Archives par mot-clé : championnat régional

Championnat régional de difficulté PACA

Le week-end dernier se tenait au Vésubia Mountain Park le championnat régional de difficulté PACA. Après la faible fréquentation lors de notre championnat départemental, on se demandait à quoi s’attendre pour cette édition régionale dans l’arrière-pays, et au final les grimpeurs de tous les départements ont globalement répondu présents. Il faut dire que pour les meilleurs, il s’agit d’une étape importante puisque qualificative pour les championnats de France.

Voici notre résumé à 3 voix (merci à Nathalie et Sandrine !) :

Le samedi regroupait les catégories cadets et juniors.

Chez les cadets, côté filles le club est représenté par Lorna, Océane et Lucie. Seule Lorna va toper ses 3 voies, tandis qu’Océane et Lucie chutent au même niveau de la 3ème voie, et terminent respectivement à la 9ème et 10ème place.

Côté garçons,  on retrouve Nicolas et Lenny. Ce dernier semble manquer de concentration car il chute dans la 3ème voie de qualification et termine à la 16ème place. Nicolas lui, accède à la finale.

 Chez les juniors, Ninon ne parvient pas à toper la 3ème voie mais rentre cependant en finale, ainsi que Bastien qui lui a topé ses 3 voies.

L’après-midi les spectateurs sont plus nombreux pour assister aux finales. Nicolas profite de la pause pour se faire une petite sieste récupératrice avant l’isolement, tandis que les autres jeunes ont retrouvé Guillaume avec plaisir.

Océane reste fair-play et profitera d’être disponible pour prendre des vues des grimpeurs. Aucune compétitrice ne parviendra à sortir la voie de finale qui nécessite beaucoup de puissance, Lorna va atteindre la même prise que sa concurrente de Roc et Falaise mais mettra 23 secondes de plus. Elle terminera donc 2ème.

Chez les garçons, il est difficile de départager les concurrents. Ils seront 5 ex-aequo. Nicolas va  terminer 6ème comme 5 autres concurrents. Du coup, ils seront un peu plus nombreux pour les championnats de France (10 qualifiés à 18+), le concurrent de Briançon Escalade juste derrière ce groupe de chanceux (avec 18)  avait de quoi être déçu, mais il faut bien une règle …

Du côté des juniors la voie de finale donne rapidement des difficultés à Ninon comme à ses 3 concurrentes. Sa prestation va lui  permettre toutefois de terminer très honorablement à la 2ème  place.

Dans la voie des garçons, il fallait avoir de la résistance ! De nombreux finalistes vont chuter après un passage déstabilisant qui a sans doute consumé leurs dernières ressources. Bastien va bien négocier ce passage, mais Loïc  a déjà été un poil plus haut. Aucun finaliste ne parviendra à sortir cette voie et  Bastien monte donc sur la deuxième marche du podium.

L’US Cagnes « à domicile » est donc représenté sur les podiums mais pas de 1ère place, toutes remportées ce jour-là par des compétiteurs qui avaient fait le déplacement. Bravo à nos finalistes Lorna, Nicolas, Ninon et Bastien qui sont également qualifiés pour les championnats de France.  Un grand merci aux organisateurs.

Dimanche, St Martin Vésubie se réveille sous la neige, mais il en fallait plus que ça pour décourager les minimes, séniors et vétérans qui viennent s’affronter ce jour-là.

Au niveau des qualifications, il semblerait que nos chers ouvreurs aient légèrement sous-estimé la gent féminine, puisque les 3 vétéranes et 12 des minimes filles sortiront leurs 3 voies de qualif. Direction les finales donc pour tout ce petit monde. Charlotte, toujours motivée et en pleine progression cette année avance bien dans sa voie 3 mais bute sur le dernier crux de la voie. Très bel état d’esprit, tes efforts vont finir par payer !

Même constat pour le calage des voies chez les séniors femmes où toutes les concurrentes sortent leurs 2 voies de qualif. Demi-finale donc pour toutes les 5, que seules Roxane et Léna de l’AS Grimper enchaîneront.

Pour les gars, les voies proposées en qualif sont plus relevées et un peu plus spectaculaires (alors que franchement, les vétéranes aussi pourraient faire des jetés ;-)).

Dans la catégorie sénior, Jules surclassé est le seul représentant du club, d’autres vrais séniors s’étant lâchement dégonflés. Il avale ses 2 voies de qualif et sa voie de demi-finale sans trembler, et on le retrouvera donc un peu plus tard en finale.

Scénario identique pour Roxane, visiblement bien remise de sa blessure !

Chez les vétérans hommes, ça pique assez vite, et Alexis en fait les frais en buggant dès le début de la voie 2 (faudrait pas que ça devienne une habitude quand même !). Heureusement il se rattrape bien dans la dernière voie ce qui lui permet d’accéder aux finales. Thierry, solide comme à l’accoutumée, tope les 2 premières voies mais ne parviendra pas à saisir le bac final de la voie 3. Il sort ainsi 1er des qualifs.

Cécile ouvre le bal des finales, avec une voie qui n’a pas l’air si facile que cela à négocier et à lire. Elle progresse rapidement jusqu’à la moitié de la voie mais butera sur les 2 triangles avec des micro prises qui ne l’inspireront pas. Elle tente un jeté mais la prise d’arrivée est trop mauvaise pour lui permettre de continuer.  Hélène s’élance à son tour mais n’arrivera pas à bout d’un tracé de voie visiblement trop difficile à déchiffrer. Elles finissent respectivement 2ème et 3ème de la finale où Nadine de Roq Vertical  mettra tout le monde d’accord en étant la seule (minimes et vétéranes confondues) à parvenir à toper la voie.

Alexis s’élance à son tour et c’est beaucoup mieux que la 2ème voie des qualifs, il s’accroche comme un forcené sur les grosses boules bleues et finira par venir à bout des 4, ce qui lui permet de se classer 3ème ex-aequo de la finale ce qui n’est pas si mal mais son mauvais résultat sur la voie 2, le classe 4ème au général. Courage Alexis, tu progresses, nous on voit la différence.

Thierry démarre dans la même voie qu’Alexis et les grosses boules bleues ne seront qu’une formalité pour lui, il progresse bien dans sa voie avec des superbes placements de pieds millimétrés mais chutera quelques prises avant le top mais il termine tout de même bien plus haut que les autres concurrents.

C’est au tour des seniors sur une voie assez spectaculaire. Jules très à l’aise échoue à quelques prise de la fin d’une voie qui aura donné du fil à retordre à tous les compétiteurs, il finit  1er très loin devant les véritables séniors et empoche sa qualification pour les championnats de France.

Chez les femmes, Roxane survole également sa finale, elle tope sa voie et finit 1ère.

Les minimes filles sont nombreuses en finale (12 !) et grimpent dans la même voie que les vétéranes,  les 2 petits triangles ne sont qu’une formalité pour la plupart d’entre elles. L’habitude des coupes de France leur donne une meilleur lecture de cette voie tortueuse. Elles sont nombreuses et le suspense durera jusqu’au bout car elles sont 7 à tomber quasiment au même endroit, aucune d’entre elles n’arrivant à sortir la voie. A un point ou un plus prêt, Juliette et Lisa finissent respectivement 5ème et 6ème. Dommage que Lisa ait fait une mauvaise lecture sur la fin et que Juliette manque de rési en ce moment car elles ne sont pas passées loin de la qualification aux championnats de France.

Les résultats complets sont ici.

Et de nombreuses photos et vidéos de Vincent sur la page FB de la ligue PACA Montagne et Escalade.

Résumé du championnat régional de bloc 2019

Après un départ matinal à 7h du matin, l’équipe arrive à Marseillle dans la salle de Bloc Session pour le championnat régional de bloc.

Les qualifications commencent avec Bastien, Océane et Lucie dans la 1ère vague. Les 1ers blocs sont plutôt faciles et les plus difficiles sont en dalle, pas vraiment ce que préfère l’équipe. Ça ne correspond pas au style d’ouverture de Val de Grimpe.
Océane s’en sort bien et sortira 8 blocs en 11 essais, ce qui lui assure la 4ème place des qualifications . Lucie prendra beaucoup de plaisir à grimper mais il y a de plus en plus de niveau en PACA ! Avec 6 blocs en 7 essais, elle terminera 12ème des qualifications.
Bastien quand à lui éprouvera quelques difficultés dans les blocs en dalle où il touchera le top de certains sans arriver à les valider, il sortira 6 blocs en 8 essais et terminera néanmoins 5ème des qualifications.
 


Dans la 2ème vague, Nicolas, Mathias et Vincent sont présents. C’est finalement Mathias qui s’en sortira le mieux en sortant le 9ème bloc avec la méthode de Nicolas qui avait grillé tous ses essais. Il finit 3ème des qualifications avec 9 blocs en 16 essais dont 5 sur le 9ème bloc. Nicolas est 7ème avec 8 blocs en 10 essais, à 1 place de la finale. Ça s’est joué à pas grand chose (un top pas tenu assez longtemps dans le bloc 9). Vincent qui s’entraîne beaucoup moins que les autres à cause de ses études finit a une belle 9ème place avec 8 blocs en 13 essais.
Dans la même vague, Ninon grimpe en junior et les blocs sont vraiment très durs pour les filles. Elle se classe 5ème avec 5 blocs en 5 essais à 1 place de la finale.
 


Ça passe donc en finale pour Mathias, Océane et Bastien.
Mathias sortira facilement le bloc 1 mais n’arrivera pas à se hisser sur les 2 grosses boules du deuxième passage à 1 prise du top et  il ne parviendra pas à serrer suffisamment le top de la voie 3. Le niveau est très relevé en cadets. Il finira donc 6ème de la finale, malheureusement à 1 place de la qualification pour les championnats de France.
Les 2 premiers blocs de la finale juniors garçons ne sont pas très difficiles et sont cochés par tous les compétiteurs, Bastien tirera sont épingle du jeu en réussissant la zone du 3ème bloc avant ses concurrents. C’est un de ceux qui ira le plus loin dans cette voie mais il n’arrivera pas à saisir le top (dommage que toutes les prises ne comptent pas). Il finit 4ème de la finale.
 


Océane sortira facilement le bloc 1, un jeté dès le départ sur le bloc 2 verra beaucoup de vols planés spectaculaires des concurrentes ! Elle finira par se hisser en haut de la voie mais n’arrivera pas à tenir le top assez longtemps. Le bloc 3 qui lui correspond bien ne sera qu’une formalité pour elle, elle se classe 2ème et sera la seule des 3 finalistes de chez nous à monter sur le podium.

Bastien et Océane peuvent être très contents, ils participeront à leur 1er championnat de France !
 

 

Le dimanche, place aux catégories minimes, séniors et vétérans, avec pour représenter le club Lisa, Alexis et Joseph chez les minimes, Jules et Pierre surclassés en séniors, et Isabelle, Alexis et moi-même en courageux vétérans.

Chez les minimes, les blocs de qualification ne permettront pas vraiment aux jeunes de se départager, la plupart sortant sans difficulté 7 à 8 blocs, et un bloc en skate restant invaincu. Il fallait donc être irréprochable dans sa grimpe et perdre le moins d’essais possible pour espérer accrocher une place en finale. Juliette en fera la triste expérience en lâchant un essai dans un bloc tout en équilibre et placement, elle termine à la 10° place de la compétition. Lisa de son côté sort 7 blocs et 1 zone à vue, manquant de peu un jeté final dans le bloc 10 qui lui aurait ouvert les portes de la finale. Elle termine à la position, 1ère non qualifiée en finale. Même scénario et même classement pour Alexis, qui sort 8 blocs à vue mais à qui il manquera une petite zone pour accéder aux finales. Pour sa part, Joseph coche 6 blocs et 8 zones, il termine 12°.

En ce qui concerne les vétérans, pas trop d’enjeux de notre côté, mais juste l’envie de se faire plaisir sur les blocs. Gros niveau et beaucoup d’expérience chez les hommes, Alexis se donne à fond et réussit vaillamment 5 blocs. Il termine . Côté féminin, mention spéciale à Isabelle qui a eu le courage de m’accompagner, qui sort 4 blocs à vue et s’arrache pour accrocher une zone supplémentaire, à 2 doigts de sortir le bloc. Elle termine. Pour ma part, j’accède aux finales où j’arrive tant bien que mal à sortir un bloc, et je finis (suite à une défection de la 3° finaliste !, et derrière la championne de France en titre).

 

Enfin, Jules et Pierre, déjà qualifiés pour les championnats de France dans leur catégorie junior sont donc venus se frotter aux blocs proposés aux séniors. Ils feront partie des 3 seuls grimpeurs à toper les 10 blocs de qualification et prennent ainsi la tête du classement provisoire. Gros spectacle en finale avec des blocs impressionnants bien physiques et en coordination. Tous les premiers grimpeurs de la finale viennent se casser les dents sur les blocs 2 et 3 avant que nos jeunes nous offrent une magnifique démonstration en les pliant sans trop de difficulté. Ils seront les 2 seuls à sortir les 3 blocs de finale, et avec la manière, et devront se départager au nombre d’essais. Jules avait mis la pression à son pote après avoir sorti les 2 premiers blocs à vue, mais c’est finalement Pierre qui l’emporte, Jules lâchant plus d’essais dans le dernier bloc, après avoir pourtant réussi le gros jeté en coordination au premier run. Belle performance de nos 2 grimpeurs, on attend de voir ce que ça va donner aux France !!

Voici le lien vers les résultats complets de la compétition.

Et les nombreuses photos prises par Vincent :

https://www.facebook.com/pg/LiguePACA/photos/?tab=album&album_id=2066648483456765

https://www.facebook.com/pg/LiguePACA/photos/?tab=album&album_id=2069153523206261

1er championnat régional de vitesse

Le samedi 20 avril dernier s’est déroulée la 1ère édition du Championnat régional PACA de vitesse 2018 sur le mur de Luminy à Marseille, compétition ouverte aux catégories benjamin à vétéran.

Juliette était la seule représentante de l’US Cagnes.

La compétition s’est déroulée en deux étapes : voies classiques avec des manches de qualifications, demi-finales et finales et voies du record sur le même principe, qualifications, demi-finales et finales.

Les participants n’étaient pas nombreux pour cette première mais la qualité était là, tous ont pu faire un maximum de runs et profiter des voies de vitesse.

Juliette se classe deuxième en voies « classiques » et deuxième également sur la voie « du record », elle repart avec deux médailles !

Honneur à la séance d’entraînement spéciale vitesse à Bréa et bravo aux coachs.

Résumé des championnats régionaux de difficulté PACA 2018

Le week-end dernier avaient lieu les championnats régionaux de difficulté où s’opposait une grosse centaine de grimpeurs de toute la région PACA, les meilleurs d’entre eux venant chercher leur qualification aux championnats de France.

C’est Marseille qui accueillait la compétition, dans la salle atypique de la Boîte à Grimpe, avec son arche caractéristique installée au cœur de bâtiments anciens, un peu déroutant au premier abord, mais on se met vite dans l’ambiance.

Le samedi, ce sont les catégories cadets et juniors qui s’affrontaient. 5 jeunes du club avaient fait le déplacement (relativement court, pour une fois!) : Lucie et Prune en cadettes, Jules et Bastien pour les cadets, et Nicolas H. chez les juniors.

Il s’agit d’un championnat régional et le niveau des voies proposées est donc bien relevé. Ce sera un peu dur pour Lucie, qui enchaîne sa première voie, monte assez haut dans la seconde, et tombe à mi voie dans la dernière voie de qualif. Ce ne sera pas suffisant pour passer en finale, mais elle termine à une honorable 10° place.

Prune de son côté mène le jeu dans le haut du tableau, au coude à coude avec Lola d’Harmonie Cimes. Elles sont à égalité parfaite à l’issue des qualifications avec 2 voies sorties et la dernière toute proche, et atteindront toutes les deux la même hauteur en finale… C’est donc le chrono qui les départagera, et Prune devra se contenter de la seconde place, pour 8 secondes d’écart.

Chez les garçons, ils sont 6 à sortir leurs 3 voies de qualification, dont Jules dont on en attendait pas moins. Bastien tire également bien son épingle du jeu et parvient à accrocher la dernière place en finale. Il ne parviendra pas à grappiller quelques places supplémentaires sur la voie de finale et termine 8°, tandis que Jules finit 1er, laissant ses concurrents directs à quelques prises derrière lui.

Du côté des juniors, Nicolas était notre seul représentant, Pierre étant au Portugal sur une coupe d’Europe de bloc (où il empoche une très belle 5° place au passage). Il termine 4° de la compétition, malheureusement pas suffisant pour lui assurer la sélection au championnat de France.

Le dimanche, place aux minimes, séniors et vétérans.

Du côté des minimes filles, seule Lisa était présente pour l’US Cagnes, tandis que chez les garçons on retrouvait Lenny, Nicolas I. et Joseph.

Aujourd’hui encore les voies sont exigeantes et ce sera compliqué pour Joseph qui termine 23ème, dans cette catégorie où il y a vraiment du lourd ! Nos deux autres garçons s’en sortent plutôt très bien puisqu’ils passent tous les deux en finale. Lenny, après avoir topé ses 3 voies de qualif monte presque au top de la voie de finale et termine 2ème. Nicolas chute 2 prises plus bas et finit au pied du podium, mais ce sera suffisant pour la sélection, tous les deux seront aux championnats de France !

Lisa quant à elle est venue en visant la place en finale, elle arrive à grimper sans trop de pression et propre, et ça paye puisqu’elle termine 5° des qualifs. Elles sont 9 en finale et la voie à la lecture compliquée peut être assez piégeuse, mais elle s’en sort bien et monte assez haut dans la voie avant de tomber sur un clip sans trop comprendre pourquoi. Elle finit 4°, un petit plus la privant du podium et de la qualif aux France, mais c’est l’expérience qui rentre…

Chez les adultes, pour une fois nous étions 3 à nous être motivés (il paraît qu’on fait gagner des points au club parce que chez les vétérans il n’y a pas foule…) : Thierry, en préparation des championnats de France handisport, Alexis et moi-même. Les hommes ont les mêmes voies que les minimes garçons et les femmes les mêmes que les minimes filles, bref c’est pas rando ! Du côté des vétérans hommes, ils ont beau être vieillissants, la concurrence est rude. Alexis et Thierry topent tous les deux leurs 2 premières voies de qualif, et Thierry arrive à avancer pas mal dans sa voie 3, tandis qu’Alexis tombe plus bas après un beau combat en apnée dans cette voie bien exigeante physiquement. Ils se qualifient quand même tous les deux en finale. A l’issue de la finale, Thierry monte sur le podium à la 3° place et Alexis, toujours un peu stressé en compétition mais y a du progrès, finit 5°.

Chez les femmes, 6 vaillantes et courageuses concurrentes s’affrontent dans la bonne humeur (on n’a pas vraiment d’enjeu majeur au niveau de la compétition !) et le niveau est plus disparate. La voie 1 est rando, ça sort sans problème, la voie 2 est une jolie dalle à croûtes qui finit par un toit, j’arriverai à accrocher le bac final sans parvenir à clipper le relais (note personnelle : après un jeté aux départementaux, un toit pour les vétéranes, je pense que les ouvreurs ont un petit côté sadique quand même…) et la voie 3 est bien dure, je ne monterai pas très haut. Je finis 2° des qualifs, et je conserve cette place à l’issue de la finale.

Dans la catégorie sénior, seule Prune concourrait pour le club, Sébastien grimpant sous les couleurs d’un autre club (le traître !) et Jules n’ayant pas réussi à se faire inscrire pour cause de délai dépassé.

Pour Prune, c’est à peu près le même topo que la veille : elle sort ses 2 voies de qualif, la voie de demi-finale, de même que Lola (on prend les mêmes et on recommence), ainsi que Kenza de l’AS Grimper. La voie de finale est impressionnante, avec des mouvs spectaculaires. Prune est la première à réussir à négocier le passage avant le toit, mais deux concurrentes restent encore à passer : Lola tombera plus bas, mais Kenza ira plus loin. Prune termine donc comme chez les cadettes à la seconde place, et se qualifie également pour les championnats de France sénior ! Bravo !

Chez les hommes, la finale sénior est exclusivement composée de jeunes surclassés, et Seb finalement plus si jeune se classe 10ème, aux portes de la finale.

Au final un bilan plutôt positif de ce week-end, avec de bons résultats et plusieurs qualifiés pour les championnats de France : Lenny et Nicolas en minime, Jules en cadet, et Prune en cadette et sénior.

On a pu apprécier de belles ouvertures bien calibrées, et un superbe spectacle dans les finales séniors en particulier, chapeau à l’équipe d’ouvreurs.

Un grand merci également à toutes les personnes qui se sont mobilisées pour la réussite de ces championnats régionaux, avec une mention spéciale chez nous à Alison qui a jugé tout le week-end, Olivier C. en assureur, de même que Jules qui à défaut de pouvoir grimper, a assuré toute la journée de dimanche.

Retour à Marseille dans 2 semaines, pour une prochaine étape de coupe de France sur le mur de Luminy…

Les résultats complets de la compétition sont ici.

Quelques photos du dimanche (merci Isabelle !) :

Et de très nombreuses autres photos du week-end grâce à Vincent, à retrouver sur notre page FB.

Championnat régional de bloc à Mougins : résumé du deuxième jour

J’étais présent en tant qu’entraineur sur la deuxième journée du championnat régional de bloc, pour les catégories minimes, seniors et vétérans. Pour ceux qui ne veulent pas tout lire, vous trouverez les résultats sur le site de fédé.

Pour rappel, c’est la première année (autant que je me souvienne) où une compétition régionale a lieu chez nous, chose possible grâce à l’arrivée dans le département de la salle Bloc Party, qui a accepté d’héberger l’événement. Un grand merci à eux pour avoir permis ça.

Ça n’a malheureusement pas suffi à mobiliser beaucoup de monde du département car, si bien sûr l’USCagnes s’est déplacé en masse, les autres clubs n’ont visiblement pas perçu l’intérêt d’un tel événement et on regrettera surtout le peu de participation en seniors dans le 06. Espérons que cet argument ne soit pas retenu contre nous pour les prochaines fois !

Pour le format, il s’agissait donc d’un circuit de 10 blocs, 5 essais par bloc maximum, suivi d’une phase de finale avec 3 blocs à vue avec 4 minutes par bloc. Un format officiel  qui aura été une première pour pas mal de participants, ceux qui ne sont pas des habitués des étapes de coupe de France en tout cas.

Mais assez d’introduction, et passons aux faits. Commençons dans l’ordre de la journée avec la première vague en matinée, les minimes garçons, seniors hommes et vétérans dames.

Chez les plus jeunes, le club était bien représenté avec, dans le désordre, Félix Michel, Joseph Blanchard, Mathis Vinuesa, Alexis Bacquet, Nicolas Inzerilli, Matthias Chandy et Lenny Cohendet.
Pour les meilleurs, seul le bloc 10, un joli bloc en compression sur arête, aura posé quelques difficultés. Le seul à le sortir sera Léo Chauvet, de l’AS Grimper, indétrônable sur toute la ligne puisqu’il remporte également les finales en étant le seul à sortir les 3 blocs, notamment avec un beau jeté à deux main dans le bloc 3.
Les nôtres ne sont pas en reste puisque nous avions 3 qualifiés. Mathias prend la 3ème place en sortant 2 blocs, Lenny perd son sang froid dans le bloc 2 en s’acharnant sur une mauvaise méthode et finit 5ème. Nicolas, qui a fait d’être malade les jours J sa marque de fabrique, déclare forfait en finale et termine donc 6ème. Ces trois-là sont donc qualifiés pour les championnats de France.


A l’arrière, ce fut bien plus dur pour les jeunes qui se sont bien donnés malgré tout. Joseph passe devant la troupe en terminant 21ème avec 5 blocs. Félix est juste derrière avec 4 blocs et Alexis, pas encore en grande forme après sa grosse blessure, 24ème. Mathis termine dernier mais avec les honneurs ! On aurait aimé voir plus de jeunes avoir le courage de faire une compétition avec un niveau aussi relevé ! Bravo Mathis !

Chez les seniors, Ismaël Renjaan, Tristan Cucchiarini et Cédric Pellegrino (à moitié malade également) ont fait l’effort de participer. Ce fut dur, et ils terminent respectivement 11ème, 12ème et 13ème, avec 3 blocs sortis pour Ismaël et Tristan. Bravo les gars ! Vous, au moins, vous étiez présents ! Jules Marchaland, cadet surclassé senior, ne semble pas trop usé de sa première place de la veille et termine 3ème des qualifs, et garde la même place après les finales, malgré un superbe essai dans le dernier bloc invaincu ! Il en manquait peu pour passer devant les deux autres ! C’est finalement Tristan Roguiez de l’AS Grimper qui l’emporte.

Pour les vétéranes, attention, ça envoyait du lourd. Sur 4 participantes, 3 étaient de chez nous : Cécile Vioujas, Isabelle Bacquet et Delphine Girola. Stéphanie Vachier, de Boulder Zone, qui complétait le quatuor, a largement survolé la compétition et termine 1ère haut la main ! Derrière, ce fut malgré tout bien serré entre Delphine et Cécile qui font 5 blocs chacune, mais Delphine lâche plus d’essais et Cécile prend une zone. Isa sort respectablement 3 blocs et ne participera pas aux finales. Les blocs de finales étaient malheureusement trop durs pour nos valeureuses vétéranes, et une erreur technique dans le bloc 3, le plus facile, les prive de la phase de lecture. Spectacle un peu gâché donc, mais beaucoup de fun ! Cécile prend logiquement la deuxième place et Delphine la troisième. Bravo mesdames !

En deuxième vague, commençons une fois de plus par les plus jeunes avec une Lorna Aïssaoui en mode détente dans les qualifs puisqu’elle termine tous ses blocs en un essai puis retourne enfiler sa doudoune avant l’isolement. Mais elle n’est pas la seule et deux autres participantes font de même, tandis qu’elles sont 6 en tout à sortir leurs 10 blocs ! Océane, quant à elle, manque la finale de peu puisqu’elle ne parviendra pas à bout du bloc 9. Trop détendue, mauvaise stratégie, c’est l’expérience qui rentre. Lisa Lerebours sortira bien son épingle du jeu et prend une belle 10ème place, pénalisée dans un bloc 6 qu’elle ne comprendra pas. En finale, ce fut bien serré et les ouvreurs auront décidément sous-estimé le niveau dans cette catégorie puisqu’elles sont trois à sortir les 3 blocs. Lorna et Lola Sergeant ne lâchent aucun essai (après une petite vibrante dans un réta pour Lorna) et c’est donc en super finale que Lorna monte le plus haut dans le bloc pour prendre la première place !

En même temps, ce sont les seniors dames qui jouent. Chez nous, Prune Inzerilli (surclassée elle aussi et vainqueur la veille en cadettes) se sent en grande forme et termine première des qualifs en lâchant à peine quelques essais dans le bloc 10. C’est avec plaisir qu’on retrouve également en finale Eolia Nahon, notre spécialiste de la vitesse ! Mais les blocs de finale sont durs ! Eolia garde sa 5ème place des qualifs avec un seul bloc sorti. Prune s’en sort bien mais elle manque de peu la zone du bloc 2 et termine 3ème, départagée avec Anouk Evène de Val de Grimpe par sa place en qualif. Devant, ce fut un beau combat qu’on croyait joué lorsque Kenza Slamti de l’AS Grimper est la seule à sortir le bloc 2 flash ! Mais elle ne parvient pas à sortir son dernier bloc, bien dur, et Lola Sautier crée la surprise en flashant celui ci dans une grimpe énergique et superbe ! Elle sera la seule à le faire et prend une première place méritée, départagée encore une fois par sa meilleure place à l’issue des qualifs. Beau spectacle !

Chez les vétérans, ils ne sont que 3 à participer, et sont donc assurés d’être en finale. Alexis Vantorre met du temps à se détendre et sort quand même 7 blocs de qualif, ce qui le place 2ème. Mais il perd sa place en finale sans parvenir à sortir de blocs. Il sera plus détendu la prochaine fois !

Rapidement, en attendant le résumé de Sandrine de la veille, les résultats en cadets (nous n’avions pas de juniors). Chez les demoiselles, Prune Inzerilli remporte la victoire assez facilement. Ninon Bailleux sort 4ème des qualifs et termine 5ème en finale, à une place d’être sélectionnée pour les championnats de France ! Dommage mais bravo ! Lucie Guilielmo termine quant à elle 8ème.

Chez les garçons, Jules Marchaland se hisse sur la première place, Bastien Don finit 10ème, Matis Schwesinger 14ème et Ryan Anderruthy 17ème.

Bravo à tous les participants et comme d’habitude, remercions l’équipe d’ouvreurs (dont Julien Ferrando et Guillaume Cadas) qui a cravaché dur, le comité organisateur et notamment Vincent Clarisse, Françoise Lepron, Marie Coromines et Pippa Planques, toute l’équipe de bénévoles, juges, brosseurs, compteurs, photographes et tout le tintouin, qui se farcissent des journées longues et pas faciles du tout !
Merci également à Ismaël pour le prêt de l’appareil photo, je ferai passer les quelques 300 clichés dès que possible.

Prochaine date pour les qualifiés, championnat de France jeunes le 10 mars à la Baconnière !

Petit retour sur les dernières compétitions régionales et nationales de difficulté

Ces dernières semaines ont été riches en compétitions de diff pour la jeune élite régionale et nationale. Petit retour du point de vue de nos grimpeurs et de leur coach, en commençant par le championnat régional qui se tenait à Gap les 13 et 14 mai derniers, avec le résumé de Jules :

Chez les minimes garçon Mathias CHANDY et Lenny COHENDET étaient venus représenter notre club. Ils terminent respectivement 10 et 12ème et malheureusement ils n’obtiendront pas leur billet pour le championnat de France de Quimper.

En cadet homme, Pierre LE CERF, Jules MARCHALAND et Bastien DON ont fait le déplacement. Dommage pour Bastien qui termine 13ème, mais Jules et Pierre prennent eux leur ticket pour Quimper le 3 et 4 juin en terminant à la 4ème et 2ème place.

Puis le lendemain, Jules et Pierre ont fait la compet surclassés en catégorie sénior. Pierre s’arrête en demi-finale avec une 12ème place alors que Jules se qualifie en finale où il prendra la 9ème place sur 10 finalistes. Hélas ce sera insuffisant pour prendre une place pour participer au championnat de France sénior de Valence. On espère qu’ils y parviendront l’année prochaine tout comme Mathias, Lenny et Bastien dans leur catégorie respective.

Cette compétition était également l’occasion pour des jeunes des autres groupes de goûter à leur première expérience hors département et de se confronter aux meilleurs grimpeurs de la région PACA.

Chez les minimes filles, Océane, pas au mieux de sa forme après une semaine intense et une courte nuit, rate de peu une place en finale et termine à la 9° place, sûrement motivée pour faire mieux l’année prochaine, tandis que Carla finit 11° et Lucie 13°.

En minimes garçons Vincent participait à l’une de ses toutes premières compétitions officielles, et il a pu se rendre compte que le niveau était bien relevé, il termine 22°.

Ninon était la seule qualifiée du club dans la catégorie cadettes où là aussi le niveau est bien dense, elle finit 13°.

Deux semaines plus tard, Pierre et Jules se rendaient à Thionville pour une nouvelle étape de coupe de France de diff, bien décidés à engranger des points supplémentaires au classement général. Voici les commentaires de Pierre sur ce week-end :

Le week-end des 27 et 28 mai, deux jeunes du groupe compet de l’USC ont participé à la Coupe de France 2017 de Thionville, ce qui a permis de se mesurer aux autres une semaine avant les Championnats de France, et aussi de gagner des points au général des Coupes de France…
La compétition s’est organisée sur deux jours : le premier jour se sont déroulées les qualifications. En cadet tout se passe bien pour Jules qui sort les deux voies de qualification les doigts dans le nez, mais ce n’est pas le cas pour Pierre qui tape la main en plein milieu d’une prise lors d’un mouvement dynamique… Malgré tout il décroche sa place pour les demi-finales du lendemain.
Après une récupération active, dans un parc d’attraction, une bonne bouffe le soir et surtout une bonne nuit de sommeil, Pierre et Jules attaquent la compétition le lendemain matin.
Pour Pierre la compétition commence tôt, vu le résultat de la veille, alors après une bonne lecture et un échauffement efficace il tope la voie de demi sans trop de problème. Malheureusement Jules perd des places après une chute prématurée sur un mouvement qui demandait pas mal d’énergie, mais néanmoins il parvient à avoir sa place en finale…
L’après midi se déroulaient les finales. Jules décroche la troisième place avec un run plutôt correct et se place donc avec Louna Ladevant à la deuxième place du général avec 191 points. Au tour de Pierre qui, après une mini erreur de lecture (mais fatale) il tombe plus tôt que prévu et finit quatrième… Mais garde tout de même sa première place au classement général avec 370 points !

Enfin, point d’orgue de la saison de diff, les championnats de France jeunes se sont tenus à Quimper au début du mois de juin. Cédric nous en fait un retour complet, comme si on y était :

 

Après le bloc c’est la deuxième fois de l’année qu’il a fallu effectuer la grande diagonale vers la Bretagne pour permettre à Jules MARCHALAND et Pierre LE CERF d’aller défendre leur chance sur le championnat de France jeune de difficulté. Sur cette compet, Nicolas INZERILLI du club du COV nous accompagnera également (c’est ça la solidarité entre club).
Pierre et Jules sont en cadets et c’est une génération « TOP GUN ». Les compétiteurs français de cette catégorie trustent les finales et podiums au niveau international.
La compet commence par une voie 1 assez sympa et pas si facile car seul un peu plus de la moitié des garçons dont Pierre et Jules parviendront à sortir.


La voie 2 est exigeante et se termine par une section de rési difficile sur petites prises. Jules fera une belle grimpe mais trop pressé d’en finir il se précipite sur le dernier mouv et échoue la main dans le bac final. Il prend la 7ème place de ces qualifications. Pierre lui prend son temps, un peu trop même, il se repose là où il n’y a pas de repos et se hisse au sommet de la voie. Il prend la tête de la compétition avec 5 autres concurrents qui atteindront également le top. Cool, les 2 garçons sont en demi et il va falloir maintenir leur place pour prétendre à la finale.

Nicolas lui est minime garçon et pour ses premiers championnats de France il ne se fait pas impressionner et fait partie des 33 garçons à réussir les 2 voies de qualif et ainsi prendre leur ticket pour la demi-finale.
La demi-finale :
La voie est assez courte donc très rési avec une première partie en mur suivie d’un beau dévers.
Les premiers concurrents passent et certains montent assez haut. On se dit alors que la qualif va se jouer dans les toutes dernières prises. Le milieu de la voie est très piégieux car un scotch noir pas des plus visibles empêche d’utiliser une partie du mur. On assiste alors à une série de surprises où plusieurs prétendants à la finale se font arrêter par le juge pour avoir utilisé cette zone interdite. Jules sera le premier à passer, il grimpe bien, il est bien fluide mais touche avec le pied la zone interdite voyant à ce moment-là le scotch. Il enlève immédiatement son pied, mais le mal est fait, il aura posé son pied une seconde mais cela suffit au juge pour lui demander de descendre. Grosse déception de se faire sortir ainsi et de finir à la 18ème place, vraiment dommage.


Pierre passe un peu après. Il avale bien le début et arrive à l’endroit de Jules. Il envoie son pied en direction de la zone interdite. On se dit qu’il va hélas faire lui aussi partie des éliminés. Mais non MIRAAAAACLE , en une fraction de seconde il voit le scotch et arrête son mouvement de pied à 3cm de la zone !!!!! Grondement de soulagement dans la salle, on lui crie alors dessus pour l’aider à atteindre le sommet et il y parvient prenant ainsi son ticket pour la finale.
Il seront 5 à atteindre le top de cette demi-finale.
Quant à Nico il se donne bien dans sa demi et chute un peu court physiquement à un jeté tout comme 10 autres garçons. Il termine à la 16eme place pour ses premiers championnats de France. Bravo !
La finale :
Une belle voie de finale avec des belles prises est proposée aux cadets. Les premiers à passer montent bien et échouent entre la moitié et le dernier tiers. Puis arrive le premier des 5 garçons à avoir sorti la demi-finale. C’est Nathan Martin (champion du monde minime de bloc en titre et avec plusieurs podiums et finales internationales en diff). Il grimpe bien, vite, prend des risques et sort la voie avec une belle aisance. Sam Avezou (entre autre double champion du monde minime de diff en titre) sait qu’il faut sortir et comme à son habitude grimpe vite et parvient lui aussi à toper. Pierre arrive ensuite il sait lui aussi qu’il faut atteindre le sommet et que les autres grimpent plus vite que lui. La voie est très rési, physique et il est quasi impossible de trouver des repos. Ce n’est pas son style de prédilection mais il avance, se bat et échoue à 4 prises du sommet.

Ensuite Louna Ledevant tombera plus bas que Pierre et Leo Ferrera (5 de la dernière coupe d’Europe de diff cadet) sortira lui aussi la voie.
Pierre prend donc une belle 4ème place derrière trois garçons plus forts que lui dans cette finale.
Bravo mec !
Fin du week-end à la super salle de Vertical Art à Nantes avant de reprendre l’avion. Ils sont jamais fatigués ces minots.

Félicitations à tous ces jeunes qui se sont investis à l’entraînement et lors des grandes échéances, à leurs coachs qui leur donnent l’envie de se dépasser et les moyens d’y arriver, sans oublier les parents qui sillonnent la France au gré du calendrier des compétitions…