Sortie Falaise petits Lundi 6 Juin à Saint Jeannet

Ce Lundi 6 Juin aura lieu une sortie en falaise enfant. Elle concerne les groupes 1 et 2 (Microbes et poussins) .

Cette sortie aura lieu à Saint Jeannet secteur la Source. Le rendez-vous est à 9h au parc Sauvaigo, ou 9h25 au grand parking à l’entrée du village de St Jeannet.

Le retour est prévu pour 17h à Sauvaigo.

Pour vous inscrire merci de remplir le formulaire suivant

Du bloc à la grande voie, encore un week-end chargé (partie 3 : les petits à Contes)

Ce Dimanche 22 Mai avait lieu en même temps que la sortie adulte la tant attendue sortie petits à Contes.

Dès le début de journée, les nuages étaient de la partie et heureusement car avec les chaleurs de ces derniers jours, grimper au soleil aurait été bien plus éprouvant.

Et ce n’est pas moins de 14 Jeunes du club qui ont fait le déplacement pour profiter du beau grès de Contes et de ses dalles emblématiques.

A peine arriver sur site, je me dépêche d’installer les cordes sur les dalles car les petits grimpeurs sont impatients de profiter de la totalité des voies.

Et c’est Elise, Margot et Ambre en trio qui ouvrent le bal dans les premières dalles suivies de Milo et Romane.

Pendant ce temps, je m’occupe de refaire un briefing noeud/assurage pour ceux qui ne font pas d’escalade sur cordes mais seulement du bloc.

Après avoir attentivement écouté les consignes Mathilde, Léon, Abd’allah, Olivier, Thomas et Sidonie se mettent en route eux aussi!

Romane, déterminée à prendre sa revanche sur « Nosferatu le vampire » 5c l’essaie et l’enchaine du premier coup, une belle preuve que l’entrainement paye.

Toute la troupe s’essaie dans la voie et seul Thomas et Milo réussissent eux aussi à toucher la chaine sommitale. Très vite, la faim se fait sentir et une bonne pause repas s’impose.

Je m’empresse de manger pour pouvoir profiter de ce temps calme pour installer quelques voies plus dures dans le secteur du dessous.

Après avoir repris des forces, tout le monde repart sur les dernières voies qui leur manque et en début d’après-midi, Alicia et Lena sont venues nous rejoindre pour grimper et surtout jouer avec les copines.

Les nouvelles voies installées à la pause étaient compliquées et ont permis d’assister à de beaux combats. Seule romane en a réussi 3 sur les 4.

La journée se termine ainsi avec des souvenirs plein la tête ! Vivement la prochaine dans 2 semaines !

Du bloc à la grande voie, encore un week-end chargé (partie 2 : grandes voies à l’ermitage)

Le dimanche, après être redescendu la veille d’Annot, me voilà au parking de Sauvaigo avec une dizaine d’adultes pour une sortie révisions manips en grandes voies dans les gorges du Loup à l’ermitage. Le secteur comporte une petite dizaine de voies de 3 ou 4 longueurs entre 5 et 6b, dans un style bien technique et aux cotations plutôt tassées.

Après le trajet et une marche d’approche bucolique et transpirante sur les rives du Loup, nous voilà à organiser les cordées et à distribuer les voies. Cordées de 2 cette année. Cécile, toujours la première à partir, prend David avec elle et s’engage dans une des dernières voies qu’elle n’a pas encore faite : le survol de l’aigle.
Jean-Luc, avec toute l’expérience qu’on lui connait, choisit Sandra pour partir rapidement dans douche surprise. Djé et Xavier jettent leur dévolu sur les chasseurs de miel, tandis que Brice et Sandrine finissent dans Camille danseuse étoile.

Après m’être assuré que tout est bon pour les différents départs, je choisis avec Alison une voie plutôt centrée pour garder un œil sur tout le monde et pouvoir intervenir le cas échéant : les jardins de lumière.

Il fait un peu lourd au début, puis le ciel se dégage pour nous laisser quelques minutes d’un soleil bien trop tapant pour nous, avant de repartir sous une couche de nuage qui nous donne une petite bruine pas toujours agréable. Mais ce n’est pas gênant pour l’escalade et tout le monde parvient au sommet de ses longueurs plus ou moins rapidement.

A l’ermitage, c’est descente en rappel obligatoire. Encore une occasion de réviser les manips associées : pose des cordes, installation de l’autobloquant, etc… Il est plus de 14h lorsque je touche le sol et j’ai faim ! Ceux qui étaient arrivés bien avant repartent déjà pour un deuxième tour tandis que je prends le temps d’avaler ma salade de riz avec mon shunt pour seul couvert. Certains sont déjà bien fatigués (c’est éprouvant la grande voie) et décident d’en rester là et de maniper un peu au sol. Sandrine et Brice repartent pour une seule longueur avec descente en rappel.

Finalement, vers 16h30, tout le monde est au sol et il est temps d’aller se désaltérer au bar de la Source à Pont du Loup ! Une bien belle journée réussie qui laisse présager que le stage qui début dans quelques jours sera excellent.

Du bloc à la grande voie, encore un week-end chargé (partie 1 : Annot à bloc)

On peut dire que le programme du week-end était particulièrement chargé à l’USCagnes. Pendant que Sébastien et Gaëtan faisaient assuraient les cours du samedi, je suis monté à Annot pour l’événement tant attendu : le Annot à bloc.

Annot à Bloc, c’est un grand rassemblement familiale d’escalade, avec des animations pour les petits au village et un contest amical sur blocs naturels pour les grands. Cette année, le secteur ouvert était à deux pas de la gare et ce n’était pas pour nous déplaire comparé aux années précédente où la marche d’approche était déjà une épreuve en soi !

L’équipe d’organisation nous avait brossé plus d’une centaine de passages de qualité et pour tous les niveaux. Même les plus petits pouvaient s’en donner à cœur joie. Réceptions au top, cordes pour redescendre des passages trop haut, tout a été bien soigné pour éviter les accidents.

C’est une bonne quinzaine de jeunes et adultes du club qui m’ont retrouvé pour cette belle journée un peu chaude. Ambiance détente, personne n’est là pour jouer la compétition, c’est esprit d’équipe et grimpe à gogo. J’ai donc passé la journée à circuler dans le secteur, à essayer de donner des conseils, parer quelques fois et guider parmi les blocs. Malheureusement, une panne de batterie m’a empêché de prendre des photos !

Quelques grimpeurs du club se sont quand même illustrés :
– Dans la catégorie garçons de moins de 12 ans, Kilian Lo Piccolo finit sur la deuxième marche du podium, derrière Jules Blanchet et devant Esteban Trucchi, mon chouchou d’Escale.
– Chez les jeunes filles entre 12 et 18 ans, seule Emma Bossert a osé se mettre dans la catégorie « experte » et gagne sa place en finale avec les podiums de la catégorie loisir.
– Chez les jeunes hommes, Mathis Daumas sort premier du contest et Théo Bossert 6ème, premier non qualifié.
– Chez les adultes, Antoine Moutou prend sa place en finale en terminant 4ème du contest.

Les finales senior avaient lieu le soir même sur un fronton spécialement monté pour l’occasion. Ça attaquait à 18h45 avec les femmes avec de belles ouvertures bien calées. Marie Oddo donne le ton en étant la seule à sortir le premier bloc en quelques essais. Les deuxième bloc est plus facile et Marie, Stéfanie Lo Piccolo et Justine (qui ouvre à Arkose Nice) sortent toutes les 3 le bloc flash. Ces trois-là parviennent à la zone du bloc 3.
Marie remporte une victoire méritée devant Justine et Stef (je crois dans cet ordre).

Chez les garçons le niveau est relevé. Thomas (aussi ouvreur chez Arkose Nice) sort les 3 blocs flash avec une aisance incroyable. Derrière, c’est Markus qui offre une belle prestation en sortant également les 3 blocs mais avec quelques essais de plus.
Antoine prend une très belle troisième place en flashant de belle manière le bloc 1, en se mettant un combat épique dans le mouvement en souplesse du bloc 2. Pas de réussite dans le bloc 3 avec son départ en jeté coordination.

Le lendemain avaient lieu les finales pour les jeunes. Je n’étais pas présent car je devais encadrer la sortie adulte en grandes voies mais Mathis et Emma emportent tous les deux leurs victoires respectives. Bravo les jeunes !

Un grand merci à ceux qui sont montés et ont supporté la chaleur torride (plus de 30°C !) ! Et un énorme bravo à l’équipe d’organisation et au club local (Vive les gestes) pour ce bel événement qu’on attend avec impatience chaque année et qui nous avait manqué durant 3 ans ! Vivement l’an prochain !

Challenge Berhault, dernière manche !

Samedi 11 juin aura lieu la dernière manche du challenge Berhault à Valbonne. Elle est organisée par le COV et se fera sous forme de combiné (les 3 disciplines de l’escalade : bloc, difficulté, vitesse). Le club prend en charge l’inscription. Comme d’habitude, on vous demandera un remboursement en cas d’absence injustifiée. Formulaire d’inscription en bas de page. Date limite d’inscription le 31 mai.

Nous n’avons que peu d’informations sur l’organisation, les informations suivantes sont donc à prendre avec des pincettes.

Le bloc se situe à Garbejaire (voir plan plus bas). La salle étant petite, l’accès sera interdit aux parents (sauf ceux qui jugent). Pour les catégories commençant par le bloc, il faut d’abord aller pointer à la tour. Venez une bonne demi-heure avant ! Le format retenu est celui d’un contest (8 ou 10 blocs) pendant 55 minutes.

Pour la difficulté, format classique avec 3 voies à grimper.

Pour la vitesse, les jeunes auront 4 minutes face à leur voie avec autant d’essais qu’ils veulent. Probablement que le meilleur temps sera retenu.
La plupart des catégories enchaîne la vitesse juste après la diff (sauf les U16/U18).

Le score final se calcule en additionnant la position du grimpeur dans chaque discipline. Par exemple, celui qui fait 3x premier aura 3 points. Celui qui a le plus petit score gagne. Je ne sais pas comment sont départagés les éventuels exæquos.
La remise des prix se fait à la tour.

Cécile sera sur place au niveau de la tour avec les baudriers. Aucun professionnel ne sera présent sur cette manche, vous serez un peu livrés à vous-mêmes mais vous avez l’habitude.
Le club organisateur demande 1 bénévole pour 6 participants, ce qui est beaucoup ! Je vous mets le lien pour vous inscrire directement. J’avais demandé à ce que les parents puissent s’inscrire sur les épreuves de leurs enfants mais visiblement ça n’était pas possible. Vous pouvez cependant indiquer la catégorie que vous souhaitez suivre, en espérant qu’ils en prennent compte, mais ce n’est pas garanti…

Voici le planning qui nous a été communiqué en fonction des catégories :

Ou dans une autre version :

Voici également un plan pour les parkings et dessous le point Gmaps de la tour d’escalade et lieu de pointage.

 

 

 

Sortie falaise enfants dans les gorges du Loup, journée extra !

Dimanche matin, le réveil me cueille à 7h. Je n’ai pas bien dormi, un peu anxieux face à la journée qui m’attend. Le belvédère, j’y ai déjà emmené des adultes, mais jamais 20 enfants. Je revois dans ma tête la désescalade pour accéder au site et je me demande comment faire pour assurer les enfants sans y passer trop de temps. Je revois l’espace limité au pied des voies, le vide à quelques mètres derrière les arbres et je me demande si j’ai fait le bon choix du secteur. A 10, ça va, mais à 20… Bon, il est trop tard pour reculer. Il s’agit maintenant de faire en sorte que la journée se passe bien pour tout le monde.

Du coup, parking Sauvaigo, on organise les voitures. Le trajet est un peu long avec tous ces cyclistes sur la route. On arrive au parking de la falaise, tous les autres sont déjà là. On parvient à se garer tant bien que mal, et je distribue le matériel. Finalement, je n’ai plus que 15 enfants. Bon, c’est déjà mieux. Mathilde et Cyril partent en avant commencer à poser les moulinettes pendant que j’équipe les enfants. Baudrier, casque… Ok, on est prêt. Je briefe les jeunes sur les lieux. Pour la désescalade, moins raide que dans mon souvenir, j’opte pour la main courante. J’installe rapidement une corde pendant que les enfants s’équipent de longes. Les parents restants m’aident à assurer les enfants aux points clés et à descendre le matériel. On s’en sort bien. Mathilde et Cyril ont bien bossé, déjà plein de moulinettes sont installées. A 11h on peut commencer à grimper, le plus dur est fait.

Dès lors, les jeunes s’en donnent à cœur joie. Je suis tout simplement ébahi par leur capacité à respecter les consignes. Tout se passe dans le calme et dans la bonne humeur. Ça grimpe, ça grimpe, ça grimpe… jusqu’à ce que l’estomac fasse un petit rappel à l’ordre !

Après une petite pause pour manger, il est difficile de maintenir les enfants au sol. Ils veulent repartir dans les voies. Alors c’est reparti ! Énergie débordante, tout le monde veut essayer les 10 voies du 4+ jusqu’au 6b+. Les parents présents sont une véritable aide. Clément et Antoine grimpent un peu en tête, et j’en profite pour remercier les valeureux rééquipeurs bénévoles du site qui ont fait du bon boulot !

Quelques heures plus tard, c’est l’heure de plier bagage. On range, on remonte la main courante (plus facile qu’à descendre !) et on retourne à Cagnes.
Finalement, la journée s’est déroulée magnifiquement bien et le secteur était super pour les enfants. Surtout pour des enfants aussi motivés et disciplinés ! J’y reviendrai avec moins d’appréhension.

Bravo et merci à tous les petits grimpeurs, un grand merci aux parents, vous êtes vraiment au top ! Merci à Tony pour les photos qui suivent et rendez-vous à la prochaine sortie  le dimanche 5 juin pour découvrir peut-être un nouveau secteur !

Championnat régional de difficulté à Vésubia

Une semaine après le contest Rock Tour, Vésubia accueillait ce week-end le championnat régional de difficulté, auquel participait une belle brochette de grimpeurs de l’USC.

La journée du samedi était consacrée aux catégories jeunes officielles, à savoir les U16 (minimes), U18 (cadets) et U20 (juniors), et tout le monde était remonté à bloc, l’épreuve étant qualificative pour les championnats de France.

Chez les U16, toujours pas de représentante cagnoise, mais 3 garçons avaient fait le déplacement. Mathis L. est le tout premier à partir dans les voies, il n’a pas forcément l’habitude des compétitions de ce niveau, et c’est toujours impressionnant de démarrer dans les voies sans avoir vu personne grimper à part les démos vidéos. Il a du mal  se détendre sur les premiers mouvements de la voie et plusieurs erreurs de méthodes et de placements le feront tomber assez bas dans la voie 1. Ce ne sont pas les meilleures conditions pour se mettre en confiance et il subit un peu les 2 voies suivantes. Le niveau est très relevé dans sa catégorie, il n’a pas démérité en venant se confronter aux tout meilleurs de la région et termine 25ème, c’est toujours une bonne expérience pour ce qui était l’une de ses dernières compétitions dans le 06. On te souhaite une bonne continuation sous d’autres horizons !

Sandro de son côté fait une bonne compet, mais il ne parviendra pas à toper la voie 2, et malgré un beau run dans la voie 3, ce ne sera pas suffisant pour accéder à la finale. ll lui a sans doute manqué un peu d’expérience et / ou de rési, et il se classe 15ème.

Lucas lui n’est pas venu pour jouer les figurants, et il espère bien confirmer sa bonne forme du moment. Il tope sans problème ses 2 premières voies de qualif et avance bien dans sa voie 3. Il y a  du lourd chez les U16 dans la région, et les places en finale sont chères ! Il arrive toutefois à faire partie des 4 derniers grimpeurs ex-aequo qualifiés pour la finale.

Le scénario est à peu près identique pour Mathis D. en U18. Il parvient sans encombre au sommet de ses 2 premières voies mais tombe un peu prématurément dans sa dernière voie de qualif. Lui aussi fait partie des derniers concurrents qualifiés, mais l’essentiel est que ça passe, et il pourra défendre ses chances lors de la finale.

Théo est aussi venu défendre ses chances dans cette catégorie U18. La voie 1 ne lui pose pas de difficulté mais il n’arrive malheureusement pas jusqu’au sommet de la voie 2 et malgré une bonne performance dans la voie 3, cela ne lui permettra pas d’accéder au finale. Peut-être un manque de rési pour lui aussi, mais il y avait des épreuves du bac cette semaine, on ne peut pas forcément jouer sur tous les tableaux !

Chez les U18 filles la concurrence est moins rude, et les voies sont loin d’être extrêmes. Juliette remplit le contrat en topant ses 3 voies. Idem pour Lisa qui a les mêmes voies en U20.

4 grimpeurs du club défendent donc les couleurs du club lors des finales de l’après-midi. Lucas s’en sort bien et parvient à grappiller quelques places, terminant 5ème ex-aequo, ça ne sera malheureusement pas suffisant pour la qualification au championnat de France. Même classement pour Mathis, qui rate lui aussi la sélection à 1 ou 2 mouvs près. Toujours frustrant mais tous les deux ont montré de belles choses et sont en 1ère année de leur catégorie, on les attend au rendez-vous l’année prochaine !

Du côté des filles, Lisa enchaîne sa voie de finale, elles ne seront que deux concurrentes à y parvenir, et elle obtient le titre de championne régionale U20 grâce au rétro-classement des qualifs.

La voie des U18 filles est assez piégeuse, Juliette galère sur un clipage mais réussit à dépasser la difficulté sous les encouragements de son fan club, elle continue à avancer dans la voie avant de chuter. C’est elle qui sera montée le plus haut, et c’est donc le titre de championne régionale pour elle aussi. Elle gagne ainsi brillamment son ticket pour le championnat de France, rejoignant Ethan, Lenny et Lisa, déjà qualifiés via le classement général des coupes de France. Bravo les jeunes !

La journée du dimanche est consacrée aux catégories séniors et vétérans pour le championnat régional, auxquels s’ajoutent les U14 (benjamins) sous un format open régional et heureusement car on ne peut pas dire qu’il y ait foule du côté des adultes !

Deux concurrentes seulement chez les séniors femmes : Lisa surclassée et Ludivine également licenciée à l’USC, et moi toute seule chez les vétérans. On ne peut pas dire que le combat aura été acharné ! Lisa réussit son challenge personnel : décrocher le double titre en junior et en sénior, en ne tombant pas du week-end, et Ludivine, plus habituée aux falaises qu’à la résine obtient la médaille d’argent. Pas trop de suspense de mon côté donc, mais je me suis bien amusée avec les U14 !

Chez les hommes Antoine a dû déclarer forfait pour cause de blessure, on espère qu’il sera rétabli d’ici le TAB… Bastien était donc le seul représentant officiel du club, mais on va dire que Sébastien a aussi fait honneur au club, porté par ses groupies 😉

Bastien tope ses 2 premières voies mais son run dans la voie 3 le laisse aux portes de la finale. Dommage que la compétition soit tombée juste après des semaines d’exams, pas évident de concilier les études et la rési… Il termine 8ème de la compétition.

Sébastien lui a eu tout loisir de travailler la rési sur son temps libre ces dernières semaines, et malgré quelques accrocs à son programme d’entraînement et d’affûtage la veille de la compétition, il s’en sort plutôt très bien. Il a du mal à se lâcher sur ses 2 premières voies qu’il enchaîne, mais fait un très beau run dans la dernière voie, qui le propulsera à la 3ème place des qualifications, lui permettant d’accéder à la finale. En compétiteur né il optimise à fond le temps d’isolement et s’élance déterminé dans sa voie de finale bien rési. Il met un beau combat en enchaînant les mouvements jusqu’à un clipage en épaule qui aura raison de lui. Il conserve sa 3ème place, à pas grand chose de la 2ème, vive le régime tartiflette / picon bière !

Chez les U14, on retrouve comme d’habitude la ribambelle de copines de l’US Cagnes, à l’exception de London pour cette fois. Il n’y a pas de réel enjeu vu qu’il s’agit d’une compétition open et que les qualifications pour les championnats de France U12 U14 ont déjà eu lieu, mais toutes sont quand même bien motivées.

Léane est dans un bon jour, au physique comme au mental, et elle fait partie des 3 concurrentes qui topent les 4 voies de qualif. Agathe enchaîne ses 3 premières voies avant de chuter avant la fin de la voie 4 tandis qu’Hanaé et Emma butent sur le dernier mouv de la voie 3. C’est quand même suffisant pour que les 4 filles passent en finale.

Emma ne parvient pas à s’exprimer pleinement et chute assez tôt dans la voie de finale, elle conserve donc sa 7ème place.  Agathe est au combat et parvient à avancer pas mal, mais les autres concurrentes iront plus haut, elle termine 6ème. Hanaé avance bien, la tenue des petites prises ne lui pose pas de problème, et elle chute à quelques mouvs du top, finissant ainsi 5ème. Léane confirme sa bonne forme, la voie ne semble pas trop lui poser de problème jusqu’à ce qu’elle bute sur un clipage à 2 prises de la fin, ses vieux démons la reprennent et elle n’avancera plus. C’est suffisant quand même pour le podium, elle accroche la 3ème place.

Du côté des garçons c’est un peu compliqué pour Nathan. Il tope ses 2 premières voies mais se fait surprendre assez bas dans la 3ème voie. Un top dans la dernière voie de qualif lui permet tout de même d’accéder aux finales. Mais c’est décidément un jour sans, s’il parvient à dépasser les toutes premières difficultés, il ne monte pas aussi haut que ce qu’il aurait pu espérer et termine 6ème de la compétition. Aujourd’hui la forme n’était pas au rendez-vous, ça arrive… Il y aura une revanche à prendre au championnat de France !

C’était en tout cas un très beau week-end de compétition, avec une ambiance conviviale comme on les aime. Chapeau à l’organisation, pour avoir assuré au pied levé malgré les divers rebondissements. Mention spéciale à l’équipe d’ouvreurs pour les voies qu’ils nous ont concoctées, et pour l’efficacité et le respect du timing (c’est toujours appréciable de pas passer 4 heures en isolement…). Merci au Vésubia Mountain Park pour l’accueil, un merci particulier aux parents (et enfants) qui ont joué les juges et assureurs bénévoles, et un merci tout spécial à Kaya pour ses encouragements, dans quelques années c’est toi qui seras sur le mur 🙂

Et bien sûr un grand bravo à tous les compétiteurs, c’est super de voir que la dynamique qui a été initiée au niveau régional porte ses fruits, et les liens qui ont pu être créés notamment grâce aux stages et regroupements. Tous ces jeunes diffusent une belle image de l’escalade et des valeurs du sport !

Bonne chance à nos compétiteurs qui iront porter les couleurs du club aux championnats de France, rendez-vous les 11 et 12 juin pour les U16 à U20, et début juillet pour les U12 U14…

Pré-inscriptions jeunes 2022-2023 : c’est parti !

Nous y voilà, au grand tournant amorcé par la fermeture imminente de Val de Grimpe. De gros changements sont à prévoir pour l’an prochain pour tous ceux qui grimpaient dans la salle de bloc et il reste une part d’incertitude quant à ce que nous espérons pouvoir obtenir comme créneaux dans les différentes structures. Si jamais des solutions alternatives devaient émerger, nous en ferons la communication le plus rapidement possible.

Mais en l’état actuel des choses et ce malgré tous nos efforts, nous n’avons pas d’accès « facile » à une structure de bloc. Ce sera donc escalade à corde pour la plupart des jeunes, au gymnase Malraux et au gymnase Besson.

Nous espérons garder par tous les moyens possibles une dynamique compétition en permettant aux jeunes les plus motivés de grimper à Arkose Nice en bloc (mais cela a un coût), et à Bréa de temps en temps pour avoir accès à des voies de l’ampleur d’un mur régional.

Cette année donc, afin de vous donner les informations les plus précises possibles et dans la mesure de nos moyens, nous avons adapté le formulaire et nous vous partageons le planning de l’an prochain le plus abouti. Encore une fois, rien n’est certain encore, les horaires peuvent glisser, les tranches d’âge aussi. C’est surtout à titre indicatif (pour voir l’image en grand : clic droit et ouvrir dans un nouvel onglet).

Pour les catégories en fonction de l’âge, voir ce tableau.

 

Bien sûr, ces pré-inscriptions ne vous engagent à rien et servent principalement à nous donner de la visibilité sur la saison prochaine en commençant à organiser les groupes. Et de votre côté, ça vous permet de réserver un créneau. Remplissez-le consciencieusement, nous restons à votre disponibilité pour répondre à toutes vos éventuelles interrogations.

Si jamais vous ne souhaitez pas réinscrire votre enfant, vous pouvez quand même prendre le temps de renseigner le formulaire et nous expliquer pourquoi (ou pas), c’est toujours utile pour nous et cette année d’autant plus. 

Concernant les cours parents/enfants, ceux-ci sont soumis à l’obtention d’une subvention demandée à la FFME. Pour les cours mensuels, chaque parent d’enfant inscrit au club pourra participer à une ou toutes les séances mais on vous demandera une licence et une petite cotisation.
Pour les cours bimensuels en revanche, nous allons tenter une nouvelle expérience. Ce sera un cours classique avec des enfants U12 et U14 mais une semaine sur deux, il y aura participation des parents. Attention, on vous demande un engagement à l’année, et il n’y aura que 12 places disponibles !

Comme d’habitude, nous donnerons la priorité aux anciens adhérents mais le formulaire peut-être rempli par de nouveaux potentiels adhérents.

Nous reviendrons vers vous courant juillet avec un planning définitif.