au classement général. Bravo !

En conclusion, un bon et beau week-end pour tout le monde. 7 participants, 5 en demi, 2 en finale, un podium. Mais surtout et quelle que soit la place de chacun, le plaisir de se retrouver et grimper ensemble. Merci à tous et rendez-vous dans deux semaines…

Coupe de France de difficulté et de vitesse de Bischwiller, 14 et 15 Avril 2018

Le week-end dernier Bischwiller accueillait la Coupe de France jeunes de difficulté et de vitesse, voici le résumé vu par Alison, la maman de Prune et Nicolas :

Le club Altitude 137 organisait sa première coupe de France et a tout mis en œuvre pour assurer aux compétiteurs et accompagnateurs un weekend splendide. En raison d’un stage de l’équipe de France, de nombreux forts grimpeurs étaient absents dans toutes les catégories.

Journée de Samedi : qualification de diff et épreuve de vitesse

Les 4 jeunes de l’US Cagnes (Jules, Prune, Lenny et Nicolas) topent les 2 voies de qualifications avec facilité, voire avec une certaine esbroufe (comme Nicolas qui fait le show pour la vidéo).

En fin de journée démarre l’épreuve de vitesse à laquelle Jules et Nicolas ont décidé de participer… pour s’amuser. Et ils se sont vraiment amusés. Jules, avec ses nombreux « copains », a mis la salle en ébullition quand Nicolas a fait ses essais sur la voie du record (raccourcie de quelques mètres). L’ambiance sur cette épreuve est frénétique, bien sûr, mais aussi très joviale. Le nombre de participants était important et les organisateurs ont décompté 388 runs au total dans la soirée. Nicolas et Jules tiennent le coup jusqu’en ¼ de finale, ils améliorent leur temps à chaque passage. Nicolas se classe 5ème minime et Jules 8ème cadet. Bravo ! Pour une première, ils nous ont épatés. Il est 22h30 quand nous quittons Bischwiller à l’issue de leur dernier run.

Les ouvreurs attendront la fin de l’épreuve de vitesse pour monter les voies de demi…jusqu’à 3 heures du matin. Le pied du mur est transformé en dortoir…

Journée de Dimanche : les demi-finales

Jules sort sa voie de ½ finale avec aisance et il se place en 1ère position pour les finales.

La voie proposée aux minimes est un enchainement de grosses boules placées dans un dévers. Lenny et Nicolas chutent au même endroit, pas très haut et nous avons tous pensé que l’aventure s’arrêtait là pour eux. Finalement, ils prennent la 6ème place ex-aequo et se qualifient pour une finale composée de 13 grimpeurs.

La voie des cadettes est tout en équilibre et réta qui sélectionnent dès le démarrage. Prune grimpe bien, passe les premiers pas et monte très haut dans la voie. Elle prend la 8ème place.

Journée de Dimanche : les finales

Prune est la 1ère des 4 à grimper. La voie lui semble très difficile, et cela se confirme : c’est dur dès les 1ers mouvements. Elle prend finalement la 5ème place, un peu déçue d’être tombée si bas dans la voie.

Le suivant est Jules, il grimpe vraiment bien et passe les 3 minuscules prises sur volume que personne n’avait réussi à négocier. Son regret : ne pas être arrivé jusqu’au jeté… Il prend la 1ère place. Bravo Jules !

Les minimes homme ont la même voie de finale que les cadettes.

Nicolas est le 3ème à s’élancer. Il grimpe bien, se fait une belle frayeur en clippant une dégaine au niveau de ses chevilles. Il tombe haut dans la voie, à bout de force. Il a vraiment tout donné, il dit qu’il était mal dans chaque mouvement dès le tout début de la voie. Nico finit 3ème.

Lenny manque son départ : il cherche plusieurs solutions pour atteindre la 1ère pince qui est loin. Mais son pied glisse. Quelle déception ! Nous sommes tous frustrés de ne pas savoir ce qu’il aurait pu faire de cette voie vraiment exigeante.

Pour finir, je souhaite rendre hommage aux organisateurs, ouvreurs, juges, bénévoles qui œuvrent pour que les jeunes puissent briller sur les murs de compétitions. Je tiens à remercier US Cagnes qui a financé ce déplacement et Cédric qui incite les jeunes à se surpasser en entrainement et leur permet ainsi de donner le meilleur d’eux même en compétition. Merci à tous.

Coupe de France de Riom

Ce week-end se tenait la première étape de coupe de France jeunes de difficulté à Riom (qu’on prononce Ri »on » pour information, et qu’il est difficilement possible de confondre avec Rio…).

Le calendrier des compétitions est serré pour nos jeunes, car 15 jours seulement après la fin du circuit national de blocs, il fallait être fin prêt pour cette première confrontation de difficulté sur du long. Et les meilleurs jeunes des 4 coins de la France répondaient à l’appel, cette première épreuve étant sélective pour la prochaine coupe d’Europe de difficulté qui aura lieu dans 2 semaines à Voiron. A la clé donc pour les 6 meilleurs classés de chaque catégorie, une place dans l’équipe de France jeunes de difficulté, autant dire que les concurrents qui jouent le haut du tableau n’étaient pas venus pour faire de la figuration !

De notre côté, 5 jeunes du club ont donc pris la direction du Massif Central, accompagnés par de dévoués parents : Lenny, Bastien, Jules, Pierre, et Lisa qui découvrait sa 1ère coupe de France. Enorme frustration en revanche pour Lorna, malade la veille du départ et qui ne pourra donc pas participer à cette épreuve sélective.

Après quelques agréables heures de route et une arrivée plus ou moins tardive, nous nous installons dans la très bucolique périphérie de Riom, où les parkings des hôtels sont pris d’assaut par les minibus des clubs venus de toutes les régions (eh oui certains chanceux ont des minibus). La nuit sera courte car l’échauffement débute à 7h le lendemain ! Le tirage au sort aura tout de même été plutôt clément pour nos grimpeurs, qui ne débutent pas trop tôt.

Au programme du samedi matin :  qualifications des minimes et cadets, avec 2 voies à enchaîner le plus haut possible.

C’est Jules qui sera le premier grimpeur du club à s’élancer sur le mur. Les voies des cadets sont vraiment très relevées, autour de plats et autres prises fuyantes, il s’agit de soigner ses placements et de rester concentré jusqu’au bout. La première voie sera une formalité pour Jules, qui parvient à monter assez haut également dans la voie 2, avant de lâcher après la sortie du dévers. Il termine 6ème des qualifications, et empoche donc sans souci sa place en demi-finale.

Bastien passe un peu plus tard dans ces mêmes voies de cadets, qui lui paraissent extrêmes pour des voies de qualifs. Il clippe le relais de la voie 1 sans encombres, et s’arrache sur chaque mouv de la voie 2 dont le profil ne lui convient pas trop. Ce ne sera pas suffisant pour passer au tour suivant. Il termine 32ème de la compétition, assez déçu car il a les moyens de faire beaucoup mieux… Revanche à prendre la prochaine fois !

Chez les minimes les voies ne sont pas données non plus, mais à l’image du niveau des compétiteurs. Ils seront tout de même nombreux à venir buter sur le réta à la sortie du toit de la voie 2. Lenny lui nous fait une belle démonstration, et avale ses 2 voies avec l’art et la manière, il se place donc en tête des qualifications avec 13 autres grimpeurs.

Du côté des minimes filles, Lisa était donc notre seule représentante, et passait 74ème sur 75, ce qui lui a laissé tout loisir de connaître les voies par coeur… et de faire monter la pression. Elle arrive tout de même à se relâcher en grimpant, ce qui lui permet d’enchaîner sa voie 1 et de monter assez haut dans la voie 2. Les boules auront finalement raison de sa résistance, et elle rate les portes de la demi-finale à un petit mouvement près. Elle finit 31ème, et est satisfaite de cette première expérience dans le circuit national.

 

L’après-midi, place aux qualifications des juniors, ainsi que des vétérans qui jouent là leur championnat de France (on attend toujours des représentants de l’US Cagnes…). Pierre est notre unique et vaillant représentant chez les juniors. Il finit 8ème de ces qualifications, un peu déçu, mais les sensations n’étaient pas au rendez-vous et les bras ont vite daubé. Pas facile de démarrer les épreuves de difficulté dans les meilleures conditions physiques après la saison de bloc démente qu’il vient de faire…

Le bilan de la journée est quand même plutôt positif puisque Jules, Lenny et Pierre prendront part aux demi-finales du lendemain. Après un bon repas pas typiquement local, tout le monde va se coucher tôt car le lendemain, on remet ça avec une ouverture de l’échauffement à 7h et une heure de sommeil en moins pour cause de passage à l’heure d’été.

Lenny attaque sa voie de demi-finale le premier, il nous a fait vibrer la veille et est déterminé à faire aussi bien. Le début de la voie ne lui pose pas de problème, mais malheureusement il lâche prématurément sans trop savoir pourquoi alors qu’il n’est même pas daubé. La compétition s’arrête pour lui sur cette déception, il termine à la 22ème place, avec un petit plus non comptabilisé qui lui aurait fait grappiller quelques places (nous avons encore des progrès à faire au niveau des réclamations).

Les demi-finales ne poseront pas trop de soucis à Jules et Pierre, qui obtiennent tous les deux leur place en finale l’après-midi.

Nous deux grimpeurs s’élanceront sur leur voie respective avec quelques secondes d’écart, et on ne savait pas trop où donner de la tête ! La voie des cadets avait déjà été enchaînée par un grimpeur, Alistair Duval, impressionnant d’aisance, et on se prenait à espérer que Jules pourrait en faire autant. Il n’ira pas aussi haut mais s’en sort pourtant très bien, et termine à la 4ème place des finales, ce qui signifie qu’il obtient ainsi sa place en équipe de France de diff, bravo Jules, on est super contents pour toi !

C’est plus compliqué pour Pierre, dans une voie junior où plusieurs grimpeurs ont déjà placé la barre assez haut. Les sensations ne sont de nouveau pas très bonnes, il parvient à sortir du dévers mais n’arrive pas à clipper la dégaine, il tente le mouv suivant pour obtenir le + mais ne pourra malheureusement aller plus loin. Il termine ainsi 5ème ex-aequo, extrêmement déçu par cette place non représentative du niveau de ce grimpeur talentueux.

Le week-end s’achève donc sur cette note un peu amère, mais nous pouvons être fiers de nos grimpeurs qui ont leur place parmi l’élite nationale.

Voici les résultats complets.

Et quelques photos :

Challenge de Roquebillière

En ce dimanche pluvieux se tenait la 2° étape du challenge jeunes de difficulté Patrick Berhault à Roquebillière. Une grosse centaine de jeunes du département (de microbes à cadets) se retrouvait donc sur cette désormais traditionnelle manche dans la Vésubie. Parmi eux, un bon quart de jeunes motivés de l’US Cagnes avait fait le déplacement. Et motivé, il valait mieux l’être, la route de la Vésubie étant fermée, le temps de trajet était rallongé, par les petites routes sinueuses qui n’ont pas forcément réussi à certains estomacs de nos jeunes grimpeurs.

Mais qu’importe, après un bol d’air frais, ils étaient d’attaque, et les microbes et les minimes / cadets ouvraient le bal sur le mur. Au programme, 3 voies de difficulté croissante, et des finales en cas d’ex-aequo ayant sorti toutes leurs voies. Comme d’habitude en difficulté la règle est simple  : aller le plus haut possible !

Chez les petits microbes comme à l’accoutumée, il y a du monde ! Après une première voie d’échauffement, les difficultés arrivent très vite dans la voie 2 que peu parviendront à sortir, et montent crescendo dans la voie 3. Au final chez les filles, seule Emma du COV randonne les 3 voies, devant Agathe, et Léane, bien motivée aujourd’hui qui monte sur le podium à la 3° place.

Chez les garçons, belle démonstration de Nathan, qui fête son anniversaire sur le mode « veni vedi vici ». Il sera le seul à sortir ses 3 voies et empoche une 1ère place très attendue et bien méritée. Il est suivi par Gaël de La Roche aux Abeilles et Nolan de l’ASSA.

Pendant ce temps les minimes et cadets s’élancent en tête sur les voies centrales un peu plus déversantes. Ce sera une formalité pour nos filles, Lisa et Lucie sortant les 3 voies proposées. En l’absence de ses copines concurrentes, Lisa l’emporte donc dans la catégorie minime devant Lucie d’Escale et Louna de Tourrette-Levens, tandis que notre Lucie s’impose devant Una et Camille, toutes deux de Tourrette-Levens également.

Du côté des minimes garçons, qui n’étaient que 5 (pas toujours faciles à motiver, ces ados !), Félix signe une belle prestation même s’il ne parvient pas tout au bout de la voie 3. Ce sera suffisant pour monter sur la plus haute marche du podium ! Il devance Mathis de la Roche aux Abeilles et Méric d’Escale, les deux seuls autres minimes à avoir réussi à clipper le relais de la voie 2.

Les cadets sont nettement plus nombreux, et le niveau est assez relevé. 5 d’entre eux sortent la totalité des voies, ce qui leur permet de s’affronter en finale : Matis et Ryan de l’US Cagnes, Gabriel d’Escale,  Mattéo de la Roche aux Abeilles, et Enzo de Grimpazur. La voie de finale n’est peut-être pas encore assez dure et plusieurs réussiront à la sortir, ils seront donc départagés au temps, ce qui est toujours un peu frustrant. Ainsi, c’est Mattéo qui sera le plus rapide, devant Ryan et Matis qui complètent le podium.

Les benjamins et les poussins ont pris le départ un peu plus tard. Pour les benjamins, qui grimpent également en tête, il ne faut pas trembler et être solide sur la fin de la voie 3. Et aujourd’hui chez les filles c’est Emmie qui aura une nouvelle fois été la plus forte, en étant la seule à sortir cette voie. Les copines Juliette et Isane suivent tout près, ainsi que Camille. C’est donc un quarté en tête pour l’US Cagnes chez les benjamines !

Du côté des garçons, nos jeunes auront moins de réussite : Guillaume termine au pied du podium, 4° et Adrien 6°. Il faut continuer à travailler les gars, ça va finir par payer ! Nous aurons droit à une belle finale pour départager les premiers, et c’est Mathis qui l’emporte devant Théo, tous deux issus du COV.

Chez les poussins, les voies sont assez relevées, et beaucoup de grimpeurs viendront buter sous le toit de la voie 2, et la voie 3 est aussi exigeante. Ca passe tout de même pour Tiya qui sort sa voie 3 dans la douleur, c’est également la seule à enchaîner la voie 2 et elle distance donc logiquement Agathe de Cap Nature et Vanessa de Grimpazur.

De son côté, les 3 voies ne poseront pas de problème à Ethan. Sandro quant à lui sera privé de finale pour avoir topé sans avoir tenu le bac final de la voie 2… petit manque d’expérience sur ce coup-là, mais une très belle progression dans sa grimpe ! Ils finissent donc respectivement 1er et 2ème, devant Jérémy d’Escale.

Une fois le spectacle des finales terminé on enchaîne rapidement sur les podiums et les remises des prix, tout le monde étant pressé de reprendre la route dans l’autre sens.

Tous les résultats ici

Saluons une fois de plus la bonne organisation de cette journée, et en particulier le respect des horaires, ce qui est rarement facile mais toujours apprécié ! Merci donc au club organisateur de la Roche aux Abeilles, et à tous les bénévoles qui ont permis le bon déroulement de cette journée. Petite mention aussi aux ouvreurs (j’ai pas le choix, j’en connais un et il est plutôt susceptible), c’est assez difficile d’ouvrir des voies bien calibrées pour chaque catégorie et ça a plutôt fonctionné aujourd’hui.

Et enfin bien sûr un grand bravo à tous ces jeunes grimpeurs qui donnent le meilleur d’eux-mêmes, qu’ils soient sur les podiums ou en bas du classement, pour le plaisir de grimper !

Merci également au papa d’Adrien, réquisitionné photographe officiel du club. Voici ses oeuvres :

 

Retour en détails sur le championnat de France jeunes de bloc 2018

Après l’annonce en avant-première du titre de champion de France pour Pierre, voici le résumé complet de ce week-end par Cédric, le coach, comme si on y était !

Pour cette édition direction la Baconnière en Mayenne avec 7 représentants du club : Lenny Cohendet, Pierre Le Cerf, Jules Marchaland, Nico et Prune Inzerilli , Lorna Aïssaoui, Mathias Chandy et un autre jeune du club du COV, Jules Astier qui profitera de notre déplacement pour se joindre à nous.

JOUR 1 – 8h30 :

C’est parti pour 3h30 de qualifications avec 8 blocs à réaliser en 5 essais max. Cool, les blocs sont assez variés et ne se croisent pas, ce qui permet aux compétiteurs de mettre plus facilement des essais. Les 3 minimes garçons (Nico, Mathias et Lenny) ont du mal à se mettre dans le rythme imposé par l’intensité des blocs. Ces derniers sont durs et il faut la niaque pour les réussir. Tous les 3 enchaînent le B1 assez facilement. Lenny et Nico cochent également le B4 typé physique comme à la maison. Seul Nico validera un bloc de plus avec le B3 assez exigeant en tenue de prises et placements. Mathias se classera 45ème, Lenny 34ème et Nico 25ème. Résultats un peu décevant pour eux et notamment Nico et Mathias qui avaient auparavant mieux perfé sur les coupes de France cette saison. Une compet qui va leur faire engranger de l’expérience, et leur permet de se rendre compte de l’exigence du haut niveau. Allez les garçons, vous avez les moyens de jouer le haut du classement mais il faut encore plus s’investir à l’entraînement car les autres jeunes bourrinent fort en minime.

 

Pour Lorna ça commence bien avec B3, B6 et B2 avalés au premier essai. Ne réalisant pas le B4 au premier coup suite à une mauvaise méthode, elle le cochera au coup suivant après avoir vu la solution trouvée par d’autres filles. Malheureusement gros manque de réussite dans B5 où elle est à un cheveu de tenir la dernière prise à son premier essai puis à son dernier aussi. B8 ne lui sourira pas non plus et elle échoue deux fois à l’ultime mouvement. Grosse déception dans B1 pourtant pas très dur physiquement mais où il fallait résoudre un gros mouvement de déséquilibre. Le B7 nécessitait une bonne coordination et une bonne maîtrise des jetés ce qui n’est pas le point fort de Lorna et elle n’a pas réussi à s’exprimer dans ce bloc. Elle termine 19ème de ce championnat. Quelques regrets pour elle qui peut faire beaucoup mieux. Elle aura tout donné et fait de beaux essais mais c’est la compet, parfois ça marche et d’autres fois… Les progrès tant physiques que psychologiques sont là, les faiblesses vont se corriger et ça va finir par payer pour elle.

JOUR 1 – 12h45 :

Début des qualifications des cadets / cadettes. Prune est dans un bon jour. L’envie et la forme sont là et le style des blocs lui va plutôt bien. Elle tope B1, B2, B3, B4 au premier essai. Elle trouve les ressources pour valider le B8 à sa dernière tentative. Le gros jeté du B7 et les micros prises de B6 seront trop durs pour elle ce jour-là. Le B5 tout en placement aurait pu passer mais elle n’a pas eu le temps de mettre ses 5 essais. Dernier mouvement ultime pour ce bloc qui n’aura pas connu beaucoup de réussite. Félicitations à Prune qui empoche une très belle 13ème place qui est à ce jour sa meilleure performance sur une compétition nationale.

Chez les garçons, Jules a du mal à se canaliser et à se concentrer sur les bonnes choses. Il réussit au premier coup B2 et B4. Il lâchera un essai dans un B1 bien difficile. Le « skate » de B5 lui demandera 3 essais. Mais ses nerfs ont failli craquer dans le B3 où il zippa à plusieurs reprises. Les prétendants à la finale sont nombreux, le niveau est très serré et le moindre bloc où zone peut créer de gros changements au classement. Jules ne croit pas assez en ses chances en bloc et laisse échapper les zones des 3 blocs restant. Il rend sa fiche avec 5 blocs en 11 essais et 5 zones en 8 essais. Le changement de règlement cette année qui valorise les zones avant les essais permet au dernier qualifié en finale de rentrer avec 5 blocs en11 essais et 7 zones en 17 essais. Voilà deux zones pour une finale qui place sans cela Jules en 9ème position. Et oui les détails et la détermination ont une grosse importance en compétition.

JOUR 1 – 17h30 :

Départ des juniors avec Pierre en forme qui veut absolument intégrer la finale. Il randonne le B3 et B4. Il lui faut deux essais pour B7 qu’il réalise dans la douleur, mais la réussite est là. Le « skate » du B5 ne lui pose pas de problème. Il passe aussi le B1 du premier coup. Dans le B6 qui est un bloc difficile il coche la zone à son premier essai mais échoue plus haut. Ensuite il fait un « essai de merde » sur ce bloc. Alors direction B2 pour le moral. C’est un bloc de chamoniard où il faut coincer la main entre deux volumes. Pas facile pour un Niçois plus à l’aise sur colonnettes. Il aura besoin de deux essais pour le réussir. Il valide ensuite la zone du B8 du premier coup. 6 blocs en 8 essais et 8 zones en 9 essais c’est déjà pas mal et ça suffit peut être. Il reste alors 4 essais dans B8 et 3 dans B6 donc largement de quoi empocher les deux blocs. Ce n’est pas encore le moment de calculer alors un petit coup de « motivex » et Pierre se sort un peu les doigts du…… pour cocher B8 au quatrième essai. Les trois essais dans B6 seront infructueux et il termine 4ème des qualifs avec 7 blocs et 8 zones. Gros niveau junior où tous les finalistes cochent au moins 7 blocs. Comme quoi il ne fallait pas trop cogiter !!!!!

Notre ami du COV Jules Astier s’est donné et réalise 3 blocs et 3 zones en 10 essais et termine 39ème de ce championnat

JOUR 2 : JOUR DE CHAMPION !!!!

Top départ junior à 15h30 et bravo à l’organisation qui a respecté les horaires tout au long du week-end. Après 3 crêpes, un gros café et un bon échauffement, Pierre revient de la lecture avec beaucoup d’enthousiasme car les blocs lui plaisent. Cool, car en finale il faut être joueur, l’envie et la détermination ont une part très importante pour la perf. Finale de rêve pour Pierre qui coche le B1 au troisième essai à 7 secondes de la fin du temps. Belle entrée d’autant qu’ils ne seront que deux à le valider. Puis il s’octroie le B2 au premier essai mettant la pression aux autres concurrents et fait alors un gros pas pour le podium. Enfin magique, Pierre se déchire et sort également le B3 du premier coup. Cette fois ci c’est sûr il sera 1er ou 2eme. Finalement personne d’autre ne viendra à bout de ce bloc et Pierre devient alors le CHAMPION DE FRANCE DE BLOC JUNIOR 2018. Bravo Pierre c’était génial !