Coupe de France de difficulté et de vitesse de Bischwiller, 14 et 15 Avril 2018

Le week-end dernier Bischwiller accueillait la Coupe de France jeunes de difficulté et de vitesse, voici le résumé vu par Alison, la maman de Prune et Nicolas :

Le club Altitude 137 organisait sa première coupe de France et a tout mis en œuvre pour assurer aux compétiteurs et accompagnateurs un weekend splendide. En raison d’un stage de l’équipe de France, de nombreux forts grimpeurs étaient absents dans toutes les catégories.

Journée de Samedi : qualification de diff et épreuve de vitesse

Les 4 jeunes de l’US Cagnes (Jules, Prune, Lenny et Nicolas) topent les 2 voies de qualifications avec facilité, voire avec une certaine esbroufe (comme Nicolas qui fait le show pour la vidéo).

En fin de journée démarre l’épreuve de vitesse à laquelle Jules et Nicolas ont décidé de participer… pour s’amuser. Et ils se sont vraiment amusés. Jules, avec ses nombreux « copains », a mis la salle en ébullition quand Nicolas a fait ses essais sur la voie du record (raccourcie de quelques mètres). L’ambiance sur cette épreuve est frénétique, bien sûr, mais aussi très joviale. Le nombre de participants était important et les organisateurs ont décompté 388 runs au total dans la soirée. Nicolas et Jules tiennent le coup jusqu’en ¼ de finale, ils améliorent leur temps à chaque passage. Nicolas se classe 5ème minime et Jules 8ème cadet. Bravo ! Pour une première, ils nous ont épatés. Il est 22h30 quand nous quittons Bischwiller à l’issue de leur dernier run.

Les ouvreurs attendront la fin de l’épreuve de vitesse pour monter les voies de demi…jusqu’à 3 heures du matin. Le pied du mur est transformé en dortoir…

Journée de Dimanche : les demi-finales

Jules sort sa voie de ½ finale avec aisance et il se place en 1ère position pour les finales.

La voie proposée aux minimes est un enchainement de grosses boules placées dans un dévers. Lenny et Nicolas chutent au même endroit, pas très haut et nous avons tous pensé que l’aventure s’arrêtait là pour eux. Finalement, ils prennent la 6ème place ex-aequo et se qualifient pour une finale composée de 13 grimpeurs.

La voie des cadettes est tout en équilibre et réta qui sélectionnent dès le démarrage. Prune grimpe bien, passe les premiers pas et monte très haut dans la voie. Elle prend la 8ème place.

Journée de Dimanche : les finales

Prune est la 1ère des 4 à grimper. La voie lui semble très difficile, et cela se confirme : c’est dur dès les 1ers mouvements. Elle prend finalement la 5ème place, un peu déçue d’être tombée si bas dans la voie.

Le suivant est Jules, il grimpe vraiment bien et passe les 3 minuscules prises sur volume que personne n’avait réussi à négocier. Son regret : ne pas être arrivé jusqu’au jeté… Il prend la 1ère place. Bravo Jules !

Les minimes homme ont la même voie de finale que les cadettes.

Nicolas est le 3ème à s’élancer. Il grimpe bien, se fait une belle frayeur en clippant une dégaine au niveau de ses chevilles. Il tombe haut dans la voie, à bout de force. Il a vraiment tout donné, il dit qu’il était mal dans chaque mouvement dès le tout début de la voie. Nico finit 3ème.

Lenny manque son départ : il cherche plusieurs solutions pour atteindre la 1ère pince qui est loin. Mais son pied glisse. Quelle déception ! Nous sommes tous frustrés de ne pas savoir ce qu’il aurait pu faire de cette voie vraiment exigeante.

Pour finir, je souhaite rendre hommage aux organisateurs, ouvreurs, juges, bénévoles qui œuvrent pour que les jeunes puissent briller sur les murs de compétitions. Je tiens à remercier US Cagnes qui a financé ce déplacement et Cédric qui incite les jeunes à se surpasser en entrainement et leur permet ainsi de donner le meilleur d’eux même en compétition. Merci à tous.

Sortie à l’ermitage : le plein de manips de cordes !

Ce dimanche, une partie des membres motivés de l’US Cagnes avait rendez-vous pour une dernière journée de formation à l’escalade en grande voie, le but étant d’être aguerri aux manipulations GV avant le tant-attendu stage de 4 jours, qui aura lieu dans les Gorges de la Jonte. 

Après un rassemblement matinal à Sauvaigo, la troupe a pris la direction des gorges du Loup, secteur de l’Ermitage. La marche d’approche a permis de réveiller/redynamiser certains endormis. Nous avons emprunté un pont pour traverser le tumultueux Loup, sacrément agité en ce début de printemps, Sylvain avait d’ailleurs du mal à reconnaître les vasques et sauts pour le canyoning, tant le niveau de l’eau était haut.  Après le passage du pont, l’ascension vers le camp de base a commencé, chacun enlevant au fur et à mesure ses couches de vêtements, Alexis nous dévoilant son corps de rêve, ça éblouissait de bon matin !

IMG_3093

10h15, nous voilà au pied de la falaise. Les cordées, constituées au parking pour la distribution du matériel, se sont rapidement équipées. Revue des manips, facilitées cette fois car les relais sont chaînés sur toutes les longueurs :-), définition de la couleur des cordes pour les trios (pas facile !), la mise en place était beaucoup plus fluide qu’à la première sortie GV à St Jeannet, le groupe a gagné en expérience. Le bonheur pour Sylvain, ses efforts de formation portent leurs fruits ! Il n’a donc pas eu grand chose à faire de sa journée, à part de la remontée sur corde au jumar en crocs…

20180415_125400

Le secteur proposait des grandes voies de 3 longueurs, d’environ 70 mètres au total, avec des niveaux du 5- au 6b, parfait pour satisfaire les modestes appétits ou les plus voraces. Et les voies étaient toutes proches les unes des autres, ce qui permettait aux uns et aux autres d’encourager, d’aider voire de transmettre les directives d’une cordée à l’autre, la coopération était au rendez vous. Qui a dit que l’escalade était un sport de solitaire ?

Cécile part en tête dans la « Mai », assurée par son inséparable binôme, secondé par Cyril qui n’aura vraiment pas démérité. Première longueur avalée en quelques minutes. Ce n’est pas la même histoire pour Ismaël dans la longueur d’à côte, qui peine à trouver le chemin dès le premier point, certainement encore sous le coup d’une nuit trop courte (pourtant la dalle c’est facile !)…..

Notre cher président, en trio avec Brice et Giulio, enchaîne les déboires (cordes à double emberlificotées au premier relais, passage au 2e relais sans arrêt) mais sort de ses longueurs très positif, il a pu réviser toutes les manip de GV !

Du côté de la cordée des filles (Camille, Delphine et Isa) parties dans « Camille danseuse étoile » ça avance tranquillement, en papotant et avec le sourire, tout ce qu’elles maîtrisent à la perfection.

IMG_4219

Un peu plus loin Mathieu fait son baptême du feu en premier de cordée dans les 3 longueurs en 5 de « Douche Surprise », il aura un peu transpiré et vibré dans quelques passages, mais s’en sort comme un chef. Ses compagnons de cordée Eric et Yann peuvent le remercier.

20180415_125313

Fabrice et Clément partent derrière eux dans la même voie, ce qui vaudra quelques moments d’attente solitaire pour Clément.

Enfin, Xavier qui ne voulait pas faire du trop facile, part avec Terry dans le « Survol de l’aigle ». Contrat rempli, car ça chauffe dès la première longueur avec un petit passage de toit pas rando.

Au final, chaque cordée s’en est bien sortie et la répartition dans les diverses voies aura permis d’éviter une trop grande inertie (merci au passage à ASSA de nous avoir gentiment laissé le spot ce jour-là ! ).

Il ne reste plus qu’à redescendre en rappel, la petite nouveauté par rapport à la GV de St Jeannet. Tout le monde passe au 1er rappel avec Alexis, histoire de checker la mise en place. Au 2ème rappel, Sylvain en tant que formateur tendant vers l’autonomie du groupe laisse chacun se démerd.. poser son système d’assurage et son machard.

20180415_135603

 

A 15h, toutes les cordées avaient retrouvé la terre ferme, et après une courte pause déjeuner, ré-enchaînaient les premières longueurs de voie en couenne, en corde à double (ne pas oublier le noeud en bout de corde !)

Après une promenade de retour le long du Loup pour certaines et un petit pèlerinage à Mesa Verde pour d’autres (avec plus ou moins de succès et de plaisir), la journée s’est terminée sur un débrief au bar de la Source, beau moment de détente et de convivialité ! (merci Terry…).

Et merci à Isabelle pour ce super résumé !

Sortie « falaise » adultes de mai : Annot à bloc + trad

Bonjour à tous,

Gros événement en perspective le week-end du 26 et 27 mai. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est le week-end du rassemblement incontournable de la région : le Annot à Bloc.

Le principe est simple : 70 blocs nouvellement brossés, de tous les niveaux, un topo à la main, et c’est parti pour s’enquiller un maximum de blocs sur un grès bien abrasif. Manches longues et pantalon très vivement conseillé si vous ne voulez saigner que des doigts à la fin de la journée…

C’est fun, c’est ultra convivial, il y a beaucoup de monde, ça rigole, ça chute, ça crie, ça envoie le pâté ! J’y serai, c’est certain, et je vous invite à participer.

L’inscription se fait en ligne ici et ça ne coûte que 12€.

Le soir, c’est retour au village avec les finales sur la place sur blocs artificiels. Y’a du niveau, y’a du spectacle. Tombola (j’en gagné un crash-pad une fois !), et réjouissances nocturnes jusqu’à pas d’heure pour les plus énervés. Bref, la fête !

Le lendemain ( je mets une réserve pour l’instant car je n’ai pas eu la confirmation d’Alex), je vous propose de venir vous essayer à l’escalade en trad sur les fissures d’Annot. Une petite initiation pas forcément violente (ceux qui auront grimpé la veille seront bien entamés, soit par la grimpe, soit par la fête) pour apprendre à poser des coinceurs et ramper avec joie et bonne humeur dans des fissures sableuses. Si après ça vous n’avez pas les malléoles en charpie…

Il semblerait que Mathieu puisse héberger du monde à Castellet les Sausses, à 15min d’Annot. A confirmer mais ça sent la nuit sous tente dans son jardin ! On vous en dira plus le temps venu !

Merci de vous inscrire comme d’habitude avec notre formulaire en ligne !

 Liste des incrits

Sortie pour les petits le 15 avril : inscriptions

Bonjour à tous, la première sortie pour les petits (groupes du mardi soir, mercredi matin et samedi matin) a lieu ce dimanche. Elle se passera à Contes avec Mattéo. Pour vous inscrire, merci de bien vouloir remplir le formulaire ci-dessous.

Attention, pour ceux qui connaissent et désirent retrouver le groupe plus tard, cela ne se passera pas aux grandes dalles comme d’habitude mais sous le grand bastion !

N’hésitez pas à contacter Mattéo : 06 87 98 00 40.

Liste des inscrits

 

CRPB 2018 : bilan pour l’USCagnes

Après les grands, ce sont aux petits de venir s’exprimer sur les murs de St Martin du Var ! Et là, pas de problème de remplissage ! Ça grouillait dans tous les coins !

11 jeunes de chez nous ont participé :
– Tiya en poussine
– Ethan et Sandro en poussin
– Emmie, Isane, Juliette, Camille et Lou en benjamine
– Hugo, Adrien et Guillaume en benjamin

C’était donc une compétition régionale et le niveau n’a plus rien à voir avec le challenge départemental. Des jeunes de gros clubs étaient là, venus pour rafler les places de qualification pour le championnat national. Pression au rendez-vous pour certains, mais surtout pour moi !

Le format était celui du combiné : difficulté, bloc et vitesse. 4 voies de diff, 6 blocs et 4 montées en vitesse. Autant dire que les jeunes n’ont pas chômé.

Tiya termine à une belle 7ème place. Toujours un peu pénalisée par sa petite taille et son manque de dynamisme (mais pas sa force !!), elle fait 7 au bloc, 7 en diff (il faut apprendre à jeter !!) et 10 en vitesse. Les pistes de travail sont là, bravo Tiya.

Sandro, qui participait pour la première fois à un événement de cette ampleur, ne s’est pas laissé impressionné. En bloc, il s’arrache dans chacun de ses essais et sort 3 blocs (10ème), bute au crux de la 3ème voie en diff (7ème), gagne 5 sec en vitesse par rapport à son premier temps (11ème) et termine à la 10ème place au général. Que d’expérience acquise et que de détermination !

Ethan, quant à lui, nous fait l’honneur d’une victoire. D’une précision redoutable en diff, il parvient à quelques mouvements de la fin de sa voie 4 (1er), lâche quelques malheureux essais dans 2 blocs pas si durs qui ont failli lui coûter cher mais se rattrape en flashant le bloc 6 (gros moment de tension pour moi !) (1er exæquo) et donne tout ce qu’il peut dans la vitesse pour ne pas perdre tous les points durement gagnés (3ème). Bravo Ethan, avec un peu moins de moments de colère et en travaillant un peu mieux en vitesse, ça va marcher !

Chez les benjamines, c’est plus compliqué.
C’est dur pour Lou et Camille, qui terminent au général 17ème et 16ème. Lou s’en sort bien en bloc mais un genou récalcitrant lui fait abandonner ses dernières voies de diff. Camille grappille quant à elle quelques points en vitesse mais elle est trop loin en bloc et diff pour remonter au classement. C’est le métier qui rentre, bravo les filles.

Emmie, malheureusement dans une période de santé difficile, ne parvient pas à rentrer dans la compétition et termine à une 14ème place bien peu représentative de son niveau. Grosse déception pour elle, mais son mental est un de ses points forts, elle aura sa revanche ! Courage Emmie.

Isane termine 7ème, grâce à une belle performance en vitesse (3ème). Il faudra un peu plus de concentration et être un peu plus à ce que tu fais pour espérer monter au niveau des meilleurs !

Finalement, c’est Juliette qui sort le mieux son épingle du jeu. Après une belle montée dans sa voie 3, elle part complètement relâchée et inattentive dans la voie 4, ce qui aura failli être une erreur fatale : erreur d’itinéraire, chute précoce ! Elle termine tout de même 3ème de la discipline, tout comme en bloc en manquant son bloc 6. Juliette se débrouille bien en vitesse et talonne Isane (4ème). Juliette est donc qualifiée pour le championnat national, mais il faudra beaucoup plus de concentration et sortir un peu les griffes, trouver la hargne pour grappiller les quelques points qui peuvent faire une énorme différence. Bravo Juliette.

Et pour finir chez les garçons, Hugo peine un peu dans chaque discipline et finit par se blesser à son bras convalescent en bloc. Il termine 15ème. Pareil pour Adrien, qui donne ce qu’il peut mais le niveau dans cette catégorie est très relevé. Il finit 13ème.
C’est Guillaume qui s’en sort le mieux, grâce à une belle 5ème place en vitesse, il se hisse à la 8ème position.

Les résultats complets

Bilan, deux qualifiés pour les championnats nationaux de Chambéry, ce qui est tout de même très bien. De mon côté coach, j’ai pu noter les points forts et faibles de chacun, et on va essayer de travailler en conséquence. Bravo les jeunes en tout cas, c’est beau ce que vous faites !

Comme toujours, merci à Cédric pour les photos, aux parents investis en tant que juges (Cécile, les Oliviers, Sandrine, FX, Pascal, Cathy, Lorna, Alison…). Merci aussi à tout le staff organisateur et à la dame de la buvette pour les non vendus bien utiles pour la nuit. Moi, j’ai eu ma dose de Bréa pour quelques jours…

Championnat départemental de difficulté : résumé

Hier se déroulait donc à Bréa le championnat départemental de difficulté, réservé aux catégories minimes, cadets, juniors, seniors et vétérans. Comme d’habitude, le club était présent avec 22 participants soit un gros tiers des inscrits. Comme à l’accoutumée, ce fut une journée très conviviale et bien organisée. On regrettera encore le peu de participants, notamment chez les seniors, mais au moins, ça a permis un déroulement rapide de la compétition.

Le format proposé est le suivant : 4 voies de qualification par catégorie, à faire dans l’ordre désiré, en 4h de temps. Puis les qualifiés se disputent la victoire dans une voie de finale.

Commençons par nos vétéranes. Isa n’ayant pas pu venir, ce sont Cécile et Delphine qui représentent le club. Cécile sort facilement ses deux premières voies de qualif, vibre un peu dans la troisième mais la sort, et se heurte au micro jeté qui aura raison des 3 participantes dans la voie 4. Delphine sort également ses deux premières voies et bute assez bas sur la troisième, par manque d’engagement.
En finale, Delphine s’élance en premier dans une voie dans un dévers bien prononcé à grosses prises. Ça grimpe bien, mais  la première difficulté a raison de notre athlète qui prend la troisième place. La voie convient bien à Cécile qui monte bien haut et finit par exploser en conti. C’est elle qui ira la plus loin : elle prend la première place et conserve son titre !

Chez les hommes, deux représentants avec Alexis et Thierry, tout nouveau au club et en « entrainement » pour le circuit handi. Tout deux qualifiés pour la finale en sortant leurs 4 voies de qualif, Thierry nous fait une belle montée mais est pénalisé sur la fin avec une mauvaise lecture et un mouvement pied gauche ardu pour lui. Il termine à une belle deuxième place. Alexis n’ira pas si haut mais nous fait un beau combat tout en vibration comme il a le secret ! Il termine donc troisième. C’est Oliver de Baou escalade qui sortira la voie et remportera la victoire. Bravo Oli, bel exemple pour tes enfants !

Chez les seniors, Prune profite de son surclassement pour remporter facilement la victoire sans réelle concurrence.

Chez les hommes, nous avons Pierre qui joue en surclassement et s’octroie une victoire haut la main en étant le seul à sortir la voie de finale ! Sébastien Baillet, un des moniteurs du club mais qui courait pour son petit club à lui (le GSEM), fait une belle montée en finale également mais tombe un peu au dessus de la moitié. Ismaël, que Cécile a réussi à motiver in extremis, n’est pas venu pour rien car il prend la 3ème place ! Bravo Ismaël !

En junior, Pierre l’emporte également devant un Nicolas Halter qui se remet doucement de sa blessure à l’épaule et nous fait une belle montée dans sa voie de finale jusqu’au top. Mais étant tombé dans sa voie 4 de qualif, Pierre reste devant.

Chez les cadettes, Prune, Lucie et Ninon défendaient nos couleurs. Prune l’emporte dans cette catégorie également et logiquement, en sortant toutes ses voies. Lucie, qui avait sorti toutes ses voies de qualif, se bat bien dans la voie de finale mais ce ne sera pas suffisant pour accrocher la deuxième place, elle termine 3ème à une prise près. Ninon, pas très à l’aise en difficulté, sera 6ème.

Pour les garçons, ce sont Bastien, Mathis et Ryan qui s’affrontent. Et ça grimpe très bien avec un Bastien décontracté qui sort toutes ses voies, ainsi que la finale. Mais il n’est pas le seul et Mathis aussi grimpe propre et efficace ! Ces deux-là seront départagés au temps avec moins d’une seconde d’écart ! Un petit ex æquo aurait sans doute été apprécié. Ryan est un petit cran en dessous et ne sortira pas la voie 4, la lucidité en moins par rapport aux deux meilleurs. Il termine tout de même à la troisième place. 

Pour les minimes filles, Lorna fait (comme toujours dans ce niveau de compétition) sa petite promenade de santé dans ses 4 voies de chauffe qualif. Histoire de rentabiliser le déplacement, elle se permet d’enchainer deux voies supplémentaires avant d’avaler la finale. C’est propre, c’est beau. Vivement qu’elle passe cadette pour se faire surclasser elle aussi ! Derrière, elles sont tout de même 4 participantes à avoir sorti leurs 4 voies de qualif. Les habituées du challenge Berhault : Lisa et Océane de chez nous, et Lucie et Jade du cub Escale. Lisa démontre sa bonne forme et que quand c’est long, c’est son domaine. La voie de finale lui convient bien : de la pure rési. Elle montera plus haut que les autres et terminera donc deuxième. Océane, toujours un peu trop décontractée (et qui n’apprend pas de ses erreurs), termine 3ème tout juste devant une Lucie qui cède la dernière marche du podium sur un litige. Bravo Lucie, bel esprit. Tu auras ta revanche au championnat régional !

Et pour terminer, les minimes garçons. Ils sont 4 du club à se retrouver en finale et leur voie n’est pas facile ! Nicolas Inzerilli sort mieux son épingle du jeu que les autres, prend la tête devant Lenny qui a toujours un peu de mal à grimper à son vrai niveau dès qu’il est sous pression. Ça fait partie du jeu ! Mathias complète le podium. Yoan, pénalisé dès les premiers mouvements un peu trop loin, termine 6ème.

Tous les résultats ici !

Et voilà un événement qui, s’il attendait plus de participants, s’est déroulé à merveille. L’équipe organisatrice se rôde bien, les bénévoles sont présents, il ne reste plus qu’à essayer de motiver les adultes des différents clubs ! Mais soyons honnêtes, le manque de structures d’escalade de difficulté dignes de ce nom se fait sentir dans le département et il est difficile de s’entrainer correctement pour cette discipline.

En tout cas, comme toujours, merci aux organisateurs, aux ouvreurs, aux juges, aux assureurs et aux bénévoles, aux participants, aux parents, aux sponsors, aux coachs dévoués, et aux présidents de jury, Mary et Pippa ! Maintenant, place au CRPB !

Entrainement spécial vitesse à Bréa le samedi 31/03

En préparation du Championnat régional poussins benjamins qui, rappelons-le, a lieu sous forme d’un combiné (les jeunes doivent passer des épreuves dans chacune des disciplines de l’escalade : bloc, vitesse et difficulté), nous avons demandé au comité départemental de nous octroyer un créneau le samedi matin précédent afin d’entrainer nos jeunes particulièrement à la vitesse, discipline peu souvent pratiquée où il est facile de perdre des points (et aussi d’en gagner !)

Afin de faire juste mesure, nous avions également invité les jeunes des autres clubs du département et le COV nous a envoyé Théo et Mathis.

Pendant 3h, les enfants ont joué du chronomètre dans 4 couloirs ! Ce fut une matinée assez riche, où l’idée était avant tout de chercher des stratégies efficaces par rapport au format proposé spécifiquement sur la vitesse.

Les résultats ont été très différents en fonction des jeunes, et si on voit bien que pour certains c’est compliqué, d’autres ont la fibre explosive. En tout cas, chacun a pu progresser, et en plus c’était fun !

Merci donc au comité pour avoir permis ça, on espère que cela se reproduira régulièrement. Merci également aux parents présents pour la gestion des chronomètres !

Sortie falaise adulte préparation stage : l’ermitage le 15 avril

Bonjour à tous,

Les inscriptions pour la prochaine sortie adultes sont lancées.

Elle se passera le 15 avril à l’ermitage.  Pour vous situer, c’est une falaise où il sera possible de faire des petites grandes voies (3/4 longueurs), entre 5+ et 6b. Ceux qui participent au stage, nous vous recommandons très vivement de venir !

C’est bien sûr ouvert à tout le monde, vous pourrez même rester à la première longueur mais le ticket d’entrée est à 5+ et le pied de falaise n’est pas des plus larges.

 

Liste des inscrits

Pour ceux qui souhaitent nous rejoindre au parking : c’est le renfoncement à droite avant le tunnel des gorges du Loup et juste après la descente vers la chapelle St Arnoux. Il y a une petite dizaine de places. Si vous ne connaissez pas l’accès, sachez qu’il est loin d’être évident !

 

Sortie famille à St Jeannet : la course aux œufs !!

Décidément, cette année, vous êtes nombreux à répondre présents aux sorties !

Pour cette deuxième sortie famille de l’année, c’est donc à St Jeannet au secteur de la Source que le club a posé ses valises. Et la journée a commencé par le transport du matériel, suivi de l’installation des cordes dans les secteurs les plus faciles pour les petits : la salle à manger, la célèbre et toujours aussi prisée patinoire, et les bloc de l’éphémère.

Une fois les consignes données, chacun se répartit au secteur qui l’intéresse, tandis que je distribue rapidement les rôles aux encadrants. Heureusement que les adultes sont là en bon nombre, et que le club ne lésine pas sur la formation des initiateurs ! Alexis, Cécile, Phil, Jean-Luc et Xavier prêtent main forte et gèrent des cordées, tandis qu’Ismaël, Terry et Virginie s’occupent des quelques adultes débutants venus s’essayer.

Les parents ne chôment pas non plus et s’occupent bien des petits. Les cours que nous avons donnés cet hiver ont été bien utiles, c’est décidément une expérience que nous réitèrerons.

Une fois la journée lancée, les œufs déposés en haut des voies, tout roule. Les enfants s’amusent, les grands sont heureux. Le soleil n’est pas complètement de la partie mais ne nous empêche pas de grimper.

La journée est passée à vitesse grand V ! Après que le gros de la troupe soit rentré, les encadrants profitent d’un peu de répit pour se mettre à grimper aussi dans leurs projets.

Merci encore une fois à eux, travailleurs bénévoles efficaces, qui font que ce genre d’événement est possible.

Merci également à tous ceux qui ont participé, l’ambiance était vraiment chouette ! Le chocolat, ça rassemble !

La prochaine sortie famille aura lieu à la Colle sur Loup en fin d’année, le 24 juin normalement. D’ici là, guettez vos mails car les sorties jeunes et petits arrivent !

Coupe de France de Riom

Ce week-end se tenait la première étape de coupe de France jeunes de difficulté à Riom (qu’on prononce Ri »on » pour information, et qu’il est difficilement possible de confondre avec Rio…).

Le calendrier des compétitions est serré pour nos jeunes, car 15 jours seulement après la fin du circuit national de blocs, il fallait être fin prêt pour cette première confrontation de difficulté sur du long. Et les meilleurs jeunes des 4 coins de la France répondaient à l’appel, cette première épreuve étant sélective pour la prochaine coupe d’Europe de difficulté qui aura lieu dans 2 semaines à Voiron. A la clé donc pour les 6 meilleurs classés de chaque catégorie, une place dans l’équipe de France jeunes de difficulté, autant dire que les concurrents qui jouent le haut du tableau n’étaient pas venus pour faire de la figuration !

De notre côté, 5 jeunes du club ont donc pris la direction du Massif Central, accompagnés par de dévoués parents : Lenny, Bastien, Jules, Pierre, et Lisa qui découvrait sa 1ère coupe de France. Enorme frustration en revanche pour Lorna, malade la veille du départ et qui ne pourra donc pas participer à cette épreuve sélective.

Après quelques agréables heures de route et une arrivée plus ou moins tardive, nous nous installons dans la très bucolique périphérie de Riom, où les parkings des hôtels sont pris d’assaut par les minibus des clubs venus de toutes les régions (eh oui certains chanceux ont des minibus). La nuit sera courte car l’échauffement débute à 7h le lendemain ! Le tirage au sort aura tout de même été plutôt clément pour nos grimpeurs, qui ne débutent pas trop tôt.

Au programme du samedi matin :  qualifications des minimes et cadets, avec 2 voies à enchaîner le plus haut possible.

C’est Jules qui sera le premier grimpeur du club à s’élancer sur le mur. Les voies des cadets sont vraiment très relevées, autour de plats et autres prises fuyantes, il s’agit de soigner ses placements et de rester concentré jusqu’au bout. La première voie sera une formalité pour Jules, qui parvient à monter assez haut également dans la voie 2, avant de lâcher après la sortie du dévers. Il termine 6ème des qualifications, et empoche donc sans souci sa place en demi-finale.

Bastien passe un peu plus tard dans ces mêmes voies de cadets, qui lui paraissent extrêmes pour des voies de qualifs. Il clippe le relais de la voie 1 sans encombres, et s’arrache sur chaque mouv de la voie 2 dont le profil ne lui convient pas trop. Ce ne sera pas suffisant pour passer au tour suivant. Il termine 32ème de la compétition, assez déçu car il a les moyens de faire beaucoup mieux… Revanche à prendre la prochaine fois !

Chez les minimes les voies ne sont pas données non plus, mais à l’image du niveau des compétiteurs. Ils seront tout de même nombreux à venir buter sur le réta à la sortie du toit de la voie 2. Lenny lui nous fait une belle démonstration, et avale ses 2 voies avec l’art et la manière, il se place donc en tête des qualifications avec 13 autres grimpeurs.

Du côté des minimes filles, Lisa était donc notre seule représentante, et passait 74ème sur 75, ce qui lui a laissé tout loisir de connaître les voies par coeur… et de faire monter la pression. Elle arrive tout de même à se relâcher en grimpant, ce qui lui permet d’enchaîner sa voie 1 et de monter assez haut dans la voie 2. Les boules auront finalement raison de sa résistance, et elle rate les portes de la demi-finale à un petit mouvement près. Elle finit 31ème, et est satisfaite de cette première expérience dans le circuit national.

 

L’après-midi, place aux qualifications des juniors, ainsi que des vétérans qui jouent là leur championnat de France (on attend toujours des représentants de l’US Cagnes…). Pierre est notre unique et vaillant représentant chez les juniors. Il finit 8ème de ces qualifications, un peu déçu, mais les sensations n’étaient pas au rendez-vous et les bras ont vite daubé. Pas facile de démarrer les épreuves de difficulté dans les meilleures conditions physiques après la saison de bloc démente qu’il vient de faire…

Le bilan de la journée est quand même plutôt positif puisque Jules, Lenny et Pierre prendront part aux demi-finales du lendemain. Après un bon repas pas typiquement local, tout le monde va se coucher tôt car le lendemain, on remet ça avec une ouverture de l’échauffement à 7h et une heure de sommeil en moins pour cause de passage à l’heure d’été.

Lenny attaque sa voie de demi-finale le premier, il nous a fait vibrer la veille et est déterminé à faire aussi bien. Le début de la voie ne lui pose pas de problème, mais malheureusement il lâche prématurément sans trop savoir pourquoi alors qu’il n’est même pas daubé. La compétition s’arrête pour lui sur cette déception, il termine à la 22ème place, avec un petit plus non comptabilisé qui lui aurait fait grappiller quelques places (nous avons encore des progrès à faire au niveau des réclamations).

Les demi-finales ne poseront pas trop de soucis à Jules et Pierre, qui obtiennent tous les deux leur place en finale l’après-midi.

Nous deux grimpeurs s’élanceront sur leur voie respective avec quelques secondes d’écart, et on ne savait pas trop où donner de la tête ! La voie des cadets avait déjà été enchaînée par un grimpeur, Alistair Duval, impressionnant d’aisance, et on se prenait à espérer que Jules pourrait en faire autant. Il n’ira pas aussi haut mais s’en sort pourtant très bien, et termine à la 4ème place des finales, ce qui signifie qu’il obtient ainsi sa place en équipe de France de diff, bravo Jules, on est super contents pour toi !

C’est plus compliqué pour Pierre, dans une voie junior où plusieurs grimpeurs ont déjà placé la barre assez haut. Les sensations ne sont de nouveau pas très bonnes, il parvient à sortir du dévers mais n’arrive pas à clipper la dégaine, il tente le mouv suivant pour obtenir le + mais ne pourra malheureusement aller plus loin. Il termine ainsi 5ème ex-aequo, extrêmement déçu par cette place non représentative du niveau de ce grimpeur talentueux.

Le week-end s’achève donc sur cette note un peu amère, mais nous pouvons être fiers de nos grimpeurs qui ont leur place parmi l’élite nationale.

Voici les résultats complets.

Et quelques photos :